acouphĂšnes augmentent



  • acouphĂšnes augmentent

     ejarque mis Ă  jour il y a 1 annĂ©e, 6 mois 6 Membres · 25 Articles
  • ejarque

    Member
    2 août 2018 at 18 h 57 min

    Bonjour
    J’ai 55 ans et il y a 5 ans j’ai eu un traumat sonore.
    Sur le coup j’ai finis ma soirĂ©e normalement Ă  discuter????
    ce n’est que le lendemain matin que j’ai dĂ©veloppĂ© de l’hyperacousie surtout Ă  l’oreille gauche avec otalgie, et des acouphĂšnes aiguĂ«s dans les deux oreilles.
    L’urgentiste consultĂ© m’a donnĂ© un mĂ©dicament contre les vertiges, ce n’est que trois jours aprĂšs que j’ai eu de la cortisone par un orl.
    Bilan : perte d’audition importante Ă  gauche et un peu moindre Ă  droite, hyper plus acouphs.

    J’ai tenu trois ans avec mes protections auditives, l’hyperacousie a diminuĂ©e puis tout c’est agravĂ©.

    Les acouphĂšnes sont devenus plus forts et augmentaient avec le bruit, des vibrations provoquĂ©s par des sons mĂȘme de faibles volumes sont apparus dans mes deux oreilles.
    (voix, bruit du moteur de la voiture, bruit de roulage des pneus, touches du clavier…)
    j’Ă©tais taxi
    Traitement cortisone sans effets.
    Un professeur m’a dit de ne plus me protĂ©ger et d’acheter un vĂ©hicule essence.
    Je lui ai fait remarquer que leur chauffage Ă  air pulsĂ© m’Ă©tais insupportable, que mes oreilles vibraient et mes acouph augmentaient……dialogue de sourd.
    Le rivotril n’a rien donnĂ©.

    ArrĂȘt de travail un an.
    TrÚs grosse dépression, impossible de prendre des antidépresseurs, lis me donnent des maux de tÚte violents.

    J’ai eu un status de travailleur handicapĂ© car j’ai de multiples problĂšmes de santĂ©, j’avais dĂ©jĂ  changĂ© de mĂ©tier suite Ă  cela, mais le pire ce sont les acouphĂšnes et l’hyper.
    la mĂ©decine du travail m’a dit que la sĂ©cu allait certainement me mettre en invaliditĂ©…
    Aucune invalidité, il faut aller travailler.
    Mon gĂ©nĂ©raliste est allĂ© dans le mĂȘme sens que le mĂ©decin de la sĂ©cu.
    J’ai perdu mon emploi.

    Donc CAP emploi.
    Il a fallu que je me remette au math pour passer des test.
    TrĂšs difficile avec le moral en bas et les acouphĂšnes d’apprendre par cƓur.
    Ca m’a pris un an aussi.

    J’ai remontĂ© un peu la pente, j’ai trouvĂ© une formation dans un centre ou ils prennent en compte les handicaps de chacun.
    Mais,il y a un mois, comme la fois précédente au moment que ça allait un peu mieux , de nouveaux acouphÚnes hyper aiguë et forts sont apparus.
    J ai eu un traitement Ă  la cortisone sans effets.

    Ma formation est dans un mois.
    Mes acouphÚnes ont encore fortements augmentés.
    J’ai le moral au plus bas, je me demande si je vais pouvoir y aller.
    Que vais je devenir, le chĂŽmage ne dure pas Ă©ternellement, je recommence Ă  perdre pied.
    Aujourd’hui j’ai six Ă  sept acouphĂšnes diffĂ©rents et c’est trĂšs dure.

    J’ai l’impression que lorsque mon hyperacousie baisse un peu les acouph. augmentent, mais ne diminuent plus.

    merci de m’avoir lu
    courage Ă  tous
    Claude

  • morelli

    Member
    2 août 2018 at 21 h 48 min

    Il faut gardĂ© courage, des traitement vont bien finir par arrivĂ© (je l’espere).

    Vous dormez comment ? Je veux dire bien ? mal ?

    Vous avez essayé sur une courte durée les anxiolytique ?

  • ejarque

    Member
    3 août 2018 at 8 h 58 min

    Merci pour votre réponse

    Je dors trÚs mal avec des phases de réveil ou je perçois mes acouphs trÚs fort.
    Actuellement mon mĂ©decin m’a mis sous brintellix. c’est un nouvel antidĂ©presseur.J’ai quand mĂȘme des migraines avec, mais pas de maux de tete violent comme avec ceux que j’ai pu essayer auparavant.
    Par contre nausées.

    bonne journée

  • morelli

    Member
    3 août 2018 at 10 h 16 min

    On a souvent tendence a dire que bien dormir et important pour les acouphenes, je ne sais pas a quelle point c’est vrai, mais sa serait deja mieux pour le moral aussi.

    Pour le coup les anti depresseur je ne suis pas medecin mais avant j’aurais plutot tentĂ© un anxiolitique sur 1 semaine ou 2 pour voir si ca ne vous faisait pas mieux dormir.

    Apres vous etes de quelle rĂ©gion ? Vous n’avez pas d’ORL qui s’interesse au acouphene ? Il n’on pas la solution miracle mais au moins il teste parfois quelque truc.

  • ejarque

    Member
    3 août 2018 at 10 h 46 min

    Je suis en savoie
    Mon orl est parti Ă  la retraite,c’est lui qui m’avais envoyĂ© voir un professeur et un neurologue.
    J’ai pris rendez vous avec son associĂ©, il regardais le plafond quand je lui ai expliquĂ© ma dĂ©tresse, pour me rĂ©pondre : il y a des milliers de gents comme vous….
    Je dois voir une psychiatre cet aprĂšs midi.
    J’en avais vu une recommandĂ©e par mon ancien mĂ©decin. Elle m’avais prescrit un antidĂ©presseur classĂ© ototoxique que je n’ai pas pris.
    la consultation avais durée 15 minutes.

  • ejarque

    Member
    3 août 2018 at 13 h 09 min

    Je me relis et…. je suis dĂ©solĂ© pour les fautes. Je suis un peu Ă  l.ouest.

  • kael

    Member
    3 août 2018 at 17 h 54 min

    Salut

    Des acouphĂšnes qui augmentent, il peut y avoir plusieurs raisons. Si tu peux jouer sur une des raisons (si c’est faisable), ça pourrait les faire baisser.

    D’aprĂšs ce que tu expliques, on dirait que tes acouphĂšnes sont liĂ©s Ă  des pertes d’audition. Tu as fait vĂ©rifier ton audition chez ton orl ?
    Elle est stable ou elle baisse ?

    Sinon, si elle est stable, c’est peut etre une autre raison et tant mieux car tu pourrais jouer la dessus :
    – le stress : il existe des plantes qui peuvent aider un peu (ashwaghanda, bacopa, l theanine. ?.), sinon, effectivement un anxiolitique mais attention avec les anxiolitiques ca peut finir par faire pire que mieux a la longue avec l’accoutumance. Et le sevrage peut etre trĂšs difficile.
    – le manque de sommeil : ca accentue les douleurs, les acouphĂšnes, l’hyperacousie, la depression, etc…
    – la depression : idem, ca accentue tout. Contre la depression, il existe un acide aminĂ© qui peut aider (j’en prends) cest du L tryptophane.
    – trop de bruit : ca augmente les ac. Donc, si tu peux plus de calme et de repos.
    – la nourriture : eviter les excitants (sel, glutamate, cafe, coca, sauce Ă©picĂ©e, etc…), eviter le gras, le sucre surtout aprĂšs 17h. Privilegier les fruits, legumes bio, poisson, volaille, un peu de viande rouge, etc..
    – l’exercice : un peu de sport pour se maintenir, mais pas en excĂšs car ca peut augmenter les ac aussi.
    – faire des activitĂ©s relaxantes, apaisantes. Pas trop de revisions, ni d’exercice mentaux ;).

    – contre la depression, une therapie tcc si tu peux donne de trĂšs bons resultats, mieux que les ad. Sinon, tu peux faire des exercices par toi meme, on en trouve sur le net (par exemple : noter ce qui a Ă©tĂ© positif dans ta journĂ©e, etc…)

    Voila, peut etre que parmi tout ca tu pourras trouver quelque chose qui t’aidera.

    Bon courage.

  • ejarque

    Member
    3 août 2018 at 19 h 12 min

    Bonjour

    Je dois trouver un nouvel ORL pour faire un audiogramme, le mien Ă  pris sa retraite, et avec son associĂ© ce n’est pas ça.
    Malheureusement mon audition a tendance Ă  baisser.

    Il est vrai qu’il faut que j’amĂ©liore mon sommeil,c’est primordial.

    La psy que j’ai vu veut m’orienter vers un centre antidouleur, il m’a semblĂ© voir qu’admin avait consultĂ© dans un de ces centre.
    Je ne sais pas ce qu’ils proposent

    J’ai attaquĂ© la sophrologie pour essayer de me dĂ©tendre un peu, Ă  voir sur le long terme.

    Je vais me renseigner sur la tcc.

    Mon ancien orl voulait que je me fasse appareiller, mais est-ce possible avec de l’hyper.
    j’ai pas trop envie d’essayer, moi qui passe mon temps Ă  me protĂ©ger

    Merci pour tous ces conseils de nutrition et de traitements naturels.

    bonne soirée

  • orion

    Member
    3 août 2018 at 19 h 23 min

    Bonsoir Claude,

    l’idĂ©e du centre anti-douleur me semble bonne. Ils ont des mĂ©decins et psychologues spĂ©cialisĂ©s dans le traitement de la douleur. C’est adaptĂ© Ă  votre Ă©tat.

    Mon ancien orl voulait que je me fasse appareiller, mais est-ce possible avec de l’hyper.
    j’ai pas trop envie d’essayer, moi qui passe mon temps Ă  me protĂ©ger

    Si vous pouvez vous dĂ©placer jusqu’à Lyon, il y a un ORL spĂ©cialisĂ© en acouphĂšne et hyperacousie de l’AFREPA, le Pr ThaĂŻ Van.
    J’ai lu que dans ce centre, ils proposent un protocole spĂ©cial hyperacousie sĂ©vĂšre.

    Il s’agit d’une correction auditive + obturation de l’audition + bruit colorĂ© + sophrologie.

  • ejarque

    Member
    3 août 2018 at 20 h 10 min

    Bonsoir Orion

    Il y a longtemps j’avais appeler ce service qui est Ă  l’hĂŽpital Edouard Heriot.
    Ils m’avaient rĂ©pondu que seul mon ORL pouvait me diriger vers eux et pas mon gĂ©nĂ©raliste.
    Mon ORL n’a pas voulu, disant que ça ne servais Ă  rien…..

    N’ayant plus d’ORL pour raison de retraite, je vais les rappeler, je verrais bien.

    Merci

    Bonne soirée

  • orion

    Member
    3 août 2018 at 20 h 28 min

    🙁

    Quand je pense qu’on a mis en place des mesures il y a plusieurs annĂ©es pour limiter les consultations
 lĂ , on vous avait dit de consulter un ORL pour consulter un ORL.
    Pfff


  • ejarque

    Member
    4 août 2018 at 10 h 00 min

    C est cela, et de mémoire il faut qu aprÚs ce soit eux votre ORL.
    Il faut trouver un médecin qui accepte de perdre son patient.
    Je vais appeler, ça a peut-ĂȘtre changĂ©.

  • orion

    Member
    4 août 2018 at 20 h 22 min

    J’espùre ! [emoticone : croise les doigts]

  • orion

    Member
    4 août 2018 at 20 h 36 min

    C’est encore moi.

    Vu ton parcours, je me demande si tu ne devrais pas prendre un rdv avec l’assistante sociale de chez toi.

    Dans mon parcours, Ă  un moment la SĂ©cu m’a envoyĂ©e chez l’assistante sociale.
    L’assistante sociale m’a dit qu’elle avait vu beaucoup de personnes avec hyperacousie douloureuse et acouphĂšnes invalidants. J’en conclue que c’est le genre de personne qui est sensibilisĂ©e Ă  nos parcours difficiles.
    Ses conseils se sont limitĂ©s, dans mon cas, Ă  m’orienter vers un service spĂ©cialisĂ© AFREPA pour amĂ©liorer mon Ă©tat le plus rapidement possible.
    Mais je pense que si ma situation s’était aggravĂ©e (elle s’est amĂ©liorĂ©e), je serais retournĂ©e la voir.

    Voilà, c’est une piste.

    (Je ne te cache pas que le refus d’invaliditĂ©, suivi de la perte d’emploi dans ton cas me met en colĂšre
)

  • ejarque

    Member
    6 août 2018 at 11 h 02 min

    Bonjour

    Pendant mon arrĂȘt de travail j’ai vu un assistant social de la sĂ©cu qui n’avais jamais vu ce genre de pathologie.

    Je souffre en plus d’une rupture massive de la coiffe des rotateurs de l’Ă©paule gauche suite Ă  une infection contractĂ©e pendant l intervention chirurgicale de cette Ă©paule.
    rĂ© intervention impossible…..l’infection a trop abĂźmĂ©e les tendons, et risque de retour infectieux.

    L’oflocet (antibio) donnĂ© en grande quantitĂ© pour combattre ce genre d’ infection, attaque les tendons…

    Rupture partielle d’un tendon de l’autre Ă©paule avec perte de sensibilitĂ© et fourmillement dans la main( tendon qui avait Ă©tĂ© opĂ©rĂ©e 5 ans plus tĂŽt)
    Douleurs dos accrues, j’ai un disque vertĂ©bral Ă©crasĂ© d’un cotĂ© avec bascule d’une vertĂšbre lombaire .

    J’ai continuĂ© Ă  travailler, j’ai vĂ©cu un enfer de douleurs au volant de mon taxi, un vĂ©hicule avec boite auto m’a permis d’aller un peut mieux.

    Et deux ans aprĂšs, trauma sonore.

    J ai tenu trois ans, et les acouphĂšnes se sont agravĂ©s, je n’y arrivais plus.
    Et là ça viens encore de monter encore en intensité, et je souffre toujours des épaules, de la main et du dos.

    Reconnu travailleur handicapĂ© par la MDPH, mais rien par la sĂ©cu, trop juste pour l’invaliditĂ©…..

    J’ai Ă©tĂ© opĂ©rĂ© 13 fois, et je ne compte pas les crises de colique nĂ©phrĂ©tiques et les seances de lihtotripsie ( casser les calculs rĂ©naux par onde de choc)

    c’est compliquĂ© pour moi, toute ma vie j’ai du renoncer Ă  des activitĂ©s Ă  cause de mes problĂšmes physiques, j’ai mĂȘme quitter un mĂ©tier que j’ai exercer pendant 30 ans qui me plaisait, pour un autre ou je gagnais moins bien ma vie…. mais j’avais un travail.

    Mais aujourd’hui, on ne me reconnais pas cette souffrance, et je n’y arrive plus.
    Je n’ai plus de ressources.

    Je sais, je n’ai jamais eu de chance avec ma santĂ©, et encore moins avec le milieu mĂ©dical.

    Bonne journée, et bon courage à tous.

  • kael

    Member
    6 août 2018 at 14 h 36 min

    Bonjour claude.

    oui, quelle galĂšre tu vis. Les douleurs, ca fait partie des choses les plus difficiles Ă  supporter. Avec en plus des acouphĂšnes et de l’hyperacousie, tu n’as vraiment pas de chance.

    Tu as une famille, des enfants, des gens qui t’aident et te soutiennent un peu ?

  • ejarque

    Member
    6 août 2018 at 15 h 40 min

    Oui heureusement, mais ça les impactent aussi, c est difficile pour tout le monde.

  • ejarque

    Member
    7 août 2018 at 9 h 49 min

    Bonjour

    Je rectifie
    je n ai plus de ressources morale pour faire face.
    Je n y arrive plus.

  • winterhascome

    Member
    7 août 2018 at 11 h 06 min

    Bonjour,

    Vu ton Ă©tat de dĂ©tresse, il serait peut-ĂȘtre utile de voir un ORL du Coopacou, ou de prĂ©senter la dĂ©marche Ă  un mĂ©decin comprĂ©hensif, et commencer Ă  essayer les antiĂ©pileptiques. Si ça ne marche pas, ils tenteront l’Alprazolam (Xanax) ou le Clonazepam (Rivotril).

    Ici sur le forum tu trouveras de liens vers une étude Xanax et hyper, et pas mal de témoignages sur le Rivotril.

    Il me semble aussi nĂ©cessaire qu’un psychiatre compĂ©tent te trouve un antidĂ©presseur qui te convienne.

    Toutes ces pistes sont remboursées, contrairement aux médecines parallÚles. Et il te faut baisser le stress et ré équilibrer ton cerveau au plus vite.

    Si jamais tu peux lire le post du forum sur les recherches en cours, peut-ĂȘtre que ça te donnera un peu d’espoir, maintenant je pense que les premiers traitements un petit peu efficaces devraient sortir d’ici quelques annĂ©es, peut-ĂȘtre 2020. En attendant tu peux sans doute, Ă  plus forte raison si tu es dĂ©sespĂ©rĂ©, tenter des mĂ©dicaments plus dangereux. Il est toujours plus facile de se sevrer en sachant qu’il y a un traitement contre les acs. Et si le traitement n’arrive jamais, et que les benzos ne gĂšrent plus, et bien il sera bien temps de dĂ©cider Ă  ce moment lĂ  si ça suffit.

  • orion

    Member
    7 août 2018 at 12 h 00 min

    Claude,

    je le rĂ©pĂšte : ton psychiatre a eu une trĂšs bonne idĂ©e de te proposer d’ĂȘtre pris en charge dans un centre anti-douleurs.
    Ces centres prennent en charge l’aspect psycho-social du patient.
    Ils ont des médecins, psys et assistants sociaux.

    Je pense que c’est trùs important que tu t’y rendes.

  • ejarque

    Member
    7 août 2018 at 12 h 55 min

    Bonjour

    J ai pris du rivotril l année derniÚre sans succÚs.
    Je voie mon mĂ©decin demain, ma psy a du le voir pour parler de m envoyer dans un centre antidouleur, ils sont dans le mĂȘme centre mĂ©dical.
    Je vous en dirais plus demain.

    En antidépresseurs j ai du brintellix.
    Ça m aide, mais pas complùtement.

    Merci à vous tous pour vos réponses.

  • orion

    Member
    7 août 2018 at 13 h 42 min

    Je vous en dirais plus demain.

    Merci.
    Tu ressors du cabinet de ton médecin avec une ordonnance pour aller en centre antidouleur, surtout !

    Bon courage et bon rendez-vous.

  • ejarque

    Member
    7 août 2018 at 14 h 05 min

    Merci

  • tanlayz

    Member
    7 août 2018 at 15 h 13 min

    Tiens bon claude, t’es pas tout seul dans cette galĂšre ! Il y a beaucoup de test et d’Ă©tude en ce moment mĂȘme pour traiter nos soucis, vraiment ai la foi ! Meme si c’est long ils arriveront a trouver quelques choses !

  • ejarque

    Member
    7 août 2018 at 15 h 58 min

    Merci Ă  tous pour vos messages.


Viewing 1 - 25 of 25 posts

Connectez-vous pour répondre.

Article Original
0 de 0 articles Juin 2018
Maintenant