Acouphenes et alcool



  • Acouphenes et alcool

    71a75347b60a85e6f67e2116b98641cd?s=1&r=g&d=https%3A%2F%2Fwww.oreille malade.com%2Fwp content%2Fuploads%2F2020%2F05%2Favatar orion mis à jour Il y a 3 années 7 Membres · 10 Messages
  • 01358177d8cf5196cb1d7615124c60c3?s=80&r=g&d=https%3A%2F%2Fwww.oreille malade.com%2Fwp content%2Fuploads%2F2020%2F05%2Favatar

    billy_glubo

    Membre
    8 septembre 2017 à 19 h 17 min

    Je ressens une aggravation de mes acouphènes le lendemain d’un prise d’alcool. Cela s’explique-t-il dans la mesure où ce n’est que le lendemain que l’acouphène est fort ?

    Enfin, on me parle de gemmothérapie et de sorbier efficace sur les acouphènes. Est-ce plausible selon vos expériences ?

    Merci à tous,

    Billy

  • 5914d687479be bpthumb

    piccolo-san

    Membre
    11 septembre 2017 à 18 h 56 min

    L’alcool augmente les acouphènes mais en diminue la gène lorsqu’on est saoul. Quand on “décuve” la on déguste par contre. Pour la gemmotherapie, ça reste trop léger je pense mais t’es sur de n’avoir aucun effet indésirable.

  • 71a75347b60a85e6f67e2116b98641cd?s=80&r=g&d=https%3A%2F%2Fwww.oreille malade.com%2Fwp content%2Fuploads%2F2020%2F05%2Favatar

    orion

    Membre
    11 septembre 2017 à 20 h 25 min

    Bonsoir @piccolo-san,

    peux-tu nous donner, s’y teplais, des pistes, des liens qui confirment ton affirmation concernant la prise d’alcool ?
    (Les ORL que j’ai croisé n’établissent aucun lien mesuré scientifiquement entre prise d’alcool et acouphène. Ils m’ont dit qu’on n’a reconnu, pour l’instant, pas de règles notables.)

  • 5914d687479be bpthumb

    piccolo-san

    Membre
    11 septembre 2017 à 22 h 37 min

    J’ai aucune source vérifiable juste de l’expérience, j’en ai pris un paquet de cuites, et 2 depuis ma grosse rechute en mars, et mon entourage (amis et famille) qui subissent la même chose dans cette situation. Bon à moindre intensité comparé à moi mais quand même. Suffit de tester.

  • 71a75347b60a85e6f67e2116b98641cd?s=80&r=g&d=https%3A%2F%2Fwww.oreille malade.com%2Fwp content%2Fuploads%2F2020%2F05%2Favatar

    orion

    Membre
    12 septembre 2017 à 17 h 39 min

    Merci pour ta réponse.
    Mon cas est très différent car je ne prends pas de cuites mais consomme quotidiennement (le soir) de l’alcool.
    Donc, je ne peux pas noter de différence en fonction de cuite ou pas cuite.

    L’impression que j’ai est comme vos deux témoignages.

    Après avoir pris de l’alcool le soir, je me sens bien et, le lendemain matin, ma journée commence rudement. Les acs ne sont pas plus forts, mais je souffre plus que l’après-midi (fatigue, anxiété, hyperacousie).

    Je subodore que l’alcool a sur moi l’effet que tu décris, piccolo-san.

    En plus : l’année dernière, mes acouphènes ont débuté 5 jours après la baisse de ma consommation d’alcool (à la demande d’un médecin) et de sucre rapide.
    (Je consommais les deux de manière excessive.)
    Ce qui signifie peut-être que mon rapport à l’alcool est un des diagnostic possible.

    Depuis le début, je dis toujours aux médecins que j’ai un doute sur l’effet entre ma consommation et les acouphènes, mais personne n’y voit de lien.

    Ils sont tous très prudents, car je consomme du vin comme anxiolytique et non pas de façon récréative. C’est pour cette raison, je pense, qu’aucun ne souhaite me faire baisser ma consommation. Peut-être trop délicat pour l’instant…
    Et puis, ils n’ont pas envie que je me prive de plaisirs.

    Mais je suis presque sûre que c’est une des clefs de mes soucis.

  • 59491327bb786 bpthumb

    hey-man

    Membre
    16 septembre 2017 à 16 h 15 min

    L’alcool et le sucre sont des aliments, et si l’on en consomme excessivement tous les jours eh bien il peut y avoir des conséquences et je pense que c’est une évidence à l’heure où on parle de se soigner par son alimentation.
    Ces aliments, alcool, sucre, etc ont la particularité en plus de rendre accro donc si on les arrêtes il y a peut-être pour certains un syndrome de sevrage comme avec les anxiolytiques (benzo etc).
    Un youtubeur (parmis bcp) qui est à fond dessus est par exemple Thierry Casasnovas.

  • ?s=80&d=https%3A%2F%2Fwww.oreille malade.com%2Fwp content%2Fuploads%2F2020%2F05%2Favatar

    Anonyme

    Membre
    17 septembre 2017 à 10 h 29 min

    Le taux de cholestérol joue aussi sur les acouphènes, si quelqu’un peut confirmer, je ne sais plus, où j’ai lu ça, si quelqu’un peut confirmer.

  • 68eec1425e74dd04ca5463e3ec8bc86c?s=80&r=g&d=https%3A%2F%2Fwww.oreille malade.com%2Fwp content%2Fuploads%2F2020%2F05%2Favatar

    alenema

    Membre
    20 septembre 2017 à 19 h 59 min

    Bonsoir oui je confirme cholestérol trop élevé peut engendrer des soucis qui engendre à leurs tour des accouphene mais on parlera d’un sifflement grave dans le cas d’excès de cholestérol vertiges ou maladie de meunière

  • adfea4616f217dc8965931beb4abca97?s=80&r=g&d=https%3A%2F%2Fwww.oreille malade.com%2Fwp content%2Fuploads%2F2020%2F05%2Favatar

    radi

    Membre
    20 septembre 2017 à 21 h 55 min

    Ce qui signifie peut-être que mon rapport à l’alcool est un des diagnostic possible.

    si tu bois a visiée anxilytique c’est que soit
    1/ tu es (un peu) dépendant de l’alcool et que l’anxiété que tu ressens c’est un manque – du coup tu bois ça calme.
    2/ soit un trouble anxieux (d’origine multifactorielle) qui tu auto médique avec de l’alcool (et tu risque de te trouver en 1)

    Les acouphènes sont +/- reliés , chez certaines personnes au niveau de stress; tu as donc tout intérêt a travailler ton trouble anxieux (autrement qu’avec l’alcool et les anxiolytiques en automédication)
    Comment : psychologue, psychiatre, antidépresseur entre autre.
    avec un peu de perseveration ça marchera et avec un peu de chance ça réduira tes acouphènes.

  • 71a75347b60a85e6f67e2116b98641cd?s=80&r=g&d=https%3A%2F%2Fwww.oreille malade.com%2Fwp content%2Fuploads%2F2020%2F05%2Favatar

    orion

    Membre
    21 septembre 2017 à 20 h 17 min

    @radi

    oui, oui.

    J’ai des troubles anxieux à la base.
    J’ai été prise en charge par une psychologue deux mois et demi après le début
    de la forte hyperacousie douloureuse.

    Elle y va doucement, car les problèmes sont anciens et ancrés.

    Normalement, au bout d’un moment, elle pourra pratiquer sur moi l’EMDR.
    Mais pour l’instant, c’est un peu risqué : psychotraumatisme complexe.
    Certains praticiens EMDR considèrent que la reviviscence de traumatismes complexes
    est à pratiquer avec prudence.

    Le stress post-traumatique simple et le stress post-traumatique complexe sont
    répertoriés dans les causes éventuelles d’hyperacousie.
    Ex. : les militaires qui reviennent du front avec hyperacousie, ou les victimes d’attentat. Un survivant du Bataclan a fait une BD dans laquelle il évoque son hyperacousie.

    Ensuite, c’est comme pour tout, on ne sait pas pour l’instant ce qui fait une hyperacousie… (À part les nuisances sonores).

    J’en profite pour placer une superbe vidéo :


Affichage des publications 1 - 10 de 10

Connectez-vous pour répondre.

Article Original
0 de 0 messages Juin 2018
Maintenant