Le DĂ©roxat est il ototoxique ?



  • Le DĂ©roxat est il ototoxique ?

     radi mis Ă  jour il y a 1 annĂ©e, 5 mois 6 Membres · 14 Articles
  • genre

    Member
    25 juillet 2018 at 17 h 20 min

    Bonjour Ă  tous,
    Je souffre d’acouphènes depuis maintenant 2 mois. Ces sifflements permanents sont insupportables Ă  gĂ©rer au quotidien. Je souhaiterai commencer un traitement anti dĂ©presseur afin de voir si je peux obtenir une petite amĂ©lioration de mon Ă©tat physique et psychologique (sifflement aigu + oreilles qui brĂ»lent.)
    Mon psy souhaiterait me prescrire du Deroxat 10 mg.
    Ce mĂ©dicament ne risque t’il pas d’aggraver mes acouphènes. Est il ototoxique ?
    En 2004, mon gĂ©nĂ©raliste m’avait prescrit du Prozac. Je l’avais stopper au bout de 3 mois car des symptĂ´mes tels que vertiges, baisse d’audition oreille gauche, sensation chaud froid oreille interne etaient apparus. Les vertiges ne m’ont plus quittĂ©s. Il s’est avĂ©rĂ© en lisant la notice que cette molĂ©cule pouvait provoquait une surditĂ© irrĂ©versible chez le patient.
    Donc, vous comprendrez mes craintes de reprendre un anti dépresseur.
    Il faudra que je choisisse le moins toxique pour mes oreilles car je ne souhaiterai en aucun cas aggraver mon Ă©tat.
    Vos témoignages positifs et négatifs sont les bienvenus.
    Un grand merci Ă  tous.

  • morelli

    Member
    25 juillet 2018 at 17 h 50 min

    en cherchant dans un doc j’ai trouvĂ© que ca :

    Drugs vertigo-generating (there is no mention of
    ototoxicity);

  • genre

    Member
    25 juillet 2018 at 17 h 59 min

    Merci très complet comme article.

  • kael

    Member
    25 juillet 2018 at 18 h 35 min

    Salut

    Certains ad sont ototoxique (cymbalta par exemple) et peuvent mĂŞme aggraver l’hyperacousie.

    Dune manière general, les medicaments psychotropes (anxiolitiques, ad, neuroleptique) doivent être pris prudemment, , et arrêter très très lentement.

    Pourquoi ne pas commencer par des choses moins dangereuse comme des plantes ou des compléments alimentaires.

    Lutter contre la dépression :
    – L tryptophane (acide aminĂ© prĂ©curseur de la sĂ©rotonine)
    – granions de lithium
    – L tyrosine (acide aminĂ©)
    – Betaine (onen trouve dans la betterave, le quinoa. ?.)

    Lutter contre l’anxiĂ©tĂ© :
    – ashwagandha
    – bacopa monieri
    – aubepine, passiflore…
    – baicaline

    Bonne journée

  • orion

    Member
    25 juillet 2018 at 18 h 51 min

    Bonsoir,

    le meilleur traitement naturel contre la dépression c’est la thérapie avec le/la psy.
    Plusieurs approches et techniques ont prouvé leur efficacité.

    Comme le dit Blendman, les psychotropes sont risqués dans notre cas (résurgence des acouphènes ou de l’hyperacousie à l’arrêt du médicament).

    Autrement, Blendman, tu oublies le millepertuis :), qui est le plus efficace contre la dépression, mais qui est souvent contre-indiqué avec beaucoup d’autres médicaments.

    Joylanie, à quoi sont dus tes acouphènes ?

  • genre

    Member
    26 juillet 2018 at 0 h 24 min

    Merci à tous pour vos réponses.
    Heureusement que ce forum existe car on a vite fait de sombrer.
    J’ai enfin compris que je vais devoir faire mon deuil “du silence”.
    J’habite en Provence et les grillons sont devenus mes compagnons de route.
    Pour rĂ©pondre Ă  Orion, mes acouphènes bilatĂ©raux se sont dĂ©clarĂ©s un matin au reveil. Aucun choc acoustique me concernant mais je vis malgrĂ© tout dans un environnement bruyant (autoroute, trafic automobile permanent, voisins constamment en travaux.) Bon faut reconnaĂ®tre que j’ai pas mal crier ces dernieres annĂ©es et quasi tous les jours (climat familial très tendu.) avec un gros stress en prime suite Ă  des troubles du rythme cardiaque invalidants. Alors, qu’elle en a Ă©tait la cause ?
    Je ne sais pas….
    J’ai consultĂ© sur le centre IMERTA Ă  Marseille. J’ai rĂ©alisĂ© les trois tests classiques et je suis repartie avec sept ordonnances (irm, radio rachis cervical, panorex, rĂ©Ă©ducation audiovestibulaire, prise de sang, stomato, ostĂ©opathe et Diamox 250mg qui n’a eu aucun effet sur mes acouphènes.) Les patients qui sont un peu justes financièrement passez votre chemin… A ce jour, je n’ai fais que prendre le Diamox et rĂ©aliser la prise de sang. Pour le reste, je n’y crois pas trop.
    Enfin, l’irm peut ĂŞtre serait interressant afin d’Ă©liminer toutes sortes de pathologies organiques.
    La priorité est ma fibrilation auriculaire paroxystique qui doit être traiter par la prise de Flecaïne. Encore un médicament ototoxique visiblement.
    Quelqu’un parmi vous prend t’il cette molĂ©cule ?
    Je suis dĂ©solĂ©e pour ce pavĂ© mais ce soir j’avais envie de parler.
    Très bonne soirée à tous.

  • fontevraud

    Member
    26 juillet 2018 at 8 h 36 min

    Bonjour,

    A mon sens, il ne faut pas trop psychoter vis Ă  vis de l’ototoxicitĂ© des mĂ©dicaments. Mis Ă  part certains anticancĂ©reux, ou la sanction peut ĂŞtre rapide, pour la plupart des autres mĂ©docs, AD y compris, l’ototoxicitĂ© est un effet secondaires rares et n’intervient qu’après une utilisation massive et prolongĂ©e. L’inscription comme effets secondaires sur les notices est avant tout une obligation d’information (et pour se couvrir du point de vu juridique).

    Cela dit, cĂ´tĂ© acouphène, j’ai eu une mauvaise expĂ©rience avec la paroxitine. Après une semaine de prise, j’ai tout Ă  coup eu des acouphènes plus forts que d’habitude, comme si on avait tournĂ© un bouton on/off, alors qu’ils Ă©taient plutĂ´t constants. J’ai donc tout de suite suspendu le traitement. J’ai appris ultĂ©rieurement que les ISRS et Ă©quivalent, par leur action chimique sur la dopamine et la sĂ©rotonine pouvait avoir des effets directs sur les acs, positifs ou nĂ©gatifs, indĂ©pendamment de leur action d’antidĂ©presseur. NĂ©anmoins pour certain (de mĂ©moire, l’administrateur de ce forum avait eu une bonne expĂ©rience avec cet AD) le Deroxat a pu faire baiser les acs.

  • genre

    Member
    26 juillet 2018 at 9 h 17 min

    Bonjour Curly,
    Suite Ă  l’arrĂŞt du DĂ©roxat tes acs ont ils baissĂ© de nouveau ou sont ils restĂ©s plus forts ?
    L’intensitĂ© de mes acs n’est pas constante. De plus, ils ont des sons diffĂ©rents chaque jour. J’ai remarquĂ© Ă©galement que lorsque je suis stressĂ©e, ils sont beaucoup plus forts. Les jours ou ils restent supportables sont assez rares.

  • fontevraud

    Member
    26 juillet 2018 at 11 h 18 min

    Ils sont revenus Ă  l’Ă©tat initial après quelques heures. Mais dans ton cas, je ne suis pas certain qu’un AD doive ĂŞtre prescrit en première intension. Classiquement, pour les acs entretenus par un Ă©tat anxieux, on passe plutĂ´t par les anxiolitiques types benzodiazĂ©pines. Après, c’est un choix et un risque a prendre. Certain sur ce forum, comme Blendman, ont eu plus d’inconvĂ©nients que d’avantages Ă  ces molĂ©cules. Comme toutes substances psychoactives, c’est une question de tolĂ©rance personnelle et de mĂ©tabolisme.

    Dans mon cas (acs sans traumatisme sonore et sans perte auditive), Lors de ma première crise, le Xanax a Ă©tĂ© très efficace (il faisait baisser de plusieurs crans l’intensitĂ© des acs). Il me les a mĂŞme fait complĂ©tement disparaitre quelques semaines. Lors de ma seconde crise, l’efficacitĂ© Ă  Ă©tĂ© moindre, je pense mĂŞme que j’ai fais une rĂ©action paradoxale. Puis, j’ai pris du Rivotril, un des très rares mĂ©docs qui est reconnu par les ORL, les neurologues et en pharmacologie pour avoir un effet sur certains types d’acs. Et dans mon cas, ca fonctionne. Quand je dis que ce fonctionne, c’est Ă  la fois sur l’intensitĂ© et Ă©videmment sur la mise Ă  distance.

    C’est toujours difficile de donner des conseils, car nous avons tous une approche diffĂ©rente de la balance risques/avantages. Perso, si je m’Ă©tais contentĂ© de magnĂ©sium et de vitamine B12, je serais probablement au fin fond de la dĂ©pression aujourd’hui. Avec le recul, je pense que le recours aux bzd m’a Ă©vitĂ© de sombrer Ă  un moment ou j’Ă©tais très vulnĂ©rable. Je pense mĂŞme que cela a participĂ© Ă  la baisse d’intensitĂ© de mes acs. Tu ne risques pas grand chose Ă  tenter le coup… Contrairement au AD, l’effet des anxios est immĂ©diat, donc tu verras en quelques heures si ils font baisser tes acs ou pas. Si c’est le cas, et bien, il te faudra apprendre Ă  gĂ©rer les prises, les quantitĂ©s, le sevrage… Comme le font toutes les personnes qui doivent utiliser des mĂ©docs Ă  court/moyen/long terme. Si ca ne te fait rien, si ce n’est te mettre dans le gaz, et bien, tu passes Ă  autre chose…

    Je terminerais par dire qu’il ne faut pas tout de suite baisser les bras et te dire que tu auras ces horreurs toute ta vie. Tes acs viennent bien de quelque part… Ils ont une ou plusieurs causes. Ces causes peuvent aussi se rĂ©sorber, et rĂ©sorber tes acs avec.

  • genre

    Member
    26 juillet 2018 at 11 h 48 min

    Merci Curly,
    Ton message est très réconfortant.
    Lorsque je suis très angoissĂ©e, je prends un Lysanxia 10 mg qui a un effet immĂ©diat sur l’angoisse mais pas sur les acs malheureusement. Je prĂ©cise que cette prise est alĂ©atoire car je n’aime pas trop prendre des psychotropes.
    Le problème est que la dépression joue le loup au coin du bois avec moi.
    Je m’attends Ă  la voir surgir dans peu de temps. Tous ces troubles physiques (arythmie, acs et prĂ©mĂ©nopause) sont insupportables Ă  gĂ©rer au quotidien donc impossible pour moi de rester sereine. Je ne suis malheureusement pas le DalaĂŻ-lama…

  • radi

    Member
    5 août 2018 at 18 h 27 min

    Curly tu as raison quand tu dis qu’il ne faut pas psychoter sur l’ototoxixitĂ© de tout et n’importe quoi. Certain antibio et bien sur anticancereux provoquent frĂ©quent des pertes d’audition , sinon pour le reste c’est assez rare.

    Pour ce qui est des antidepresseurs, si tu es dĂ©primĂ© ou que tu as un trouble anxieux il faut en prendre. Les anxiolytiques ne soignent pas les troubles anxieux, ils font baisser provisoirement l’anxiĂ©tĂ© et si arret brutal syndrome de sevrage et majoration (transitoire) des accouphènes.

    Par contre attention avec le deroxat : il y a quelques effet de sevrage a l’arrĂŞt assez dĂ©sagrĂ©ables aussi, c’est moins frĂ©quent avec d’autre antidepresseurs.

  • genre

    Member
    6 août 2018 at 8 h 06 min

    Bonjour radi,

    Je te remercie pour ces conseils mais pourrais tu m’en dire un peu plus concernant les effets de sevrage du Deroxat. As tu tester cet AD ?
    Je suis un peu perdue et désemparée en ce monent car je ne parviens pas à cibler le bon traitement pour calmer mes acouphènes. Faut il prendre un AD ou du Rivotril ?
    Pourrais tu me faire part de ton experience personnel ?

  • radi

    Member
    23 août 2018 at 1 h 09 min

    Alors les effet de servage ca donne des sensation de ‘vertige’ mais pas exactement disons que da fait un frisson dans la tete par moment. Cest pas doulouryeux c juste surprenant. Et ca fait des cp de blues. D un coup tu es triste tu bas envie de pleurer. Une heure après tout ca bien.
    C pas ca qui doit te retenir d’en prendre si tu vas mal.
    Après tu as plein d’autre molĂ©cule possible. Discute en avec le psy.

    Ca dure 1ou 2semaines puis ca se tasse

    L antidépresseur sauf coup de bol ne va pas faire partir ton accouphene. Mais si l accouphene te rend dingue et dépressif ca va t aider a vivre moins mal la situation.

    Perso j’ai renoncĂ© Ă  guĂ©rir. Je veux juste supporter. Au bout de 2 ans j’y arrives un peu mieux.

    Le rivotril ca peut les faire diminuer. Risque de dependance sur le moyen terme important. Mais si chez toi ca marche. Perso si les benzo type rivotril me ferait partir les accouphene je serai content de devenir dépendant !
    Test un moment en commençant a très petite dose.

  • radi

    Member
    23 août 2018 at 1 h 12 min

    Desole pour orthographe pitoyable j’ecris d une tablette merdique


Viewing 1 - 14 of 14 posts

Connectez-vous pour répondre.

Article Original
0 de 0 articles Juin 2018
Maintenant