Mon parcours d’acouphĂ©nique dĂ©butant



  • Mon parcours d’acouphĂ©nique dĂ©butant

    a0ba5a473efb0c47cdc1e2398227bf98 bpthumb free mis Ă  jour Il y a 6 annĂ©es, 4 mois 5 Membres · 34 Messages
  • a0ba5a473efb0c47cdc1e2398227bf98 bpthumb

    free

    Membre
    19 juin 2014 Ă  10 h 51 min

    Bonjour Ă  tous, je me prĂ©sente, Free 34 ans, habitant Ă  Paris. Je suis consultant en système d’info en Freelance, travaillant Ă  la maison la plupart du temps.

    Je suis un nouvel acouphĂ©nique puisque je souffre d’acouphènes aux deux oreilles depuis maintenant 10 jours.

    Pour ma petite histoire donc, cela a commencĂ© assez subtilement, les semaines prĂ©cĂ©dentes j’ai eu des petits acouphènes mais passagers, ceux habituels pour lesquels on se dit que quelqu’un dit du mal (ou du bien) de nous. Une fois cependant, cet acouphène est restĂ© un certain temps (peut-ĂŞtre presque une heure), mais je ne m’en suis pas trop inquiĂ©tĂ©, je me suis endormi avec et le lendemain plus rien.

    Puis, un beau jour, un soir de week-end, l’acouphène reprend dans mon oreille gauche, et il ne me quittera pas. Un sifflement, une tonalitĂ©, que j’ai estimĂ© Ă  environ 10 kHz, persistant. Je vais me coucher en espĂ©rant qu’il ne soit plus lĂ  le lendemain, mais Ă  chaque fois que je me rĂ©veille dans la nuit, il est lĂ .
    Le lendemain, je commence dĂ©jĂ  Ă  angoisser un peu, et mes recherches sur internet ne vont pas me rassurer. Je fonce voir mon gĂ©nĂ©raliste, il ne trouve rien (ce qui ne me rassure pas) me met sous Cortancyl et Nootropyl et m’envoie voir un ORL.
    Je le vois le lendemain, il dĂ©cèle une perte de 14 dB Ă  gauche et 9 dB Ă  droite avec une perte sensible dans les aigus Ă  gauche. En soit, rien de dramatique, mais il se dit que peut-ĂŞtre le dĂ©sĂ©quilibre et la perte dans les aigus explique mon acouphène Ă  l’oreille gauche. Il remplace le Cortancyl par du Solupred, renforce la dose, et c’est tout.

    Tout la semaine je fouille le net, français et anglais, Ă  la recherche de pistes, d’espoir, je regarde les recherches, les thĂ©rapies alternatives, la nutrithĂ©rapie, je fouille tout.
    J’achète mĂŞme le livre d’une certaine personne dont on ne peut parler dans ce forum (de ce que j’ai compris).
    Je n’ai qu’une crainte : qu’il existe quelque part un remède, mais qui ne marche que s’il est administrĂ© suffisamment tĂ´t, et que, faute de mĂ©decin compĂ©tant (l’ORL que j’ai Ă©tĂ© voir est un jeune, pas du tout spĂ©cialisĂ© dans les acouphènes), je risque de passer Ă  cĂ´tĂ©.
    Je dĂ©cide alors de prendre rendez-vous avec un spĂ©cialiste, je fouille le net, et tombe sur le Dr Peignard, que j’ai Ă©tĂ© donc voir Lundi.
    Avant de le rencontrer, je me rends compte que ce n’est pas un ORL, mais un spĂ©cialiste des ThĂ©rapies Cognitives Comportementales. Qu’Ă  cela ne tienne, ça me fera tout de mĂŞme un avis d’un spĂ©cialiste.
    Au final, pas grand chose Ă  dire, ma symptomatologie est “frustre” dit-il, pas de trauma sonore particulier, pas de stress ou de conditions particulières au dĂ©veloppement d’acouphène. Il me rassure en me disant que c’est un symptĂ´me bĂ©nin, mais surtout, que l’acouphène dĂ©pend immensĂ©ment de l’intĂ©rĂŞt qu’on lui porte. Plus on focalisera dessus, plus il nous paraĂ®tra handicapant, et plus on essaiera de l’oublier, plus on y parviendra. Il me donne l’espoir que peut-ĂŞtre cela disparaĂ®tra comme c’est venu. Il me conseille de ne pas trop en faire, de ne pas me plonger dans les bruits blancs qui ne feraient que me rappeler cet “handicap”, de vivre normalement, comme si je n’avais rien.

    Cela me semble censĂ©, et dĂ©jĂ  le moral va un peu mieux. Je me dis du coup que je vais Ă©viter internet, les forums, etc. de peur de tomber dans une paranoĂŻa qui ne ferait qu’accroĂ®tre mon obsession du truc. Et effectivement, de nombreux tĂ©moignages sur le net font Ă©tat de personne qui vont mieux après avoir cessĂ© d’essayer de faire. Le mot est lancĂ© “Lâcher Prise”. Alors je m’y mets, et dĂ©jĂ  je vais mieux, mon acouphène semble moins me gĂŞner, et je me dis que je vais arriver Ă  l’oublier, et peut-ĂŞtre qu’avec un peu de chance, il finira par disparaĂ®tre, puis qu’apparemment dans certains cas, cela disparaĂ®t comme c’est apparu.
    Je me replonge alors dans la mĂ©ditation, que j’avais dĂ©jĂ  essayĂ© il y a quelque temps sans avoir persĂ©vĂ©rĂ©, mais je me dis que cette fois, il en va de ma “survie”. Je tĂ©lĂ©charge le progamme SymbioFeel du Dr Christophe AndrĂ© et me remet Ă  la mĂ©ditation guidĂ©e de Jon Kabat Zinn. Je m’inscris mĂŞme Ă  une retraite cet Ă©tĂ©.

    Entre temps, j’avais tout de mĂŞme pris rendez-vous avec un OstĂ©o (histoire de s’assurer qu’il n’y a pas un pb de ce cĂ´tĂ© lĂ ) et j’avais cherchĂ© les coordonnĂ©es d’un ORL vraiment spĂ©cialisĂ©. Je suis tombĂ©s sur le Pr Frachet, mais faute de disponibilitĂ©s, je prends rendez-vous avec une personne de son Ă©quipe Ă  l’hĂ´pital Rothschild pour Lundi : Dr Anissa Bensemann. Je vois sur les forums que beaucoup sont suspicieux de certains mĂ©decins et associations comme France-Acouphène, mais je me dis que peut-ĂŞtre ces personnes espĂ©raient trop et ont Ă©tĂ© déçues.

    Tout ça, c’Ă©tait jusqu’Ă  hier, quand au beau milieu de mon cours de jardin potager, l’acouphène se rĂ©veille dans l’oreille droite, dĂ©clenchant une montĂ©e d’angoisse que j’essaie de rĂ©primer. Mais impossible, je suis très inquiet, me pose mille questions, me demande pourquoi la droite si seulement la gauche accusait une lĂ©gère perte dans les aigus ? Dans certains forums amĂ©ricains, cela semble frĂ©quent, le cerveau semble “compenser” et Ă©quilibre le son en crĂ©ant un autre de l’autre cĂ´tĂ© (drĂ´le de compensation par le bas).
    Ce double acouphène nĂ©anmoins me dĂ©sempare, il m’isole encore plus du monde, me donne l’impression d’ĂŞtre dans une bulle, un monde un peu parallèle. Il y a un cĂ´tĂ© positif nĂ©anmoins, je relativise Ă©normĂ©ment de chose, ne stress plus pour des choses futiles, rien ne me semble bien important dĂ©sormais.

    Aujourd’hui, j’ai vu mon osthĂ©o, il m’a pas mal dĂ©bloquĂ©, mais aucun effet sur les acouphènes.
    VoilĂ  oĂą j’en suis, j’attends Lundi mon rendez-vous Ă  l’hĂ´pital Rothschild. Je ne sais pas ce qu’il faut en espĂ©rer.

    Ma dernière piste (plus on avance dans les recherches, plus les pistes semblent tirĂ©es par les cheveux, mais après tout, vu qu’on en connait pas les causes dans une majoritĂ© des cas, tout est possible) : la pollution aux ondes Ă©lectro-magnĂ©tiques.
    IL est vrai que je semble plus sensible devant mon ordinateur ou devant une TV. Je suis passĂ© Ă  la fibre rĂ©cemment, et changĂ© ma carte Wifi pour une bien plus performante avec 3 antennes. Je suis en plein milieu du champs entre ma box (dans mon dos mais dans la pièce Ă  cĂ´tĂ©) et mon PC. Je lis que les personnes affectĂ©es par le “e-smog” produisent moins de mĂ©latonine, et que par ailleurs la mĂ©latonine semble aider dans le traitement de certains acouphènes. Alors je me dis pourquoi pas. Difficile de couper le Wifi pour l’instant, mais j’y songe, et je vais essayer la mĂ©latonine le soir. A dĂ©faut d’aider mes acouphènes elle m’aidera Ă  dormir. On verra bien.

    VoilĂ  tout. Un grand merci Ă  ceux qui auront le courage de me lire jusqu’au bout !
    Je reste ouvert Ă  toute suggestion de votre part.

    Free, nouveau brimé du silence.

  • c7eefaecaf4858aadbf5c866baf7dae3 bpthumb

    parle-moi-vrai-sinon-tais-toi

    Membre
    20 juin 2014 Ă  0 h 46 min

    Salut Free…

    Je voudrais te souhaiter la bienvenue avec joie… mais j’avoue que ce n’est pas le meilleur endroit pour les discutions joyeuses… Toutefois, du fond du coeur, sois vraiment le bienvenue Free.

    c’est vrai qu’on Ă  peu de connaissance au sujet des acouphènes. Mais il y a quand mĂŞme quelques infos qui peuvent nous aiguiller… Après, lorsque tu as collectĂ©s tes infos, ça te demanderas beaucoup de force, de temps et de courage, pour faire les liens entre tous les points Ă  relier. Parce qu’il faut relier et dĂ©limiter tous ce qu’il faut relier et dĂ©limiter, pour comprendre les acouphènes. Mais vu que tu es consultant en informatique, tu es logiquement habituĂ© Ă  dĂ©tecter les liens et les limites, lorsqu’ils existent. Je ne m’inquiète pas pour ça. Accroches-toi un max, et tu comprendras mieux ce que tu peux faire ou ne pas faire pour te soigner. Saches ainsi que, tu ne te soigneras, au mieux, que lorsque tu SAURA TOI-MEME, de quoi actuellement, tu es potentiellement atteints… sauf si tu rencontres dans les prochains jours, de bons professionnels qui fassent vraiment attention Ă  toi.

    Toutefois quoiqu’il en soit, il est indispensable que tu saches COMMENT PROCEDENT tes acouphènes, car il existe plusieurs types d’acouphènes, et lors de rencontres avec les ORL, il faut les aider Ă  poser le diagnostique rĂ©el le plus proche possible de ce que tu ressens en effectivitĂ©. JAMAIS d’Ă  peu près avec un ORL !! Sois respectueux mais ferme dans ce que tu ressens. Utilise le bon vocabulaire et pas d’approximation !! Sois aussi vif et en alerte que possible… Et par ta connaissance sur le sujet, tu pourra alors les aiguiller sur le bon chemin et Ă©viter les erreurs irrĂ©versibles, car je te l’assure qu’un ORL qui apprend ses cours par coeur, ne comprends en fait, rien au circuit de la sphère ORL!! Il existe donc un risque rĂ©el d’erreurs Ă  ton encontre. Sois vigilant. Mais apparemment, il y a une clinique qui s’occuperait bien de ses patients. C’est Ă  voir.

    Clinique du Docteur Causse
    DĂ©partement d’Otologie
    Traverse de BĂ©ziers
    34440 COLOMBIERS
    clinique-causse.com

    Il existe donc, deux types d’acouphènes. Les acouphènes objectifs et les subjectifs. Apparemment, les objectifs semblent davantage guĂ©rissables que les subjectifs…
    Mais surtout, parce que tes acouphènes sont jeunes, tu peux encore espĂ©rer les faire disparaĂ®tre un jour… qu’ils soient subjectifs ou objectifs.
    Soit parce qu’ils disparaĂ®tront par eux-mĂŞmes…
    Soit parce que tu aura rencontrĂ©s de vrais bons ORL qui te prennent vraiment en mains et que ton cas relève de leur connaissances actuelles…
    Soit parce que tu aura assez de connaissance acquises au file des recherches pour te soigner autant que possible par toi-mĂŞme…
    http://www.france-acouphenes.org/site/index.php?option=com_content&task=view&id=133&Itemid=154
    (Il faudra beaucoup lire et t’investir, pour comprendre ce qui se passe au niveau de ta sphère ORL… HĂ©lĂ s… lire et apprendre beaucoup malgrĂ© les angoisses et la douleur, c’est ce que chacun de nous essayons encore de faire… dans l’espoir de faire disparaĂ®tre un jour, nos terribles douleurs…). Pour ma part, ça fait depuis le 18 dĂ©cembre 2013 que j’ai une “surditĂ© brutale de perception bilatĂ©rale avec hypoacousie et dyspermĂ©abilitĂ© tubaire”. Mais tant que je n’aie pas atteints les 1 an d’acouphènes chroniques, je peux encore espĂ©rer les faire disparaĂ®tre. Par des cures thermales pour rĂ©cupĂ©rer la permĂ©abilitĂ© tubaire et soulager la sphère ORL. Par une alimentation capable de dĂ©coller mes plaques d’athĂ©rosclĂ©rose (gras gras gras…) (abandonner la viande ototoxique Ă  cause des vaccins antibiotiques qu’on injecte en masse aux animaux et qui justement ont la particularitĂ©, d’infecter, t’attaquer PRINCIPALEMENT la sphère ORL !!), une glycĂ©mie sans faille (trop de sucre dĂ©truise les nerfs et la circulation sanguine de la sphère ORL !! et de tout le corps. Dans tout ce qui est constituĂ© de pâte, pain etc, il y a du sorbitol, pour garder le moelleux des produits. Mais ce sorbitol Ă  un mal fou et presque impossible, Ă  sortir du corps !! Il se fixe alors aux extrĂ©mitĂ©s des capillaires et les dĂ©truises. La circulation sanguine dans les capillaires (les plus petit vaisseaux sanguins) est alors entraver avec force et crĂ©e un encrassage au niveau ORL avec tous les maux qui vont avec !! Des dernières Ă©tudes (confère France-acouphènes.org) dĂ©montrent que la libĂ©ration excessive de glutamate dans l’oreille interne (la cochlĂ©e) est susceptible de crĂ©er des acouphènes, en perturbant les rĂ©cepteurs NMDA. Et le magnĂ©sium est capable d’inhiber l’activitĂ© des rĂ©cepteurs NMDA. Donc cure de magnĂ©sium (en solution collodale si possible, mieux que le chlorure de magnĂ©sium, mais si rein fragile, rĂ©duire les doses). Ou comme certains osent, devenir cobaye et essayer le produit que le labo dont j’ai oubliĂ© le nom¨(faire recherche sur france-acouphènes.org) injecte dans l’oreille en perçant le tympan… sachant que de deux oreilles, une seule oreille sera traitĂ©e. Et qu’il n’est pas certain de reçevoir le produit, mais un placebo Ă  la place… Aucune garanti de rĂ©ussite ni d’amĂ©lioration significative pour l’injection de l’AM101 qui produit aussi des effets secondaires, mais qui aux dires du labo, n’auraient absolument rien Ă  voir avec l’injection de l’AM101… ça laisse perplexe… Et les effets sur le long terme… ne sont pas connus…

    Essaye de dĂ©couvrir quel type d’acouphènes tu as, et je te souhaites de faire partie de ceux qui peuvent les faire disparaĂ®tre d’une manière ou d’une autre. Tu as Ă©tĂ© intelligent de t’alerter aussi vite, car plus ils sont jeunes, et plus tu peux espĂ©rer ne plus les avoirs.

    Oui c’est vrai que la vie n’est plus pareille maintenant…
    Beaucoup de choses qui attiraient nos yeux et notre coeur, nous sont subitement, totalement indiffĂ©rents…
    Subitement, nous ne voulons plus rien… mais juste guĂ©rir… juste ne plus souffrir…
    Et la vie nous semble alors injuste et impossible dans ces conditions…
    Nous recherchons alors de la comprĂ©hension et du soutien…
    Surtout auprès du personnel de santĂ©, qui de par sa vocation professionnelle, devrait au moins pouvoir nous rĂ©conforter…
    Mais non. Bien au contraire. C’est lĂ  que nos yeux s’ouvrent sur la dure rĂ©alitĂ© de la relation humaines… et sur notre vĂ©ritable capacitĂ© d’endurance. Car il faut ĂŞtre endurant, tenace, et monstrueusement coriace, pour ne pas cĂ©der Ă  la panique, lorsque tous (tous ceux en qui nous espĂ©rions quand tout allait bien) d’un coup, nous abandonne…
    Et alors nous dĂ©couvrons qu’ailleurs, lĂ  oĂą nous ne pensions rien trouver, nous trouvons un peu de comprĂ©hension, de rĂ©confort, et des tas d’informations utiles Ă  notre avancement vers la guĂ©rison… ou au moins, vers l’acceptation finale de notre douleur…

    Courage Free… tu peux t’en sortir car tu es au dĂ©but !! Donne tout de toi pour guĂ©rir et faire tout ce qu’il faut pour ton espoir !
    Et nous, nous serons lĂ … autant que possible… si tu as besoin. Garde courage et fonce vers ta guĂ©rison !!

    Juste, j’aimerais savoir si, avant les acouphènes, tu avais une audition sensible aux sons les plus petits ? Est-ce que tu entendais ces sons les plus fins ?

    Garde courage, rage et force…
    A bientĂ´t,
    Wehn

  • a0ba5a473efb0c47cdc1e2398227bf98 bpthumb

    free

    Membre
    20 juin 2014 Ă  9 h 21 min

    Salut Wehn,

    Un grand merci pour ton mot, c’est très touchant. J’y ai senti beaucoup de sincĂ©ritĂ© dans ton post et ça m’a vraiment touchĂ©.
    Je suis navrĂ© pour ce qu’il t’arrive Ă©galement. J’ai dĂ©jĂ  du mal Ă  supporter mes acouphènes, mais si je devais rajouter une hyperacousie par dessus, je ne sais pas comment je rĂ©agirais.
    Tout ce que tu dis est vrai, et j’en ai que trop conscience. J’ai eu des expĂ©riences malheureuses dans ma famille avec le corps mĂ©dical, notamment de diagnostiques mal posĂ©s qui se rĂ©vèlent faux mais qui entraĂ®nent des drames irrĂ©versibles faute d’avoir pris les mesures nĂ©cessaires Ă  temps. Du coup, il est vrai qu’en ce qui concerne la santĂ©, je crois fermement au fait qu’il faut en ĂŞtre acteur, utiliser le corps mĂ©dical du mieux qu’on peut sans jamais leur abandonner une confiance aveugle. Douter de tout, de ce qu’ils disent, confronter les avis, etc.
    Il existe certainement des bons mĂ©decins qui ont une connaissance et une dĂ©marche qui nous permette de nous aider dans certains cas, mais il faut les trouver, c’est pourquoi j’en essaie plusieurs.
    Je compte beaucoup sur le rendez-vous de Lundi car la mĂ©decin travaille dans le mĂŞme service que le Pr Frachet qui est un ponte. J’aurais aimĂ© voir le Dr Londero aussi mais il n’est pas disponible avant Septembre, c’est aussi ça qui est très frustrant dans ces prises en charges. On voudrait ĂŞtre pris en charge le plus rapidement possible par la personne la plus compĂ©tente possible, mais malgrĂ© tous nos efforts on se confronte Ă  des contraintes et obstacles purement pratiques, Ă©conomiques, logistiques, etc.

    Tu as raison concernant la nutrition, c’est un domaine qui me passionne depuis un peu moins d’une dizaine d’annĂ©e et dont je suis devenu assez “expert”. MĂŞme si cette expertise s’accompagne avec le temps d’une plus grande humilitĂ© sur ce que l’on sait rĂ©ellement ou pas.
    De ce côté, je fais très attention, je mange tout bio, très équilibré, je me complémente.
    J’ai commencĂ© une cure de magnĂ©sium il y a 2 jours, et j’ai commandĂ© d’autres nutriments que j’attends (du thrĂ©onate de magnĂ©sium qui traverse la barrière encĂ©phalique pour aller dans le cerveau, de la mĂ©latonine, et d’autres petites choses).

    Oui, j’ai l’espoir que ça se rĂ©solve tout seul, mais d’un point de vue logique j’ai du mal Ă  comprendre comment ou pourquoi ça s’arrĂŞterait. Je me dis que les acouphènes sont un symptĂ´me d’un mal qu’il faut traiter, Ă  moins que le cerveau dans certains cas ne soit suffisamment fort pour se guĂ©rir tout seul, et auquel cas est-ce qu’il peut y arriver si l’on a des pensĂ©es nĂ©gatives ? Si l’on n’arrive pas Ă  trouver ce mal que faire ?
    Aussi, je n’ai aucune indication sur la proportions d’acouphènes qui partent naturellement, tout le monde autour de moi me dis “ne t’inquiète pas, ça va partir”, mais quand on lis le net on se rend compte que ce n’est pas si Ă©vident que ça. A moins que tous ceux qui viennent sur le net ne soient que les cas pour lesquels ça ne parte pas ?
    Mais auquel cas au bout de combien de temps peut on espĂ©rer une rĂ©mission naturelle ? Est-ce que plus le temps passe, moins cela joue en notre faveur ? Est-ce qu’il ne faudrait pas laisser couler pour laisser le cerveau libre de se dĂ©barrasser du problème ?
    Je crois fermement à la puissance des idées, et peut-être que ceux qui se posent le plus de questions ne sont finalement pas les mieux lotis ?
    Bref, compliqué tout ça.

    Sinon oui, j’ai l’impression d’avoir toujours Ă©tĂ© sensible aux sons les plus fins, et bien souvent, il me semblait entendre les “ultrasons” de certains appareils (en particulier mon PC), mais peut-ĂŞtre n’Ă©taient-ce pas des ultrasons, et peut-ĂŞtre que leur prĂ©sence augmente mes acouphènes ?
    J’ai arrĂŞtĂ© le Wifi hier soir pour la première fois (je le laisse toujours tourner), et il me semble qu’il y a un mieux, mais c’est peut-ĂŞtre totalement placebo.
    J’ai aussi des troubles de la vision, assez mineurs, mais qui existent, l’impression de voir Ă  travers un ciel enneigĂ©. C’est très lĂ©ger, mais c’est perceptible, pourtant mes tests de vision ne montent aucun dĂ©faut de l’œil. J’ai lu qu’il existait des acouphènes des yeux, et que cela serait le mĂŞme mĂ©canisme appliquĂ© aux yeux : une sur-activitĂ© neuronale qui sur-interprète les stimulus des sens.
    Alors peut-ĂŞtre que c’est liĂ© et que ce serait une sorte “d’épilepsie” du cerveau ans mon cas qui me crĂ©Ă© ces illusions.
    Difficile Ă  dire et Ă  savoir, et auquel cas, Ă  qui s’adresser ?
    La recherche continue.

    Bon courage Ă  toi pour la suite et j’espère aussi de tout cĹ“ur que tout le monde guĂ©risse au plus vite de ce terrible mal. Avec un peu de chance, la recherche fera un bond dans les annĂ©es proches Ă  venir, ce qui nous conduira vers un traitement efficace pour tous.

  • a9733d558879a27206b7d4f5d71665a5?s=80&r=g&d=https%3A%2F%2Fwww.oreille malade.com%2Fwp content%2Fuploads%2F2020%2F05%2Favatar

    estelle

    Membre
    20 juin 2014 Ă  15 h 25 min

    Bonjour free, je me reconnais dans ton tĂ©moignage, surtout dans le passage sur la survenue du 2 ème acouphène …. On se dit qu’on est chanceux de n’avoir qu’une oreille atteinte par ces affreux sifflements et lĂ , tout s’Ă©croule quand la 2ème oreille se met Ă  siffler …
    Je confirme que la mĂ©latonine m’aide, un meilleur sommeil et mes acouphènes sont lĂ©gèrement moins forts ! Effectuant une thĂ©rapie basĂ©e sur l’hypnose actuellement, on se demande si mes acouphènes ne seraient pas en lien avec une pĂ©riode d’insomnie assez sĂ©vère. Pour l’instant, je n’ai achetĂ© que de la mĂ©latonine mĂ©langĂ©e Ă  d’autres plantes et de la vitamine B6 mais j’aimerais essayer des gĂ©lules davantage dosĂ©es en mĂ©latonine.

    Je suis intĂ©ressĂ©e par le thrĂ©onate de magnĂ©sium. Je viens de faire des recherches sur le net, il y a diffĂ©rentes marques, diffĂ©rents prix et pas les mĂŞmes dosages. Pourrais-tu nous en dire davantage ? Qu’as-tu commandĂ© exactement ? Cela m’intĂ©resse car il y a qq annĂ©es je faisais de la spasmophilie et il paraĂ®t que c’est un terrain favorable pour la survenue des acouphènes, et donc on m’avait prescrit Ă  l’Ă©poque du magnĂ©sium … Je pense que c’est une bonne piste.

    Je ne peux te souhaiter qu’une baisse voire une disparition de tes acouphènes car ils sont vraiment rĂ©cents et tu sembles prendre une bonne direction dans ta recherche de guĂ©rison, il faut garder espoir ! Et merci Ă  Wehn pour son tĂ©moignage touchant, c’est vrai !

  • a0ba5a473efb0c47cdc1e2398227bf98 bpthumb

    free

    Membre
    20 juin 2014 Ă  17 h 02 min

    Salut Estelle,

    Oui c’est exactement ça, je me suis dit “bon, ce n’est pas si terrible, tu vas pouvoir gĂ©rer”, puis quand le deuxième dĂ©marre, on reçoit un sacrĂ© coup de massue derrière la tĂŞte.
    Aujourd’hui ça fluctue, par moment j’ai l’impression qu’il y a du mieux, ce matin j’avais mĂŞme l’impression que l’acouphène dans mon oreille droite s’Ă©tait arrĂŞtĂ©, mais il a repris assez rapidement. Globalement ça me semble plus gĂ©rable qu’hier, mais bon je me raccroche Ă  l’espoir que ça puisse partir comme c’est venu.

    IntĂ©ressant l’hypnose, ça donne quoi ?

    Pour le L-thrĂ©onate, j’ai pris ça :
    http://www.betterlife.com/product/neuro-mag-magnesium-l-threonate-capsule/life-extension/42478
    Betterlife est un excellent site pour les complĂ©ments, de mĂŞme que iherb, et Life Extension fait parti des meilleures marques (avec Now, Dr Best, Jarrow…)

    J’ai aussi pris (pour qui ça intĂ©resse), de la taurine, de la gastrodine et du PQQ, tous agissent dans le cerveau au niveau des rĂ©cepteurs Ă  la NMDA (activĂ©s par le glutamate) et/ou en Ă©levant le GABA.
    Aucune idĂ©e de savoir si ça marche ou non (Ă  priori, le Gastrodine peut ĂŞtre indiquĂ© dans certains acouphènes), ça coĂ»te assez cher, et surtout je dois attendre 2-3 semaines pour les recevoir, mais bon, il faut bien tenter…

  • a9733d558879a27206b7d4f5d71665a5?s=80&r=g&d=https%3A%2F%2Fwww.oreille malade.com%2Fwp content%2Fuploads%2F2020%2F05%2Favatar

    estelle

    Membre
    20 juin 2014 Ă  19 h 46 min

    Merci pour ces infos.
    Pour l’hypnose je ne peux pas dire grand chose, la “vraie” thĂ©rapie commence rĂ©ellement Ă  la 4 ème sĂ©ance (dans 15 jours), je vais apprendre l’auto-hypnose. Mais le fait d’ĂŞtre Ă©coutĂ©e et comprise, de pouvoir parler de mon mal ĂŞtre fait du bien !

  • c7eefaecaf4858aadbf5c866baf7dae3 bpthumb

    parle-moi-vrai-sinon-tais-toi

    Membre
    21 juin 2014 Ă  1 h 32 min

    Sois le bienvenue Free, dans mes pensées et dans mon coeur !

    Oui mes mots sont vrais… sincères, ils sortent du coeur… Il n’y a pas de meilleurs sources que celles du coeur. Que les mots sois alors rude ou doux, au moins ils ont la force d’ĂŞtre vrais… Et l’on dit que la vĂ©ritĂ© libère… Qu’oser la dire et la faire vivre ailleurs que dans le cerveau, permet de vivre libre de nos chaĂ®nes intĂ©rieures ! Et crĂ©er une meilleure relation humaine entre les ĂŞtres. J’avoue que mon objectif, quand je partage ce que je ressens vraiment dans mon coeur, n’est pas vraiment pour mon honneur ni pour ma gloire, au finale vaines toutes deux… mais rĂ©ellement par espoir que, toi et les autres qui avez besoin en ce moment, de rĂ©confort et de comprĂ©hension, en trouviez un peu aussi de ma part. Car quand on rencontre quelqu’un qui souffre, ce n’est pas pour ignorer sa souffrance et le laisser repartir Ă  vide dans son coeur pour affronter seul sa peine… Non, quand on rencontre quelqu’un qui Ă  besoin d’un peu d’attention et que l’on n’y fait pas attention… On ajoute alors un fardeau, une peine de plus inutile et lourde Ă  l’autre, qui n’attendait rien de nous dans le fond que, un peu de notre comprĂ©hension… Sois donc vraiment le bienvenue Free ! Et puis on a toujours besoin de Free, notre si bon opĂ©rateur… ^-^ Sans lui, nos factures resteraient si chères… !

    Free, c’est un bon et beau mot. Et je te souhaite de tout coeur que tu le sois très rapidement ! Ainsi tu pourras par tes tĂ©moignages, redonner vie, Ă  ceux et celles qui pourraient subitement, ĂŞtres comme toi, frappĂ©s par les mĂŞmes symptĂ´mes que toi.
    Parce que, ce que l’on a un jour vĂ©cu dans notre vie, sert toujours Ă  d’autres, qui ne sont pas encore passĂ©s par lĂ … mais Ă  qui l’on peut vraiment Ă©viter des drames… des crimes… des erreurs et des offenses criminelles inutiles…
    Ne sont-ce pas des erreurs criminelles, des offenses de poids presque impardonnable, et impardonnable dans certains cas, et du mĂ©pris incontestable, que certains personnels du corps mĂ©dicale font Ă  notre encontre, lorsqu’ils osent, pour quelques raisons que se soit, poser des diagnostiques faux en une fraction de seconde ??? !!! Et jouer la vie de nos bien-aimĂ©s, ou de nous-mĂŞmes, sur la roulette de la mort pour cause d’inattention ??? !!! Ils feraient triplement attention, s’il s’agissaient d’eux-mĂŞmes !! Et seraient soudainement de vĂ©ritables dĂ©tecteurs d’erreurs pour Ă©viter de mourir pour rien !! C’est en cela que nous leur en voulons… Et notre colère est juste. Toutefois, pour ma part, je ne pourrais jamais en vouloir Ă  une personne qui aura fait de son mieux… et qui malgrĂ© cela ne peut malheureusement pas, Ă©viter le pire… Que justice soit rendue…

    Oui, Free, moi aussi, j’ai perdu mes Deux raisons de vivre, Deux ĂŞtres dont il n’existe Ă  mon sens, aucun mot humain pour les qualifier, tant je les aime… Ă  cause d’erreurs mĂ©dicales volontaires. Depuis, je me bats, pour que d’autres familles, d’autres personnes qui ont de la valeur Ă  mes yeux, ne subissent pas les mĂŞmes abominations, que j’ai subis… Et ces personnes sont souvent aussi des gens que je ne connais pas personnellement… mais qui de part leur gentillesse et leur noblesse de coeur, mĂ©ritent autant que mes proches, mon respect et mon affection rĂ©elle.

    Alors oui Free, bats-toi non stop dans cette affaire, sans faillir, afin de ne jamais rien regretter plus tard. En effet, je suis de ceux qui pensent qu’il est prĂ©fĂ©rable de se battre que de laisser les choses passer seule. Mais pas de se battre d’une manière pressĂ©e, Ă©nervĂ©e, et aigri… Car avec de tels comportements, on fera pour certitude, des erreurs irrĂ©versibles dramatiques impardonnables… La prĂ©cipitation est toujours une erreur et une FAUTE fatale…
    Dans tes recherches, reste calme, posĂ©, rĂ©flĂ©chi et le plus minutieux possible. Je sais que dans ta situation actuelle, avec ces acouphènes non stop… et toutes ces questions qui envahissent ton ĂŞtre et ton coeur toutes en mĂŞme temps et ne te laissent aucun rĂ©pit… tu recherches le repos sans le vouloir… tant tu es fatiguĂ© de chercher et de te battres contre ce que tu ne connais pas… et tant les issues te paraissent impossibles… Et tant tu n’avais pas Ă©tĂ© prĂ©parĂ© Ă  ça…
    Mais ne lâche pas. Tu es au dĂ©but de tes maux ORL, et au dĂ©but Free, tu as ENCORE TOUTES LES CHANCES de t’en sortir !

    Peut-ĂŞtre ton cas, n’est-il qu’une occlusion mandibulaire, capable de comprimer un faisceaux de nerfs, dont les nerfs auditifs, et crĂ©ant ainsi des acouphènes ? Si c’est le cas, quelques manipulations par ton dentiste, et tu ira mieux rapidement !

    Peut-ĂŞtre est-ce un de ces acouphènes qui avec le temps se rĂ©sorbe et disparaĂ®t au bout de quelques mois ? Ou un de ceux qu’on appelle Pulsatils et dont il existe de rĂ©elles solutions. Quoiqu’il en soit, tu dois s’il le faut, envisager toutes les thĂ©ories qui se rapprochent de tes symptĂ´mes Free ! MĂŞme si tu crois Ă  la puissance du cerveau. Parce que si ce n’est pas un problème de perception du cerveau mais rĂ©ellement d’oreille, tu t’en voudra plus tard de ne pas avoir fait tout ton possible au moment le plus tĂ´t…

    Mais c’est aussi, tout Ă  fait possible, qu’ils disparaissent tous seuls, tels qu’ils sont venus, avec le temps et sans rien faire de particulier…
    Comment savoir ? C’est parce qu’on ne sait pas que l’on doit se poser toutes les thĂ©ories possibles… jusqu’Ă  Ă©puisement de solutions. Et lĂ , lorsque plus rien ne sera possible, et que vient alors le moment oĂą, l’on dĂ©cide finalement, de laisser les choses se faire par elles-mĂŞmes, il n’y aura plus de regrets en nous. Il n’y aura plus de questions, plus de doutes… Et ce sera l’âme en paix que l’on lâchera alors les prises…
    Pour savoir ce que tu veux rĂ©ellement Free, dans ce combat ou non combat, il faut que tu te pose la question de savoir, si tu es prĂŞts ou non, Ă  assumer les consĂ©quences de ta dĂ©cision…
    Quelque soit la dĂ©cision que tu dĂ©cides de prendre Free, es-tu prĂŞts Ă  en assumer les consĂ©quences, quelles qu’elles soient ? …
    Tu peux très bien dĂ©cider, pour un temps, de ne rien faire, pour voir l’Ă©volution des choses au naturel, et ensuite, lorsque le temps impartie sera Ă©puisĂ©, tu pourra prendre la dĂ©cision d’agir autrement. Les deux dĂ©cisions se comprennent…

    Maintenant, je vais un peu me pencher sur ton cas analysant ce que je peux analyser. Mais aucune confiance excessive ne doit m’ĂŞtre accordĂ©e, sachant que je peux faire de grandes erreurs moi aussi. Tout doit ĂŞtre vĂ©rifiĂ© et confirmĂ©.

    De ce que je sais, la plupart des acouphènes, viennent de la libĂ©ration d’un excès de glutamate dans la cochlĂ©e. Donc cela implique que les gens qui ont des acouphènes pour cette raison, ont une alimentation industrielle importante. Mangeurs de viandes ototoxiques… de produits empoisonnĂ©s au glutamate chimique qui je le rappelle sont des bactĂ©ries en milliards de milliards formĂ©s Ă  une vitesse phĂ©nomĂ©nale ! Et qui aime particulièrement se coller sur nos tissus de la sphère ORL !
    Mais dans ton cas, tu aimes le bio depuis dĂ©jĂ  une dizaine d’annĂ©e… ce qui pour moi, m’Ă©loigne de la thĂ©orie du glutamate. (Toutefois continuer les soins en magnĂ©sium me paraĂ®t quand mĂŞme utile).
    Tu parlais hier de champs électromagnétiques. Et de sensibilité assez particulière aux sons les plus fins et délicats, imperceptibles par la moyenne des gens. En cela je vais et donner des infos importantes.

    Beaucoup d’animaux marins, sont morts ces derniers temps, en masse incroyable, sur les plages et les bords des ocĂ©ans, depuis 2010, d’une altĂ©ration mortelle de leur sphère ORL.
    Les grands mammifères sont connus pour leur sensibilitĂ© extrĂŞme aux sons Ă©lectromagnĂ©tiques qui les guident dans les ocĂ©ans. Mais il s’avère que depuis 2010, la lune est sortie de son orbite. Elle ne prĂ©sente plus sa face de la mĂŞme manière qu’autrefois. Depuis 2010, elle fait des rotations sur elle-mĂŞme, alors qu’Ă  la base, la lune ne fait pas de rotation. Observes le foetus qui se prĂ©sente sur sa face lors des pleine lunes, et au fur et Ă  mesure des heures, tu verras que l’image fait une rotation. La tĂŞte qui se trouve Ă  minuit aux environs de 12 h, se retrouvera 3 ou 4 h plus tard, aux environs de 15 h. Jamais ce genre de rotation n’avait Ă©tĂ© observer sur la lune depuis que nous la connaissons. De plus, une poussière rougeoyante Ă  Ă©tĂ© dĂ©couverte dans son atmosphère en novembre 2013, ce qui est mauvais signe, car en astronomie, le rouge sur une planète, qui est une libĂ©ration subite d’hydrogène en masse, Ă  pour signification, que cette planète a enclenchĂ© les dernières annĂ©es de sa vie… donc qu’elle va mourir… donc exploser sous peu. La lune est responsable des marĂ©es sur terre. Elle contrĂ´le la force des ocĂ©ans et la vie micro-organique sous marine par ses rayonnements magnĂ©tiques. Et rĂ©cemment, les scientifiques attestent que la vie sous-marine est en totale changement, mais ils n’expliquent pas le pourquoi de ce changement effroyable, qui est en train de tout dĂ©truire dans l’eau. Il est impossible pour eux d’admettre que l’univers en son entier est en train de changer. Jupiter Ă  perdu sa ceinture et se rapproche de la terre. Venus se rapproche. La lune se rapproche. toutes les constellations se rapprochent. Et le soleil Ă  perdu un quart de sa lumière. Et la terre quant Ă  elle, a perdu une bonne partie de son champs magnĂ©tique qui la protège des forces magnĂ©tiques extĂ©rieurs en provenance de l’univers. Des Ă©toiles jusque lĂ  jamais encore observĂ©es apparaissent en surnombre… sous des formes inclassables. Telles les Ă©toiles qui rote sur elles-mĂŞmes telles des fusĂ©es tournoyantes de 14 juillet…
    Il existe d’Ă©normes anomalies actuelles dans l’univers, sur terre et donc sur la lune aussi qui se rapproche de 15% en octobre 2015 et qui se rapprochera encore du fait de son attraction pour la terre qui n’a plus un champs magnĂ©tique assez puissant pour la repousser. Toutes ces choses ont pour consĂ©quences, que les champs magnĂ©tiques nous touchent plus facilement… Les rayons magnĂ©tiques nous transpercent le corps sans cesse, comme les rayons des radiographies dangereuses… et finissent par attaquer nos cellules les moins fortes. D’après les scientifiques, tous ces rayonnements dangereux venus de tout l’espace (tempĂŞtes solaires, explosions d’Ă©toiles non stop, les rayons magnĂ©tiques de la lune etc etc) et que la terre n’arrive plus Ă  repousser, finissent par accĂ©lĂ©rer les maladies cardiaque et les cancers en gĂ©nĂ©ral, qui sont tous deux, sensibles au rayonnements magnĂ©tiques en tout genre. En fait, il y a un rĂ©el risque que nos acouphènes soient en fait, une alarme pour nous prĂ©venir d’un mal plus grand… une maladie cardiaque ou un dĂ©but de cancer (cancer n’Ă©gale pas la mort subite… mais un cancer est une destruction de certaines de nos cellules localisĂ©es dans un organe ou plusieurs organes. Et il existe de vraies solutions pour tuer un cancer et redonner naissance Ă  de nouvelles cellules fortes, la cure BREUSS et toutes les cures nutritives en gĂ©nĂ©ral) quelque part dans notre corps… Mais pas de panique. C’est tout a fait possible que nos acouphènes ne soient que le rĂ©sultats de problèmes isolĂ©s dans l’unique sphère ORL. D’oĂą l’utilitĂ© de faire un bilan mĂ©dicale auprès de personnes aimables et compĂ©tentes. Et d’avoir une alimentation des plus saine possible… sans haute tempĂ©rature de cuisson, sans friture si possible, et vraiment verte verte verte… lĂ©gumes et fruits Ă  profusion, car ils sont dotĂ©s de substances anti-cancĂ©rigène, quand ils sont mangĂ©s cru ou en jus frais cru. De plus ils permettent Ă  nos nerfs (les vaisseaux sanguins) de rester forts et rĂ©sistants Ă  tout !!

    Alors voilĂ  Free, un dĂ©but d’infos concernant les acouphènes dĂ» aux rayonnements magnĂ©tiques. Ainsi comme tu dis, les acouphènes sont en effet les symptĂ´mes d’un mal que nous devons traiter…
    Dans mon cas, j’ai ainsi dĂ©couvert que j’ai aussi une insuffisance cardiaque. Et une insuffisance respiratoire et les nerfs vaisseaux sanguins qui craquent sous le poids du gras et du sucre industriel que j’ai ingurgitĂ© durant des annĂ©es en masse. Je rĂ©colte les fruits de mon ignorance et de ma gourmandise. Mais je reconnais aussi que l’on est tous victimes des poisons industriels qui se trouve dans notre alimentation. Et le bio… je dĂ©couvre depuis janvier 2014… Donc je garde espoir que ma nouvelle nutrition me sera d’une manière ou d’une autre, bĂ©nĂ©fique… Et pour dire vrai, je prĂ©fère mourir en bonne santĂ© qu’en mauvaise santĂ© !! Si on meurt, autant mourir en beautĂ© !!

    Ainsi, Ă  ta question “et si on arrive pas Ă  trouver la provenance du mal que faire… ?” Je te dirais, ne perds jamais courage quoiqu’il arrive Free et, fais jusqu’au bout, ce que toi, tu estime bon pour toi de faire… Ainsi tu n’aura jamais de regret d’avoir toujours fais de ton mieux…
    Et quand tu es trop fatiguĂ©, Ă©puisĂ© de chercher, de souffrir… relâche un peu prise dans ta tĂŞte et, dis-toi que tu as encore un peu de temps pour chercher, donc aussi pour te reposer cĂ©rĂ©bralement et intĂ©rieurement. NE TE SURMENE JAMAIS ! Prends encore le temps de voir ceux que tu aimes, manger avec eux de bons repas, rire et tout cela te ressourceras et te donneras de la force pour encore avancer dans ton combat. Ne te sens JAMAIS COUPABLE de lâcher prise par moment Free… tu te relèvera Ă  temps !

    En ce qui concerne la rĂ©mission naturelle, j’ai entendu dire sur certains site, 12 mois ou un peu plus. Et sur ce site, tu as un tĂ©moignage d’une personne qui avait une occlusion mandibulaire et qui par des soins dentaires, Ă  finit par rĂ©ussir Ă  rĂ©duire ses acouphènes. Ce n’est certes pas une rĂ©mission naturelle, mais c’est un grand tĂ©moignage… utile et revivifiant…

    En ce qui concerne ta vue, elle semble rejoindre le problème de compression des nerfs sanguins. j’ai le mĂŞme problème. Le matin au rĂ©veil je ne vois rien comme mĂ©ga Ă©blouie… pendant environs une heure. Mon ophtalmo m’a dit que c’est sans doute un problème de circulation sanguine et d’encrassage dans les vaisseaux qui Ă  pu obstruer les capillaires Ă  leur extrĂŞmitĂ©s, et qui fait que le sang et l’oxygène nĂ©cessaire aux yeux passent mal. Et donc si les nerfs de l’oeil sont mal irriguĂ©s et mal nourris, ils finissent par mal fonctionner. Alors si c’est aussi ton cas, il est conseillĂ©, de la vitamine B naturelle, en masse, car elle nourrie et fortifie et rĂ©tablie l’Ă©quilibre des nerfs sanguins qui craquent. Jus de lĂ©gumes et fruits riche en vit B en dose mĂ©dicale. Et quand tu le peux, repose bien tes yeux… malgrĂ© ton travail informatique. Plus vit A.
    Et toutes les vitamines tant qu’Ă  faire. Elles ne font que du bien au finale Ă  notre corps fatiguĂ© par les luttes incessantes contre les rayonnements magnĂ©tiques, les pollutions, les poisons alimentaires, et tous les autres ennemis de la bonne santĂ©.

    Ma lettre a été longue mais, il le fallait pour bien te répondre.
    Garde alors courage Free. Et fais ce que tu ressens le besoin de faire. Prends le temps de te poser pour rĂ©flĂ©chir Ă  tes choix et Ă  la raison de tes choix. Fais de ton mieux, repose-toi un max, reste calme et serein tout en Ă©tant des plus efficace. La sĂ©rĂ©nitĂ© dans le combat, et l’acceptation dans le coeur, c’est tout ce dont tu as besoin, pour vaincre.
    Avec amitiés,
    Wehn

  • c7eefaecaf4858aadbf5c866baf7dae3 bpthumb

    parle-moi-vrai-sinon-tais-toi

    Membre
    21 juin 2014 Ă  1 h 38 min

    Et merci Ă  toi, Estelle, pour ta gentillesse… Je ne te souhaite que du bon courage et de la force dans ton combat…
    Et si toi aussi tu as des questions, ou juste besoin de partager une amitié sincère, saches que je suis là. Parce que comme tu le dis, pouvoir parler, discuter de ce qui nous tiens vraiment à coeur est un grand soulagement. Car en effet, les pensées positives, donnent beaucoup de force et de courage pour supporter les maladies ou douleurs. Sois donc toi aussi la bienvenue dans mes pensées et dans mon coeur Estelle !

    Prends soin de ta vie et de ceux que tu aimes, et Ă  quand tu veux, tant que je suis lĂ  !
    Amitiés,
    Wehn

  • a0ba5a473efb0c47cdc1e2398227bf98 bpthumb

    free

    Membre
    24 juin 2014 Ă  11 h 28 min

    Salut When,

    Merci encore pour ton message ! Ce que tu vis et tu as vĂ©cu est terrible, et je te souhaite de tout cĹ“ur de t’en sortir.

    Pour ma part, ces derniers temps ont Ă©tĂ© assez durs, depuis la survenue du deuxième acouphène. J’ai eu des soirĂ©es très stressantes, heureusement, mon sommeil est assez peu impactĂ©, je suis si fatiguĂ© le soir que je finis par m’endormir plus ou moins rapidement.

    Je suis allĂ© voir une ORL spĂ©cialisĂ©e hier Ă  l’hĂ´pital Rothschild, elle confirme le diagnostique du premier ORL qui est de dire que j’ai une baisse modĂ©rĂ©e de l’audition dans les hautes frĂ©quences Ă  gauche, Ă  droite tout est normal (mais Ă  priori, la perception de l’acouphène ne dĂ©pend pas de sa localisation objective).

    Elle m’a reconduit les corticoĂŻdes, estimant que je n’en avais pas reçu assez, mais Ă  priori ils marchent en cas de chute assez brutale de l’audition, ce qui ne semble pas ĂŞtre mon cas. Autrement, il n’y a rien Ă  faire, Ă  part espĂ©rer une rĂ©mission spontanĂ©e ce qui peut toujours ĂŞtre possible.

    J’ai beaucoup parlĂ© d’acouphènes autour de moi et j’ai dĂ©couvert beaucoup de personnes et d’amis qui en avaient Ă©galement, et qui vivent avec depuis parfois plus de 20 ans ! C’est rassurant de se dire qu’on est pas les seuls, et qu’avec le temps, Ă  condition d’avoir la bonne attitude vis Ă  vis d’eux, on peut arriver Ă  revivre normalement.

    Du coup, je vais poursuivre mon traitement, ensuite j’attends mes complĂ©ments que je vais tester, mais dans tous les cas j’essaierai de ne rien en attendre, et d’ignorer au mieux mes acouphènes pour m’y habituer au plus vite si toutefois ils doivent rester !

    Pour ceux qui ça intéresse, voici les compléments que je compte tester :

    Vitamine B1 (Benfotiamine)
    Vitamine B3 (Niacine)
    Vitamine B-12 (Methyl)

    PQQ
    Taurine
    Magnesium Threonate
    Vinpocetine
    Gastrodine
    Melatonine
    Zinc

    Je n’ai rien reçu de tout ça encore, mais ça ne saurais tarder. Ca fait beaucoup de chose, j’en ai conscience, mais je testerais sur 3-4 mois, si pas d’amĂ©lioration notable, je laisserais tomber !

  • c7eefaecaf4858aadbf5c866baf7dae3 bpthumb

    parle-moi-vrai-sinon-tais-toi

    Membre
    25 juin 2014 Ă  0 h 59 min

    Salut Free,

    “Tu laisseras tomber… s’il n’y a pas d’amĂ©lioration notable… ?”
    Est-ce lĂ  bien toi qui prends cette dĂ©cision mĂ»rement rĂ©flĂ©chie… ou… est-ce lĂ  ton coeur fatiguĂ© qui parle… ?

    Tu as eu ces derniers temps, de durs moments Ă  passer seul dans tes angoisses et tes stress… et en plus, tu as rencontrĂ©s des tas de personnes qui semblent avoir tous dĂ©cidĂ©s, de vivre avec leur maux, car n’y pouvant plus rien faire. Ok si ça fait 20 ans que ça dure pour certains… nous pouvons les comprendre avec raison…
    Mais toi, ton cas est tout frais… et mĂŞme pas au terme des an “conventionNel”, tu voudrais dĂ©jĂ  “laisser tomber” ?

    Pour dire la vĂ©ritĂ© Free, je pense que lorsqu’un jour nous avons des maux d’ORL dans notre vie… c’est justement pour que le restant de nos vies, nous fassions notre possible, pour qu’au final, le mal ne s’empire pas avant l’heure… Ă  dĂ©faut de ne pas pouvoir guĂ©rir…
    Et je suis sĂ»re, que lorsque tu auras retrouvĂ© un peu de force et de repos, tu ne manqueras pas de bien prendre soin de toi et de ta sphère ORL jusqu’Ă  la fin de ta vie.
    Car qu’est-ce la vie sans la santĂ©… ?

    Laisses-toi le temps de reposer un peu ton esprit, en ayant un sommeil de qualitĂ© tous les jours, et en commençant Ă  prendre tes complĂ©ments autant que tu l’estimeras bon pour toi. Car ta liste de complĂ©ment est bonne Free… et Ă  dĂ©faut de te guĂ©rir ou de permettre une rĂ©mission totale… elle te permettra de protĂ©ger au mieux ce qui reste encore de bon dans ta sphère ORL !
    Tu as juste besoin d’un peu de repos, de recul, et de soutien. Et tu en auras ! Ne stress surtout pas… le stress ne nous sauve de rien… mais au contraire, il renforce notre fatigue…
    Et le sommeil quant Ă  lui, nous apporte du repos… car quand on dort, on n’entend plus nos maux… Alors, laisse dormir ton corps autant que possible Free et ne perds pas espoir… Tu n’es qu’au dĂ©but de tes acouphènes…
    Et il faut qu’un jour, tu saches d’oĂą te vient ces acouphènes. Car Ă  partir de lĂ , tu pourras mieux cibler tes soins. Sais-tu combien de gens qui ont des acouphènes ne savent pas d’oĂą ceux-ci proviennent ? Et que c’est aussi lĂ  un facteur qui pousse Ă  vouloir tout lâcher trop vite Free ? VoilĂ  ce que dit la mĂ©decine en gĂ©nĂ©ral “on ne sait pas, on ne connait pas assez, alors voilĂ  on y peux rien, on fait avec point final !”.
    Mais heureusement il y a aussi des mĂ©decins qui disent d’autres choses… qui recherchent la cause au maximum de leur moyen et qui ainsi, finissent par guĂ©rir certaines personnes de leur acouphènes.
    Car certains avaient une occlusion mandibulaire survenu subitement dans leur vie, crĂ©ant des acouphènes depuis deux ans (pour un tĂ©moignage que j’ai lu), mais n’ayant jamais abandonner, ils consultèrent et consultèrent, cherchèrent et cherchèrent jusqu’Ă  ce qu’un jour, un spĂ©cialiste diffĂ©rent des autres soit-disant spĂ©cialistes, leur dise “Vosu avez le symptĂ´me de Costen ou dit aussi SADAM. Dans ce cas, la mâchoire est dĂ©calĂ©e et du coup, fait souffrir le mĂ©nisque mandibulaire, qui crĂ©era ainsi des acouphènes.

    Il se peut aussi que tu ais alors le nerf vague comprimé ou coincé, et qui alors créera aussi des acouphènes.

    Il se peut que tu ais un problème vasculaire qui atrophie tes voies ORL et ne laisse pas assez de sang ni d’oxygène passer.

    Il se peut que tu es une dysperméabilité tubaire.

    Il se peut que tu es un dysfonctionnement vestibulaire… etc etc. Tant que tu ne connais pas la cause rĂ©elle ou moins probable de ton mal… comment pourras-tu espĂ©rer rĂ©ellement te soigner et finir par porter tes regards sur le bon chemin de soins Ă  entreprendre Free… ?
    Je suis sĂ»re que c’est la fatigue extrĂŞme et finalement le manque d’investigation autour de toi, qui te dĂ©courage ainsi pour la prise en main de ta propre santĂ©…
    Alors, ne t’en fais pas free… Prends juste le temps d’un peu souffler. Et au bon moment, tu reprendra les dĂ©cisions les meilleurs pour toi.

    Pour ma part, je vais faire trois cures thermales, car mon ORL et le centre de cure thermal, m’ont attestĂ© qu’au moins, Ă  dĂ©faut de guĂ©rir, je serais amĂ©liorĂ©e au bout de trois cures ! Car des gens sont ressortis guĂ©ris ou amĂ©liorĂ©s de ces cures ! Et pour certains, les rĂ©cidives ne se sont fait qu’au bout de 10 ans ! Pourquoi ne pas aller en cure toi aussi tant que c’est tout frais ??? Car si ça se trouve, 3 semaines en cure ORL feront tellement de bien Ă  tes oreilles, en les nourrissant des soins les plus appropriĂ©s et spĂ©cifiques, en les protĂ©geant du mieux possible car il y en a du matĂ©riel de pointe en cure ! Et en faisant tout pour ainsi panser les lĂ©sions qui sont encore guĂ©rissables… Les nerfs sanguins seraient alors revivifiĂ©s et aideraient alors mieux Ă  une guĂ©rison possible ! Et en plus de tout ça Ă©videmment, les complĂ©ments que tu as choisis ! Quand tu dis que tu es conscients que tes complĂ©ments peuvent ĂŞtre trop nombreux en nombre, je te dirais plutĂ´t, il y a des moments, oĂą il faut savoir combiner, toutes choses efficaces (complĂ©ments, sommeil, cure, mĂ©doc, espoir etc etc) pour avoir un rĂ©el rĂ©sultat !
    C’est en amie que je te donne ces mots qui viennent vraiment du fond de mon coeur Free…
    car moi aussi je te souhaite vraiment de t’en sortir…
    Alors ne lâche rien avant d’au moins vraiment savoir ce que tu as… et faire de ton mieux pour te soigner…

    Maintenant au sujet de ce que t’as dit ton deuxième ORL, qui ne me semble pas mieux que le premier, puisque tu ne sais toujours pas les source de ton mal au final…

    … oui c’est ce que disent les recherches actuelles. Si tes acouphènes viennent d’un dysfonctionnement (lĂ©sion, malformation , traumatisme objectif etc… de ton oreille interne, alors oui, l’acouphène peut ĂŞtre estimĂ©, localisĂ© dans le lieu de sa perception objective. Mais si tes acouphènes viennent des neurotransmetteurs (voici les plantes capables de protĂ©ger et faire vivre les neurotransmetteurs : pissenlit racine et plantain mais Ă  des doses de cheval pendant quelques temps! Puis Ă  doses normales pour entretien) qui se situent dans ton cerveau, ceux dont le rĂ´le est de rendre le cerveau conscient des sons que l’oreille entend (c’est pour ça qu’on dit qu’on entend par le cerveau et non par l’oreille), alors lĂ  oui, le lieu de perception des acouphènes, n’est pas forcĂ©ment le lieu de leur Ă©mission.
    C’est pour ça qu’il est important que tu saches d’oĂą vient ton mal. Afin de mieux cibler tes soins.

    Les corticoĂŻdes eux, sont administrĂ©s en cas d’inflammation de l’oreille interne. Et lors d’une baisse d’audition et d’acouphènes, par prĂ©caution, les mĂ©decins administrent toujours les premiers soins prĂ©ventifs et curatif que sont les corticoĂŻdes, pour Ă©viter une propagation de l’inflammation. (lĂ  dessus je te conseille Ă  la place des corticoĂŻdes, l’argent colloĂŻdale qui est le père des antibiotiques, sans les effets secondaires, et qui n’abĂ®me pas les Ă©monctoires que sont les reins et le foie et les glandes surrĂ©nales…)
    Et toi donc qui aime le bio, tu dois savoir que les cortico sont dangereux pour les reins et le foie. Alors n’hĂ©sites pas Ă  prendre en mĂŞme temps que ton traitement cortico, des nettoyeurs d’Ă©monctoires. Pour le rein tu n’as pas mieux que le pissenlit (racine) et feuilles, mangĂ©s ou tisane ou cryobroyĂ©es, tous les jours pour purifier le rein des substances secondaires des corticoĂŻdes. Et pour le foie, tu as le jus combinĂ© de radis noir, de cĂ©leri rave, de pomme de terre avec pelure. 500 Ă  800 ml par jour maxi.
    MĂŞme si tu es fatiguĂ© au plus haut point Free… ne baisses pas ta gardes en ce qui concerne ta santĂ©… Car demain peut-ĂŞtre pire. Continue bien de te soigner autant que possible, parce qu’Ă  dĂ©faut de guĂ©rir, tu pourra au moins ne pas laisser le temps et la vieillesse futur, aggraver ton cas…
    N’abandonne pas avant une bonne annĂ©e pleine ! C’est le temps minimum pour perdre enfin presque total espoir…

    Et je te remercie vraiment pour ta compassion Ă  mon Ă©gard… Tes bons sentiments me touchent Free et c’est pour ça que je ne souhaites pas te voir abandonner aussi vite, si tu peux un jour, guĂ©rir ou aller vraiment mieux…

    Ha… j’ai failli oubliĂ©e… Pour les vitamines, prends les au naturel… car hĂ©lĂ s, celles de synthèse ont des effets placebo sur notre organismes. En effet, leur molĂ©cules sont inertes dans notre corps. Autant que tu fasses de bons jus de vitamines frais… car lĂ , ça marchera pour certitude ! Et la vitamine B est excellente pour le nerf VAGUE qui s’occupe justement de la circulation sanguine VERS les voies ORL… Tu trouveras cette vitamine B dans tous ce qui est vert… et certaines algues. Il y a aussi le ginkgo qui s’occupe de notre circulation au niveau ORL…

    Pour finir, au sujet du magnĂ©sium threonate, il faut savoir qu’il n’est pas le seul Ă  pouvoir passer la barrière encĂ©phalique du cerveau. Les nanoparticules entrent facilement dans ce liquide. Et le magnĂ©sium colloĂŻdal, est constituĂ© de nanoparticules que le liquide encĂ©phale reconnaĂ®t comme un ami.
    Il y a tant de choses que nous ne savons pas… et qui peuvent pourtant nous sauver de tant de douleurs… Bien sĂ»re la prĂ©vention est prĂ©fĂ©rable Ă  la recherche de la guĂ©rison qui est incertaine… Mais au point oĂą nous en sommes, nous pouvons bien tout changer dans notre vie… ça nous fera forcĂ©ment du bien de connaĂ®tre toutes vĂ©ritĂ© sur toutes choses de la vie…

    Gardes courage et fais de ton mieux Free ! Ta santĂ© en vaut la peine, car mis Ă  part, par toi-mĂŞme, personne ne s’en souciera autant que toi, de ta santĂ© pour toi… ça ! c’est vraiment bien du français de 2h00 du matin ! ^-^ Mais je sais que tu m’aura compris ! Ta santĂ© passe par toi-mĂŞme d’abord…

    Fraternellement et affectueusement,
    Wehn

  • a0ba5a473efb0c47cdc1e2398227bf98 bpthumb

    free

    Membre
    27 juin 2014 Ă  21 h 48 min

    Bonsoir Wehn,

    Un grand merci pour ton long message très détaillé et tes bons conseils.

    Ne t’inquiète vraiment pas, quand je disais “je laisserais tomber”, je parlais des supplĂ©ments. S’ils n’ont pas d’effet notable au bout de 4-6 mois, je ne pense pas que je les continuerais (Ă  part peut-ĂŞtre la gastrondine, PQQ et Magnesium threonate qui m’ont l’air interessant pour le cerveau, et la mĂ©latonine si elle me fait bien dormir) mais peut-ĂŞtre pas la peine de continuer des doses de B1, B3, B12, de vinpocetine ou de zinc… A voir…
    De toute façon, j’ai commandĂ© tout ça rĂ©cemment sur iHerb, donc je ne les aurais pas avant 2-3 semaines (c’est long !).

    Je ne vais pas tout abandonner, Ă©videmment que je vais suivre des pistes, mais rĂ©ellement, je suis persuadĂ© d’une chose : plus on focalise sur les acouphènes, plus on renforce les chemins neuronaux qui vont nous les rendre perceptible.
    Je suis persuadĂ© que, si l’on dĂ©cide de poursuivre l’enquĂŞte (ce que je ferais sans doute si pas d’amĂ©lioration voire disparition des symptĂ´mes dans les semaines/mois qui viennent), il faut le faire en toute dĂ©contraction, sans forcement rien en attendre.

    Avoir des attentes, c’est le risque d’ĂŞtre déçu, et donc de gĂ©nĂ©rer de la frustration, du stress, et un tas de mĂ©canismes qui vont renforcer la perception des acouphènes.

    Depuis un peu plus d’une semaine, je mĂ©dite 20 min par jour, et je compte bien m’y tenir le plus longtemps possible, acouphènes ou pas. Je suis persuadĂ© que cela me portera un meiux-ĂŞtre.

    Depuis 3-4 jours mes acouphènes ont un peu diminuĂ©, ils se localisent plus Ă  gauche (alors que j’ai eu les 2 oreilles pendant un moment), et se transforment plus en chant de cigales (ce qui est plus reposant que la tonalitĂ© Ă  10000 Hz). Donc il y a du mieux. Est-ce Ă  cause des mĂ©dicaments, de l’Ă©volution naturelle des acouphènes, je ne sais pas.
    Il m’arrive de plus en plus souvent d’arriver Ă  les oublier. Ça ne dure pas bien longtemps, car aussitĂ´t que je le remarque, et je les rentends, mais c’est plutĂ´t positif.

    Je revois la spécialiste Lundi.

    J’aimerais aussi prendre rdv avec le Dr Londero dont j’ai lu pas mal de bonnes choses, mais il est bookĂ© jusqu’en Septembre, et je ne sais pas s’il fera autre chose pour moi ou s’il me dira la mĂŞme chose… A voir…

    Bref, affaire Ă  suivre. Je prie pour qu’on puisse trouver un traitement au plus vite (mais ça ne risque pas d’ĂŞtre avant un bon nombres d’annĂ©es), car j’ai tant de compassion pour toutes les personnes qui souffrent de ce mal!

  • c7eefaecaf4858aadbf5c866baf7dae3 bpthumb

    parle-moi-vrai-sinon-tais-toi

    Membre
    28 juin 2014 Ă  20 h 40 min

    Salut Free,

    Tes mots sont sages et ornĂ©s d’humilitĂ©. Tu as raison. Il est bon de savoir ne pas trop en attendre… de tous ce qui nous entourent actuellement…
    Tant d’anomalies ont Ă©tĂ© constatĂ©es ces derniers temps… dans tous les domaines de la vie… Il est bien mieux oui, de ne pas s’attendre Ă  la guĂ©rison totale… mais juste Ă  faire tous ce qu’il faut pour l’atteindre si possible… et si on ne l’atteint pas, alors tout faire pour aller mieux aujourd’hui… et ne jamais oublier de tout faire pour Ă©viter pire demain, lorsque notre corps, sera encore plus vieux et encore plus vulnĂ©rable, Ă  la destruction naturelle organique… Lui apporter ainsi chaque jour, assez de nobles carburants, pour qu’il puisse vivre au mieux, le plus longtemps possible… dans les meilleurs conditions possibles…
    Et pour ça… la recherche d’un minimum de connaissance est nĂ©cessaire. Car si on avait su… on n’aurait pas…
    Tellement de choses qu’on n’aurait jamais faites en fait… si on avait rĂ©ellement su les consĂ©quences qu’elles auraient eu aujourd’hui sur nous et sur ceux que nous aimons…
    Faute de connaissance adĂ©quate, nous pĂ©rissons…

    Si j’avais su que manger trop de fromage gras, bourrĂ© d’acide gras trans, de biscuits et gâteaux du supermarchĂ© empoisonnĂ©s aux agents chimiques destructeurs, des grandes et des meilleurs marques de distribution, de charcuterie, de viandes ototoxiques qui dĂ©truisent la sphère ORL, de cĂ©rĂ©ales chargĂ©es en agents chimique capables de retourner ma propre immunitĂ© contre moi-mĂŞme… en changeant mon ADN… et en codant mes propres globules blanc pour ma propre destruction…
    Si j’avais su que les industriels Ă©taient des tueurs au masque de velours et de paix…
    Si j’avais su les vĂ©ritables intentions de la mĂ©decine… je ne me serais jamais fait vaccinĂ©e et injectĂ©e des virus mĂŞmes endormis, Ă  l’intĂ©rieur de mon corps… qui ont comme rĂ´le de rendre mon intestin permĂ©able… et permettre Ă  toutes les toxines chimiques de passer tranquillement dans tous les organes de mon corps…
    Et petit Ă  petit, cet encrassage, Ă  finit par laisser place Ă  la maladie en tout genre…
    Destruction des nerfs du cerveau et des voies auditives… Ce qui peut crĂ©er facilement toutes sortes de maux… acouphènes, perte de mĂ©moire, Parkinson, Alzheimer et on passe tant il y en a…
    Qui ne sait pas aujourd’hui que la plupart de nos maladies, viennent de notre alimentation. Sinon, pourquoi cherchons-nous Ă  manger autrement que par l’industrie dont les plats sont si bien fait pour nous attirer et nous garder jusqu’Ă  notre prochaine maladie et notre mort prĂ©maturĂ©e ?
    Qui ne sait pas aujourd’hui que la mort est dans son assiette ? La maladie dans son assiette, et dans ses produits de consommation quotidien ?

    Savons-nous aujourd’hui, que grâce Ă  notre prise de sang, juste notre prise de sang, les mĂ©decins connaissent maintenant, nos probabilitĂ©s de survie ou non, dans les 5 prochaines annĂ©es ?
    Il suffit que nous ayons 4 biomarqueurs rĂ©unis en mĂŞme temps, Ă  un taux Ă©levĂ©, pour que dans 5 ans, nous ayons toutes les probabilitĂ©s de mourir. (Etudes faites dans les pays de l’Est, sur environs 9300 personnes, dont environs la moitiĂ© sont dĂ©cĂ©dĂ©s dans les 5 ans après leur prise de sang, et la rĂ©union des 4 biomarqueurs en simultanĂ©s. Et il est prĂ©cisĂ© que toutes ces personnes Ă©taient des personnes qui se trouvaient en bonne santĂ©.

    Pourquoi ces spĂ©cialistes n’ont-ils pas alertĂ©s les personnes de ce risque ? Et pourquoi ont-ils attendu plus de 4000 dĂ©cès avant de confirmer leur recherches ?
    Certainement que si ces personnes avaient su ce qu’elles avaient rĂ©ellement dans leur corps… elles auraient tout fait pour se soigner et aller mieux…
    Quand on a un taux trop Ă©levĂ© en albumine par exemple, c’est que le cholestĂ©rol en nous devient trop potentiellement mortel… et qu’il faut alors le rĂ©duire et se soigner par les plantes etc, et par une bonne alimentation. Et mĂŞme si ces personnes n’avaient plus aucune chance de survie… ce qui est très improbable, elles auraient fait de leur mieux jusqu’Ă  la fin… sans regret… car personne ne regrette lorsqu’il fait vraiment de son mieux… Il s’en va alors serein et libĂ©rĂ© au moment finale de tout quitter…

    Maintenant non, je ne peux plus fermĂ© mes yeux… sur toutes ces rĂ©alitĂ©s…
    Et sans ĂŞtre “trop” ou “pas assez”, j’essaye de trouver mon Ă©quilibre au milieu de tous ces mensonges…

    Ainsi, je sais exactement d’oĂą vient la plupart de nos problèmes ORL. MĂŞmes les Ă©tudes le confirme. “Un excès de libĂ©ration de glutamate dans la cochlĂ©e…” Ce sont les termes exactes des Ă©tudes sur les acouphènes “pour la majoritĂ© des cas d’acouphènes”.
    Et le glutamate… est cet agent chimique que les industriels rĂ©pandent partout tel un poison mortel sur le LONG TERME… Et avant la mort, viendra d’abord, tous un tas de maux lourds Ă  supporter… tels les acouphènes, les pertes de sensibilitĂ©s, les diabètes 2 et 1, les Parkinson, les Alzheimers et on en passe…
    Le pire, c’est quand ON PAYE DES SOMMES EXCESSIVES pour des soins de mensonges, pour nous entendre dire au finale “malheureusement, on ne sait pas d’oĂą sa peu venir… et les traitement actuel, sont encore inexistant…” ! Et ça fait 50 ans qu’ils ont toujours rien trouvĂ© !!! Ils mentent. Mais comme personne ne veut le savoir, leurs mensonges font le tour de la terre, et ceux qui manquent de connaissance, les croient… et OSENT malheureusement, remettre leur vie, entre les mains, de tels tueurs lĂ©gaux et surprotĂ©gĂ©s par le gouvernement. Pendant que nous, nous restons lĂ , Ă  dĂ©bourser tout notre argent, pour des soins majoritairement inutiles, et qui Ă  petit feu, tue notre espoir…

    Alors oui… le manque de connaissance… voilĂ  ce qui nous tue jusqu’Ă  prĂ©sent Free…

    Alors oui, c’est aussi tout ce que je peux te souhaiter, tout le long de ton parcours… De rester bien vigilant aux termes qu’ils emploient quand ils te parlent… afin de savoir toi-mĂŞmes de quoi il s’agit toujours…
    De rencontrer les meilleurs qui sauront te guider au mieux…
    Et de trouver par toi-mĂŞmes, toutes les solutions possibles, pour arriver Ă  tes fins.
    Et de tout faire avec sĂ©rĂ©nitĂ© comme tu le dis… sans trop en attendre… Mais juste de faire ton mieux toujours…
    De ne JAMAIS EN EFFET te focaliser sur ces acouphènes…
    Et de continuer tes traitements personnels jusqu’Ă  rĂ©sultats rĂ©els.
    Et de guĂ©rir si cela est possible… comme ils ont diminuĂ©s, c’est positif Free !!! Et la “positive attitude” te donnera une grande force !
    Oui, continue de vivre Free… libre des peurs et des craintes ! Continue de rire ! De voyager, de dĂ©couvrir, de partager ! Et lors de moments bien impartis pour ça, fais tes recherches de connaissance, avec un coeur reposĂ© de tout stress… et confiant… sachant que tu trouveras forcĂ©ment ce que tu dois trouver, quand tu chercheras !

    N’hĂ©sites pas Ă  contacter le docteur Londero ! Il ne sera certainement pas ignorants Ă  ton cas ! Plus un mĂ©decin Ă  de l’expĂ©rience dans un domaine et plus il saura quoi faire !

    La mĂ©ditation…
    Oui, prendre le temps de comprendre ce qui nous arrive est primordiale. Incontournable dans notre cas…
    Certains mĂ©ditent en faisant le vide… et d’autres, en rĂ©flĂ©chissant un maximum…
    Le but finale, est de trouver davantage de repos spirituel après la mĂ©ditation qu’avant la mĂ©ditation. La mĂ©ditation est rĂ©ussie lorsque, après, nous nous sentons mieux qu’avant…

    Fais ce que tu ressens bons Ă  faire Free… l’essentiel est que tu trouves ce que tu cherches…

    Et pour finir, tes derniers mots sont touchants… et reflètent que tu es un bon coeur… Car il y a des personnes qui souffrent comme toi… mais qui ne ressentent aucune compassion pour l’autre… parce que centrĂ©s sur elles-mĂŞmes pour diverses raisons…
    Alors que toi, malgrĂ© ton mal, tu arrives encore Ă  penser aux autres… et leur donner un peu de ta compassion… C’est une notable marque de noblesse de coeur…
    merci pour ta compassion Free… Et reçois en retour, cette compassion, de la part de tous ceux qui malgrĂ© leur mal, savent comme toi, ne pas oublier les autres…
    Merci pour tes rĂ©ponses…

    Prends bien soin de toi Free… et Ă  quand tu veux ! Je suis encore lĂ  ^-^

    Wehn ^-^

  • aa6997a963fd61ac83b95b5ba000fd55?s=80&r=g&d=https%3A%2F%2Fwww.oreille malade.com%2Fwp content%2Fuploads%2F2020%2F05%2Favatar

    oreillemalade

    Organisateur
    29 juin 2014 Ă  8 h 04 min

    @parle-moi-vrai-sinon-tais-toi

    Ainsi, je sais exactement d’oĂą vient la plupart de nos problèmes ORL. MĂŞmes les Ă©tudes le confirme. « Un excès de libĂ©ration de glutamate dans la cochlĂ©e…» […] Et le glutamate… est cet agent chimique que les industriels rĂ©pandent partout […]

    De ce que j’en sais… La cause la plus rĂ©pandue d’acouphènes est un traumatisme sonore (ou plusieurs).

    Autrefois ceux-ci survenaient très largement dans un cadre “professionnel” (travail Ă  l’usine, armĂ©e, …). De nos jours, ils apparaissent gĂ©nĂ©ralement dans un cadre de loisir (concert, discothèque, …). Il semble que ce soit tout simplement Ă  cause de cela que leur nombre semble en augmentation constante dans nos sociĂ©tĂ©s, l’oreille humaine n’Ă©tant pas faite pour supporter les niveaux sonores auxquelles elle est exposĂ©e de nos jours.

    Les Ă©tudes ont montrĂ© qu’un traumatisme sonore, suite Ă  la destruction des cellules ciliĂ©es, entraĂ®ne mĂ©caniquement un excès de libĂ©ration de glutamate dans la cochlĂ©e. Cette soudaine et très nette augmentation de glutamate ne s’observe que localement (dans la cochlĂ©e).

  • 703ac88a35d2c266701b269c47353464?s=80&r=g&d=https%3A%2F%2Fwww.oreille malade.com%2Fwp content%2Fuploads%2F2020%2F05%2Favatar

    quentino

    Membre
    29 juin 2014 Ă  13 h 47 min

    Petite rĂ©flexion suite a l’info selon laquelle les aliments industriels sont BOURRÉS de glutamate.

    Di l’excède de glutamate est en cause dans l’acouphène, on peut se dire que si au fil du temps l’acouphène se calme, c’est qu’il y a moins de glutamate. Donc rĂ©gulation du glutamate.

    Or si on fait attention a son alimentation, le glutamate sera moins prĂ©sent dans l’organisme, don rĂ©gulation plus rapide ( peutetre dans ma cochlĂ©e) au fil du temps.

    Ce que je viens de marquer est peutĂŞtre une grosse annerie mais ça m’a traversĂ© l’esprit.

  • c7eefaecaf4858aadbf5c866baf7dae3 bpthumb

    parle-moi-vrai-sinon-tais-toi

    Membre
    30 juin 2014 Ă  4 h 52 min

    Salut Admin, Salut Quentino ^-^

    Non, ce n’est pas une grosse annerie Quentino ^-^

    C’est mĂŞme ce que confirme les Ă©tudes de scientifiques tel que Jean-Luc Puel. Il faut lire son article ci-après et tu comprendras mieux le rĂ´le du glutamate dans nos acouphènes. C’est vraiment parlant…
    http://www.france-acouphenes.org/site/index.php?option=com_content&task=view&id=69

    Par contre, dans leurs recherches, les scientifiques appliquent le glutamate, d’une façon beaucoup plus direct sur les cellules de la cochlĂ©e que nous… nous avec notre pauvre tentative de RĂ©duction de glutamate dans notre alimentation…

    Voici la tranche de texte la plus parlante !

    “Si l’on soumet des rats Ă  un traumatisme sonore dans les deux oreilles (130 dB pendant 30 minutes) et que l’on met un petit gel imprĂ©gnĂ© d’anti-glutamate qui diffuse pendant 3 jours dans une seule des deux oreilles, dix jours après la fin du traitement on voit que l’activitĂ© anormale a disparu dans l’oreille traitĂ©e mais pas dans l’autre.”

    “Que se passe-t-il maintenant si des animaux sont exposĂ©s au bruit après conditionnement : certains n’ont pas d’ acouphènes (1/3), certains ont des acouphènes transitoires (1/3) et ceux du 1/3 restant ont des acouphènes qui durent. Quand on traite par un anti-glutamate les animaux qui n’ont pas d’acouphènes, ils n’en ont toujours pas ; les animaux qui ont des acouphènes transitoires quant Ă  eux, gardent leurs acouphènes ; en revanche, les animaux qui ont des acouphènes qui durent, n’en ont plus. Il apparaĂ®t donc que les acouphènes qui durent sont liĂ©s au glutamate.”

    Tu vois, Quantino, il reste un peu d’espoir pour certains d’entre-nous…

    Bien sĂ»re, ce ne sont que des rats… et nous, autres choses que des rats… Par moments, je n’ose plus dire… des Hommes… ^-^”
    Mais nous savons bien que les rats n’ont pas Ă©tĂ© choisis pour rien. C’est bien parce qu’ils donnent des rĂ©sultats transposables Ă  l’hommes, qu’ils sont les cobayes prĂ©fĂ©rĂ©s (après les vrais cobayes humains bien sĂ»re…) de la science… Mais lĂ  vraiment quand mĂŞme… moi ça m’Ă©coeure tout ça…

    Alors non, Quentino, tu es loin de l’ânerie en essayant de rĂ©flechir comme tu le fais, avec sagesse et logique scientifique ^-^

    Tu vois Admin, cet article du site de france-acouphènes, nous indique que, sur les tranches de cochlĂ©e de rats Ă©tudiĂ©s, il n’y a pas eu d’application prĂ©alable de traumatisme sonore, dans l’objectif de crĂ©er des acouphènes ou une surditĂ© quelconque.
    Sur ces tranches de cochlĂ©e, on y ajoute directement du glutamate… et sans attendre, une hypersensibiltĂ© survient rapidement. Mais dès qu’on y applique un anti-glutamate, on constate que cet hypersensibilitĂ© se rĂ©gule.
    Ici, il n’y a pas eu d’exposition prĂ©alable Ă  un traumatisme sonore qui aurait ainsi dĂ©tĂ©riorĂ©, dĂ©truit, quelques cellules ciliĂ©es. Le professeur prouve au contraire, que nos problèmes d’oreille, proviennent aussi, de la simple prĂ©sence excessive de glutamate dans la cochlĂ©e, sans intervention prĂ©alable de cellules ciliĂ©es dĂ©cĂ©dĂ©s ou endommagĂ©es…
    Et cette excès de glutamate dans nos voies ORL, ne provient pas d’un hasard, mais de notre alimentation et mĂ©dication toutes deux ototoxiques.

    Mais voilĂ  une excellente nouvelle pour nous !! Certains d’entre-nous peuvent ainsi espĂ©rer aller mieux voir guĂ©rir !! C’est tout ce que l’on peu se souhaiter les uns aux autres…

    Et comment s’injecter dans l’oreille interne du glutamate ? … les labos recherchent du cobaye en ce moment justement… pour une injection d’AM101 dans une seule oreille bien sĂ»re… Mais c’est mieux que rien quelque part… surtout pour ceux qui ont des acouphènes sur-puissant…
    Toutefois, pour ma part, je prĂ©fère essayer le magnĂ©sium soit thrĂ©onate, soit colloĂŻdal, parce qu’ils sont les seules formes capable de traverser la barrière encĂ©phale du cerveau. Et en plus j’en prendrais de bonnes doses raisonnables par voie orale, et j’Ă©liminerais toute nourriture au glutamate, et je ferais quelque cures thermales pour nettoyer Ă  fond les voies ORL… et avec tous ça, peut-ĂŞtre… peut-ĂŞtre… pourrais-je espĂ©rer aller mieux… voir guĂ©rir… ? J’abdiquerais qu’après avoir essayer, tout ce que je pense bon Ă  essayer… Ainsi je n’aurais point de regret…

    Courage Ă  tous pour la vie de tous les jours et les recherches…
    Ne perdons pas espoir quand il semble en avoir…
    Mais faisons de notre mieux… au finale… nous n’y perdons peut-ĂŞtre rien.


Affichage des publications 1 - 15 de 34

Connectez-vous pour répondre.

Article Original
0 de 0 messages Juin 2018
Maintenant