Mon parcours d’acouph√©nique d√©butant



  • Mon parcours d’acouph√©nique d√©butant

    a0ba5a473efb0c47cdc1e2398227bf98 bpthumb free mis √† jour Il y a 6 ann√©es, 2 mois 5 Membres · 34 Messages
  • aa6997a963fd61ac83b95b5ba000fd55?s=80&r=g&d=https%3A%2F%2Fwww.oreille malade.com%2Fwp content%2Fuploads%2F2020%2F05%2Favatar

    oreillemalade

    Organisateur
    30 juin 2014 à 7 h 49 min

    @parle-moi-vrai-sinon-tais-toi

    Ici, il n‚Äôy a pas eu d‚Äôexposition pr√©alable √† un traumatisme sonore qui aurait ainsi d√©t√©rior√©, d√©truit, quelques cellules cili√©es. Le professeur prouve au contraire, que nos probl√®mes d‚Äôoreille, proviennent aussi, de la simple pr√©sence excessive de glutamate dans la cochl√©e, sans intervention pr√©alable de cellules cili√©es d√©c√©d√©s ou endommag√©es…

    En fait, les professeurs Puel et Pujol – avec lesquels j’ai eu la chance de m’entretenir au t√©l√©phone au d√©but de mes acouph√®nes et qui me confiaient que le principal frein √† l’avanc√©e de leurs travaux n’√©tait pas √† chercher du c√īt√© du budget mais bien de la communication, quasiment tout le monde consid√©rant en effet qu’ils perdaient leur temps √† essayer de traiter un probl√®me absolument b√©nin – ont construit leur mod√®le en infligeant des pertes auditives √† des rats, suite √† de fortes quantit√©s d’aspirine (substance ototoxique). Cette destruction de cellules cili√©es entra√ģne une lib√©ration excessive de glutamate dans la cochl√©e, d’o√Ļ l’apparition d’acouph√®nes.

    Apr√®s, naturellement, on parvient au m√™me r√©sultat si on applique directement du glutamate dans la cochl√©e. Rien de tr√®s surprenant ūüôā

    Et cette excès de glutamate dans nos voies ORL, ne provient pas d’un hasard, mais de notre alimentation et médication toutes deux ototoxiques.

    Sauf erreur, ceci est une conclusion tout à fait personnelle de ta part.

    Il me semble que les professeurs Puel et Pujol se sont int√©ress√©s uniquement au glutamate dans la cochl√©e. Compte-tenu du fait que la majorit√© des cas d’acouph√®nes r√©sultent d’un ou plusieurs traumatisme(s) sonore(s), ils ont montr√© qu’un tel traumatisme est une cause directe d’augmentation du glutamate dans la cochl√©e. Bien entendu, l’aspirine √† forte dose √©tant ototoxique, elle cause √©galement la destruction de cellules cili√©es et, partant, l’augmentation de glutamate dans la cochl√©e.

    Mais, toujours sauf erreur, leurs travaux se sont concentr√©s sur la cochl√©e et uniquement sur elle. Ils ont d’ailleurs d√®s l’origine pris soin de pr√©ciser que le produit sur lequel ils travaillent devrait √™tre inject√© directement dans la cochl√©e, car il serait nocif s’il √©tait administr√© sous une autre forme. Je ne crois pas qu’ils aient travaill√© sur un lien hypoth√©tique entre le glutamate dans la cochl√©e et notre alimentation, par exemple.

    Sauf si tu me retrouves un passage, auquel cas cela m’int√©resse fortement ūüėČ

    Pour ma part, il fait peu de doute que les acouph√®nes sont apparus suite √† un exc√®s de glutamate dans la cochl√©e qui a √©t√© lib√©r√© en raison d’un traumatisme auditif. Et les traumatismes auditifs √©tant en augmentation constate et forte dans nos soci√©t√©s, je ne suis vraisemblablement pas un cas isol√©.

    Apr√®s, on peut toujours imaginer, par exemple, qu’il y a plus de traumatismes sonores que par le pass√© parce que notre alimentation est de mauvaise qualit√©. Une chose est sure, les niveaux sonores auxquels nous sommes expos√©s et la dur√©e d’exposition ont eux fortement augment√©, et l’oreille humaine n’√©tant pas con√ßue pour supporter cela, ce simple fait semble suffire √† expliquer l’augmentation des traumatismes sonores.

    On a constat√© par exemple que dans les grandes villes l’audition des populations jeunes est particuli√®rement mauvaise, je me souviens du cas de Barcelone qui semblait √™tre r√©v√©lateur. Cette √©tude pointait du doigt l’exposition au bruit, et dans le cas de Barcelone cette habitude de se concentrer en grand nombre dans des endroits extr√™mement r√©duits, avec par cons√©quent des volumes sonores tr√®s √©lev√©s.

    Mais ce facteur n’est certainement pas le seul, tout est toujours plus compliqu√© qu’on ne le pense de prime abord ūüôā

  • a0ba5a473efb0c47cdc1e2398227bf98 bpthumb

    free

    Membre
    1 juillet 2014 à 19 h 16 min

    Bonjour à tous,

    Ya du monde soudainement sur mon post ^^
    Merci Wehn pour tous tes bons mots.
    Oui, j’essaie de le prendre avec humilit√© mais ce n’est pas facile tous les jours.
    Et oui, je prie pour qu’un traitement sorte au plus vite, je n’imagine pas √† quel point cela changerait la vie de millions de personnes dans le monde !
    Malheureusement, je n’ai pas l’impression que ce soit pour demain, il n’y a plus rien dans les tuyaux, l’AM101 se r√©v√®le apparemment tr√®s d√©cevant selon le Dr Bensemann que j’ai √©t√© voir et qui a particip√© √† une √©tude clinique, et il n’y a rien de bien excitant dans les tuyaux. Encore une fois, j’ai l’impression que le salut sera √† attendre de l’Am√©rique qui mettent plus de moyens que nous sur ce sujet…

    Me concernant, hier, apr√®s plusieurs jours o√Ļ mes acouph√®nes √©taient plut√īt discrets, ils sont revenus, sir√®ne hurlante. Cela m’a mis un sacr√© coup au moral, et √ßa m’a fait r√©alis√© que quelque soit la baisse, elle ne peut pas √™tre significative dans le temps puisque cela peut se relancer √† n’importe quel moment. Ce qui me d√©pite le plus, c’est qu’en tant qu’audiophile, j’ai l’impression que je ne pourrais plus appr√©cier la puret√© du son et de la musique comme avant…
    Curieusement d’ailleurs, d√®s que j’√©coute de la musique au casque, j’ai l’impression que mes acouph√®nes sont plus forts. Peut-√™tre que je me focalise plus sur ce que j’entends et donc sur mes acouph√®nes ?

    Bref, je suis retourn√© voir le Dr Bensemann hier, nouvel audiogramme qui n’a rien donn√© de significatif. Dans un dernier √©lan d’espoir, elle m’a prolong√© de 5 jours de cortisone, puis √ßa sera termin√©, et pas la peine de la revoir puisqu’elle ne pourra plus rien pour moi, il faudra que √ßa √©volue naturellement.
    Bref, pas une journ√©e tr√®s marrante hier. J’√©tais un peu d√©moralis√©.
    J’ai pris rendez-vous avec le Dr Londero, histoire de, mais c’est pas avant le mois d’Octobre… D’ici l√†, tout peut arriver, mais c’est toujours bon √† prendre…

    Aujourd’hui, les acouph√®nes ont a nouveau un peu baiss√©, donc √ßa va un peu mieux qu’hier, mais demain ?

    Oui, concernant la nutrition, j’ai toujours fait tr√®s attention, je suis passionn√© d’ailleurs de nutrition depuis de longues ann√©es (j’en ai fait mon m√©tier secondaire, en attendant qu’il devienne mon m√©tier primaire), j’ai toujours √©t√© tr√®s pr√©cautionneux, je fais beaucoup de sport… Bref, j’essaie d’√™tre un esprit sain dans un corps sain. Je ne fais pas trop d’exc√®s (m√™me si √©videmment j’en fais comme tout le monde, c’est aussi le plaisir de la vie), mais je suis plut√īt du genre raisonnable.
    C’est pourquoi c’est toujours un peu dur de se sentir “malade” alors qu’on fait tout pour ne pas l’√™tre.

    De ce que j’en sais… La cause la plus répandue d’acouphènes est un traumatisme sonore (ou plusieurs).

    Bonjour admin, et déjà merci pour ce forum !
    Oui, mais c’est quoi au juste un traumatisme sonore ? Est-ce que c’est quelque chose de ponctuel, o√Ļ est-ce qu’on peut consid√©rer une √©coute √† volume pas trop fort, mais sur de trop longues dur√©es comme un traumatisme sonore ?
    Je n’ai jamais eu d’acouph√®nes suite √† un traumatisme sonore, g√©n√©ralement j’essaie de faire attention (m√™me si c’est vrai que j’ai eu une p√©riode o√Ļ je faisais beaucoup de concert), par contre, je suis un amoureux de la musique et je passe 6h par jour (quand c’est pas plus) avec un casque sur les oreilles. Mais jamais √† fond ! Peut-√™tre est-ce √ßa ou un cumul de tout √ßa qui a ab√ģm√© mon audition ?

    Sinon, j’ai re√ßu tous mes compl√©ments, sauf la m√©latonine curieusement que j’avais command√© il y a presque 4 semaines… Je commence aujourd’hui mon traitement de fond, on verra dans quelques mois si √ßa porte ces fruits (mais c’est vrai que la m√©latonine m’aurait bien aid√©, j’ai des nuits pas tr√®s reposantes ces derniers temps…)

    Bref, à suivre !

  • c7eefaecaf4858aadbf5c866baf7dae3 bpthumb

    parle-moi-vrai-sinon-tais-toi

    Membre
    2 juillet 2014 à 4 h 42 min

    Salut Admin ^-^

    Mea culpa ^-^ C’est vrai que lorsque je m’exprime, j’ai tendance √† ne pas donner, assez, de pr√©cisions, sur certains d√©tails que je juge, √† tort (je le constate en effet bien ici) inutile de pr√©ciser… Ce qui cause alors, obligatoirement, des compr√©hensions fauss√©es.
    C’est pourquoi, je vais m’efforcer, √† ne plus m√©priser √† tort, ce principe de pr√©cisions.
    Comme j’ai toujours entendu dire “Soyez le plus pr√©cis et d√©taill√© possible dans vos d√©veloppements, parce que, ce que vous savez, et que vous pensez inutile de pr√©ciser, parce que vous pensez que tous le monde le sait d√©j√†, et bien justement, peut-√™tre que d’autres ne le savent pas, et ainsi, forc√©ment ne comprendrons pas, votre logique. Alors prenez soin de tout exposer, afin de minimiser tout malentendu √©ventuel”.

    Ainsi, je confirme d’une mani√®re explicite, que je rejoins ton analyse, lorsque tu pr√©cises que les traumatismes sonores sont capables de cr√©er des acouph√®nes. Nos soci√©t√©s font de plus en plus de bruits. Deux cat√©gories de bruits. Ceux dont nous sommes conscients. Et ceux dont nous ne sommes pas conscients (bruits de tuyauterie d√©faillante, par exemple, qui siffle toute la journ√©e, d’un son strident d’une mani√®re imper√ßeptible sans attention, et qui finissent √† la longue, par limer le tympan et endommager la sph√®re auditive.

    Maintenant, au sujet de la partie de texte que tu as repris, je me dois d’y ajouter quelques compl√©ments, afin que mes mots soient davantage compr√©hensibles. Et ma logique d√©cel√©e, √† ce sujet, au sujet d’acouph√®nes survenus non par la pr√©sence d’un traumatisme sonore, mais uniquement par la pr√©sence de glutamate en exc√®s dans la cochl√©e.

    Voici comment j’aurais d√Ľ √©crire mon texte :
    Ici, il n’y a pas eu d’exposition pr√©alable √† un quelconque traumatisme sonore, qui aurait ainsi d√©t√©rior√©, d√©truit, quelques cellules cili√©es. Les cellules cili√©es sont en bon √©tats lorsque les scientifiques injectent du glutamate dans la cochl√©e, puis de l’aspirine, les deux en exc√®s. Les scientifiques prouvent que les probl√®mes d’oreille, peuvent, aussi, r√©sulter, de la simple pr√©sence de glutamate dans la cochl√©e, et d’aspirine, en exc√®s.

    Voci d’ailleurs leur propres mots : http://www.france-acouphenes.org/site/index.php?option=com_content&task=view&id=69

    “Si on prend des tranches de cochl√©e de rat et que l‚Äôon ajoute du glutamate, les cellules deviennent plus sensibles. Si l‚Äôon ajoute en plus de l‚Äôaspirine, on note une hypersensibilit√© au glutamate. Si ensuite, on ajoute une substance anti-glutamate, on r√©gule l‚Äôhypersensibilit√©. Si les fibres du nerf auditif sont marqu√©es par un colorant qui r√©agit d√®s qu‚Äôil y a une activit√©. On peut ‚Äúvoir‚ÄĚ l‚Äôacouph√®ne sous forme d‚Äôactivation √©lectrique.”

    Ici, il est question de tranches saines, non traumatisées au préalables, ni par traumatisme sonore, ni par produit ototoxique.

    Il est aussi question de montrer, d’inverser l’hypoth√®se qui consiste √† dire que, seules des cellules cili√©es d√©truites, sont capables de permettre une lib√©ration excessive de glutamate.
    La question est la suivante : Est-ce que la lib√©ration excessive de glutamate est elle absolument, d√©pendante, de la destruction des cellules cili√©es ? Est-ce que la destruction des cellules cili√©es, constitue alors, la condition principale, la condition unique, pour que le glutamate soit lib√©r√© en exc√®s ? Ou, est-ce qu’il est possible, de voir une lib√©ration excessive de glutamate dans la cochl√©e, autrement que par la destruction de cellules cili√©es ? Par un dysfonctionnement des cellules cili√©es par exemple ? Et non uniquement par leur destruction.

    Les r√©sultats de cette √©tude montrent qu’il est possible d’avoir des acouph√®nes sans que les cellules cili√©es soient pour autant d√©truites. Elles sont justes endommag√©es. Les acouph√®nes ne sont donc pas toujours le r√©sultat de cellules cili√©es d√©truites, mortes, d√©c√©d√©es. Mais peuvent √™tres le r√©sultat de cellules cili√©es l√©s√©es, ab√ģm√©es ou en dysfonctionnement suite √† la pr√©sence excessive de glutamate et d’aspirine. C’est pour cette raison, que les acouph√®nes durables, comme les scientifiques les appellent, disparaissent, lors de l’application d’antiglutamate. C’est vraiment encourageant pour les personnes qui sont dans ce cas… car ici, il est permit de constater que certains acouph√®nes sont d√©pendants du glutamate en exc√®s, et que si de l’antiglutamate est injecter dans la cochl√©e, les acouph√®nes (r√©cents) disparaissent (en ce qui concerne les acouph√®nes de plus de 10 ans, les scientifiques ne donnent aucune indication pr√©cise dessus…). (Lire le lien, tout y est).

    Voici donc ce que dit le texte du lien donné ci-dessus :
    “Que se passe-t-il maintenant si des animaux sont expos√©s au bruit apr√®s conditionnement : certains n‚Äôont pas d‚Äô acouph√®nes (1/3), certains ont des acouph√®nes transitoires (1/3) et ceux du 1/3 restant ont des acouph√®nes qui durent. Quand on traite par un anti-glutamate les animaux qui n‚Äôont pas d‚Äôacouph√®nes, ils n‚Äôen ont toujours pas ; les animaux qui ont des acouph√®nes transitoires quant √† eux, gardent leurs acouph√®nes ; en revanche, les animaux qui ont des acouph√®nes qui durent, n‚Äôen ont plus. Il appara√ģt donc que les acouph√®nes qui durent sont li√©s au glutamate.”

    Pour mieux comprendre, reprenons le r√īle exacte des cellules cili√©es. les cellules cili√©es sont des cellules sensorielles, dont le r√īle est de d√©tecter et de communiquer au cerveau, la pr√©sence de vibration dans l’organe de Corti.
    Maintenant, nous savons que ces cellules peuvent √™tres endommag√©es et alors ne plus remplir correctement leur r√īle de d√©tecteurs et de communication avec le cerveau. Et ce, suite √† un exc√®s de glutamate, soit d√Ľ √† la destruction de cellules cili√©es, soit d√Ľ √† une l√©sion ou dysfonctionnement des cellules cili√©es.
    Le glutamate quant √† lui est un acide amin√© non essentiel, c’est √† dire qu’il est produit par le corps, sans besoin que nous lui en apportions. Et dans l’alimentation moderne, il n’est plus besoin de prouver que le glutamate de synth√®se (mol√©cules non reconnues par le corps) reste en stock en masse dans le corps humain. Et est donc logiquement susceptible, d’endommager les nerfs. Comme le plomb, le mercure, le strontium etc etc, les m√©taux lourds, le glutamate de synth√®se, partout dans les aliments industriels, endommagent le corps et ses organes. Lorsque le pancr√©as re√ßoit du glutamate de synth√®se, il produit 3 fois plus d’insuline que la normale. Et √©puise donc plus vite le corps. Le glutamate de synth√®se est un exitant tr√®s puissant. Dans le cerveau, sa pr√©sence constante au file des nerfs et des neurones, surexcite ces derniers sans arr√™t. C’est comme faire tourner un moteur non stop. Il finira par l√Ęcher plus rapidement.

    Alors non, Admin, ce que je dis concernant le glutamate de synth√®se, n’est pas uniquement le r√©sultat de ma per√ßeption personnelle, mais le fruits de longues recherches sur notre alimentation moderne et sur les v√©rit√©s chimiques qui nous sont cach√©es. Et le nombre de scientifiques qui exposent sans rel√Ęche leur travaux est en nombre grandissant de jour en jour. C’est d’ailleurs l’une des raison de l’explosion du bio et des prises de conscience. Certes, il y a des tonnes et des tonnes de donn√©es √† lire et √† analyser toutes en m√™mes temps, mais, cela en vaut la peine. J’ai perdu ma confiance dans beaucoup de domaines aujourd’hui et je sais pourquoi. Parce que justement, ma confiance a √©t√© trahie. Et aujourd’hui je fais partie de ces gens qui, commencent √† ouvrir leurs yeux sur autres choses, que sur ces choses qu’on leur √† inject√© c√©r√©bralement toute leur vie.

    Alors oui, en effet, les professeurs Puel et Pujol ne mentionnent pas explicitement les liens possibles entre la cochl√©e encombr√©e de glutamate et l’alimentation, mais c’est chose faisable √† un analyste averti, de retracer les liens entre les √©l√©ments qui sont li√©s. Ainsi, puisque les industriels ne nient en aucun cas, leur ajouts de glutamate dans tout ce qu’ils produisent, et qu’ils en disent du bien absolu, et que le corps ne l’√©limine pas, il devient possible de penser avec justesse, que ce glutamate ing√©r√© 50 fois par jour et 365 jours par an, fasse bien quelque chose de destructeur dans notre corps, au final. La viande ototoxique (donc qui endommage bien la sph√®re ORL √† chaque bouch√©e depuis notre naissance), ajout√©e au glutamate de synth√®se qui d√©truit les nerfs et les neurones, responsables du transport des messages, de la circulation du sang et de l’oxyg√®ne vers le cerveau, vers tous les organes, etc etc tout est li√© dans le corps, d’une mani√®re ou d’une autre, plus ou moins fortement selon les liens, tout cela nous pr√©pare bien √† une suite de probl√®mes de sant√© in√©vitable. Les plus fragiles et dispos√©s seront atteints plus rapidement que les autres, puis viendra au tour des autres, de finir mal, autant ou presque, que les premiers. Rares sont ceux qui meurent normalement de nos jours… √† savoir de vieillesse…

    Voil√† pourquoi, je pense aussi, que les traumatismes sonores ne peuvent pas √™tres les seuls responsables de tant de maux. Et comme tu le dis en derni√®res paroles, √† mon tour je confirme sans aucun doute possible de ma part, qu’il existe plusieurs facteurs √† nos douleurs ORL… (le nombre fait la force parfois…) et que suite √† cette connaissance de pluralit√© des sources, nous ne devons jamais, fermer les yeux sur le potentiel destructeur, d’un √©l√©ment connu comme “douteux”. Et le glutamate de synth√®se est plus que douteux. C’est un tueur de neurones et de nerfs.

    Il y a tellement de documents scientifiques √† son sujet et au sujet de tant d’autres, de son genre… Des faux amis…

    Prudence oblige dor√©navent… dans tous les domaines…

  • c7eefaecaf4858aadbf5c866baf7dae3 bpthumb

    parle-moi-vrai-sinon-tais-toi

    Membre
    2 juillet 2014 à 6 h 12 min

    Bonjour Free…

    Comme je comprends ce sentiment de tristesse que tu ressens…
    Je l’ai ressenti aussi… lorsque de m√©decin en m√©decin… j’entendais toujours les m√™mes r√©ponses… d√©moralisantes, d√©√ßevantes… et qui transpercent le coeur… lui retirant tant d’espoir… Le laissant vide… √©puis√©… vid√©…
    Des doutes sans nombre… des questions que personnes ne veut entendre au final… Personne n’aiment se pencher sur les vrais maux…
    Et puis, cette prise de conscience que plus rien n’est comme avant…
    On marche l’esprit vague… essayant toutes les fractions de secondes de tuer ces acouph√®nes… et de se dire que demain, tout ira mieux…
    Et puis on se rend compte que ceux pour qui on avait de l’estime… nous oubli…
    Le vide… totale…
    On est vid√©… √©coeur√©… triste… √©puis√©… et puis on voudrait comprendre pourquoi… ? Pourquoi malgr√© nos efforts et notre amour pour la vie, car les gens qui aiment le bio pour en faire un m√©tier sont en g√©n√©ral des gens qui aiment la vie… et puis √ßa se sent que tu aime la vie Free… Pourquoi subitement, on est touch√© par la maladie alors qu’on la hais… qu’on la d√©teste… et qu’on prend soin de soi… Pourquoi… ?

    Peut-√™tre que ce qui nous reste alors, c’est notre amour pour la vie, malgr√© tout…
    Notre bon coeur malgr√© tout…
    Et quelques personnes qui nous aime vraiment et qu’on aime vraiment…
    Et puis un jour, au file du temps, on se dit qu’il y a pire que nous ailleurs… et que dans le fond, on r√©sistera jusqu’au bout…

    Et si en plus, on a de la foi… comme tu sembles en avoir Free… et qu’on sait prier… devenir humble, et se pencher aussi sur les autres dans nos moments m√™mes les plus am√®res… alors subitement aussi, on rena√ģt de nos cendres…

    Nos yeux sont plus doux…
    Notre regards est moins oisif… nous ne voulons plus perdre notre temps aux choses futile… mais juste aller directement √† l’essentiel…
    Cette sale maladie nous change… le corps…
    Mais elle ne change pas l’homme… et son bon coeur Free…
    Non… Elle ne fera pas tant de mal que √ßa dans le fond… Tu sera plus fort qu’elle au final.
    Et encore plus averti au sujet des choses de la vie. Tu sera vif comme un éclair au moment venu Free !!
    Pour le moment… c’est l’heure de la souffrance extr√™me…
    l’heure des pires prises de conscience… mais tellement utile √† ton coeur…
    Maintenant, ce sont des moments de douleurs √† vivre sans peur, sans crainte… Mais juste avec un regard relatif… plein de patience et de compr√©hension…
    Et lorsque le moment de rena√ģtre viendra… alors tu reprendras force et vitalit√© malgr√© tes acouph√®nes… Et tes amis et ta famille et les autres, te reverrons joyeux comme autrefois ! Et m√™me mieux ! Car ton coeur sera devenu sensible et pos√© face √† la vie…
    Tes projets auront des couleurs √©clatantes de vie et de paisibilit√© ! Ne t’en fais pas Free… Petit √† petit… tu revivras.

    Lis ce lien et vois que certains acouph√®nes disparaissent gr√Ęce √† l’application locale d’antiglutamate !! Parce que les acouph√®nes ne viennent pas forc√©ment de la mort des cellules cili√©es, mais aussi, juste de leur l√©sions ou dysfonctionnement qui, apparemment, peuvent √™tres remis sur pieds, par l’application d’anti-glutamate !!
    Quel espoir !!
    http://www.france-acouphenes.org/site/index.php?option=com_content&task=view&id=69

    Pour ma part, je prends du magn√©sium colloidal depuis tout juste 3 semaines et d√©j√†, je trouve que je me sens mieux… ainsi que tout plein de compl√©ments comme toi.
    Ne perds pas espoir Free… prends avec soin tous tes traitements, tout en analysant au mieux comment r√©agit ton corps chaque jour. Prends des notes afin de faire des comparaisons et de garder des preuves de ton √©tat tel ou tel jour. Et apr√®s ton premier mois de traitement, tu verra vraiment ce qu’il en est.
    Je pense particuli√®rement, que tes acouph√®nes sont encore instables, donc qu’ils montent ou baissent suivant quelque chose. Moi je me rappelle, lorsque je suis tr√®s fatigu√©e et que je dors mal, et que mes reins surproduisent de la cortisone, pour me permettre de lutter contre ma fatigue et rest√©e √©veill√©e, mes acouph√®nes semble plus fort. J’en ai donc d√©duis, probl√®me de circulation sanguine du nerf VAGUE, le nerf qui d√©sert les oreilles. Mais globalement, j’ai des probl√®mes de circulation dans les nerfs… donc irrigation mauvaise dans tous le corps… donc probl√®me de bouchons, d’encombrements des d√©chets dans le sang tr√®s probable, certain m√™me… bref… forte pression du sang… c’est pas bon…
    C’est pourquoi, il faut que tu dormes un nombre d’heure raisonnable. Au moins 8 h…
    Et il faut que tu t’a√®res l’esprit… que tu ris… et que tu fasses encore tes loisirs… que tes yeux s’√©panouissent encore et s’√©merveillent encore…
    Il le faut Free… pour reposer tes pens√©es…

    Prends bien tes compl√©ments et surtout des antiglutamate. Ressources-toi tous les jours par de petits plaisirs simples…et ne t’isoles pas… Un coeur joyeux est un bon rem√®de contre la maladie…

    Ne portes pas de casque pour le moment quand tu √©coutes des musiques…
    Ne te prives surtout pas de musique… elle apaise r√©ellement le coeur et l’esprit…
    Bien s√Ľre… elle n’a plus le m√™me go√Ľt qu’autrefois… mais au file des jours, tu la retrouvera agr√©able √† tes oreilles. Et elle pourra t’emmener comme autrefois, dans tes pens√©es reposantes. Laisses-toi le temps de rena√ģtre…
    Dans les oreilles de rats, les acouph√®nes trait√©s aux antiglutamate s’arr√™tent… il y a donc de l’espoir…

    Garde courage, rage dans tes recherches, mais douceur et repos dans ta vie de tous les jours…
    Et analyse bien tes acouph√®nes… pour voir leur √©tat de chaque jour afin de faire des comparaisons. Peut-√™tre finiras-tu par d√©couvrir que tes acouph√®nes √©voluent √† cause de tel ou tel facteur… Et surtout, tu auras plein d’√©l√©ments √† fournir au docteur Londero… qui ne sera certainement pas comme celle que tu as aujourd’hui. Et je te souhaites qu’il te donnes le meilleur au moment o√Ļ tu le rencontrera Free… Et plus tu lui fournira de d√©tails et plus il saura quoi faire. Sois bien attentif √† toi-m√™mes…
    Par exemple, toi qui penses que tes acouph√®nes sont peut-√™tre d√Ľ aux champs magn√©tiques, rep√®res les lieux o√Ļ tu passes pour voir s’il y a des variations. La derni√®re fois que je suis all√©e au supermarch√©, j’ai eu mes acouph√®nes qui ont augment√©s lorsque je m’approchais d’un endroit sp√©cifique. Et lorsque je m’√©loignais, mes oreilles revenaient √† leur √©tat initiale. J’en ai donc d√©duis qu’en effet les champs √©lectromagn√©tiques influencent les acouph√®nes, tous comme les mammif√®res marins sont influenc√©s par ces champs…

    Je te remercie pour ta gentillesse free ^-^ Une attention sinc√®re de la part d’une personne sinc√®re,, ravive toujours le coeur ! Merci aussi √† toi pour ta gentillesse !
    Et sois le bienvenu dans mes pens√©es… Je garde toujours les meilleurs place pour ceux dont le coeur est vrai…

    Garde courage… et √† bient√īt…

  • a9733d558879a27206b7d4f5d71665a5?s=80&r=g&d=https%3A%2F%2Fwww.oreille malade.com%2Fwp content%2Fuploads%2F2020%2F05%2Favatar

    estelle

    Membre
    2 juillet 2014 à 8 h 08 min

    Bonjour √† tous, cela fait 9 mois aujourd’hui que je vis avec mes acouph√®nes et je vis actuellement un gros passage √† vide, un d√©sespoir total …

    Mes acouph√®nes sont comme Free, assez changeants, mais toujours bien pr√©sents … Une petite baisse certains jours me redonne l’envie d’y croire mais tout s’annule le lendemain ou quelques jours plus tard ! Je suis √©puis√©e.

    J’ai rdv mi-juillet, √† l’imerta de Marseille, pour subir des stimulations magn√©tiques transcr√Ęniennes, j’y vais parce qu’il faut encore avancer mais sans grande motivation …
    J’habite pourtant en Bretagne, c’est donc un long voyage pour moi …
    Vendredi j’ai rdv pour apprendre l’auto-hypnose …
    J’attends moi aussi le magn√©sium thr√©onate(command√© depuis plus de 2 semaines) et je voulais savoir quels √©taient les compl√©ments alimentaires anti-glutamate ?
    bien à vous, Estelle

  • 703ac88a35d2c266701b269c47353464?s=80&r=g&d=https%3A%2F%2Fwww.oreille malade.com%2Fwp content%2Fuploads%2F2020%2F05%2Favatar

    quentino

    Membre
    2 juillet 2014 à 13 h 07 min

    Je me rneds compte que je suis un peu dans le m√™me cas que Free, sauf que je suis plus jeune que lui: environ -10db a gauche, pareil a droite avec certaines dr√©quenes a -20db. Pas catastrophique mais a 19 ans… ( j’ai toujours eu une faible audition mais bon vu qu’avant j’avais jamais v√©rifi√©…)

    Il me semble que le kudzu est anti glutamate. Apr√®s sous quelle forme le prendre…
    Je suis un peu perdu sur toutes les formes de magnésium possible. Je prends du magnévie B6, mais sa fait pas grand chose.

    Je profite aussi de ce message pour pr√©ciser ma pens√©e sur le glutamate : je pense qu’il est responsable au d√©but. Apr√®s, un signal constant a vie des cellules cilli√©es j’y crois pas ( c’est mon opinion,elle ‘engage que moi). Quelques personnes de mon entourage, apr√®s interrogation, ont gu√©ris d’acouph√®nes. Toutes avaient accept√© leurs √©tat ( ce sont pas des centaines de personnes mais bon)

    Avant j’√©tais pas adepte de tout ce qui est ” influence du cerveau sur la sant√©. Mais la je commence a y penser.

    Je commence m√©ditation et entrainement au r√™ve lucide. √áa peut sembler ridicule mais je suis convaincu que “parler” a son cerveau peut l’aider a r√©parer ses erreurs.
    Après je conseillerais aussi dans le doute complément alimentaires et anti glutamate. Ça ne peut pas faire de mal ( et qui sait?)

  • a0ba5a473efb0c47cdc1e2398227bf98 bpthumb

    free

    Membre
    2 juillet 2014 à 14 h 08 min

    Wehn, tes mots sont toujours plein de douceur, de sagesse, et de vérité.
    Ils me font un grand bien au cŇďur et je t’en remercie tr√®s sinc√®rement.
    On sent que tu as aussi beaucoup souffert et que tu en es sortie grandie, il y a beaucoup de maturit√© dans tes paroles, beaucoup de recul, et beaucoup de compassion, c’est vraiment rare et ce genre de qualit√©s me rend g√©n√©ralement m√©fiant, mais dans ton cas, on sent que c’est vrai, tu es vraie, et c’est vraiment r√©confortant de rencontrer (m√™me virtuellement) des gens comme toi.

    Tu as tout √† fait raison sur toute la ligne, il ne faut pas se d√©courager, et petit √† petit, apprendre √† accepter ce nouvel √©tat. Beaucoup y arrivent, √† priori de ce qu’on peut lire, seule une minorit√© trouve que leurs acouph√®nes affectent particuli√®rement leur vie, alors pourquoi en ferions nous parti ? Comme je l’ai dis d’ailleurs, depuis que je parle de mes acouph√®nes, je d√©couvre beaucoup de personnes autour de moi qui en ont eu ou qui en ont, et certaines dont je ne l’avais jamais soup√ßonn√©. Ma tante en a eu pendant 3 mois puis ils sont partis, mon oncle pendant 6 mois, puis ils sont partis. Un de mes meilleurs amis qui est guitariste en a depuis de nombreuses ann√©es, il s’y est habitu√© et selon ses mots, l’oublie tellement la plupart du temps qu’il ne sait m√™me plus qu’ils sont l√†.
    Alors oui, il faut continuer √† chercher, essayer, mais aussi apprendre petit √† petit √† accepter. Et qui sait, peut-√™tre un jour on trouvera un rem√®de, si √ßa ne dispara√ģt pas avant.

    Estelle, surtout reprend courage. J’imagine √† peine √† quel point cela peut √™tre difficile, moi qui en souffre depuis 1 mois √† peine, mais vraiment il faut garder espoir. J’ai lu dans beaucoup de forums que bien des personnes s’y font, m√™me si parfois cela doit prendre des ann√©es.
    C’est une bonne chose que tu aies pris rendez-vous √† l’Imerta, tiens nous au courant.
    Il n’existe pas vraiment de compl√©ments anti-glutamate, mais il existe des compl√©ments qui peuvent interf√©rer sur les r√©cepteurs NMDA en inhibant l’action du glutamate, comme le magensium, le zinc, la taurine ou encore dans des trucs un peu plus sp√©ciaux la vinpocetine, la gastrodine, le PQQ. Ce sont tous ceux que je teste, en plus des B1, B3 et B12 indispensable.
    Il y a aussi l’Huperzine A, assez en vogue en ce moment, le kudzu qu’a cit√© Quentino…

    Aucun n’a d√©montr√© vraiment d’efficacit√© formelle, mais peut-√™tre qu’en les combinant, on peut esp√©rer une action synergique ? C’est un peu de la cuisine, mais bon, √ßa peut valoir le coup d’essayer.

    Aussi, je te conseilles vraiment de te mettre √† la m√©ditation. Je n’ai aucune preuve non plus que √ßa marche, pour l’instant, ce n’est qu’une ferme conviction, mais de tout ce que je peux lire ou entendre, √ßa ne peut √™tre que b√©n√©fique.
    Le MBSR semble bien marcher, tu peux te procurer le CD de m√©ditation de 108 le√ßons de pleine conscience, essayer d’en faire 10 √† 20 min par jour (c’est ce que je fais depuis 2 semaines, et d√©j√† je commence √† sentir des changements, tout en nuance, mais pr√©sents quand m√™me) :
    http://www.amazon.fr/M%C3%A9diter-le%C3%A7ons-pleine-conscience-inclus/dp/2501068297

    C’est certain qu’√† terme, on y gagnera beaucoup, et sans doute cela d√©passera le simple cadre de nos acouph√®nes.

    Quentino, il me semble en effet que les cellules cili√©es soient responsables au d√©but, mais qu’apr√®s, ce sont les neurones du cerveau qui perp√©tuent ce signal.
    Dans tous les cas, je suis compl√®tement d’accord avec toi, apprendre √† se connaitre et √† “maitriser” son mental peut √™tre puissant. La force de l’esprit est sup√©rieure √† tout, sinon il n’y aurait pas d’effets placebo, et si l’effet placebo peut soigner un acouph√®ne dans les √©tudes, alors on peut y arriver aussi.
    Donc oui, la m√©ditation est une excellente chose, pourvu qu’on arrive √† le faire de mani√®re r√©guli√®re et continue sur le long terme.

  • a9733d558879a27206b7d4f5d71665a5?s=80&r=g&d=https%3A%2F%2Fwww.oreille malade.com%2Fwp content%2Fuploads%2F2020%2F05%2Favatar

    estelle

    Membre
    2 juillet 2014 à 15 h 30 min

    Merci Quentino, Free et Wehn pour les infos, je vais regarder les compl√©ments alimentaires de plus pr√®s. J’ai re√ßu ce matin le magn√©sium Treonate, pour une cure d’un mois, je vous tiendrai au courant … Et bien s√Ľr je vous donnerai les r√©sultats de mon traitement √† l’imerta ( 10 jours de stimulations magn√©tiques transcr√Ęniennes) et un rdv avec un Docteur qui j’esp√®re me donnera de pr√©cieux conseils.

    Difficile de garder espoir quand l’intensit√© est forte, je peux comprendre cependant qu’on arrive √† les oublier quand l’intensit√© est plus basse, car cela m’arrive parfois, dans les bons jours ! Mais quand la sir√®ne est l√†, je perds espoir, comme tous les soirs au coucher d’ailleurs … et les r√©veils sont pires…

    Pour la m√©ditation, je pense aussi que c’est une bonne d√©marche. Je suis actuellement une th√©rapie bas√©e sur l’hypnose et je pense que le fonctionnement s’en rapproche beaucoup. J’esp√®re que nous en aurons tous les b√©n√©fices …

  • 703ac88a35d2c266701b269c47353464?s=80&r=g&d=https%3A%2F%2Fwww.oreille malade.com%2Fwp content%2Fuploads%2F2020%2F05%2Favatar

    quentino

    Membre
    2 juillet 2014 à 16 h 20 min

    Comme je te comprends estelle! La journ√©e ils sont plutot bien masqu√©s par le bruit ambiant ( sauf fond sonore pas assez “charg√©”, mais le soir c’est dur! Comme si on tournait le bouton du volume!

    En plus de la relaxation je fais du sport ( pour mieux dormir, et m’endormir plus vite) et je me suis achet√© une petite fontaine a eau ! Le bruit du moteur ( pas terrible la qualit√© du produit) me fait une diversion pour m’endormir ( je songe tout de m√™me a m’acheter une prise sp√©ciale qui coupe apr√®s un certain d√©lai : le silence quand on dort c’est pas mal je pense)

    Je ne sais pas a quoi sont dus tes acouph√®nes, mais il ne faut jamais se dire que c’est pour la vie! M√™me quand c’est du au bruit √ßa peut partir!!

    Personnellement malgr√© ma perte auditive limit√©e je compte bien essay√© de me faire appareill√©, ne serait ce qu’avec un bruiteur : √ßa aussi √ßa peut r√©orienter le cerveau.

    Attention : moi aussi j’ai des moments de d√©tresse. √áa vient pas par magie.

    Mais il faut se dire qu’il n’y a pas de probl√®mes : que des solutions.

  • a0ba5a473efb0c47cdc1e2398227bf98 bpthumb

    free

    Membre
    2 juillet 2014 à 16 h 53 min

    Un mois me semble bien court pour espérer quelque chose, à mon avis, il faut facilement 3 mois si ça doit faire effet, mais tu peux déjà voir sur un mois.

    Oui je te comprends totalement, tu sais, la premi√®re semaine quand mes acouph√®nes ont commenc√©, j’en √©tait malade de d√©sespoir, j’en ai pleur√©… Puis, j’ai remont√© la pente, et quand la deuxi√®me oreille a commenc√© √† siffler, c’√©tait rebelote. Ensuite, ils ont commenc√© √† baisser, √† nouveau l’espoir, et Lundi, sir√®ne hurlantes, re au fond du trou.
    Alors je pense vraiment qu’il faut prendre les choses comme elles viennent, ne pas se focaliser dessus, il y a des bons et des moins bons moments, c’est comme √ßa.

    Le Dr Peignard, sp√©cialiste des th√©rapies cognitives, m’a dit que des chercheurs avaient estim√©s les acouph√®nes aux alentours de 20-25dB, alors que certains se plaignent de les avoir bien plus. Moi m√™me Lundi lors de mon acouph√©nom√®tre, j’ai estim√© mes acouph√®nes du jour √† 45 dB √† 11700 Hz. Alors, comment peut on percevoir un son √† 45dB quand il n’en fait que 20 ? Je pense que la perception joue pour beaucoup, c’est pour √ßa que les th√©rapies cognitives fonctionnent : elles n’agissent en rien sur les sympt√īmes objectifs, uniquement sur la perception subjective, et pourtant dans une majorit√© de cas, l’intensit√© des acouph√®nes baisse de mani√®re significative. Et au final, c’est ce qui compte non, notre perception subjective ?
    C’est pourquoi je pense que les forums sont √† double tranchant, d’un c√īt√© c’est bien d’en parler, de se sentir moins seul, et de se r√©conforter, mais d’un autre, √ßa participe √† la focalisation et la “victimisation”.
    Tous mes amis qui ont des acouph√®nes ont appris √† vivre avec, parce qu’ils sont juste pass√© √† autre chose, et je pense que c’est ce qu’on doit essayer de faire.
    Selon le Dr Peignard toujours, il y a des profils psychologiques type de personnes qui focalisent particuli√®rement plus dessus, il s’agit de personnes qui ont des tendances √† l’anxi√©t√©, sont perfectionnistes, avec le soucis du d√©tail, parfois obsessionnel, une volont√© permanente de ma√ģtriser les √©v√©nements et m√™mes les sentiments, et une certaine exigence envers soi-m√™me et les autres.
    Je dois dire que √ßa me correspond tout √† fait, j’ai toujours √©t√© tr√®s perfectionniste, et tr√®s exigeant, envers moi-m√™me et les autres, alors je pense que √ßa ne joue pas en notre faveur.
    A un moment, il faut apprendre √† “l√Ęcher prise”, pour que la plasticit√© neuronale joue en notre faveur, et pas contre nous. C’est certainement plus facile √† dire qu’√† faire, mais on n’a pas le choix !

  • 703ac88a35d2c266701b269c47353464?s=80&r=g&d=https%3A%2F%2Fwww.oreille malade.com%2Fwp content%2Fuploads%2F2020%2F05%2Favatar

    quentino

    Membre
    2 juillet 2014 à 17 h 20 min

    Rien a ajouter. Je me reconnais aussi dans ce portrait, et dans le cot√© anxieux. Il faut passer un cap…

  • aa6997a963fd61ac83b95b5ba000fd55?s=80&r=g&d=https%3A%2F%2Fwww.oreille malade.com%2Fwp content%2Fuploads%2F2020%2F05%2Favatar

    oreillemalade

    Organisateur
    2 juillet 2014 à 18 h 36 min

    @free

    Tous mes amis qui ont des acouph√®nes ont appris √† vivre avec, parce qu‚Äôils sont juste pass√© √† autre chose, et je pense que c‚Äôest ce qu‚Äôon doit essayer de faire. Selon le Dr Peignard […]

    Pour avoir pas mal discut√© avec le Dr Peignard, son discours est coh√©rent, c’est une bonne chose – et c’est d√©j√† √©norme par rapport √† d’autres ūüėČ – mais il me semble qu’il y a toujours l√† le signe d’une incompr√©hension fondamentale, que je ne m’explique pas, sauf par une formule du type “nul n’est plus aveugle que celui qui ne veut pas voir”.

    Par exemple, si une personne A et une personne B sont myopes – hypoth√®se d’√©cole : aucun verre correcteur n’existe √©videmment -, et que la personne A a un dixi√®me √† chaque oeil tandis que la personne B a neuf dixi√®me √† un oeil et dix sur dix √† l’autre, personne de sens√© ne dira qu’ils ont “la m√™me chose”. Personne ne dira √† la personne A “regardez, la personne B vit tr√®s bien avec sa myopie, il faut que vous arriviez vous aussi √† passer √† autre chose !”. Personne. Car quelqu’un qui dirait √ßa d√©clencherait √©videmment moqueries et/ou quolibets.

    Dans le cas des acouph√®nes en revanche, c’est tr√®s diff√©rent. C’est m√™me tout le contraire. Si une personne A entend un sifflement aussi fort qu’un a√©roport toute la journ√©e, que le son n’est jamais masqu√© m√™me en cas de fort bruit ambiant, que ses oreilles sont bouch√©es, qu’elle ne supporte pas le moindre bruit etc. et une personne B entend un l√©ger sifflement dans le silence quasi-total, au moment de s’endormir, la norme veut que l’on consid√®re qu’ils ont la m√™me chose. Tr√®s exactement la m√™me chose.

    D’o√Ļ vient alors cette incapacit√© √† comprendre, cet aveuglement dirais-je, dans le cas des acouph√®nes ?

    Dans mon cas, durant les trois premi√®res semaines, je n’entendais mes acouph√®nes que le matin au r√©veil et le soir au moment de m’endormir. Je les ai aussi entendus dans une salle de cin√©ma, le film √©tant TR√ąS silencieux. On pouvait parler de g√™ne. Rien de bien m√©chant. Tr√®s facile dans ce cas de passer √† autre chose. C’est l’affaire de quelques semaines ou de quelques mois.

    Mais par la suite… soudainement, un matin au r√©veil… √áa n’avait tout simplement RIEN √† voir.

    Ce serait comme comparer un rhume et un cancer en phase terminale.

    Tant que la m√©decine persistera, dans le cas des acouph√®nes, √† mettre A et B dans le m√™me sac, j’ai bien peur qu’aucun traitement “s√©rieux” ne puisse voir le jour… Et qu’on continuera de chercher la r√©ponse du c√īt√© “profil psy particulier”. Jusqu’√† ce que, √† mesure que la recherche avance (si lentement…), on d√©couvre que cette explication est tr√®s “l√©g√®re”. J’imagine que la m√©decine en mati√®re d’acouph√®nes en est encore au stade de l’adolescence, d’une certaine fa√ßon… Le gros “A” coll√© derri√®re et le sentiment de tout savoir, de tout contr√īler, d’avoir le Monde √† ses pieds.

    Tiens, √ßa me fait penser √† un article que j’ai lu r√©cemment… Qui tend √† montrer que la majorit√© des “probl√®mes psy” sont directement li√©s √† une inflammation – et qu’il y a erreur √† chercher des “similarit√©s psy” entre les cas de d√©pression etc.

    Un scientifique y dit d’ailleurs que l√† o√Ļ la psychanalyse obtenait difficilement des succ√®s tr√®s relatifs au bout de plusieurs ann√©es, la prise d’aspirine (en compl√©ment d’autres m√©dicaments) conduit √† des r√©sultats sup√©rieurs mais surtout… en quelques semaines, pas en quelques ann√©es ! Dans le cas des acouph√®nes, il ne fait gu√®re de doute que la science fera des d√©couvertes similaires dans les ann√©es ou les d√©cennies √† venir. J’esp√®re que je verrai √ßa de mon vivant, mais pour cela il faudrait que les chercheurs qui reconnaissent que personne ne comprend √† peu pr√®s rien sur les acouph√®nes soient plus nombreux et plus influents. C’est pas gagn√©.

    Je pr√©cise que je ne rejette nullement l’approche psy. Il ne me semble pas absurde de penser que pour quelqu’un qui aime la musique, par exemple, avoir des acouph√®nes et/ou de l’hyperacousie est EN G√ČN√ČRAL plus difficile √† vivre que pour quelqu’un chez qui l’audition ne remplit qu’un r√īle “utilitaire”. Il m’est arriv√© de le constater, et √ßa ne me para√ģt pas dingue. Il ne me semble pas idiot non plus – l√† c’est une hypoth√®se que j’ai pos√©e moi-m√™me hein, juste √ßa ūüėČ ) de penser que quelqu’un qui dispose d’un univers int√©rieur riche (introverti) vivra plus difficilement les acouph√®nes que quelqu’un d’extraverti, et qu’√† l’inverse le second risque de plus mal supporter l’hyperacousie. On sait d’ailleurs que pour ce qui est des acouph√®nes chez les surdou√©s il y a de vraies particularit√©s.

    Mais un cuisiner, amoureux de son m√©tier, qui perd en partie l’usage du go√Ľt ou de l’odorat sera certainement plus “affect√©” que son voisin pour lequel la cuisine se r√©sume juste √† bouffer pour alimenter son corps en √©nergie. C’est parfaitement logique. Mais √ßa ne doit pas dispenser de r√©fl√©chir √† la question en profondeur, et de se contenter de chercher des similarit√©s psy entre les cuisiniers qui rencontrent un tel probl√®me. Ce cuisiner va aller voir un m√©decin, et celui-ci va lui dire d’aller voir un psy, de l√Ęcher-prise ? Peut-√™tre, mais pas uniquement ! Or, dans les acouph√®nes, il n’y a que √ßa. Pour le reste, c’est le d√©sert total.

    Alors oui, profils psy diff√©rents etc. Comme dans toutes les maladies, comme dans tous les probl√®mes de sant√© en g√©n√©ral, comme pour tout. Mais il faudrait comprendre qu’A et B peuvent √™tre extr√™mement diff√©rents. Or la d√©marche scientifique de base suppose l’emploi de formules du type “toute chose √©tant √©gale par ailleurs.”

    Pourquoi n’est-ce pas le cas d√®s qu’il s’agit des acouph√®nes ? Il serait temps que la m√©decine passe un cap.

    Ah, un dernier point @free, tu dis :

    Le Dr Peignard, spécialiste des thérapies cognitives, m’a dit que des chercheurs avaient estimés les acouphènes aux alentours de 20-25dB.

    C’est amusant parce que quand j’ai suivi ma TCC avec le Dr Peignard fin 2003, il affirmait que des chercheurs avaient estim√© que les acouph√®nes √©taient aux alentours de 10dB – et plut√īt 5dB chez de nombreuses personnes -, et que dans des cas exceptionnels ils pouvaient attendre 15dB, jamais plus. Et l√† il parle de 20-25dB…

    Pour rappel, l’intensit√© per√ßue double tous les 3dB. Je te laisse faire le calcul pour passer de 10dB √† 20dB, ou de 15dB √† 25dB, au choix ūüėČ Je constate donc qu’il y a un peu de chemin qui a √©t√© parcouru en dix ans, c’est d√©j√† pas mal ūüôā

    Et comme je l’ai dit dans un autre sujet, il y a dix ans les sp√©cialistes estimaient que 5 √† 10% des acouph√©niques vivaient mal leurs acouph√®nes, grand maximum. Aujourd’hui – sauf √©videmment dans le cas de ceux qui r√©citent la m√™me le√ßon depuis longtemps -, suite √† des √©tudes plus nombreuses et un peu plus fiables, ils parlent plut√īt de 20% environ. L√† encore, il y un signe encourageant de meilleure compr√©hension du sujet. Mais les barri√®res sont encore bien pr√©sentes. Et ils continuent pour la plupart √† penser “A = B”, ce qui rend vain tout raisonnement ult√©rieur.

  • a0ba5a473efb0c47cdc1e2398227bf98 bpthumb

    free

    Membre
    2 juillet 2014 à 20 h 23 min

    Salut admin.

    Bon, tu m’as grave stress√© avec ton histoire d’acouph√®nes qui passent d’un extr√™me √† l’autre du jour au lendemain, je savais que j’aurais pas du venir sur ces forums haha !
    Non s√©rieusement en plus, c’est flippant…
    Depuis, c’est redescendu o√Ļ c’est toujours aussi fort ?
    Comment s’est pass√© ta TCC ? Est-ce que √ßa t’a √©t√© utile ?
    Oui, je ne me souviens plus √† vrai dire s’il avait dit 20 ou 25dB, mais il disait que c’√©tait un grand maximum dans tous les cas.
    Apparemment, j’ai lu qu’il en avait des acouph√®nes depuis plus de 25 ans, mais que √ßa ne le d√©rangeait nullement. Mais comme tu dis, impossible de comparer Pierre avec Paul.

    Je suis d’accord avec toi sur tout √ßa, moi m√™me la perception change √©norm√©ment entre un jour o√Ļ un autre et plusieurs moments de la journ√©e, et je suis aussi d’accord que ce qui m’a le plus d√©pit√©, c’est de voir √† quel point il y a peu de recherches et √† quel point √ßa n‚Äôint√©resse pas les chercheurs.
    Un autre point un peu semblable et qui me concerne depuis longue date sont les corps flottants dans les yeux. J’arrive √† vivre avec, c’est juste p√©nible devant un √©cran d‚Äôordinateur (sachant que j’y passe mes journ√©es lol), mais √ßa pour le coup, 0 recherche en cours, 0 √©tude, √ßa n‚Äôint√©resse personne, les ORL consid√®rent que c’est b√©nin, il n’existe 0 traitement √† part une chirurgie qui a plus de risques que de b√©n√©fices qu’on fait en cas d’extr√™me n√©cessit√©, et pourtant l√† aussi il y a de grandes variations dans les profils des corps flottants, certains vivant avec des ombres noires leur bouchant la moiti√© de la vue dans l’oeil en permanence !
    C’est terrible ces maladies, qui impactent si s√©v√®rement la qualit√© de vie, mais que la m√©decine d√©laisse parce qu’elle consid√®re que c’est b√©nin, pas de pronostic vital en jeu, pas d’int√©r√™t…
    Je me mets √† r√™ver que plus √ßa va aller, plus la technologie va √©voluer, plus les recherches vont aller vite, mais dans tous les cas, c’est toujours tr√®s long de mettre une nouvelle mol√©cule sur le march√©, et comme l√† en plus il n’y a plus rien de prometteur dans les tuyaux, ben autant dire que c’est pas pour de suite !

  • aa6997a963fd61ac83b95b5ba000fd55?s=80&r=g&d=https%3A%2F%2Fwww.oreille malade.com%2Fwp content%2Fuploads%2F2020%2F05%2Favatar

    oreillemalade

    Organisateur
    3 juillet 2014 à 8 h 01 min

    Ce n’√©tait pas le but √©videmment ! ūüėÄ

    En fait la vraie question ce serait plut√īt : pourquoi cela a-t-il augment√© aussi brutalement ? Sur ce point je n’ai eu aucune r√©ponse claire, ce qui montre d’ailleurs aussi que la m√©decine n’y comprend vraiment pas grand chose. Disons que tr√®s probablement c’est un m√©lange entre la panique – panique due essentiellement au fait que j’ai compris la veille que j’avais risqu√© ma vie des dizaines et des dizaines de fois, vu que j’assistais √† un tr√®s grand nombre de concerts, sans avoir le moindre d√©but de conscience du danger, que j’ai appris que les traumatismes sonores √©taient extr√™mement nombreux alors que personne n’en parle… et panique due au fait que j’ai compris qu’il aurait pu m’arriver bien pire, bien pire que ce que j’avais ce jour l√† √©videmment – et la prise de Trivastal. Quant √† savoir lequel des deux est le plus en cause, c’est une autre histoire…

    Ton histoire de corps flottant me fait penser √† quelque chose ! J’ai des corps flottants. Mais ils ne me g√™nent pas du tout. Je dois y penser une poign√©e de fois dans l’ann√©e, et surtout seulement quelques minutes √† chaque fois. Puis je passe √† autre chose. Pourtant j’en ai pas mal. Je m’en rends compte quand je regarde par exemple un grand ciel bleu. √áa n’a d’ailleurs rien d’√©tonnant vu qu’il me semble que les personnes tr√®s myopes (c’est mon cas) ont g√©n√©ralement pas mal de corps flottants. Donc selon la th√©orie du “profil psy obsessionnel perfectionniste etc.”… Pourquoi donc suis-je √† ce point indiff√©rent √† mes corps flottants, tout en √©tant tr√®s affect√© par mes acouph√®nes / hyperacousie / douleurs / oreilles bouch√©es…? Je pose la question hein ūüėČ En fait, j’en ai pas tant que √ßa… C’est √ßa la premi√®re raison. Ils sont tout de m√™me peu nombreux, et ils ne sont pas noirs fonc√©s ou clignotants ou autre. Dans le cas des acouph√®nes, on dirait “ah mais on s’en fout que tu en aies un ou 63466546, on s’en fout qu’ils soient petits ou gros, sombres ou lumineux, A = B, ce sont les m√™mes m√©canismes qui sont en jeu !”. Avec √ßa on est bien avanc√©.

    Sinon, pour r√©pondre √† ta question, oui c’est heureusement redescendu, mais jamais, tr√®s loin s’en faut, au niveau de ce que c’√©tait durant les trois premi√®res semaines. Et √ßa n’√©volue plus depuis plusieurs ann√©es.

    Franchement, la TCC… Bof quoi. La seule chose que cela m’a r√©ellement apport√© de mani√®re incontestable c’est de dissocier douleur et danger, ce qui ne va pas de soi lorsque l’on souffre d’hyperacousie s√©v√®re. Pour le reste, je suis perplexe. Nous √©tions trois √† suivre la m√™me s√©ance. Un a arr√™t√© en cours de route, consid√©rant que cela ne lui apportait rien. L’autre est rest√© jusqu’au bout, comme moi, mais cela ne semble pas lui avoir apport√© quoi que ce soit. D’ailleurs je l’ai revu plusieurs ann√©es apr√®s, et il n’allait pas mieux du tout. Z√©ro am√©lioration. Une des grandes diff√©rences entre lui et moi c’est qu’il souffrait aussi de phonophobie. J’imagine que √ßa peut avoir son importance.

    Mais certains disent que √ßa les ai aid√©s. Ceci dit, il sont tr√®s minoritaires parmi les personnes que j’ai rencontr√©es depuis 2003. Mais cela n’est pas illogique, puisque je n’ai certainement pas croiser toutes celles qui ont vu leur situation s’am√©liorer ūüėČ Je dis simplement que le discours du type “le nombre de ceux qui ne gu√©rissent pas est infime” ne me semblent pas cadrer avec la r√©alit√©. Au fond, cela rel√®ve plus d’un discours commercial, ce qui n’a rien de p√©joratif dans ma bouche compte-tenu du m√©tier que je fais ūüôā

    En toute honn√™tet√©, je pense qu’une TCC ou une TRT sont certainement parmi les th√©rapies les plus efficaces, ou disons les moins inefficaces, en mati√®re d’acouph√®nes, mais qu’elles ne doivent √™tre envisag√©e qu’une fois les principales causes organiques √©cart√©es. Cela fait partie des points que j’ai fortement regrett√©s √† l’√©poque. J’ai dit √† plusieurs reprises au docteur Peignard que j’avais horriblement mal m√™me dans le silence complet, ce qui n’√©tait pas le cas des autres personnes que je croisais et qui ne cadrait pas avec son explication de type “peur du bruit”. Il n’a jamais apport√© de r√©ponse. Cela devait partir tout seul gr√Ęce √† la relaxation. Au final, ce n’est qu’apr√®s plus d’un an d’immense souffrance que j’ai consult√© un dentiste… et le port de la goutti√®re a tr√®s nettement diminu√© mes douleurs en l’espace de deux semaines environ ! Et les acouph√®nes et l’hyperacousie ont √©galement baiss√© suite au port de la goutti√®re. Que de temps perdu entre temps, que de souffrance terrible et “inutile”…

    Il nous a naturellement parl√© de ses acouph√®nes. Mais effectivement cela ne veut rien dire. J’ai rencontr√© une jeune femme un jour qui est quasiment aveugle d’un oeil (aucune correction n’est possible). Je me serais mal vu lui expliquer que moi j’avais des probl√®mes de vue depuis tout petit et que √ßa ne me g√™nait pas.

    C’est terrible ces maladies, qui impactent si s√©v√®rement la qualit√© de vie, mais que la m√©decine d√©laisse parce qu‚Äôelle consid√®re que c‚Äôest b√©nin, pas de pronostic vital en jeu, pas d’int√©r√™t…

    Le cas des br√Ľlures d’estomac est parlant. Les m√©decins disant √† tout le monde “c’est le stress”. On envoyait les plus atteints faire des TCC, voire le psy, faire de la sophrologie… Cela aidait certains naturellement. Et puis un jour, il n’y a pas si longtemps, on a d√©couvert quand dans environ 90% des cas (!) ces br√Ľlures √©taient dues √† la pr√©sence d’une bact√©rie (Helicobacter pylori). Sans surprise cependant, le stress venait souvent se rajouter √† cela (avoir mal quelque part a tendance √† stresser il para√ģt). D’o√Ļ la conclusion erron√©e “la cause est le stress”. Heureusement pour les personnes qui en souffrent qu’une d√©couverte a √©t√© faite depuis, sinon beaucoup hanteraient encore les cabinets et s’entendraient dire “c’est le stress, rentrez chez vous”…

    L√† encore, cela ne veut pas dire qu’il faut rejeter le mental. R√©cemment j’ai lu le cas d’une femme qui souffrait d’un ulc√®re que rien ne pouvait soulager. Les m√©decins ont r√©ussi √† le faire dispara√ģtre en lui faisant imaginer mentalement qu’elle appliquait un pansement √† cet endroit. Au bout de quelques semaines, elle n’avait plus d’ulc√®re (ou si peu, √† v√©rifier).

  • a9733d558879a27206b7d4f5d71665a5?s=80&r=g&d=https%3A%2F%2Fwww.oreille malade.com%2Fwp content%2Fuploads%2F2020%2F05%2Favatar

    estelle

    Membre
    3 juillet 2014 à 8 h 35 min

    Bonjour, @quentino je ne connais pas la cause de mes acouph√®nes, il y a peut-√™tre plusieurs causes, une p√©riode de tr√®s grande fatigue, des rdv sur une longue p√©riode chez le dentiste et une m√Ęchoire en mauvaise √©tat … Oui √† 19 ans je comprends combien cela doit √™tre difficile √† admettre, mais tu sembles vouloir te battre jusqu’au bout …Ce sera ta force ! A 40 ans, j’ai d√©j√† beaucoup de mal √† accepter ce mal …
    C’est tr√®s bien de croire en la m√©ditation. Au d√©but j’√©tais sceptique mais il faut bien avancer…Je porte aussi une goutti√®re, depuis 1 semaine, que je n’ai pas port√©e avant car j’avais beaucoup de mal √† la supporter en plus des insomnies. Mais quand je lis l’exp√©rience de Laurent, je me dis qu’il faut insister. J’aurais peut-√™tre tendance √† serrer les dents la nuit ce qui ab√ģme ma m√Ęchoire et provoquerait des acouph√®nes ou du moins n’arrangerait pas les choses, car selon les orl un probl√®me de m√Ęchoire n’apporte pas des sifflements si aigus que les miens …

    @free, c’est tous les jours que je pleure h√©las ! Difficile de ne pas focaliser dessus quand le bruit du quotidien de couvre pas les sifflements (sauf certains jours qui sont trop rares) mais j’y travaille comme toi …J’esp√®re que tu ne vivras pas ce fameux lundi trop souvent. S’habituer √† des sifflements qui sont changeants ne sont pas chose facile …


Affichage des publications 16 - 30 de 34

Connectez-vous pour répondre.

Article Original
0 de 0 messages Juin 2018
Maintenant