Sarah : Acouphènes suite à un concert



  • Sarah : Acouphènes suite à un concert

    5914d687479be bpthumb piccolo-san mis à jour Il y a 3 années, 1 mois 7 Membres · 26 Messages
  • 594e80a0c0e94 bpthumb

    sarah-gain

    Membre
    23 juin 2017 à 13 h 53 min

    Bonjour à tous ! Moi c’est Sarah.

    Voilà, j’en ai marre des docteurs qui se contredisent tous, et de mes proches qui font (plutôt mal) semblant de compatir. Je pense que les meilleurs conseils ne peuvent provenir que de vous, qui avez peut-être connu l’expérience que je traverse.

    Le 08 avril 2017 je suis allée voir Bruno MARS en concert à Montpellier. Le lendemain : oreilles qui sifflent encore et le bruit des emballages plastique me fait mal aux oreilles (uniquement ce jour-là).
    Le 10 avril : J’entends toujours un souffle dans l’oreille gauche, seulement dans une pièce silencieuse. Docteur ! Qui me donne rdv chez l’ORL et me prescrit du Solupred.
    Le 13 avril : J’ai eu bcp de maux de tête, surtout au niveau des tempes. Impression que ma peau est très tendue et figée au niveau du cou, mâchoire qui déconne un peu, mal aux oreilles. Mais acouphènes quasi-disparus. L’ORL me dit « tout va bien, arrêtez le solupred ». OK.
    Le lendemain et surlendemain : énormes maux de tête mais je semble être guérie.

    Le 18 avril : j’entends de nouveau le souffle dans l’oreille gauche ! Après rassurance de mon docteur qui me dit qu’il suffit d’attendre, et petite séance d’ostéopathie au cas où, je vais de mieux en mieux et j’entends très légèrement le souffle le matin quand je travaille dans ma chambre, quasiment plus rien l’après-midi. Les sensations d’oreille bouchée disparaissent peu à peu. Mais je remarque TOUS les bruits qui ressemblent à des acouphènes, notamment des bruits que je n’avais JAMAIS entendu avant car ils sont très faibles (livebox dans mon appart, néon dans la salle de classe, …)

    Le 02 mai : fibroscopie à la clinique pour mes problèmes d’estomac et je commence à prendre de l’ésoméprazole (IPP). 2 jours après, survient un nouveau bruit, dans mon oreille droite cette fois. Comme un sifflement irrégulier. Le 6 mai je décide d’arrêter l’esomeprazole que j’aurais normalement dû prendre pendant 1 mois. Puis le 12 mai mon docteur me prescrit 7 jours de Solupred (pas d’amélioration significative).

    Depuis, j’ai revu un osthéopathe, j’ai fait 3 séances d’acupuncture, et une naturopathe m’a prescrit du Phapax. Rien n’a vraiment eu d’effet.

    Mon acouphène varie selon les jours/semaines. Il est faible, il me suffit d’ouvrir la fenêtre pour ne pas l’entendre (ou presque). Quand je m’enferme dans une pièce silencieuse, j’entends un sifflement très aigu dans ma tête, comme dans les films après un coup de pistolet tiré trop près de l’oreille. Souvent, si j’attends dans le silence, ce bruit s’estompe et je distingue plusieurs sons : le sifflement irrégulier à droite, un souffle à gauche, mais aussi des bruits moins aigus que je pourrais croire extérieurs (je ne saurais pas dire de quelle oreille ils proviennent). Ça m’arrive aussi d’avoir l’impression d’entendre des « échos » aigus à certains sons (applaudissements à la tété). Et très rarement l’impression d’entendre le sang passer dans mes veines au niveau de l’oreille gauche, au rythme du cœur !
    Voilà l’histoire de mon acouphène !

    Je pense que je vais aller dans un centre où l’on me fera tous les tests possibles pour me donner un traitement, car j’ai encore la mâchoire qui craque, j’ai souvent eu des problèmes de cervicalgies et j’avais la tête levée pendant tout le concert, donc je me dis qu’il y a peut-être une part mécanique ? Et pour voir si l’esomeprazole a eu un effet sur mon tympan ? J’ai vu que je ne suis pas la seule à arrêter ce médicament à cause d’acouphènes.

    J’ai aussi quelques question à poser :
    Si je bois 3 bières le soir, les sifflements deviennent très forts quand je retourne dans le silence. Le lendemain, il me semble que tout est redevenu normal. Il y en a qui ont ce problème avec l’alcool ? J’ai peur de ce que ça fera si je prends une cuite…

    Au niveau du son aussi ; si je regarde un film avant de me coucher, mon acouphène est plus fort. De même, après avoir conduit 1h hier avec 30mn de musique sur la fin, mon acouphène était bien plus fort pendant un moment (comme après 3 bières !). Même quand je m’épile, au moment où j’éteins l’épilateur, mon acouphène semble un peu plus fort pendant 30s puis diminue. Est-il normal que son intensité varie avec le bruit extérieur ? Du coup j’ai peur d’aller en soirée, ou même au ciné … Je ne sais pas trop à quelle intensité je peux m’exposer sans risque vu que le trauma date de même pas 3 mois…

    Dernière question très importante : je n’ai pas mis d’eau dans mes oreilles depuis le concert. Est-ce que je peux aller sous l’eau dans la piscine ? Dans les vagues à la plage ? Sauter dans l’eau si je fais du canyoning ? Mon docteur m’a dit que ça n’avait rien à voir, et un autre m’a dit de ne pas aller sous l’eau pour l’instant, puis avec des bouchons pour cet été…

    Voilà j’espère que vous pourrez me conseiller un peu 🙂

  • 593c1f5ee5beb bpthumb

    hurlevent

    Membre
    23 juin 2017 à 14 h 59 min

    Salut Sasa,
    Désolée de te compter parmi nous et surtout de ce qui t’arrive. Une victime de plus des salles de concert… Je laisse le soin aux membres les plus calés pour tout l’aspect “scientifique” ou “technique” de ton cas. Je voulais juste te dire que, oui, l’alcool peut avoir des répercussions sur l’intensité des acs, et certains plus que d’autres (vin blanc). De même, si tu es exposée au bruit (cinéma, musique, feu d’artifices, ambiance très bruyante au cours d’un repas, proximité de jeunes enfants qui crient ou autre, etc… ), tes acouphènes peuvent être beaucoup plus forts en te couchant ou le lendemain. Généralement, tout rentre dans l’ordre au bout de quelques temps. Sauf, bien sûr, si ton exposition au bruit a généré un autre trauma sonore. Porte des bouchons dès que tu as un doute sur l’intensité du bruit auquel tu seras soumise. Au moins, emmène-les avec toi par précaution. Une salle de cinéma, par exemple, peut avoir un son tout-à-fait correct comme tout-à-fait intolérable. Ce qu’il y a de paradoxal avec cette pathologie, c’est que le bruit est à la fois notre meilleur ami et notre meilleur ennemi (je ne parle pas pour les hyper bien sûr). On doit le fuir car, trop fort, il nous plonge en plein cauchemar et on a besoin de lui pour supporter et couvrir les acs. En résumé, sois prudente, sois vigilante mais ne perds pas espoir. Bon courage à toi.

  • 594e80a0c0e94 bpthumb

    sarah-gain

    Membre
    23 juin 2017 à 17 h 24 min

    Merci pour ta réponse hurlevent!
    C’est bien ce que je pensais: avec les acouphènes, on sait qu’on a fait une erreur uniquement une fois qu’il est trop tard! Donc on doit faire attention tout le temps…

    Je vais me faire des protections auditives sur mesure je pense! Si jamais vous avez des marques à me conseiller 🙂

  • 5914d687479be bpthumb

    piccolo-san

    Membre
    23 juin 2017 à 19 h 58 min

    Salut,
    Ça fait beaucoup de nouveaux en ce moment :/. Bon pour l’alcool c’est normal mais ça reste temporaire, je me suis pris des cuites mémorables avec acouphènes et hyperacousie et ça passait à chaque fois. L’acouphène en principe ne s’adapte pas au son c’est ton cerveau en fait qui te le fait plus ressentir une fois dans le silence. Un conseil, bannis le ciné. Pour l’eau je ne sais pas mais ton trauma est récent alors l’eau de mer bof bof quoi.

  • 594e80a0c0e94 bpthumb

    sarah-gain

    Membre
    24 juin 2017 à 10 h 03 min

    Merci, pour l’alcool ça me rassure !
    Après pour la plage je me dis que si je ne mets pas volontairement la tête sous l’eau, et que je porte des protections imperméables au cas où, à priori je ne prends aucun risque, si?
    Et rassure moi, dans un an je pourrai aller sous l’eau autant que je veux hein? 😛

  • 8ee0caebc390e699ff2951e5883907bb?s=80&r=g&d=https%3A%2F%2Fwww.oreille malade.com%2Fwp content%2Fuploads%2F2020%2F05%2Favatar

    sirwilliams

    Membre
    24 juin 2017 à 13 h 28 min

    Bonjour Sarah,

    Les oreilles qui sifflent suite à un concert, ça sent le trauma sonore.
    Les bruits des emballages plastiques, ça ressemble fort à un début d’hyperacousie…
    Cela étant, pas de panique: Il est assez fréquent d’avoir un début d’hyper suite à un trauma sonore. Si tu mets bien tes oreilles au repos, ça devrait passer.

    Mettre ses oreilles au repos, ça veut dire : Ne pas aller au concert ni en boite; ne plus écouter de musique au casque pendant quelques temps. Eviter aussi le ciné qui peut être très fort. En bref, tout se qui se passe dans un contexte de son amplifié relativement élevé.

    Concernant ton acouphène qui s’amplifie au contact du son de ton téléviseur ou de ton épilateur, là encore rien de bien nouveau. Ton trauma est récent donc tes oreilles encore très sensibles. Elles réagissent très probablement à certaines fréquences qui
    doivent correspondre aux zones fragilisées de ton oreille interne. Ca devrait passer à moyen terme.

    Pour l’alcool, c’est un vasoconstricteur donc là encore, c’est normal et fréquent chez pas mal de gens. Ce n’est pas pour rien que l’on donne des vasodilatateurs lors des traumas (même si ça ne fait pas grand chose…).

    En ce qui concerne l’eau dans les oreilles, ça ne devrait pas poser de pb. Il n’y a que quand il y a eu perforation du tympan que l’eau est à proscrire.

  • 2e83e0f3982a4598bed998b213675fb6?s=80&r=g&d=https%3A%2F%2Fwww.oreille malade.com%2Fwp content%2Fuploads%2F2020%2F05%2Favatar

    kael

    Membre
    24 juin 2017 à 13 h 45 min

    salut Sarah

    Effectivement, l’alcool augmente (temporairement ?) les acouphènes. En tout cas, en dessous d’une certaine concentration. Au dessus, je pense que les acouphènes diminuent, tout au moins chez certaines personnes.
    L’alcool agit (comme les benzodiazépines/anxiolytiques) sur le gaba : il augmente son effet.
    Or, le gaba est un neuromédiateur “calmant” (inhibiteur), le contraire du glutamate qui est excitateur (le glumatate semble être responsable des ac et de l’hyper, en partie en tout cas).
    Donc, boire de l’alcool augmentant l’action du gaba, on devrait moins entendre les acouphènes ou avoir moins d’hyperacousie, tout au moins à partir d’une certaine concentration.
    Après, il doit y avoir un autre mécanisme lié à l’alcool qui fait que les acouphènes peuvent augmenter (ou le ressenti qu’on en a) mais que je ne connais pas.

    Possible qu’à faible concentration, l’alcool “excite” et à plus forte concentration, l’alcool “endort”.

    Par contre, après une très forte concentration d’alcool (gueule de bois), on a mal au crâne, et on est plus sensible au bruit. C’est logique, car le taux de gaba descend alors et le taux de glutamate qui n’est plus inhibé réaugmente au delà de la norme.
    Après une cuite, on peut être “hyperacousique” pendant quelques heures, même si d’habitude on ne l’est pas du tout.
    Puis, tout ça doit se stabiliser, sauf si on est alcolo-dépendant, là c’est autre chose.

    Concernant le reste : après un traumatisme sonore, il me semble que l’oreille traumatisée sécrète du glutamate en excès (peut-être à cause de l’inflammation).
    Il faut donc avoir un traitement d’urgence pour calmer l’inflammation (solupred, AINS…).
    Il faudrait prendre un anti-glutamate (Kudzu ?) pendant 1 ou 2 semaines, le temps que tout cela se calme, mais pour qu’il parvienne à l’oreille ???
    Prendre du magnésium, des omegas3 et des vitamines B (B6…) ça peut aider un tout petit peu.

    Certaines personnes pensent (à juste titre ?) que nous avons un capital auditif et qu’il est limité.
    On ne le sait pas, on n’a pas tous le même, les otites, maladies, médicaments, micro-traumas sonores, etc… entament petit à petit ce capital.

    L’usage des smartphones va faire baisser ce capital chez la jeune génération, car l’encodage/compression (MP3 et autre) est en réalité dangereux pour l’oreille. On encode/compresse tout de nos jours : conversation téléphonique, son des films, musique, son des jeux, sons youtube, etc… Même le son de la télé est compressé.
    Ca risque de faire des ravages plus tard.

    Avec le temps, tu devrais récupérer une partie de ton confort d’audition, mais tu risques de rester fragile.
    Tu as entamer ton capital. Maintenant, il faut préserver ce qu’il te reste ;).

  • 594e80a0c0e94 bpthumb

    sarah-gain

    Membre
    24 juin 2017 à 14 h 31 min

    Merci beaucoup sirwilliams, ta réponse me fait beaucoup de bien!

    Depuis le trauma, j’ai effectivement banni concerts/boites/écouteurs (bien que pour les concerts ça me fasse très très mal au cœur) et je ne suis pas non plus allée au ciné.

    Concernant mon acouphène qui s’amplifie avec télé/musique… j’espère que tu as raison. Penses-tu que je ferais mieux de ne pas écouter la musique en voiture/ ne pas regarder la télé trop longtemps pour que ça se rétablisse plus vite? Ou ce n’est pas nécessaire d’être aussi radical?

    Et pour l’hyper, les bruits d’emballages ne m’ont gêné que le soir et le lendemain du concert, après c’est parti. Cependant, il est vrai que certains bruits aigus et de faible intensité me gênent alors que mes proches ne les remarquent même pas! (néons dans une salle de classe, Livebox, même mon micro-ondes juste branché!) Est-ce que ça peut être de l’hyperacousie?

  • 594e80a0c0e94 bpthumb

    sarah-gain

    Membre
    24 juin 2017 à 14 h 41 min

    Merci blendman pour ces explications !
    Mon traumatisme remonte à 2 mois et demi, mais je vais quand même me renseigner sur les anti-glutamate, on sait jamais.
    Je prends déjà du magnésium et je vais continuer alors!

    Pour ce qui est de l’alcool, beh je me retiendrai moins lors du prochain apéro, je verrai bien si ça fait l’effet inverse ! 😉

  • 8ee0caebc390e699ff2951e5883907bb?s=80&r=g&d=https%3A%2F%2Fwww.oreille malade.com%2Fwp content%2Fuploads%2F2020%2F05%2Favatar

    sirwilliams

    Membre
    24 juin 2017 à 15 h 25 min

    Sarah,
    Je ne pense pas qu’il soit utile de te passer de musique ou de télé.
    Fais juste attention au niveau sonore pour tes écoutes. Sur des systèmes auditifs nouvellement traumatisés, c’est très fréquent et ça peut prendre un peu de temps pour revenir à la normale donc inutile de te priver.

    Si vraiment la hausse des acs qui résulte de cette pratique te gène alors agit en conséquence mais sache que tant que le volume sera raisonnable, il n’y aura aucun risque pour ta santé.

    Concernant tous ces petits bruits qui te gênent, disons que tu souffres en ce moment d’une hypersensibilité auditive.
    De ce fait, cela peut se traduire par un inconfort voire une douleur sur certains bruits (et donc certaines fréquences) et peut être aussi- dans ton cas – par une acuité auditive plus précise dans les très hautes fréquences

    L’appareil auditif est complexe et personne ne réagit vraiment de la même manière.
    Essaye de laisser reposer tes oreilles le plus possible sans toutefois opter pour le silence qui pourrait avoir l’effet inverse. Ton cerveau doit rester habitué à entendre différentes choses.
    Bon courage.

  • 594e80a0c0e94 bpthumb

    sarah-gain

    Membre
    24 juin 2017 à 15 h 49 min

    D’accord, merci beaucoup pour les réponses et le soutien !

  • 59491327bb786 bpthumb

    hey-man

    Membre
    24 juin 2017 à 17 h 45 min

    Salut,

    Il y aussi l’oxygène en caisson hyperbare qui peut aider mais ça reste un sujet encore peu étudié. Après, difficile de se faire prescrire cette thérapie mais en payant on peut l’obtenir comme en Allemagne par exemple.

    Je prie pour que ça aille mieux pour toi. Il n’y a aucunes règles en la matière, chaques individus est différent et les traumatismes/lésions également.

  • 594e80a0c0e94 bpthumb

    sarah-gain

    Membre
    24 juin 2017 à 17 h 58 min

    Merci beaucoup, je vais me renseigner sur cela aussi !

  • 5914d687479be bpthumb

    piccolo-san

    Membre
    24 juin 2017 à 19 h 30 min

    En fait, pour l’alcool, peu importe la dose, ça fera augmenter tes acouphènes, mais avec une plus forte dose que 3 binouses ton système sera insensible a la gène que ces bruits te causent. Comment dire, si tu te mets une cuite tu ne seras pas gênée par tes acouphènes mais quand tu iras te coucher tu sentiras clairement la différence. En général, si je suis saoul je m’endors très vite. La vasoconstriction n’a rien a voir je pense puisque je fume pas mal et ça ne m’augmente rien. Évite l’eau de mer tout de même, on a des muqueuses le long du conduit auditif, proches du tympan qui sont très sensibles, donc ton trauma est récent fais gaffe. A ma connaissance le Kudzu n’a aucun effet puisque c’est un anti-glutamate par voie orale et non locale (on a du glutamate dans toute la tête). Donc pour sentir la différence il faudrait prendre une dose considérable mais su c’est pour avoir des tumeurs partout non merci. Courage.

  • 594e80a0c0e94 bpthumb

    sarah-gain

    Membre
    24 juin 2017 à 19 h 56 min

    C’est vrai, moi aussi je m’endors très vite quand je suis saoule ! Je vais essayer de ne pas paniquer au moment de me coucher et ça devrait aller.

    Pour l’eau de mer, je ne préfère pas prendre de risque alors je vais t’écouter! J’ai acheté des bouchons en silicone par précaution, mais je vais éviter de mouiller mes oreilles.
    D’après toi cela vaut uniquement pour l’eau de mer?


Affichage des publications 1 - 15 de 26

Connectez-vous pour répondre.

Article Original
0 de 0 messages Juin 2018
Maintenant