Augmentation acouphène et dépression

  • 6f3070515c850f001c70479420bc6bc4 bpthumb

    lolie

    Membre
    21 septembre 2014 à 18 h 56 min

    J’ai bien lu ton message, je pense qu’à la base le bruit des booms à répétition a du progressivement endommager tes oreilles, un trauma sonore peut se révéler 15 ans après le premier trauma. Moi, quand j’étais ado j’écoutais à fond avec un gros casque la musique des « Doors » pendant longtemps, il y a aussi les boîtes de nuit, mais qui n’a pas fait de booms et de discothèques à l’adolescence…
    Sinon, j’espère que l’ORL t’a retiré les bouchons de cérumen… Aussi, tes oreilles étant peut-être fragiles, le voyage à New York à tout déclenché, de plus les boules quiès peuvent apporter des microbes et empêcher l’oreille d’être correctement oxygénée en déséquilibrant la pression d’air extérieur et intérieur qui est régulée par la trompe d’eustache, en plus un rhume ou une sinusite amplifient ce déséquilibre et peuvent boucher la caisse du tympan et causer des otites (il y existe des otites sèches qui passent inaperçues car elles sont indolores…) j’espère que ton géné te prescrira le bon traitement peut-être à tu besoin d’un vasodilatateur en plus du Solupred qui permettrais à ton oreille interne d’être mieux oxygénée… quand au rhume ce n’est pas forcément bénin, il faut le soigner car il bouche les sinus et la trompe d’eustache et peut causer des otites. Aussi, attention aux antibio car certains sont oto-toxiques càd toxiques pour les oreilles… Je ne veux pas te faire peur mais tout ce que j’ai appris c’est par moi-même, car les ORL ne disent rien, ne vous informent sur rien et considèrent les acouphènes et l’hyperacousie comme quelque chose lié à la dépression ou au stress ce qui à mon avis est faux archi faux ! le trauma sonore est nuisible à l’oreille et il faut ensuite 12 h de calme pour reposer des oreilles traumatisées… Beaucoup de choses sont tuent par les ORL ou négligées. Moi si on m’avait donné du Solupred et un vasodilatateur dès mon trauma sonore du à un orgue de messe, je n’aurais pas souffert pendant de 4 mois d’hyperacousie sévère couplée d’acouphène dont un fort à l’oreille gauche ,(j’ai perdu de l’audition surtout à cette oreille…) , avec en conséquence une dépression et un stress chronique traités ensuite avec un antidépresseur et un anxio.
    Seul, le psychiatre à réussit à soulager mes souffrances atroces que je vivais et qui étaient niées et sous estimées par un ORL incompétent… La sophro et le toutim je n’y crois pas, j’ai essayé, les médecines alternatives ne peuvent rien si ce que qu’apporter une détente passagère…les plantes peuvent aider.

    Voilà j’espère t’avoir aidé…bon courage, j’espère que nous gagneront notre combat en tant qu’acouphéniques et hyperacousiques.

  • 443d2652ef972d5a06f2ec3b5083c63c?s=80&r=g&d=https%3A%2F%2Fwww.oreille malade.com%2Fwp content%2Fuploads%2F2020%2F05%2Favatar

    lectal

    Membre
    22 septembre 2014 à 8 h 21 min

    Oui donc déjà on avait pas la même échelle : moi quand je parlais de 2/10, ils étaient couvert 100% du temps, et je ne les entendait uniquement que dans le silence absolue quand je tendais l’oreille.
    Bon sinon moi j’ai testé Lexomil, qui est un anti stressant ( et donc si ta perception des acs augmentent a cause du stress, en toute logique ce medoc devrait te les faire moins ressentir ), et ca marche franchement pas mal.
    Bon, je retrouverais jamais mes acouphènes a 2/10, j’ai fais trop de conneries, mais au moins c’est revenu quasi comme avant, ca va déjà nettement mieux. Peut être devrais tu essayer.

    Bon et aussi, il faut laisser le temps au temps. Quoi qu’on en dise, et encore plus si ils sont faibles, tu va finir par t’y habituer, et ne plus y penser du tout.

    @Lolie : je n’ai aucune preuve scientifique, mais seulement 12h de repos après un trauma, ca me semble beaucoup, beaucoup, beauuucoup trop peu.

    Et la sophro est quand même devenue suffisamment reconnue, pour qu’on puisse l’écarter d’un simple revers de main. Je suis jeune ( et pas très enclin a faire ces trucs de vieux genre sophro, yoga et compagnie ), mais pour avoir testé la sophro, ca reste pas si mal que ca.
    Ca ne guérit rien, mais ca te fait sortir de la spirale infernale que les acouphènes engendre ( c’est à dire du négatif, et que du négatif )

    Bien entendu ca ne soigne rien, et encore moins en une séance. Mais c’est, avec l’acupuncture, quelque chose a tester.

    de toute façon il faut bien se mettre en tête qu’il n’y a RIEN a faire pour les acouphènes, et qu’on va les garder toute notre vie : a partir de ce postulat, autant tout essayer pour améliorer notre condition.

  • 136f2d4c5fd497428990599f4bb465eb bpthumb

    saphira

    Membre
    23 septembre 2014 à 9 h 32 min

    Finalement, mes acouphènes ont bien augmenté, suite à un second bruit (échelle tombée violemment). Je suis passé du sifflement à une mélodie de grillons/bouilloire en marche. Tu avais raison lectal, ce que j’avais n’été rien comparé à ça. J’ai pris rendez-vous d’urgence chez l’ORL, bien que je ne pense pas qu’il puisse y faire grand chose. Ce à quoi je songe maintenant, c’est arrêter mes études, laisser tout tomber et dormir enfin dans le silence… A 19 ans, comment faire ? Je ne m’imagines pas passer ma vie à entendre cette horreur dans ma tête. En seulement deux mois, j’ai énormément chuter, en n’ayant pourtant fait attention. Et ce sera quoi ensuite ? Un sifflement strident de plus de 90 db à 30 ans ou même bien avant ? Je ne parviens plus à me concentrer sur les cours… Alors oui, la vie est précieuse, mais pas comme ça. Vivre ainsi c’est un véritable enfer. Plus de repos, plus de livres, plus rien. Non, moi je ne veux pas.

  • 443d2652ef972d5a06f2ec3b5083c63c?s=80&r=g&d=https%3A%2F%2Fwww.oreille malade.com%2Fwp content%2Fuploads%2F2020%2F05%2Favatar

    lectal

    Membre
    23 septembre 2014 à 10 h 02 min

    Tes acouphénes sont récents, donc deux choses :

    1/ l’effet humain, et logique, et de se dire qu’on ne pourra jamais s’y faire

    2/ ils sont récent, donc ca cicatrise, ca change d’intensité, etc…

    Pour le 1/ -> c’est comme les bruits quand tu emménage en ville, au bout d’un moment, tu va t’y faire. Ca parait dure a croire quand on est dans ton état, en stress, mais on s’y habitue.

    Bien entendu, certains d’entre nous on un aéroport dans le crâne, et ne s’y feront jamais. Mais pour une majorité, on s’y habitue, et la vie reprends son cours.

    Pour le 2, prends de la cortisone + vaso pendant quelques jours, et prends ton mal en patience. Ils finirons par se stabiliser.

    Après ca, tu as pas mal de façon d’essayer d’améliorer ta situation :

    – Rivotril
    – Lexomil
    – Urarthone
    – le Gingko
    – l’huile d’amande douce
    – les différentes cures ( magnésium, vitamine etc…)
    – la sophro
    – l’acupuncture
    – le sport

    De tout ca, RIEN ne guérrit les acs, ni même ne les réduits, mais améliorerons ton état globale, et ton mental, etdonc indirectement, t’aiderons a oublier les Acs.

    Moi j’ai des acs depuis mes 12 ans, et j’ai eu une vie normal : lycée, études supérieures, des soirées picole, des voyages etc… Donc tu vois 🙂

    Accessoirement, si ton acouphéne a moins de 6 moins, tu peux toujours tenter de t’inscrire pour les essai clinique de la molécule AM101, qui sont en cours.

  • 136f2d4c5fd497428990599f4bb465eb bpthumb

    saphira

    Membre
    23 septembre 2014 à 13 h 47 min

    Merci Lectal pour tout 🙂
    Le problème, ce n’est pas tant les acouphènes maintenant mais le bruit qu’ils dégagent. Avant le changement, il ne me dérangeais pas outre mesure mais maintenant c’est une horreur. Je ne comprends ce changement.
    J’ai vu l’ORL et il m’a dit qu’il ne détectait pas de nouveauté. Toujours une audition parfaite et que les acouphènes étaient entretenus par le stress, ils allaient disparaître. Il n’a pas voulu me prescrire de lexomil mais des plantes… Du coup je vais tenter du côté de mon médecin traitant.

    Des acouphènes dû à un traumatisme sonore sans perte d’audition ? Je commence à me demander si ce n’est pas moi qui les invente avec toutes leurs réponses identiques…

  • 443d2652ef972d5a06f2ec3b5083c63c?s=80&r=g&d=https%3A%2F%2Fwww.oreille malade.com%2Fwp content%2Fuploads%2F2020%2F05%2Favatar

    lectal

    Membre
    23 septembre 2014 à 14 h 28 min

    Je suis aussi en plein dans une « crise » d’aggravation inexpliquée. ( enfin si, un méchant stress que j’ai eu )
    Quand je me relaxe, et que « j’écoute » mon acouphène, je me dis qu’il a pas l’air d’avoir tant augmenté que ca. Et l’orl me l’a confirmé : c’est la PERCEPTION de mon acs qui est accrue.

    Forcément je stress, je l’entends plus, donc je stress de l’entendre plus fort : le stress engendre le stress, et entretien cette perception de l’acouphène.

    Après je suis pas ORL, et je n’ai pas non plus vu tes différents problèmes, mais si tu n’as pas eu de trauma sonore particulier, ils devraient revenir a leur niveau normal.( mon ORL m’a parlé de plus de 6 mois, le temps que tu te relaxe, t’y re-habitue )

    Et non, tu n’invente rien : j’ai eu un traumatisme violent sans aucune perte d’audition, ni aucun endommagement « visible » de mon oreille. Mon ORL m’a fait tous les examens : excepté l’acouphène, j’ai une oreille et une audition 100% normale. ( pourtant, je te prie de croire que le pétard que j’ai pris dans les oreilles quand j’étais jeune, c’était du gros calibre )

    Pour le Lexomil, je t’invite a aller voir un médecin, moi il m’a clairement dit : Ok, Lexomil et Urarthone, pourquoi pas, ce sont de bonnes idées, et sans aucun effets secondaires, je ne vois donc rien qui m’empêche de le prescrire, ca sera un bon essais.

    Et il s’avère que chez moi, Lexomil a un super effet.

    Mais comme je suis plutot du genre radicale, j’essaye un peu de tout. Comme je le disais, quitte a vivre avec toute notre vie, autant faire quelques expérimentations, si ca peut améliorer notre état….

  • 136f2d4c5fd497428990599f4bb465eb bpthumb

    saphira

    Membre
    23 septembre 2014 à 17 h 09 min

    Oui, tu as raison ! 😀

    Un pétard ? :S Mince !! Tu as du bien en vouloir à ceux qui te l’ont lancé. Surtout que tu devais être très jeune ! :S Les gens n’ont parfois pas conscience de leurs actes et ils peuvent vraiment chamboulés la vie des autres.
    Peut-être que l’appareil des ORL n’est pas assez puissant pour détecter toutes les pertes, notamment sur les hautes fréquences ?

    Moi, de mon côté, je suis allé après l’ORL, j’ai un médecin homéopathe. Je suis donc sous homéopathie 🙂 Et je vais m’essayer à l’hypnose. Je suis arrêtée deux semaines pour cause de surmenage. Et voilà, peut-être que le maintien de mes accou à un lien avec ça ! 🙂

    Bon courage, et merci pour tout,
    La cocotte-minute s’exprime beaucoup en ce moment. Bah, laissons la siffler. La vie est courte, profitons-en !:)

  • 43e35a8e76c1cdc8eff52be9f6e57ee3?s=80&r=g&d=https%3A%2F%2Fwww.oreille malade.com%2Fwp content%2Fuploads%2F2020%2F05%2Favatar

    loran

    Membre
    27 septembre 2014 à 17 h 55 min

    salut lolie bien dit ton message…je kif les doors aussi
    salut loran.

  • 6d51ad913313fd09a82aa45173dc4f3e?s=80&r=g&d=https%3A%2F%2Fwww.oreille malade.com%2Fwp content%2Fuploads%2F2020%2F05%2Favatar

    yannis54

    Membre
    19 mars 2016 à 2 h 18 min

    Un conseil, gardez votre oreille lésée protégée avec une boule Quiès si vous ne voulez pas que cela dégénère. Les acouphènes sont liées à une lésion irréversible de l’oreille interne. En cas de stimulus trop important, cette lésion peut s’aggraver.

  • 136f2d4c5fd497428990599f4bb465eb bpthumb

    saphira

    Membre
    19 mars 2016 à 9 h 59 min

    Voilà bien longtemps que je ne suis pas venue sur le site. Je vais beaucoup mieux et mes acouphènes n’ont pas augmenté depuis un an. Je ne parlerai pas d’habituation, mais comme ils se sont stabilisés, je les ai plus ou moins accepté. Et, avec la vie, d’autres préoccupations s’immiscent dans le quotidien (je parle d’acouphènes de niveau sonore un peu moins que moyen avec une disparition de l’hyperacousie légère que j’avais).
    Pour les sorties, toujours avec boules quiès spéciales et jamais dans des concerts ou cinémas bien trop fort pour ne pas les aggraver.
    Protéger ses oreilles, oui, mais pas dans les endroits de moins de 85 db. Certes, les oreilles sont plus fragiles, mais il ne faut tout de même pas les déshabituer des bruits quotidiens.
    Le mieux est de bien être entouré je pense, et allez de l’avant en se protégeant. Ne pas tout s’interdire, mais faire attention. Mes activités associatives m’ont énormément aidé, ainsi que des objectifs que je me suis efforcé d’accomplir, autant que ma famille.
    Autre message, j’ai rencontré bien des personnes qui avaient des acouphènes. Certes, ce n’est pas facile pour elles, mais au fil du temps, ça va mieux. Je ne parlerai jamais d’habituation, parce que l’on ne peut s’habituer réellement à une souffrance, mais on peut atténuer la souffrance morale qu’ils engendrent (je parle de ceux qui ne sont pas trop forts, et pas accompagnés d’une hyperacousie, je ne peux parler à la place de ceux qui sont dans cette situation).
    Bonne chance !

Page 2 of 3