Hyperacousie Р1 an apr̬s



  • Hyperacousie – 1 an après

  • 8f422a580987c354fdfaf0356a4ae53a?s=80&r=g&d=https%3A%2F%2Fwww.oreille malade.com%2Fwp content%2Fuploads%2F2020%2F05%2Favatar

    diamond

    Membre
    23 août 2017 à 20 h 02 min

    Bonsoir,

    J’ai été victime d’un trauma sonore il a de cela bientôt 1 an, pour être plus précis, en semptembre çà fera 1 an que ma vie sonore à basculer. Comme beaucoup j’ai écumé internet, un peu moins maintenant que j’ai fais le tour de la question et que j’ai confirmé ma condittion par un ORL spécialisé.

    Les premiers mois ont été très dur, je me suis isolé comme j’ai pu chez moi car j’avais des cons de voisins et restaurants qui se prenaient pour des boites de nuit (je suspecte qu’ils ont contribué sur le long terme à fragiliser mon audition et que le trauma sonore a juste enfoncé la porte).

    Je vais donc vous donner mes conseils pour “bien démarrer” car çà m’a permis à avoir la force et le courage de déménager.
    1. trouver la pièce la moins exposer au bruit, ce sera votre refuge lorsque vos nerfs faiblieront à cause du bruit.
    2. trouver un psyclogue ou un prètre, qu’importe mais trouver quelqu’un qui sait positiver sans mentir.
    3. pratiquer le yoga ou le streching car votre corps va encaisser tout ce que vous n’aurez pas pu relacher comme stress sonore.
    4. Faite vous massez! Ca reviens au 3ème point, je sais c’est pas donné mais çà aidera votre coprs et votre esprit leur donnant un répit et surtout aider votre corps à relacher les tensions.
    5. trouver un bon docteur qui vous envoie pas chez le psychiatre (de suite) mais qui travaille avec vous d’abord avec les anxialectiques avant que vous attérissez sous anti depresseur chez un psychiatre. Car, l’anxiété, la peur et la peine que vous ressentez sont provoquer physiquement, les anti depresseur c’est pour le mental lorsque le cerveau va mal. Ici c’est pas notre cas, notre cerveau va bien. Prenez seulement les anti depresseurs si vous êtes absolument obliger.
    6. Demander si possible un arrêt de travail à votre médecin! Ceci est très important et c’est la raison pour laquelle bcp de malades d’hyperacousie se mettent sous anti depresseur car il n’ont pas de répit pour pouvoir entamer l’étape ci-dessous.

    Après vous êtes fabriquer un cocon et trouver l’accompagnement médical nécéssaire, il est temps de passer à l’étape: “ca va chier!”

    1. vous aurez besoin soit de boule quièces ou d’un casque anti bruit
    2. vous aurez besoin d’une grosse boite de mouchoirs
    3. il est temps de faire face aux bruit de votre quotidien et de noter ceux qui vous écorchent jusqu’au entraille et ceux qui vous provoque juste de la peur. Commencez petit à petit, testez vos limites jour après jour. Vous devez aider votre cerveau à faire la différence entre ce qui est mortel ou pas.
    4. Garder lorsque vous serez dehors (surtout pendant les courses) votre casque anti bruit sur vous, il est encore trop tôt pour vous de vous exposer sans protection dehors. Vous devez laissez le temps à votre cerveau de ré-apprendre. Vous allez beaucoup avoir peur et pleurer durant le processus mais petit à petit vous récupérerez une partie de ce quotidien qui vous a été arracher. Ce sera très difficil car la peur que vous ressentirez l’hypervigilance est là pour vous protéger mais il faut la combattre, la dompter! Car le cerveau lui a absolument pas donner de consignes.

    Le processus que je vient de décrire est la ré-habituation, je pense qu’il y en a qui ont du entendre ce terme citer sans jamais de grande explications. Moi, j’ai que mon vécu pas d’explication scientifique, désolé.
    Mais il est nécéssaire de connaitre vos limites ainsi vous distinguerez plus facilement quand est-ce que vous pouvez vous passer de protection (ou de médoc). Moi par exemple, lorsque je fais la vaisselle, je porte mon casque tandis que bizarrement lorsque je coupe des légumes j’ai pas de problème. Par contre, les haut parleur dans les magasins sont des erreures de l’humanité…*tousse*
    Au fur et mesure du temps vous pourrez moins prendre de médoc (je suis xanas). La soprhologie, méditation avec les tisaneses çà aide aussi à apprendre à gérer l’angoisse qui essayera de vous saisir. C’est préventif et vu que la vie est faite de bruit mieux vaut prévenir que guerrir car nous n’avons pas de moyens de guerrisons (médicalement parlant) à notre disposition.

    “Et ils furent heureux et ont eu pleins d’enf…”
    Non, c’est la chose qu’il faut absolument pas penser que c’est parce que vous êtes enfin arriver à vous réhabituer que vous êtes guéris! Ô que non!! Plusieurs articles ou témoignages sur internet vous le diront “vous avez été marquer au fer rouge, ce que vous avez perdu vous pourrez très bien le perde à nouveau”. Les oreilles c’est comme les dents, elles sont tout le temps soliciter et dieu s’il vous prennent la débilité de repartir à un concert sacher que le bruit fort (au delà de 85DB mais avec l’hyperacousie ce seuil a baissé juste votre cerveau qui a compensé comme il a pu) érodera vos oreilles et une rechute dans l’hyperacousie est totalement possible si ce n’est la perte d’audition qui vous guette!

    Que ce soit les accouphènes ou l’hyperacousie ce sont des signes que nos oreilles sont affaiblies (à jamais) et que si on ne veut pas que çà empire (si c’est pas déjà trop tard) il faut qu’on se protège. On s’en fou du regard des autre, c’est pas eux qui vont pleurer, c’est pas eux qui vont payer vos factures ou conduire vos gosses à l’école.

    J’ai écris 2 articles sur mon blog rassemblants mon vécu et ce que j’ai lu. Je n’ai pas gardés les sources de côtés car lorsque vous êtes dans la douleur il est point facil de réfléchir.

    En tout cas, je vous recommande vivement de consulter le wiki de ce site, j’y ai découvert de précieux conseils. Après pour moi, le plus dur à vivre sont les effets secondaire, telle que la psychose vis à vis du bruit du voisinage, je me méfie de toute sources sonores proches qui n’est pas sous mon control et j’éprouve grande frustration et anxiété.

  • 8f422a580987c354fdfaf0356a4ae53a?s=80&r=g&d=https%3A%2F%2Fwww.oreille malade.com%2Fwp content%2Fuploads%2F2020%2F05%2Favatar

    diamond

    Membre
    24 août 2017 à 8 h 39 min

    Ce qui m’attriste le plus dans tout çà est qu’après avoir souffert avec l’étape celle de la ré-habituation est l’anxiété qui a découlé de l’hypervigilance. Mes nouveaux voisins qui sont des retraités reçoivent actuellement un peu de monde (les hébergent) et sont donc un peu plus actif que d’accoutumé.
    La seule pièce qui était plus au moins à l’abri du bruit est dorénavant occuper. Je n’ai donc plus d’endroit où me réfugier le soir et cela m’apporte plus de pression que je ne le pensais surtout en plus que je (tente) de travailler à dommicile. J’ai donc vraiment besoin d’une pièce très calme.

    Je commence donc à envisager des solutions:
    – retenter les anti depresseurs que jusqu’à maintenant j’étais éarrivé à pas en dépendre
    Рme faire op̩rer en me rendant mal entendant
    – rentrer chez mes parents mais çà ma petite amie est pas trop d’accord
    – déménager sauf que j’ai plus les economies nécéssaire pour le faire car çà fait juste quelque mois que je suis dans le nouveau.

    Je me sens donc un peu coincé, j’ai tenté à faire des balades pour évacuer mais l’effet de bien être fut annuler en rentrant chez moi et que le voisin avait le son à fond de l’ordi car il parlait sur internet. Je fus tellement choqué (sonore et mentalement) que j’ai pas osé m’approcher de sa porte…
    Bien sur, j’espère que l’invité (ou les invidités, je suis pas arrivé à déterminé leur nombres) s’en ira rapidement mais d’ici là je sais pas quoi faire. J’ai beau m’occuper et bien le soir, mon cerveau à envie de paix et plus porter le casque anti bruit.

  • 8f422a580987c354fdfaf0356a4ae53a?s=80&r=g&d=https%3A%2F%2Fwww.oreille malade.com%2Fwp content%2Fuploads%2F2020%2F05%2Favatar

    diamond

    Membre
    25 août 2017 à 15 h 12 min

    Je suis arrivé à passer la crise, l’invité semble être parti, les voisins se sont redevenu calme comme à leur accoutumé (bon mise à par la musique classique mais j’ai une pièce épargné dieu merci.) Je respire à nouveau et j’ai pu mieux dormir.

  • 5914d687479be bpthumb

    piccolo-san

    Membre
    25 août 2017 à 18 h 05 min

    Salut, je vois que tu es assez confirmé sur le sujet. En fait la clé, c’est de se distraire, joue à des jeux vidéos, regarde des sériés, dessine etc. Le tout dans un environnement sonore faible bien entendu. Attention je ne dis pas que c’est psy ou quoi, mais tu sembles très atteint mentalement et il faut déjà remédier a cela. Autre chose, ne te rends surtout pas malentendant, ce serait pire au niveau des acouphènes et au niveau de l’hyperacousie. Courage.

  • 71a75347b60a85e6f67e2116b98641cd?s=80&r=g&d=https%3A%2F%2Fwww.oreille malade.com%2Fwp content%2Fuploads%2F2020%2F05%2Favatar

    orion

    Membre
    25 août 2017 à 18 h 36 min

    Je confirme ce que dit piccolo-san (un peu autrement) : ne touche surtout pas à tes capacités physiques.

    – me faire opérer en me rendant mal entendant

    Jamais de la vie ! Écoute-moi, vraiment : tu le regretteras.
    Te rendre sourd, c’est ajouter un autre handicap à ton handicap.

    Par ailleurs, j’aime bien ton message initial. Je le trouve vivant, réaliste et dynamique. 😉

  • 8f422a580987c354fdfaf0356a4ae53a?s=80&r=g&d=https%3A%2F%2Fwww.oreille malade.com%2Fwp content%2Fuploads%2F2020%2F05%2Favatar

    diamond

    Membre
    27 août 2017 à 21 h 30 min

    @piccolo-san: salut t’es bien gentil mais les distractions ne marchent pas en plein douleur, essaie de te relaxer (même avec soprhologie) ou jouer à un jeu avec un clébard qui aboit dans ta pièce et t’as pas le droit de le taper ni lui crier dessus (je caricature mais les nuissance de voisinage avec l’hyperacousie çà ressemble à çà)

    Si tu sais pas ce que c’est l’effet d’hyperacousie fait grincer une fourchette sur une assiette en porcelaine du commerce et tu multiplie ce son strident aigue qui te rentre dans la chair par tout les bruit de la vie que tu entends.

    De 1 l’hypercousie va te mettre à genou et tu vas pleurer
    De 2 l’hypervigilance va te clouer sur place et te faire boucher les oreilles
    De 3 l’anxiété te donnera peur qu’il y a quelqu’un qui va reproduire le même bruit qui vient de te mettre à genoux.

    L’hyperacousie est une réduction de la résistance sonore et tu ne peux qu’espérer t’y habituer avec l’entrainement mais il y a des bruits que tu pourras jamais plus supporter car c’est ainsi tu as perdu quelqu’un chose (je vais épargner les explications scientifique, y’en a plein le web)

    Donc c’est gentil de me dire que j’ai peut-être besoin de voir un psy mais un psychiatre ne pourra rien mise à part donner un calmant et espérer qu’il marche. Par exemple, nombreux sont sur ce forum ayant essayé COUPACOU, centre pour aider les maladie sonores et tu sais ce qu’ils font en plus de la thérapie mentale ?
    Il vont te faire tester 1 par 1 un anti-depresseur et si tu fais un rejet, il passe au suivant et le suivent est que sur 6 mois après tu te démerde si çà n’a pas marché.
    Mais oui je risque de consulter car je préfère devenir un zombi que vivre dans la peur du bruit et de la douleur même si elle est justifié justifié car j’ai réellement mal physiquement à cause de l’hyperacousie.
    Il n’y a pas de pansement, ni de béquille ni de médicament, on doit apprendre à gérer un handicap sonore qui engendre de grave effets secondaire (allez lire le blog de l’admin, je suis encore loin de lui mais le voue un grand respect)

    Donc tu es vraiment gentil mais les psy, on (nous membres sur le forums) les connait et on y est passé et repasse bcp. Tu crois comment beaucoup sur ce forum arrivent à aller au travail ou même dormir ? Je trouve donc ton conseil très mal placé et que tu aurais du lire un peu plus. Nous sommes nombreux avoir écumer orl, psy, sophro, shahaha culte, etc. Car oui, notre raison notre sanité est sens cesse remis en cause tout les jours avec l’hyperacousie tellement nos villes sont bruyante.

    @orion: tu ne devrai pas prendre peur aisni car on vit quasi greffer avec nos boule quiesce et casque anti bruit sur la tête (savais tu qu’il y en a mêm qui se douche avec les boule quièce tellement ils peuvent pas supporter l’eau?) sans parler qu’on est obliger d’avoir un pièce très calme même en vie de famille pour pas péter un cable, d’avoir la possibilité de se ressourcer. Mais le plus triste avec cette opération, elle n’a pas été faite pour l’hyperacousie mais pour ceux qui espéraient ne plus entendre leur accouphène. Quelle cruauté….
    Donc oui, c’est une option que je considère après à devoir aller m’estropier avec les antidepresseur, en espérant qu’n va marcher ou bout de 15 jours. Oui, 15 jous c’est la date écrite sur chaque notice pour attendre l’illumnation qu’on déconnecte enfin les bon neuronne sans que trop le cerveau se bat trop.

    Désolé que mes réponses sonnent sombre mais je vous demande à l’avenir de mieux vous renseigner sur ce que les gens ont récolter comme infos sur ces maladies et pourquoi telle ou telle solutions existent/marchent et pas d’autre. Ce serai la moindre des politesse envers ceux qui encore leur lanterne allumée au regard cherchant espoir mais pas de naiveté.

    Mais je vous remercie quand même, vous avez essayer de penser à moi mais votre innocence m’a blessé. Je ne vous voue aucune rancune, dormez en paix. Mais renseignez vous mieux en ayant le courage de lire toute ces… “prières” lancer aux cieux pour demander de l’aide concernant leur maladie sonore quelqu’elle soit.

  • 5914d687479be bpthumb

    piccolo-san

    Membre
    29 août 2017 à 1 h 00 min

    Bah écoute va vivre dans une grotte loin de tout hein personne ne peut rien pour toi ici de toute façon. Et tu sais, l’hyper très douloureuse je l’ai connue, c’est simple je brulais vif, de simples chuchotements me faisaient atrocement mal, et aujourd’hui ça n’a rien a voir, même si je rechute assez souvent. Néanmoins je reste ouvert à presque tout, dans la mesure ou ça ne peut pas me détruire plus physiquement. Tu n’as pas la science infuse. En plus pour COOPACOU tu dis n’importe quoi, ce sont des anti-epileptiques et non des AD. Tu te décrédibilises tout seul. En fait t’es qu’un vieux gars qui refuse d’avancer. Moi mon hyper vigilance je l’ai considérablement réduite grâce à des gens qui ont accepté de m’écouter et qui m’ont répondu honnêtement, avec une réelle intention de m’aider, et je rechute beaucoup moins, car je ne pense pas qu’a ça nuit et jour, pourtant j’en souffre comme tout le monde ici.

  • 71a75347b60a85e6f67e2116b98641cd?s=80&r=g&d=https%3A%2F%2Fwww.oreille malade.com%2Fwp content%2Fuploads%2F2020%2F05%2Favatar

    orion

    Membre
    29 août 2017 à 19 h 34 min

    Désolée, Chaos17,

    mais invariablement, si je croise quelqu’un virtuellement ou physiquement qui me parle de se rendre sourd ou de se suicider, je répondrai toujours la même chose :
    ne te rends pas sourd. Ne te suicide pas.

    C’est comme ça. J’ai connu suffisamment de sourds et de morts.

  • 38f8beca6d4c25241d89da76abf4894c?s=80&r=g&d=https%3A%2F%2Fwww.oreille malade.com%2Fwp content%2Fuploads%2F2020%2F05%2Favatar

    aurelien-glever

    Membre
    30 août 2017 à 20 h 32 min

    Et puis qui sait.. tu les entendra encore là haut…

  • 8f422a580987c354fdfaf0356a4ae53a?s=80&r=g&d=https%3A%2F%2Fwww.oreille malade.com%2Fwp content%2Fuploads%2F2020%2F05%2Favatar

    diamond

    Membre
    4 septembre 2017 à 9 h 03 min

    Il y a une différence entre le suicide et une opération qui a des chance de soulager la vie d’une persone. Faut arrêter de dramatiser et de regarder de son point de vue nombriliste. Vous êtes pas à côté des personnes qui ont de l’hyperacousie sévère et qui peuvent plus conduire par exemple, etes vous la présent pour eux irl à faire leur courses? Non je crois pas donc facil de monter sur ces grand chevaux.
    C’est bien beau de vouloir mettre sa morale en avant sans se mettre à la place de personne qui est obligé de vivre de manière recluse et incapable de prendre les transports pour aller se faire soigner *soupir* (ref presque guérie de l’hyperacousie, allez lire les témoignages)

    C’est pour cela que jamais je ne jugerai ces personnes car si elles sont arrivée là, c’est qu’elles veulent vivre une vie normal comme pouvoir aller travailler. Est-ce que c’est vous qui irez bosser pour elles ? Faire les course pour elles ? Non, donc stop mettre votre moral en avant et soyez juste compatissant envers ceux qui souffrent car eux aussi ont écumer le net pour finir par parler de cette opération.

    —-
    Bref, j’ai exposé les solutions qui sont actuellement à la dispostion des malades et j’ai envisagé ses solutions car sa pourrie ma vie et celle de mon couple mais je suis une personne qui cherche à distinguer de manière concrète les choses depuis le début (ref mon blog) car je ne veux pas faire d’amalgame entre l’hyperacousie, l’hypervigilance et l’anxiété.

    D’abord pour les grand donneurs de leçon ici sachez qu’une personne victime de cons de voisins bruyant auront des séquelles, si vous prenez la peine à chercher le net vous verrez qu’il y en a qui ont fini par dormir sur leur balcon tellement c’était pas possible pour eux d’ignorer à cause du volume sonore. So vous ne savez pas ce que c’est vivre dans un belleimmeuble mais au plancher pourri regarder ces vidéos:



    Vous ne pouvez pas dire à quelqu’un même sans hyperacousie “fait avec ces bruits” qu’ils ont en permanence. Moi, j’au eu la version famille avec marmots qui ont courruent au dessus de ma tête, pétage de cable au bout d’une heure de ma part çà c’était fin 2015 et en 2016 l’hyperacousie est venu m’enfoncer.

    Néammoins, j’ai cherché ces derniers jours des réponses pourquoi est-ce je vais mal même avec des bruits modérés peu fréquents vis à vis du bruit de mes nouveaux voisins et bien la réponse fut plus simple qu’il n’y parrait, perci Youtube: https://youtu.be/k-8jLy_9QgI

    En gros mes crises d’anxiété liée (donc vraiment du à l’anxiété) sont nées depuis mes anciens voisins (ma première fut le 24 décembre 2015, début où j’ai pris du Xanas) depuis je suis sur mes garde vis à vis du voisinage surtout en plus j’ai de l’hyperacousie. Mes crise de panique liée à l’hypervigilance/hyperacousie sont très différence, il n’y pas de monter de stress, c’est tu te fais tabasser point barre. Testé hier soir avec feux d’artifices à l’improviste dans ma ville.

    Mais je suis arrivé à faire la différence entre anxiété et hyperacousie ce qui fait que je ne considère plus l’opération du marteau. C’est pour cela que franchement évitez de donner la morale car çà les médecins qui veulent pas se prendre la tête le font déjà et çà fait chier mais cachement chier pour quelqu’un en souffrance d’entendre ces phrases moraliste! (quoiqie le putain de dentiste…) Ce sont des solutions que les malades cherches ou de la compassion.

    Donc, voilà je vais commencer à suivre la scéance d’hypnose et essayer la thérapie EMDR pour évincer le trauma que m’a causé mes anciens voisins. Je dois arriver à passer l’éponge sur mes anciens voisins.


Affichage des publications 1 - 10 de 14

Connectez-vous pour répondre.

Article Original
0 de 0 messages Juin 2018
Maintenant