Dormir toutes les nuits avec des protections auditives, casques passif



  • Dormir toutes les nuits avec des protections auditives, casques passif

     orion mis à jour il y a 1 année, 7 mois 4 Membres · 19 Articles
  • Anonymous

    Member
    1 juin 2018 at 20 h 38 min

    Bonsoir à tous ! J’espère que vous allez bien ?

    Pour me présenter .. Discoraw, 26 ans, trauma auditif il y à bientôt 10 mois (musique amplifiée en une soirée), hyperacousie légère et non d’intensité(tous les chocs aigus, fort brouahah => gènes et blèssent), acouphènes modérés, souffle d’intensité gérable, sifflements par moments moins gérable (grosse journée au boulot), mais l’état fini toujours par revenir au souffle gérable.

    Je suis un bon adepte de ce forum, bien que tapis dans l’ombre, je suis lecteur journalier de tous vos sujets. Je voudrais remercier ce forum d’exister depuis de si nombreuses années. Bien qu’il ne puisse pas nous apporter la solution miracle en matière de guérison, il nous offre la possibilité de ce sentir moins seul dans la souffrance, il nous offre surtout beaucoup d’espoir.

    Mais là n’est pas le but du sujet que je voudrais aborder ce soir.

    Depuis quelques mois, j’ai pris pour habitude de dormir, toutes les nuits, avec mon casque de chantier. Oui je l’admet, m’étant plutôt accommodé à mes acs, ils ne me dérangent pas trop pour dormir. Cela dit, j’ai plutôt l’impression que ce n’est pas quelque chose qui peut faire du bien à notre système auditif blessé.. Je n’ai pas l’impression que l’hyper s’améliore, pourtant légère, j’ai même plutôt l’impression qu’elle stagne voire s’aggrave.

    Je travaille pour un traiteur, je suis maitre d’hôtel. J’évite tous les sons amplifiés désormais, je me protège avec des atténuateurs 20db toute la journée au boulot (service en salle). Et malgré çà, mes oreilles, j’ai pas l’impression qu’elles vont mieux. Pire, mon souffle deviens cocote minute.

    Ma question serait, est ce que le casque la nuit pourrait être néfaste à l’éventuelle régression de l’hyperacousie? Ou simplement, est ce les chocs d’assiettes, couverts répétés, même protégés, qui pourraient augmenter les symptômes (acs + hp) ?

    Portez vous bien, ou et qui que vous soyez, chers amis de souffrance 🙂

  • winterhascome

    Member
    1 juin 2018 at 22 h 47 min

    Je n’en sais rien mais je vais tout de même me permettre d’intervenir 😉

    J’ai dormi pendant des années, je dirais 10 ans avec des boules quiès en cire. Et aucun effet néfaste. Lorsque j’ai eu des acs et H j’ai essayé de dormir sans rien, mais trop habitué, j’avais l’impression que les boules me faisant du bien. Aujourd’hui je dors parfois sans rien, mais pas souvent.

    Je ne sais pas si c’est bon ou mauvais d’être tout le temps protégé. Je dirais que l’on peut se protéger si on a aussi des plages où l’on se stimule quand même sans se faire mal.

    Personnellement ça ne me viendrais pas à l’idée d’aller au restau sans bouchon, alors travailler dans la restauration… Mais je ne voudrais pas être alarmiste et faire craindre une éventuelle inaptitude au travail. Le problème c’est qu’il y a des ORL pour dire de ne pas se protéger… et certains patients pour dire que cette méthode les a irrémédiablement aggravé et condamné au handicap le plus lourd. Les choses se seraient elles passées différemment s’ils s’étaient protégés?… on n’a qu’une vie, on ne peut pas comparer, mais vu ce qu’on sait, le peu que l’on sait… je dirais qu’il vaut mieux se protéger. Pensez aux mecs du BTP ou de l’industrie, ils sont censés passer 8h/j avec des protections auditives. Pensez aussi qu’un moine chartreux dort dans le silence, puis vit dans le silence, mis à part la messe et un peu de travail pas trop bruyant et qu’il n’est pas indiqué que ces moines développent des acs par cause de trop de silence.

    Pour le dire plus théoriquement je pense que réduire les afférences par des bouchons n’est pas de même nature que de les réduire pas lésion cellulaire. Et si la réduction des afférences peut causer, dune manière ou d’une autre les acs et H, il s’agit assurément de désafférenciation cellulaire.

  • kael

    Member
    2 juin 2018 at 12 h 22 min

    Salut
    Cest difficile de répondre, mais à moins de porter un casque 24h/24 pendant plusieurs un mois, ton hyperacousie ne devrait pas s’aggraver comme ça. Normalement, comme l’explique winterhascome,si tu as des plages horaires où tu stimules ton audition, je ne crois pas que ce soit ça qui aggrave ton hyper.
    Pour te donner mon exemple, j’ai porté pendant plusieurs années des boules quies toutes les nuits. Et mon hyper est restée stable.
    Et elle s’est dégradée sans doute suite à deux réunions de famille trop proche.
    Donc c’est en général plutot une exposition pas assez protégé qui aggrave l’hyperacousie que trop de protection.

    Par contre, j’avais lu qu’une surprotection pouvait affaiblir l’ensemble du système auditif (muscles, nerfs, et même cellules cillies, etc).
    Ce serait comme ne plus marcher pendant longtemps. Ça attrophie les muscles.
    Après, je ne sais pas combien de minutes ou d’heure il faut stimuler le système auditif pour éviter de l’affaiblir.

    C’est d’ailleurs le problème des hyperacousiques profonds : comment stimuler en douceur un système auditif deja extrêmement fragilisé ?
    Sans doute commencer à quelqueq db, pendant quelques secondes ou minutes, et progresser doucement.

  • orion

    Member
    2 juin 2018 at 12 h 48 min

    De mon côté, je te dirais que se boucher les oreilles la nuit systématiquement, ça s’appelle de la privation sensorielle. Et ce n’est pas bon.
    Le cerveau a besoin de capter les sons pour réguler le système auditif.
    S’il n’entend pas, il considère que les oreilles ne fonctionnent plus, et il risque d’augmenter la perception (risque d’hyperacousie, c’est à dire : augmentation des sons perçus).

    En plus, tu es obligé de te boucher les oreilles le jour. Et là, tu fais bien.

    Je pense qu’au total, sachant que tu n’es pas hyperacousique (tu as des douleurs liées à certaines fréquences) c’est beaucoup trop.

    Ensuite, la question est : y-a-t-il du bruit la nuit ?
    Si oui, ça va être difficile de te dire d’enlever le casque.
    Si non, enlève tes bouchons, ton cerveau constatera que tes oreilles fonctionnent.

    Pour finir, il est tout à fait possible que ce soit l’exposition aux bruits du service en salle qui aggrave ou fasse stagner ton état, malheureusement. C’est un endroit bruyant, et les bruits de vaisselles, c’est agressif.

  • orion

    Member
    2 juin 2018 at 12 h 50 min

    Je rajouterais :
    comment fais-tu pour bien dormir avec un casque ?
    Ça gêne physiquement.

  • winterhascome

    Member
    2 juin 2018 at 17 h 19 min

    Ouais c’est vrai faut faire gaffe. J’ai aussi dormi quelques fois avec un casque. Ben disons que sans oreiller le casque cale la tête, donc c’est pas si gênant.

    Sur la privation sensorielle, je sais pas trop, peut-être. Mais finalement les paupières c’est comme une forme de privation aussi. Là si on est stimulé la journée ça doit aller. A mon avis pour atteindre les nerfs il faut être en privation totale sur une durée continue. De la même manière que rester assis et couché toute la journée mais faire une heure de muscu, une heure de natation tous les jours ça doit quand même préserver le système. A voir avec un toubib (et pas un ORL 😉

  • Anonymous

    Member
    2 juin 2018 at 21 h 51 min

    Merci pour vos réponses.
    Non heureusement je n’ai pas de bruit la nuit, c’est vraiment pour être dans ma bulle que je fais ça ..

    Ok merci orion je vais prendre le conseil pour acquis. Malheureusement j’aime mon travail mais je me rend compte que même protéger, à la longue, je suis sûr que c’est tous ses petits chocs d’assiettes couverts rolls qui augmentent les sifflements ..

    Je n’avais qu’un léger souffle et je me retrouve à l’heure actuelle avec une cocote minute.(depuis 2 jours) J’ai eu une grosse semaine c’eqt Peut être la fatigue aussi, je suis HS. Peut être que ça va redescendre comme au début. Je précise qu’au début quand je mettais mon casque, automatiquement ça redescendais à u niveau correct . Maint, il faut Plus de temps pour cela .
    Jspr que j’ai pas définitivement t augmenter le volume
    . L’avenir me le diras .

    Orion je pensais que j’étais hyper depuis le début, c’est pas une certaine forme d’hyper ça alors ? Saurais tu m’eclaircir un chri peut ?

    Désoler pour l’orthographe.. téléphone obligé .

  • Anonymous

    Member
    2 juin 2018 at 21 h 57 min

    Oui winter malheureusement je crains l’inpaptitude… il y a trop de danger dans mon métier, trop de chocs susceptibles de me tuer les oreillzs. J’suis deg ..

  • Anonymous

    Member
    2 juin 2018 at 21 h 59 min

    Merci blendman, orion, winter pour Avoir pris le temps de répondre

  • kael

    Member
    3 juin 2018 at 12 h 43 min

    Discoraw : parfois il est nécessaire de changer de métier pour préserver sa santé.
    Moi, depuis que jai 10 ans environ, je voulais être dessinateur de bd.
    Après mes etudes de bd, je n’ai pas réussi à publier, je me suis reconverti en infographiste jeu video.

    Quelques années plus tard, j’ai essayé pendant 1 ou 2 ans professionnellement de faire de la bd (j’avais enfin signé un album) et je ne me suis tapé le syndrome du canal carpien, et tendinite de la main et du poignet pendant 3 à 4 mois.

    Du coup, j’ai décidé de plutot contiuer à être infographiste jeu vidéo.

    Aujourd’hui, je ne voudrais plus faire de la bd, c’est trop difficile, trop contraignant. Et je me suis même mis au développement de mes propres jeux ^^.

    Tout ça pour dire qu’il y a toujours moyen de changer de métier et d’être encore plus heureux dans son nouveau métier ;).


Viewing 1 - 10 of 19 posts

Connectez-vous pour répondre.

Article Original
0 de 0 articles Juin 2018
Maintenant