Réelle rechute ou stress d’un nouveau trauma ? Déjà vécu cette situation ?

  • Réelle rechute ou stress d’un nouveau trauma ? Déjà vécu cette situation ?

    Posted by Usager supprimé on 7 août 2017 à 16 h 35 min

    Bonjour à tous,

    Je suis tout nouveau sur le forum. Ce n’est pas la première fois que je tombe sur certains sujets et je voulais vous faire partager mon expérience et demander vos avis si certains ont déjà connu ça.

    Je souffre comme beaucoup ici d’acouphènes bilatéraux depuis l’âge de mes 18 ans suite à un trauma sonore en concert. Je crois que je me souviendrai toute ma vie de cette fille qui à crié derrière moi à la fin du concert et ce moment où j’ai entendu ce cri comme s’il était “gondolé”. S’en suit une visite chez l’ORL, prescription de Vastarel. Peut-être un autre médicament mais je ne me souviens pas. Ma baisse auditive enregistrée à l’audiogramme se résorbe un peu et fait place à de longues semaines pour malheureusement “s’habituer” aux acouphènes.

    Les années passant, je n’ai pas ressenti beaucoup de gêne et mes acouphènes ne me dérangeaient pas énormément, même si je n’aime pas dire ça. J’ai essayé très rapidement d’apprendre à les occulter la nuit, ce qui fait qu’aujourd’hui je n’ai pas de problèmes pour m’endormir le soir.

    Évidement chaque fois que je vais en concert, j’ai mes bouchons, j’évite les restos/bars trop bruyants ou sinon avec bouchons, bref une hygiène auditive correcte pour éviter toute rechute. De temps en temps j’ai l’impression que mes acs augmentent fortement pendant quelques jours puis ça passe, mais toujours sans exposition à des sons forts).

    Le 26 juillet 2017 (soit bientôt 2 semaines), j’ai assisté à des feux d’artifice en étant d’après Google Maps à 571 mètres du lanceur (Précision !). La seule fois en 14 ans où je n’avais pas de protections. Le soir après les feux, je n’étais pas très bien à l’idée de ne pas avoir mis de bouchons. Le lendemain matin, je ne me souviens pas avoir été gêné par mes acs au lever mais vers 14h j’ai quand même décidé d’aller aux urgences car je “sentais” que ça sifflait. Réelle rechute ou stress aigu ?

    Pour info, je vis à Montréal et ici les consultations de médecin ne se passent pas comme en France. Et là, commence l’enfer…

    Le médecin urgentiste que j’ai vu le jeudi après-midi ne m’a rien donné, j’ai réalisé un audiogramme le vendredi avec quelques petites différences par rapport à mon précédent examen de 2014 mais rien de transcendant. L’audiologiste me dit que c’est normal mais l’ORL avait terminé sa journée à midi donc pas pu en discuter avec lui.

    Le samedi, je me repointe aux urgences pour tenter d’avoir un traitement. J’arrive à 15h30, à 23h des mecs bourrés qui se sont tapés dessus passent avant moi. Il y a énormément de monde à Montréal ce soir là, dans l’hôpital en plein centre ville et 1 seul médecin urgentiste. Je me dis que j’irai faire le pied de grue dès le lendemain à 7h pour voir un médecin. Je le vois effectivement le lendemain et ne trouve à me dire que “De toute façon vous n’étiez pas tout seul à voir les feux et pas tout le monde n’a eu mal aux oreilles” et me donne des corticoïdes pendant 7 jours uniquement parce que je lui ai demandé.

    Le lundi matin, je vais “pleurer” à une clinique ORL pour avoir un rdv en urgence et là je tombe sur le médecin responsable du service ORL du centre hospitalier universitaire de Montréal. Une chance ! Celui ci me conseille tout de suite d’arrêter les corticoïdes car trop d’effets secondaire possible et me dit que les choses vont rentrer dans l’ordre dans les jours à venir. Dans la foulée, j’avais discuté avec un ORL sur le site “Mes Docteurs” qui lui, me conseille d’augmenter la dose et pendant 4 jours de plus…Que faire ???

    Dans le doute et le stress que tous avons vécu ici, je finis le traitement mais je ne pense pas avoir au d’améliorations. J’ai revu hier un médecin pour lui demander son avis sur la question et il n’a pas voulu m’en re-prescrire car trop d’effets secondaire possible. Je lui parle également de la distance des feux par rapport à où j’étais et il me dit que ce n’est pas possible d’avoir subi un nouveau trauma à 500/600 mètres des feux.

    Lorsque l’on connait l’intensité de ses acs pendant des années et que ceux ci changent, il est dur de se rappeler si ceux ci ont vraiment changé ou si c’est le stress qui fait que l’attention est portée dessus. Dans mon cas, j’ai l’impression qu’il y a eu aggravation mais je ne peux en être sûr. C’est peut-être le stress intense que ça me procure et le fait de bloquer toute la journée dessus qui joue sur cette impression.

    N’ayant plus grand chose à tester, je voulais essayer de prendre du Ginkgo Biloba. Est-ce que certains ont déjà essayé ? Et sous quelle posologie ?

    Je n’ai pas l’impression d’avoir re-développé de l’hyperacousie suite aux feux comme celle que j’avais eu suite à mon trauma mais c’est clair que je suis plus “parano” face aux sons qui d’habitude ne me gênaient pas. Là aussi, est-ce que le port de bouchons est conseillé dès que je sors de chez moi où est-ce que je dois laisser mes oreilles vivre à l’air libre ?

    Est-ce que vous pensez qu’un nouveau trauma est possible en étant aussi loin ? Le médecin à l’air catégorique mais quand on à l’oreille déjà fragile, on se pose beaucoup de questions.

    Merci à ceux qui auront eu le courage de me lire et surtout protégez vous ! Et vos enfants aussi ! Ca me désole de voir tout ces gamins même nourrissons sans protections quand je vas voir des feux.

    expertas a répondu il y a 5 années, 4 mois 5 Membres · 10 Réponses
  • 10 Réponses
  • 62b074ef52ae1 bpthumb

    blendman

    Membre
    7 août 2017 à 17 h 14 min

    salut

    Pour savoir, fais un simple calcul : le niveau sonore diminue de 6db en dédoublement de distance.

    Donc, si à 1 m, le son faisait entre 110 et 150 db (ce qui est probable) :
    – 2m -6
    – 4m -12
    – 8m -18
    – 16m -24
    – 32m -30
    – 64 m -36
    – 128m -42
    – 256m -48
    – 512m (environ ta distance) : -54 db, donc les sons devaient être autour de 70 à 90 db environ là où tu étais.
    C’est beaucoup pour un hyperacousique sévère.
    Ça dépend de ton seuil de tolérance.

    Le stress accentue énormément les acouphènes (augmentation du glutamate, etc…) et même l’hyperacousie.

    Voilà, je ne sais pas si ça te sera utile. Mais il faut faire attention avec les feux d’artifices, ça peut être dangereux, même pour les gens normaux ;).

  • ?s=80&d=https%3A%2F%2Fwww.oreille malade.com%2Fwp content%2Fuploads%2F2020%2F05%2Favatar

    Usager supprimé

    Membre
    7 août 2017 à 18 h 04 min

    Salut Blendman !

    Merci pour ces informations. Effectivement sur le papier ça pourrait être “rassurant” mais je vois sur Internet que certains feux peuvent aller jusqu’à 170 ou 190 décibels ! Et les feux ce n’est pas du son continu mais des claquements et il me semble que c’est pire je crois.

    Pour ma part j’ai une une légère hyperacousie pendant peu de temps en 2003, qui a disparue ou alors vraiment sur des sons très particuliers et forts donc je ne sais pas si on peut parler d’hyperacousie à ce niveau là. J’ai l’impression en ce moment d’être plus gêné lorsque j’enlève mes bouchons, d’avoir une sensibilité ce qui fait que je ne sais pas si je dois en porter régulièrement pour reposer mes oreilles ou pas, surtout quand je sors car je ne souhaiterais pas sensibiliser mes oreilles.

    Pour le moment le plus difficile est de savoir si c’est juste psycho ou si il y a eu réellement aggravation.

  • 62b074ef52ae1 bpthumb

    orion

    Membre
    7 août 2017 à 18 h 31 min

    @blacksnowflakes

    Pour ma part, je pense que le Ginkgo Biloba ne fait strictement… rien.
    Je continue la fin de mes plaquettes débutée en avril, mais je vais arrêter de dépenser des sous là-dedans.

    Concernant le Canada, j’ai ouïe-dire (ah ah !) par une amie partie là-bas que le système médical est… compliqué. Le mot est gentil.
    En vous lisant, j’ai quelque peu confirmation. 🙁

    Mon conseil :
    je pense que, oui, vous passez par un moment de stress.

    Je vous raconte : il n’y a pas longtemps, la chambre à air avant de mon vélo a éclaté
    à quelques mètres de moi (à cause de la canicule).
    Alors, je ne peux pas mesurer, mais ça a fait un bruit impressionnant, vraiment (et je suis hyperacousique) !

    Mon acouphène gauche a augmenté instantanément, alors qu’il est habituellement pépère, contrairement à celui de droite.

    Je me suis immédiatement mise en mode «calme». Respiration profonde apprise au yoga.
    J’ai sauté sur l’anxiolytique.

    Acouphène gauche est rentré dans l’ordre quelques heures plus tard. 🙂

    C’est le petit conseil que je peux vous donner : ne pensez pas à ce feu d’artifice.
    Respirez, sortez, (mais protégez-vous !), tournez la page tout de suite.

    En espérant que ça fonctionnera. 😉

  • ?s=80&d=https%3A%2F%2Fwww.oreille malade.com%2Fwp content%2Fuploads%2F2020%2F05%2Favatar

    Usager supprimé

    Membre
    7 août 2017 à 19 h 59 min

    Hello Orion !

    Je vous remercie pour votre avis sur le Ginkgo ! J’en ai acheté un flacon il y a quelques jours mais dans ce genre de cas on est généralement prêt à tout essayer.

    Effectivement pour le suivi médical ici, c’est galère il faut pour voir n’importe quel spécialiste, d’abords le médecin traitant pour qu’il vous fasse une ordonnance pour ensuite aller voir ce spécialiste. En gros en cas d’urgence ORL, on es mal car il va forcément se passer quelques jours (voir des semaines) entre la prise de rdv avec le médecin généraliste et le spécialiste et je m’estime heureux d’avoir eu un rdv dans la journée en suppliant l’accueil du cabinet médical. En définitive, on gueule souvent sur le système en France mais jamais je n’ai autant galéré qu’ici et encore c’est le Canada !

    Par rapport à l’expérience du vélo, je vois que vous êtes hyperacousique. Je croyais jusqu’à maintenant, et sûrement à tort, que l’hyperacousie était de la douleur ressentie à partir d’un certain volume sonore. Quand j’allais au concerts (protégé bien sûr), mes acouphènes étaient un peu plus forts pendant plusieurs heures mais ils disparaissaient au bout de quelques heures. Là ce qui me traumatise c’est que j’ai l’impression que ça ne redescend pas depuis bientôt 2 semaines et qu’ils ont tendance à augmenter lorsque je suis dans la rue par exemple. Est-ce là le signe d’une hyperacousie ? (D’après ce que je vois sur wikipédia).

    Merci !

  • 62b074ef52ae1 bpthumb

    orion

    Membre
    7 août 2017 à 20 h 52 min

    @blacksnowflakes

    Par rapport à l’expérience du vélo, je vois que vous êtes hyperacousique. Je croyais jusqu’à maintenant, et sûrement à tort, que l’hyperacousie était de la douleur ressentie à partir d’un certain volume sonore.

    Oui. En tout cas, chez moi, c’est bien ça.
    J’ai eu mal quand la chambre à air a éclaté.
    Chez moi, fort heureusement, ça ne dure que le temps de l’exposition au bruit.

    En revanche, j’ai eu un coup de stress, manifestement, qui a fait augmenter l’acouphène gauche qui, en général, est assez fixe.

    Quand j’allais au concerts (protégé bien sûr), mes acouphènes étaient un peu plus forts pendant plusieurs heures mais ils disparaissaient au bout de quelques heures. Là ce qui me traumatise c’est que j’ai l’impression que ça ne redescend pas depuis bientôt 2 semaines et qu’ils ont tendance à augmenter lorsque je suis dans la rue par exemple. Est-ce là le signe d’une hyperacousie ? (D’après ce que je vois sur wikipédia).

    Je vous ai dit de ne pas stresser ! 🙂
    Je sais, ça fait méthode Coué, mais je pense qu’a deux semaines ça peut disparaître.

    En tout cas, c’est ce que je vous souhaite !

    Si vous aviez de l’hyperacousie, je pense que vous l’auriez déjà reconnue.

    Vous stressez et par conséquent, oui, votre attention se porte sur des acouphènes que vous aviez «oubliés».

    Oubliez les de nouveau, oubliez oreille-malade, oubliez le feu d’artifice. 😉

  • 5914d687479be bpthumb

    piccolo-san

    Membre
    7 août 2017 à 23 h 08 min

    Il n’ya pas de remède miracle aux acouphènes. Mais ça ne veut pas dire qu’on ne peut pas en guérir. En fait il faut écouter son corps. Quand je dis écouter son corps c’est observer par exemple s’il y’a des variations en cours de journée, si tel ou tel aliment change ton intensité sonore, le sport etc. En plus d’écouter son corps il faut le rendre le plus fonctionnel possible, qu’il soit dans la meilleure santé possible quoi. Faire du sport, manger équilibré, sans glutamate, et entretenir des activités sociales qui te permettrons de “changer d’air” si tu focalises beaucoup. Ce sont les seuls conseils que je peux te donner, mais ils sont sains. En récoltant le maximum de données sur ton corps et ton état mental tu peux orienter plus facilement un médecin pour un vrai diagnostic, et pas un “c’est dans la tête” dit grossièrement. Courage 🙂

  • 596dc3a17e69c bpthumb

    expertas

    Membre
    8 août 2017 à 8 h 35 min

    @piccolo san les vrais traitemenents seront sans doite disponibles d’ici 5 ans… Tu n’avais pas dit à un moment qu’on aura un médoc pour bloquer nos acouphèenes dans 5-6 ans?
    Courage

  • ?s=80&d=https%3A%2F%2Fwww.oreille malade.com%2Fwp content%2Fuploads%2F2020%2F05%2Favatar

    Usager supprimé

    Membre
    8 août 2017 à 14 h 02 min

    Salut à tous !

    Merci pour vos messages de soutien et bons conseils ! Effectivement cela fait 14 ans que j’en ai et si le traitement miracle existait, j’aurai sabré le champagne 🙂

    J’essaie d’avoir un mode de vie sain quand même et je n’ai jamais trop été perturbé hormis quelques jours par an ou ils reviennent plus fort que la normale mais sans risque de trauma je ne m’inquiétais pas en général.

    En plus en ce moment je viens d’arriver au Canada, il faut que je cherche un emploi et je dois changer d’appart dans 2 mois. Tout mis bout à bout, ça commence à faire beaucoup.

    Mais c’est surtout cette histoire de feux, même à 571 mètres 🙂 qui me dérange. L’ORL m’a dit “effectivement ça pète fort”, le médecin me dit qu’il n’y a aucun risque…. Va savoir !

    Comme le dit Orion, peut-être que je focalise sur des acs que j’avais juste “oublié”.

    Sinon peut-être avez vous une réponse mais pour se protéger les oreilles, est-ce qu’il vaut mieux un casque de chantier ou des bouchons ? Ces derniers étouffent pas trop le système auditif quand même ?

  • 5914d687479be bpthumb

    piccolo-san

    Membre
    8 août 2017 à 15 h 49 min

    @ecpertas si j’ai bien dit ça mais je parle au présent. 5-6 ans c’est une éternité si tu comptes les jours. On en est très loin.

  • 596dc3a17e69c bpthumb

    expertas

    Membre
    8 août 2017 à 15 h 54 min

    @piccolo-san C’est vrai ça c’est juste énorme… 2000 jours ptn…