Sirène d’ambulance, danger ?

  • Sirène d’ambulance, danger ?

    Posted by totobobo on 1 juillet 2019 à 9 h 20 min

    Bonjour à tous,

    Accouphénique depuis un moment j’ai comme certains l’angoisse récurrente d’un nouveau traumatisme qui aggraverait les choses et une phobie des sons forts s’est installée en moi depuis quelques temps (face à des bruits que je n’aurais jamais calculé il y a de ca 2 ans).

    Et donc, la semaine passée, un véhicule d’ambulance a déclenché sa sirène à ma hauteur (environ 2 m) avant de s’éloigner, sans que je n’ai le temps de boucher mes écoutilles (mes mains étant prises). Au-delà de l’inquiétude que cela a soulevé en moi, comme bien souvent face aux bruits intenses, j’ai eu deux à trois fois, les nuits suivantes, la sensation de percevoir un nouvel acouphène (tonalité différente de l’existant), qui bizarrement n’est présent qu’au réveil, ou au milieu de la nuit et que je ne perçois plus en journée, même en me bouchant les oreilles et en me concentrant.

    Illusion de mon esprit causée par le stress ou trace cachée d’une nouvelle atteinte, j’aimerais avoir votre avis sur ce type de bruit (sirène) car je tente de limiter les allers et venues chez l’ORL à la première inquiétude (ma dernière visite datant d’à peine deux mois, et celle d’avant 6 mois etc…).

    Et je me dis qu’on ne peut pas vivre  comme ca à consulter dès qu’on est soumis au moindre bruit, chose qui arrive constamment en ville. Et en même temps j’ai lu ici et là que ces sirènes pouvaient atteindre 110 decibels voir plus …

    Un grand merci pour vos retours et témoignages.

    rob06 a répondu il y a 3 années, 1 mois 5 Membres · 33 Réponses
  • 33 Réponses
  • 62b074ef52ae1 bpthumb

    totobobo

    Membre
    2 juillet 2019 à 11 h 14 min

    Petit up, si vous pouviez me donner vos conseils, je ne sais pas vraiment quoi faire… entre céder une fois de plus à la consultation ou ignorer les symptômes ressentis.

    encore ce matin au réveil j’entends cette nouvelle fréquence puis après m’être levé et avoir mangé, le même acouphène est devenu à peine perceptible, quasi inexistant et en journée je ne le retrouve pas.

    Mais je sais que demain matin il risque de revenir. Alors selon vous traumatisme possible avec la situation décrite plus haut ou conséquence de stress ? merci par avance

  • 62b079cc5a7ff bpthumb

    admin

    Organisateur
    2 juillet 2019 à 11 h 35 min

    Bonjour @totobobo,

    Ce matin j’étais au volant, fenêtre baissée (c’est l’été 🙂 ) et un camion de pompier est arrivé à ma hauteur, sirène hurlante. Mes oreilles m’ont fait un peu mal, j’ai mis mon doigt pour boucher mon oreille gauche, mais ça n’a duré qu’une seconde, en gros. Aucun risque de traumatisme sonore. Dans ton cas, c’est la même chose 😉

  • 62b074ef52ae1 bpthumb

    totobobo

    Membre
    2 juillet 2019 à 11 h 51 min

    Bonjour @Admin,
    je te remercie de cette réponse rassurante qui fait du bien . Je me permets une toute petite précision :

    Des sirènes de pompier qui passent à côté de moi j’en ai moi aussi vécus plusieurs sans inquiétude majeure. Ce qui m’a ici inquiété est le fait qu’il la déclenche à ma hauteur. Et donc que mon oreille a été prise au dépourvu si on peut dire. Peut on dans ce cas considérer ce son comme un bruit d’impulsion (pétard etc.) ? puisqu’ à la différence d’une sirène qui se rapproche, nous n’avons pas l’effet protecteur du muscle stapédien ? merci pour votre avis

  • 62b079cc5a7ff bpthumb

    admin

    Organisateur
    2 juillet 2019 à 23 h 22 min

    Une sirène d’ambulance va atteindre maximum 105dB, a comparer aux 120 voire 130dB atteints par un pétard (a distance égale). Quand on sait que l’énergie sonore degagée double tous les 3 décibels, ça fait une énorme différence 😉

  • 62b074ef52ae1 bpthumb

    totobobo

    Membre
    3 juillet 2019 à 9 h 58 min

    Je vois, merci à toi, ton avis me permet de relativiser et de calmer mes angoisses… C’est parfois tellement usant d’être dans la vigilance continue, surtout dans nos environnements sonores intenses, que l’on ne parvient plus à prendre ce recul qu’adoptent les personnes à l’oreille encore intacte.

    Il faudrait également que j’aille voir dans le forum des sujets sur le traitement des acouphènes (et autres troubles orl) par la médecine douce : homéopathie ; plantes ; etc.

  • 5d22135d3ae9c bpthumb

    patrickbruneau

    Membre
    7 juillet 2019 à 17 h 50 min

    C’est vrai qu’on est tellement exposé à des bruits agressifs partout tout au long de la journée qu’on ne peut se protéger de tout.. :/

    Moi je portais des bouchons réduction de bruit quand je vais des environnements sonore élevés (type concert, feux d’artifices, …) mais d’expérience une super protection tout le temps empêche l’habituation…

    Donc comme dit plus haut, il faudrait ne pas laisser l’angoisse te prendre et ne pas trop faire attention à tous les bruits.. Après oui il existe d’autres méthodes naturelles douces, juste fais gaffe aux arnaques 😉 Mais l’espoir est permis 🙂

    tr?id=641477486327531&ev=PageView&noscript=1

  • 62b074ef52ae1 bpthumb

    totobobo

    Membre
    9 juillet 2019 à 9 h 37 min

    Merci pour ces conseils avisés… et c’est bien ce que je me répète à chaque fois que la ville me brutalise un peu.

    Mais malgré cet état d’esprit et les mots rassurants d’Admin la semaine passée, je continue d’entendre dans le calme du matin, lorsque le ventilateur est coupé et la ville encore endormie, cette nouvelle fréquence inquiétante dans l’oreille où jusque là je n’avais rien et qui pourrait avoir été choquée par la sirène en question.

    Alors certes, ca n’est pas très fort, bien moins que l’acouphène plus ancien puisque je ne l’entend qu’au plus calme de la journée.. mais le côté nouveau et la fréquence différente (comme du vent ou un ordinateur qui rame) me fait craindre d’avoir pété quelque chose à nouveau.
    Même si ca semble exagéré pour une simple sirène d’ambulance qui a duré 2 à 3 secondes (mais relativement près de moi malgré tout) …

    En fait sans aucun symptôme, mon angoisse n’aurait pas duré plus d’une heure après l’incident… mais là du coup je suis dans le flip. A pas savoir si il faut consulter, avec toujours cette peur de laisser trainer et ne plus pouvoir rattraper quoi que ce soit ensuite…

    Du coup je me prend des compléments alimentaires a base de cassis pour la circulation du sang  … :-b

    tout en sachant que ca ne suffira pas si il y a vraiment quelque chose. Je suis un peu dans le flou

  • 62b079cc5a7ff bpthumb

    admin

    Organisateur
    9 juillet 2019 à 9 h 51 min

    Si tu as vraiment un doute, tu peux toujours tenter les urgences ORL (même si tu risques de patienter quelques heures avant d’être pris en charge 😉 ). Mais honnêtement, je pense que tu n’as rien, si ce n’est un coup d’angoisse.

    Il y a quelques années j’ai eu comme ça, sans raison aucune pour le coup (pas d’ambulance ni rien 😉 ) une oreille ou les deux oreilles qui se sont bouchées d’un coup et les acouphènes qui ont très nettement augmenté. Comme ça ne partait pas je me suis rendu aux urgences. Je ne me souviens même pas de ce qu’ils ont fait – ou pas fait. Mais visiblement ce n’était qu’un coup de stress…

  • 62b074ef52ae1 bpthumb

    rob06

    Membre
    9 juillet 2019 à 9 h 57 min

    Te prend pas la tête ça va que empirer la chose, j’ai appris par des gens qui ont pire que nous et qui ont réussi à revenir à la normale avec le temps sauf les acs qui sont devenues très léger selon le niveau du trauma bien sûr (moi par exemple trauma vers les 7000hz et rien de fou je passe de 0 à-20 dB limite pour les orl j’ai pas eu de trauma loool) plus tuy pense plus tu angoisse et plus tu garde tes ressenties voir tu aggravés je prend exemple d’une personne qui a le vertige plus y l’y pense et plus ça va empirer quand il sera en hauteur c’est pareil pour nous

  • 62b074ef52ae1 bpthumb

    totobobo

    Membre
    9 juillet 2019 à 10 h 00 min

    Le doute c’est sûr que je l’ai. Il se dissipe en journée puis revient avec ce maudit son. mais j’ai aussi conscience qu’on ne peut pas se laisser guider par lui. Surtout quand c’est récurrent…

    J’ai toujours été plutôt un anxieux (surtout pour ce qui touche à la santé) mais au début de mes soucis auditifs, je ne craignais que les concerts, pétards et marteaux piqueurs dans l’oreille. en gros j’avais une relation encore saine avec les bruits. Et petit à petit, comme j’ai pu le lire dans des témoignages de ce forum, de plus en plus de “situations” se sont ajoutées à la liste des potentielles à risque… un moment même pour l’aspirateur je mettais des boules quies (j’ai arrêté).

    Donc je vais encore attendre un peu voir si j’arrive à passer à autre chose. et sinon et bien seul l’ORL parviendra à me rassurer je pense… tu vas où pour des urgences ORL sur Lyon ?

     

Page 1 of 4