EnquĂȘte nationale sur la dĂ©tresse psychologique liĂ©e aux acouphĂšnes



  • EnquĂȘte nationale sur la dĂ©tresse psychologique liĂ©e aux acouphĂšnes

     orion mis Ă  jour il y a 1 annĂ©e, 2 mois 16 Membres · 47 Articles
  • OreilleMalade

    Organisateur
    10 décembre 2013 at 13 h 26 min

    EnquĂȘte nationale sur la dĂ©tresse psychologique des personnes sourdes, malentendantes, devenues sourdes et/ou acouphĂ©niques

    Restitution de l’enquĂȘte nationale 2010
    BOSC (Jean-Louis), WEYNANT (Laurent), ROUSSEL (Pascale), DARBERA (Richard) et al.

    La dĂ©tresse psychologique Ă©tait jusqu’Ă  ce jour un phĂ©nomĂšne ignorĂ©, ou minimisĂ©, par de nombreux acteurs. Aucune Ă©tude reconnue ne venait l’identifier. Consciente de cette carence, l’UNISDA a mis en oeuvre auprĂšs des personnes sourdes, devenues sourdes, malentendantes et/ou acouphĂ©niques, hyperacousiques, de leur entourage et des professionnels, une enquĂȘte nationale, portant sur cette dĂ©tresse psychologique, avec la participation de partenaires associatifs et professionnels.

    L’enquĂȘte permet donc de disposer en France d’un premier Ă©tat des lieux de la dĂ©tresse psychologique des personnes sourdes, malentendantes et/ou acouphĂ©niques.

    La dĂ©tresse psychologique doit ĂȘtre considĂ©rĂ©e comme un risque rĂ©el et doit ĂȘtre prise en compte par tous les acteurs, et en particulier, les structures de soin, d’accompagnement et de prevention. Les analyses des rĂ©sultats sont prĂ©sentĂ©es, depuis les caractĂ©ristiques de la dĂ©tresse selon les diffĂ©rents types de surditĂ© et de troubles de l’audition, aux propositions pour mieux soigner, accompagner et prĂ©venir.

    Union nationale pour l’insertion sociale du dĂ©ficient auditif, 2012, 33 p.

    AcouphÚnes et détresse psychologique

    Lire l’enquĂȘte en entier :
    EnquĂȘte nationale sur la dĂ©tresse psychologique des personnes sourdes, malentendantes, devenues sourdes et/ou acouphĂ©niques

    Merci @ambre d’avoir remis la main sur cette Ă©tude ! 🙂

    Il me semble qu’avec de tels rĂ©sultats il est difficile de continuer de soutenir que la dĂ©tresse ne touche que 5% des personnes qui souffrent d’acouphĂšnes et/ou d’hyperacousie, comme on l’entend et le lit encore rĂ©guliĂšrement !

    Qu’en pensez-vous ?

  • jean-christophe-guillot

    Member
    22 juillet 2014 at 7 h 01 min

    Oui il est nĂ©cessaire qu’on se remonte le moral mutuellement. Les chiffres parlent d’eux-mĂȘmes.
    Soyons acteurs de notre propre vie et non de simples spectateurs !

  • micmic

    Member
    12 décembre 2015 at 10 h 58 min

    bonjour,

    depuis 2012 rĂ©sultat de l’enquĂȘte , apparemment ,les choses n’ont guĂšre Ă©voluĂ©es et seule la surditĂ© complĂšte est reconnue comme handicap

    et d’ailleurs mĂȘme si des campagnes de prĂ©vention sont parfois faites , ont ne m’est en avant que la surditĂ© , qui en fait n’est pas Ă  mon avis, peut ĂȘtre le plus dur Ă  vivre

    ont ne parle encore que trĂšs peu des symptĂŽmes d’acs et d’hyperacousie qui, Ă  un certain niveau sont plus handicapant qu’une surditĂ© seule

    j’ai demandĂ© Ă  mon ORL si il y avait la possibilitĂ© de couper mes nerfs auditifs pour me rendre sourd total et si dans ce cas je ne subirais plus acs et hyper c’est pour dire.
    mais malheureusement ça ne fonctionne pas ,d’apres les pros ,malgrĂ© ce type d’intervention les acs restent gravĂ©s dans le cortex et continuent leur oeuvre de destruction massive

    quand Ă  voir les rĂ©sultats de la recherche dans cette branche, ont Ă  aujourd’hui du mal Ă  croire que notre EspĂšce , Ă  rĂ©ellement mis le pied sur la lune

    salut et merci pour ces donnĂ©es d’enquĂȘtes

  • mithrandir

    Member
    12 décembre 2015 at 16 h 20 min

    quand Ă  voir les rĂ©sultats de la recherche dans cette branche, ont Ă  aujourd’hui du mal Ă  croire que notre EspĂšce , Ă  rĂ©ellement mis le pied sur la lune

    En France on est trĂšs limitĂ©, mais si tu veux trouver des trucs qui marchent, va sur tinnitustalk, un forum international, en anglais, oĂč dessus les gens ont presque tout tentĂ© avec plus ou moins de succĂšs. De plus la recherche avance vraiment de leurs cotĂ©s, ça coute trop cher Ă  la sĂ©cu militaire US avec toutes les guerres des annĂ©es Bush.

    Je sais que c’est dur mais ton discours pessimiste ne va rien arranger, je dis pas qu’il faut faire semblant d’ĂȘtre heureux mais je prĂ©fĂšre ĂȘtre accouphĂ©nique/hyperacousique que manchot/cul-de-jatte

    Keep the faith

  • loulou

    Member
    13 décembre 2015 at 18 h 45 min

    Merci pour l’information , elle est interessante ! c’est un bilan nĂ©cĂ©ssaire mais aprĂ©s il restera Ă  croiser cette Ă©tude avec d’autres ! quels sont par Ă©xemple les moyens mis en oeuvre pour l’Ă©tude et la recherche sur le phĂ©nomĂšne des acouphĂšnes ou l’Ă©tude de la surditĂ© plus acouphĂšnes !
    On ne voit rien venir dans ce pays.
    J’espere juste ( mĂȘme en restant positif ) que les plus touchĂ©s d’entre nous ne viendront pas enrichir une autre Ă©tude de l’organisme , l’UNISDA , datant de 2014 sur le suicide !
    Car , si effctivement les causes de suicides ( 12% de la mortalitĂ© en France c’est un des plus Ă©levĂ© d’europe avec la Finlande) participent toutes plus ou moins de la dĂ©tresse psy il va bien falloir que le systĂšme de santĂ© publique se penche sur nos pathologie non ?
    Zut alors , ça me met en colĂšre cette vacuitĂ© de la recherche depuis 30 ans il n’y a RIEN.. rien de neuf .. que dalle prenez du temesta de l’aprazolam c’est psy vos histoires d’acouphĂšnes qu’ils disent .. marre de tout ça par moment .
    Moi une confidence Ă  70 ans^( et ouais ) je ne verrai pas ce rendez vous avec le comprimĂ© qui va bien pour baisser la folie de notre cerveau , j’espere juste par moment avoir le courage de supporter en plus des sifflements de malades , une vieille pathologie bien classique qui finira fatalement par arriver j’imagine ? ( cancer , leucĂ©mie ) et ça sera classĂ© l’affaire ..
    et au fait la haut si quelqu’un m’entend je fais un voeu : je ne souhaite pas revenir !
    Niet no nada .. merci c’est bon lĂ 

    VoilĂ  en tout cas merci Laurent tu nous donnes la possibilitĂ© de nous exprimer , et c’est une soupape indispensable .

    Tout ce qui prĂ©cĂšde est venu sur le coup de la colĂšre et c’est juste une histoire pour mieux dire regardons demain , car c’est un jour nouveau , demain il y aura le ciel Ă  regarder , une femme ou un homme et peut ĂȘtre des enfants ( ou un animal familier ) Ă  aimer , des trucs Ă  faire ( moi je suis dans le coloriage de mandalas Ă  donf ) donc mĂȘme si nos vies sont pourries elles sont pas pires que d’autres et meilleures que certaines .

    Amicalement Ă  tous

  • mithrandir

    Member
    13 décembre 2015 at 19 h 03 min

    Tout a fait d’accord avec toi Loulou, on reste des privilĂ©giĂ©s en occident, bon on a connu le “paradis” avant que nos malheurs auditifs nous tombent dessus, mais on pourrait ĂȘtre dans un Ă©tat bien pire, mĂȘme si je ne souhaite Ă  personne ce qui m’arrive !

    La pilule miracle, oui peut-ĂȘtre mais ça mĂ©rite un gros effort mental de notre part aussi de vouloir s’en sortir, je sais que c’est pas facile a entendre pour beaucoup, mais il faut continuer de lutter pour (sur)vivre.

    J’ai espoir de m’en sortir par moi-mĂȘme, ou par la mĂ©decine (surtout par les deux je pense). Les autres pays Ă©voluent, les “foromeurs”, d’autres pays tentent un peu tout et n’importe quoi, partagent beaucoup d’informations et font vivre l’empirisme mĂ©dical ainsi, il y’a mĂȘme des Ă©tudes scientifiques qui utilisent les donnĂ©es produites par les internautes malades pour tenter telle ou telle voie ou produit.

    En France, plus que l’incompĂ©tence des mĂ©decins, j’ai l’impression que le problĂšme est la chape de plomb mis en place par les mĂ©decins, patients, associations, et qu’ils se contemplent dans cet Ă©ternel Ă©tat de fait (en gros Ă  l’image de notre pays, rien n’avance, on est bien conservateur, et voilĂ …). La solution ne viendra malheureusement pas de nos frontiĂšres mĂȘme si j’ai l’impression que quelques scientifiques travaillent (comme Ă  l’universitĂ© et le CHU de Montpellier).

    @loulou :
    vu ton Ăąge (peut-ĂȘtre les acouphĂšnes sont dĂ©jĂ  trop vieux pour que ça marche), les progrĂšs de la recherche et ton envie de faire Ă©voluer la situation, n’as-tu pas songĂ© Ă  utiliser le trobalt qui semble ĂȘtre le meilleur mĂ©dicament contre les acouphĂšnes.
    Seul problĂšme et pour vulgariser, il faut ouvrir un canal (potassique) dans notre corps pour calmer les acouphĂšnes, sauf que Trobalt ouvre trop de canaux en mĂȘme temps avec des effets secondaires. Des chercheurs US sont en train de mettre en place une molĂ©cule qui n’ouvrirait que le canal nĂ©cessaire…mais bon le temps que ça arrive, une pĂ©tition se monte sur Internet pour que la maison blanche face accĂ©lĂ©rer la procĂ©dure (on peut rĂȘver quand mĂȘme).

    Pour ceux qui s’ennuient, voici une thĂšse d’exercice intĂ©ressante d’un docteur en pharmacie : https://www.google.fr/url?sa=t&rct=j&q=&esrc=s&source=web&cd=2&ved=0ahUKEwjaxY6HtdnJAhUCLHIKHaUiBGUQFggkMAE&url=http%3A%2F%2Farchive.bu.univ-nantes.fr%2Fpollux%2Ffichiers%2Fdownload%2Fb061286c-1834-42c8-8f9f-3fb079a7bb1e&usg=AFQjCNEveJGGzplR7Q9UR3J9lfE5JISTwg

  • OreilleMalade

    Organisateur
    15 décembre 2015 at 18 h 12 min

    A rapprocher de l’article suivant :
    Handicap auditif : les tentatives de suicide 2 fois plus fréquentes
    (un peu plus de 2,5 fois plus fréquentes en réalité)

    Et les pensĂ©es suicidaires 5 fois plus frĂ©quentes, comme le montre le graphique suivant (en rĂ©alitĂ©, un plus de 5,5 fois plus frĂ©quentes, c’est Ă©norme !) :

    suicide troubles auditifs

    Si l’on reprend le graphique prĂ©sentĂ© un peu plus haut, on imagine aisĂ©ment Ă  quel point les tentatives de suicide et pensĂ©es suicidaires sont nombreuses chez les personnes qui souffrent d’acouphĂšnes et d’hyperacousie…

    Il est plus que temps de sortir de l’idĂ©ologie du “seuls 5% des gens qui ont des acouphĂšnes le vivent mal”…

  • OreilleMalade

    Organisateur
    15 décembre 2015 at 18 h 20 min
  • lolie

    Member
    15 décembre 2015 at 20 h 47 min

    Sur le graphique de l’enquĂȘte nationale de 2010 concernant la dĂ©tresse psychologique des gens atteints d’acouphĂšnes et d’hyperacousie a atteint les 75 % c’est Ă©norme ! Pourquoi tant de dĂ©ni de la part des ORL et des pouvoirs publics ?
    Note positive toutefois dans mon dĂ©partement le Conseil gĂ©nĂ©ral s’intĂ©resse au bruit gĂ©nĂ©rĂ© par la circulation automobile et demande l’avis aux citoyens via un formulaire.

  • OreilleMalade

    Organisateur
    23 décembre 2015 at 17 h 56 min

    La détresse psychologique des personnes sourdes et malentendantes

    Les tentatives de suicide et les violences subies sont particuliÚrement importantes chez les personnes souffrant de surdité.

  • nini28

    Member
    29 décembre 2015 at 11 h 41 min

    Donc aujourd’hui, on en serait Ă  espĂ©rer en la composition de mĂ©dicaments capables d’augmenter l’activitĂ© du canal KCNQ et de rĂ©duire l’activitĂ© des canaux HCN pour favoriser la rĂ©silience et rĂ©duire la sensibilitĂ© aux acouphĂšnes.
    Bon et bien, on va croiser les doigts et espĂ©rer trĂšs fort…

  • OreilleMalade

    Organisateur
    18 juillet 2016 at 15 h 46 min

    Les rĂ©sultats d’une nouvelle enquĂȘte confirment que tout ce qui nous a Ă©tĂ© racontĂ© depuis tant d’annĂ©es au sujet des acouphĂšnes, et notamment de leur caractĂšre bĂ©nin, est faux.

    Ainsi, les idĂ©es suicidaires sont plus frĂ©quentes chez les patients avec acouphĂšnes que pour l’ensemble de la population, mais aussi par rapport Ă  n’importe quel problĂšme de santĂ© chronique, Ă  l’exception des douleurs chroniques.

    acouphĂšne suicide

    Source : IdĂ©es suicidaires chez les patients qui souffrent d’acouphĂšnes permanents

    Lorsque l’on sait en outre que de nombreuses personnes avec des acouphĂšnes souffrent Ă©galement de douleurs chroniques (c’est mon cas), en particulier ceux qui ont de l’hyperacousie (rappelons qu’on estime qu’environ 40% des gens qui ont des acouphĂšnes ont Ă©galement de l’hyperacousie)…

  • valancourt

    Member
    25 juillet 2016 at 22 h 02 min

    Merci Laurent de mettre en Ă©vidence la dĂ©tresse psychologique des sourds/ malentendants/ acouphĂ©niques/ hyperacousiques. C’est Ă  mon avis un aspect essentiel de nos pathologies.

    Ces chiffres doivent ĂȘtre davantage connus du grand public. Ils sont Ă©difiants.

    Nous avons le malheur de souffrir de maladies invisibles… et difficiles Ă  expliquer.
    A part la surditĂ© totale que tout le monde comprend, ce n’est pas facile d’expliquer aux autres la souffrance rĂ©elle liĂ©e Ă  la malentendance (mĂȘme appareillĂ©e), et aux sifflements/ bourdonnements/ dĂ©formations/ amplifications des sons (acs et hyper).

    Et pour ceux qui n’ont pas envie d’en finir avec la vie (la grande majoritĂ© quand-mĂȘme) qui font preuve de “rĂ©silience”, il y a quand-mĂȘme de nombreux moments oĂč ils en ont “ras-le-bol” de ces problĂšmes, oĂč ils sont Ă©puisĂ©s, extĂ©nuĂ©s moralement et physiquement de devoir toujours lutter ou comme disent les ORL de “faire avec” ces difficultĂ©s.

  • hero3

    Member
    6 février 2017 at 0 h 11 min

    loulou (et les autres admin) ce que tu as dit je pense entierement comme toi notamment le fait que la haut si quelqu’un veut bien m’entendre, tout comme toi je ne veux plus jamais revenir vivre avec ce HANDICAP AC HYPERAC et je me compte ds le pourcentage des personnes qui pensent au suicide ou choper un truc radical maladie crise cardiaque qui me permettrait de ne plus endurer cette SOUFFRANCE QUOTIDIENNE SEULE car les autres s’en foutent et vont jusqu’a se barrer ou remarques qui te tuent encore plus moral (courage fuyons) prenez notre place bande de lache ! On est pas depressifs c’est cette agonie auditive qui nous le fait devenir nuance! Franchement desolĂ©e pour mess pessimiste mais ce soir JE CRAQUE SUIS SEULE ET PERDUE..bises

  • hey-man

    Member
    2 octobre 2017 at 20 h 37 min

    Hero3, il ne faut pas rester isolĂ©e et seule (tu mets “seule” au fĂ©minin, j’imagine que tu es une femme). Un chat, un compagnon, des amis, des associations oĂč on peut parler de nos souffrances etc tout est bon pour sortir de l’isolement. Aussi, il est important d’aller vers ce qu’on aime, et essayer du mieux qu’on peut d’accepter que cette merde est lĂ , qu’elle ne part pas, et garder la foi que ça peut partir. Prendre soin de sa santĂ© Ă  travers ce qu’on mange, notre rythme de vie est aussi trĂšs important.

    P.S
    Je viens de voir que ton intervention date de fĂ©vrier. Je dĂ©terre un topic sans faire exprĂšs… J’espĂšre que ça va mieux pour toi.

  • mokaccino

    Member
    30 janvier 2018 at 22 h 50 min

    Bonsoir,
    Les neurologues qui se sont penchĂ©s sur le sujet affirment tous que le phĂ©nomĂšne appelĂ© “saillance” est de loin le problĂšme numĂ©ro un dans la gestion de la pathologie.

    Alors au lieu de vous triturer le nombril et d’en souffrir, vous devriez Ă©couter ce que vous dit votre entourage “c’est rien… c’est dans ta tĂȘte… c’est psychologique” et utiliser la force que vous insuffle ces affirmations pour tenter de faire de ce dĂ©ni une force pour affronter un monde qui ne peut rien et ne fera rien pour vous.

    Si vous n’avez personne pour vous l’entendre dire sortez et parlez en Ă  quiconque.

  • micmic

    Member
    6 février 2018 at 11 h 22 min

    @mokaccino
    ton post ne vaut vraiment pas une réponse ,mais je ne peu laisser dire des ùneries pareilles
    surtout pour ceux qui soufrent depuis de nombreuses annĂ©es de ces flĂ©aux que sont l’hyperacousie et les acouphĂšnes ,qui sont nullement psychologiques ,mais pathologiques suite Ă  divers problĂšmes dont traumatismes sonores en prioritĂ© , intoxications mĂ©dicamenteuses , viellesse , etc …
    une altĂ©ration des cellules auditives n’est pas synonyme d’altĂ©ration psychiatriques , je suppose et te souhaite que si tu as dĂ©jĂ  des acouphĂšnes ,un jour ils ne s’amplifient pas
    un acouphĂšne d’intensitĂ© modĂ©rĂ© se supporte assez bien tant qu’il n’Ă©volue pas mais ,les annĂ©es passent est parfois rĂ©serve des soucis de santĂ© inopinĂ©s qui peuvent influer sur un organe dĂ©jĂ  atteins que ce soit l’oreille dans notre cas ou les muscles ,le systĂšme digestif etc..
    point de psychologie la dedans si la dĂ©gradation est d’importance et que la mĂ©decine ne sait pas faire ,tu souffre et c’est tout ont Ă  encore peu vu, de cancers ou de paraplĂ©giques guĂ©rir par la seul force psychologique
    sans rancune salut

  • mokaccino

    Member
    6 février 2018 at 12 h 28 min

    Bonjour,
    L’aggravation des acouphĂšne avec l’age est inĂ©luctable pour tout le monde, la prĂ©valence liĂ©e Ă  l’age est mĂ©dicalement irrĂ©futable et en grande partie du aux dĂ©gradations normales du corps avec le temps qui passe.
    En matiĂšre de souffrance physique (douleur) ou psychologique (harcĂšlement sonore) la psychologie est une arme qui lorsqu’elle est bien maniĂ©e est une alliĂ©e redoutable.
    En mĂ©decine on s’en sert (hypnose, jeux pour dĂ©tourner l’attention) pour diminuer les doses d’antalgiques lors des soins et personnellement quand je suis bien solide Ă  ce niveau (pas toujours) j’arrive Ă  endurer les soins dentaires sans anesthĂ©sie.
    Ceux qui viennent ici cherchent de l’aide, c’est pas en lisant des statistiques dramatiques et consternantes qu’ils vont aller mieux.

  • OreilleMalade

    Organisateur
    6 février 2018 at 14 h 58 min

    L’aggravation des acouphĂšne avec l’age est inĂ©luctable pour tout le monde

    Ce serait vrai si les acouphĂšnes Ă©taient uniquement une question de capacitĂ© auditive. Ce n’est pas le cas, donc cette affirmation est fausse. Ça, c’est positif 😉

  • didier

    Member
    6 février 2018 at 20 h 02 min

    bonjour
    je viens de regarder prévalence dans wikipédia
    je serais un peu moins idiot qu’hier
    aprÚs je ne sais pas si il est bien placé
    @mokaccino on est lĂ  pour se soutenir donc relax
    de toute façon personne comprends vraiment l’acouphĂšne et l’hyperacousie .
    autrement on ne serait pas dans cette tourmente .
    bon courage Ă  tous

  • mokaccino

    Member
    6 février 2018 at 20 h 29 min

    Pour parler simple, statistiquement l’apparition et l’aggravation des acouphĂšnes est parfaitement proportionnelle Ă  la perte de capacitĂ©s auditives qui est elle mĂȘme proportionnelle Ă  l’age.
    AprĂšs on peut penser ce que l’on veut, mais avec l’age on perd aussi ses capacitĂ©s Ă  en juger donc le problĂšme est rĂ©solu.
    En fait ce que moi je trouve positif, c’est de faire face Ă  ses problĂšmes en trouvant un moyen de les dĂ©passer, car tout le monde vieilli, mĂȘme ceux qui n’ont pas d’acouphĂšnes.
    Voila un point commun qui permet de partager et d’Ă©changer, c’est transversal et intergĂ©nĂ©rationnel et totalement positif.
    DONC, je propose Ă  tous les acouphĂ©niques de plaindre les gens qui n’ont aucun problĂšme de santĂ©, par ce que eux ils tomberont de plus haut quand sonnera l’heure des petits tracas de l’age.

  • OreilleMalade

    Organisateur
    6 février 2018 at 23 h 13 min

    Ton discours est l’exact opposĂ© de celui des “spĂ©cialistes des acouphĂšnes”, qui disent que l’acouphĂšne diminue nĂ©cessairement avec l’Ăąge, le cerveau apprenant Ă  le mettre “sous cloche”, au second plan.

    Au final, impossible de faire des gĂ©nĂ©ralitĂ©s 🙂

  • mokaccino

    Member
    7 février 2018 at 9 h 45 min

    Ce penchant pour les chiffres vient de la pĂ©riode ou je pensais Ă  une reconversion professionnelle dans l’audiologie, je passais mes journĂ©es Ă  lire des publications mĂ©dicales et Ă  fabriquer des prothĂšses auditives.
    Ceci Ă©tant dit je n’empĂȘche personne de croire ce qu’il a envie de croire mais l’audiologie moderne se fout des errements psychologique des subjectivistes.
    AprĂšs si certaines personnes mettent beaucoup de temps Ă  passer le cap dans leur tĂȘte c’est qu’ils sont fragiles dans ce susdit espace sombre et clos et qu’ils deviennent vieux avant d’avoir compris.
    Nourrir le monde de mensonges est le meilleur moyen des les freiner dans l’Ă©volution positive de leur problĂšme, car ils vont s’attendre Ă  ce que ce problĂšme se rĂšgle tout seul avec l’age alors qu’il va empirer.
    D’un point de vu biologique il me semble que la seule chose qui s’amĂ©liore avec l’age c’est… rien du tout Ă  part la culture peut ĂȘtre, les mensonges habituels qui rĂ©sistent au temps et qui nous font de plus en plus marrer, je vous le donne en mille : il parait qu’a pĂąques d’immenses cloches de la taille d’un immeuble passent dans le ciel et qu’il se met Ă  pleuvoir des Ɠufs en chocolat.

  • didier

    Member
    7 février 2018 at 11 h 32 min

    En matiĂšre d’acouphĂšne et hyperacousie mieux vaut se baser sur du vĂ©cu .
    je connais des membres de ma famille qui ont eu des acouphĂšnes vers 50 ans puis ont disparu tout seul maintenant ils ont 70 ans et cela n’est pas revenu . AprĂšs il y a des cas inverses. Donc oui quand on vieillit notre santĂ© gĂ©nĂ©rale dĂ©cline .mais pour l’acouphĂšne tout les scĂ©narios sont possibles (ou peut-ĂȘtre pas)
    @mokaccino je te conseille d’aller poster sur France acouphĂšne ou info acouphĂšne je pense qu’ici on n’est pas Ă  ton niveau et tu va t’ennuyer .
    bon courage

  • micmic

    Member
    7 février 2018 at 11 h 44 min

    les seuls spĂ©cialistes des acouphĂšnes ,c’est surement pas dans le corps mĂ©dical qu’ils se trouvent vu l’inconnu que cela reprĂ©sente pour eux
    les vrais spĂ©cialistes se sont ceux qui les subissent dans toutes leur diversitĂ©s , et ,qui rĂ©pondent Ă  aucun raisonnement scientifique et notamment neurologique , du moins pour l’instant
    ( que ce soit en intensitĂ© ,en variabilitĂ© de frĂ©quences , en rĂ©ponse aux bruit ambiant etc…)

  • mokaccino

    Member
    7 février 2018 at 14 h 51 min

    Ils savent tout et plus encore.
    Il-y-a des groupes de travail en milieu hospitalier un peu partout en France.
    Un petit exemple chez nos amis Anglais :

    Master Class sur le traitement des acouphùnes et de l’hyperacousie
    http://www.tinnitustherapy.org.uk/CourseSpecFrench.html

    Destiné aux :

    Audiologistes
    Audioprothésistes
    Psychologues
    Psychiatres
    Neurologues
    Otologistes
    LogopĂšdes
    Orthophonistes
    Ergothérapeutes
    Travailleurs sociaux

    On n’a pas fini d’entendre tout un tas de thĂ©ories.

  • titileterrible

    Member
    18 février 2018 at 19 h 40 min

    Master Class sur le traitement des acouphùnes et de l’hyperacousie

    Tu sais quoi Mokaccino, j’ai un doctorat en informatique. Pendant mes Ă©tudes d’ingĂ©nieur j’ai moi aussi suivi pleins de matiĂšres Ă©quivalentes Ă  des Master Class de 5 jours pour valider UE sur des laguages obsolĂštes et des thĂ©ories fumeuses enseignĂ©es par des profs de fac qui en sont pour beaucoup d’entre eux toujours Ă  l’informatique de Papa (tu sais, l’Ă©poque des cartes perforĂ©es…). C’est a peine s’ils savent coder une page web…

    De la Ă  dire qu’en informatique “je sait tout et plus encore” et bien il y Ă  de la marge. Et ce qui vaut pour moi, docteur en informatique, vaut aussi pour 99.99% des professionnels de santĂ©… Donc de lĂ  a dire “ils savent tout et plus encore….” n’est que le reflet de tes croyances, mais certainement pas de la rĂ©alitĂ©.

    En matiĂšre de souffrance physique (douleur) ou psychologique (harcĂšlement sonore) la psychologie est une arme qui lorsqu’elle est bien maniĂ©e est une alliĂ©e redoutable. […] je suis bien solide Ă  ce niveau […] j’arrive Ă  endurer les soins dentaires sans anesthĂ©sie.

    A mon humble avis, tu oublies juste que, contrairement Ă  toi qui doit avoir la chance d’ĂȘtre douĂ© pour ça ou Ă  certains moines bouddhistes ou yogi qui ont 20 ans de pratique de la mĂ©ditation derriĂšre eux, tout le monde n’est pas forcĂ©ment capable d’une telle maĂźtrise et ne le serons jamais pour des raisons aussi bien psychologiques que physiologiques ou culturelles..

    Quand Ă  l’hypnose, si c’Ă©tait aussi efficace pour les acouphĂšnes que pour la douleur (et encore, pas sur toutes), je crois que ça se saurai…

    Il-y-a des groupes de travail en milieu hospitalier un peu partout en France.

    Exact… Combien ??? Moi j’en vois pas plus d’une dizaine Ă  tout casser… Soit allez, disons pour 5/7 professionnels par Ă©quipe, cela fait Ă  peine 100/150 personnes vraiment concernĂ©es en France, charlatans compris. Toi qui avoue avoir un penchant pour les chiffres, mĂ©dite un peu lĂ  dessus. Compte-tenu du nombre d’hopitaux et de praticiens en France, ORL compris, c’est encore la prĂ©histoire…

    Donc quand on dit que le corps mĂ©dical s’en fout et n’y connais rien, c’est statistiquement une rĂ©alitĂ©.

  • micmic

    Member
    18 février 2018 at 20 h 10 min

    @titileterrible
    ta théorie est tout à fait en accord avec les faits que chaque acouphéniste et hyper ac peuvent constater
    c’est Ă  dire un Ă©chec mĂ©dical total ,du moins pour l’instant, donc une sorte de lassitude des chercheurs et surement des mĂ©cĂšnes, face au blocage sur ce ce domaine ,alors que presque tous les autres ont fait des des avancĂ©es extraordinaires
    confrontĂ© Ă  des acs et hyperacs hyper invalidant , j’ai eu le temps de voir tous les corps mĂ©dicaux et paramĂ©dicaux sans ressource face Ă  cette souffrance ,qui en plus est difficile Ă  faire admettre en tant que telle

  • didier

    Member
    18 février 2018 at 20 h 26 min

    on n’est pas sorti de l’auberge

  • mokaccino

    Member
    18 février 2018 at 22 h 53 min

    “n’est que le reflet de tes croyances, mais certainement pas de la rĂ©alitĂ©”
    Je parle des Ă©tudes cliniques menĂ©es par des gens qui n’ont rien Ă  vendre ni Ă  dĂ©fendre, pour ce qui est des thĂ©ories il faut bien adhĂ©rer Ă  quelque chose.
    Mais insinuer que que la psychologie n’est pas la seule arme face aux acouphĂšne est une attitude trĂšs en dessous du master-class.
    Plus encore, la crétiniser, est encore un niveau en dessous du dessous.

  • titileterrible

    Member
    19 février 2018 at 2 h 44 min

    Mais insinuer que que la psychologie n’est pas la seule arme face aux acouphùne est une attitude trùs en dessous du master-class.

    @mokaccino , lĂ  c’est toi qui, en insinuant le contraire, est en dessous d’une maternelle-classe. A te lire on comprend qu’a contrario la psychologie serait la panacĂ©e universelle pour les acouphĂšnes ! Ok. Dans ce cas fermons le dĂ©bat puisqu’il n’y a plus rien Ă  dire puisque “tout est dans la tĂȘte”.

    Plus encore, la crétiniser, est encore un niveau en dessous du dessous.

    Quand on parle de crĂ©tiniser, c’est bien toi qui a Ă©crit:

    Alors au lieu de vous triturer le nombril et d’en souffrir, vous devriez Ă©couter ce que vous dit votre entourage “c’est rien
 c’est dans ta tĂȘte
 c’est psychologique”

    Je me demande lĂ  qui crĂ©tinise qui et qui regarde qui de haut… De plus, tes enchaĂźnements d’idĂ©es sont assez bizarres. Un exemple:

    faire de ce déni une force pour affronter un monde qui ne peut rien et ne fera rien pour vous.

    Pour Ă©crire un meu plus loin

    Les professionnels des acouphĂšnes savent tout et plus encore. Il-y-a des groupes de travail en milieu hospitalier un peu partout en France.

    Donc si je comprend bien le fil ta pensĂ©e, on vis dans un monde qui ne peut rien et ne fera rien pour nous, mais un monde qui est quand mĂȘme peuplĂ© de spĂ©cialistes des acouphĂšnes qui savent tous et plus encore et de groupes de travail en milieu hospitalier un peu partout en France… Tu n’as pas le sentiment de t’embrouiller un peu les pinceaux lĂ  ?

    C’est vrai que nous, pauvres crĂ©tins qui nous complaisons Ă  nous ‘triturer le nombril’ avons cetainement du mal a saisir la subtilitĂ© de ce que tu veux nous faire comprendre..

    J’ai effectivement du mal Ă  suivre ton raisonnement; il est d’un si haut niveau que tu as eu la courtoisie de nous prĂ©venir en commencant certains de tes messages avec un “Pour faire simple” au cas ou on te prendrai pour un troll pĂ©dant et prĂ©tentieux. Je te rassure, on a bien compris (moi en tout cas) que tu sembles en connaitre un sacrĂ© boutsur le sujet, ca se sent Ă  la façon dont tu formule tes phrases. On sent l’avis autorisĂ© quand tu Ă©crit:

    Les neurologues qui se sont penchĂ©s sur le sujet affirment tous que le phĂ©nomĂšne appelĂ© “saillance” est de loin le problĂšme numĂ©ro un dans la gestion de la pathologie.

    Puisque tu te rĂ©fĂšres aux dires des neurologues (lesquels, je serai bien curieux de connaitre tes sources, ils affirment tous, tu en est bien sur ???, c’est eux qui affirment ou c’est toi ???), c’est bien que toi aussi tu conviens que le problĂšme n’est pas uniquement d’ordre psychologique. Non ?

    Alors quand tu dis que les accs ne sont qu’un simple harcĂšlement psychologique ? C’est “pour faire simple” ?

    Ben oui, les acouphĂšnes C’EST AUSSI ET SURTOUT une douleur neurologique (Ca commence Ă  faire consensus dans la communautĂ© scientifique, d’aprĂšs ce que j’ai pu lire ca et lĂ )

    Et quand on as des douleurs neurologiques chroniques comme dans le cas d’une neuropathie pĂ©riphĂ©rique du diabĂšte, d’une nĂ©vralgie, d’un zona, d’une fibromyalgie ou simplement d’une hernie ou d’une sciatique, ben la psychologie et l’hypnose ca peu aider c’est vrai mais ça guĂ©rit queue dalle et ça n’empĂȘche certainement pas la souffrance ! Faut aussi un peu, voire beaucoup de chimie pour soulager.

    c’est pas en lisant des statistiques dramatiques et consternantes qu’ils vont aller mieux.

    LĂ  je suis Ă©tonnĂ© que ton “penchant pour les chiffres” ne se soit pas rĂ©veillĂ© car au contraire de ce que tu pense ces chiffres sont trĂ©s Ă©clairants et convergent une foi de plus sur l’aspect neurologique de la souffrance induite par les accs, puisque les 3 premiĂšres causes de pensĂ©es suicidaires qui reprĂ©sente Ă  elles seules 50% sont de nature neurologiques (parkinson, acs et douleurs chroniques). Quel est le lien entre tout ca ? des problĂšmes de neurotransmetteurs dans quasiment tous les cas (serotonine, dopamine, gabba, myĂ©line, etc…).

    Moi au contraire, j’y voit beaucoup d’espoir. Donc je persiste et signe quand je dis que la psychologie n’est pas la seule arme face aux acouphĂšnes.

    Si chez toi la seule force mentale te permet d’ignorer la douleur du dentiste et les acouphĂšnes, et bien bravo. Mais entre nous, si ça marche aussi bien, c’est peut ĂȘtre que dans ton cas c’est effectivement “dans la tĂȘte” (dĂ©solĂ©, c’Ă©tai trop tentant… lol).

    Un gĂ©nĂ©ral cĂ©lĂšbre disait “Vous savez pourquoi il y a autant de cons dans l’armĂ©e ? C’est parce qu’on les recrute dans le civil”. Ben c’est pareil chez les acouphĂ©niens 😉

  • mokaccino

    Member
    19 février 2018 at 9 h 30 min

    Je ne vais pas perdre trop de temps tout commenter, au vu du gris typographique ça ressemble du cherrypicking.
    C’est juste un peu trop long pour mon neurone et Ă  ce propos je ne ressens aucune douleur neuronale, j’ai un capteur ultra sensible trĂšs fortement endommagĂ© qui fait bugger mon cerveau.
    C’est du hard soudĂ© sur la carte mĂšre et il faut adapter le soft (c’est plus clair peut ĂȘtre ?)
    Pas de qui fouetter un chat en effet, l’Ă©crasante majoritĂ© des mĂ©decins Ă  qui vous en parlerez vous diront de gĂ©rer ça psychologiquement et d’un point de vue mĂ©dical j’estime bien plus leur diplĂŽme que le votre.
    Puis-ce que l’on parle de militaire voici quelque chose de constructif :
    https://www.hsrd.research.va.gov/research/abstracts.cfm?Project_ID=2141703968

  • titileterrible

    Member
    19 février 2018 at 11 h 46 min

    Je ne vais pas perdre trop de temps tout commenter, au vu du gris typographique ça ressemble du cherrypicking.

    Effectivement, tu n’as pas grand chose a commenter tant ton argumentation est faible

    Si ton seul argument c’est de dĂ©noncer le “gris” typographique de mes posts, c’est que tu est comme ces mĂ©decins qui lisaient dans la couleur des les entrailles ou les urines pensaient dĂ©terminer de quelle maladies les gens souffraient… Et eux aussi Ă©taient pour la plupart diplĂŽmĂ©s !!

    Tu m’accuse de faire de la cueillette de cerises, sauf qu’ici je n’ai pas fait usage de faits ou de donnĂ©es soigneusement sĂ©lectionnĂ©es pour soutenir un raisonnement fallacieux, je me suis juste contentĂ© de mettre en “saillance” (un mot que tu semble affectionner) l’ineptie de tes propres raisonnements. C’est pas la mĂȘme chose.

    Et ce que tu appelle du gris typographique, c’est toi qui en est l’auteur…

    Alors c’est bien de nous montrer ta science et ton vocabulaire, mais ca sonne creux derriĂšre… La confiture, c’est comme la culture, moins on en as, plus on l’Ă©tale (Coluche je crois)…

  • mokaccino

    Member
    19 février 2018 at 12 h 00 min

    Bon OK je vais faire pareil.

    “Effectivement, tu n’as pas grand chose a commenter tant ton argumentation est faible”
    Subjectif, cela dépend des convictions de chacun.

    “Si ton seul argument c’est de dĂ©noncer le “gris” typographique de mes posts, c’est que tu est comme ces mĂ©decins qui lisaient dans la couleur des les entrailles ou les urines pensaient dĂ©terminer de quelle maladies les gens souffraient
 Et eux aussi Ă©taient pour la plupart diplĂŽmĂ©s”
    Je ne dĂ©nonce rien c’est un reflex professionnel, quand je vois des citations d’une ligne suivi d’un argumentaire de cinq lignes, le ratio est mathĂ©matiquement dĂ©savantageux.

    “Et ce que tu appelle du gris typographique, c’est toi qui en est l’auteur
”
    CF : réponse ci-dessus.
    https://fr.wikipedia.org/wiki/Gris_typographique

    “Alors c’est bien de nous montrer ta science et ton vocabulaire, mais ca sonne creux derriĂšre
 La confiture, c’est comme la culture, moins on en as, plus on l’étale (Coluche je crois)
”
    Alors cela va mieux ?
    Je t’ai fais oublier tes problĂšmes l’espace de quelques minutes ?

  • titileterrible

    Member
    20 février 2018 at 10 h 43 min

    @mocaccino

    “Si ton seul argument c’est de dĂ©noncer le “gris” typographique de mes posts, c’est que tu est comme ces mĂ©decins qui lisaient dans la couleur des les entrailles ou les urines pensaient dĂ©terminer de quelle maladies les gens souffraient
 Et eux aussi Ă©taient pour la plupart diplĂŽmĂ©s”
    Je ne dĂ©nonce rien c’est un reflex professionnel, quand je vois des citations d’une ligne suivi d’un argumentaire de cinq lignes, le ratio est mathĂ©matiquement dĂ©savantageux.

    Compter les lignes plutĂŽt que de les lire, ca explique bien les Ăąneries que tu a pu Ă©crire… Ca te vas comme ratio ?

    “Et ce que tu appelle du gris typographique, c’est toi qui en est l’auteur
”
    CF : réponse ci-dessus.
    https://fr.wikipedia.org/wiki/Gris_typographique

    Rien Ă  voir. je parlai de tes phrases qui composent les citations. T’a encore compris de travers et tu dĂ©tourne l’attention.

    “Alors c’est bien de nous montrer ta science et ton vocabulaire, mais ca sonne creux derriĂšre
 La confiture, c’est comme la culture, moins on en as, plus on l’étale (Coluche je crois)
”
    Alors cela va mieux ?
    Je t’ai fais oublier tes problùmes l’espace de quelques minutes ?

    T’est effectivement comme un bon bruit blanc, tu dĂ©tourne l’attention avec du vide…

  • khimari78

    Member
    20 février 2018 at 10 h 43 min

    @mokaccino
    IntĂ©rĂȘt de ta prĂ©sence sur ce site ?

  • mokaccino

    Member
    20 février 2018 at 10 h 59 min

    Voyez cela comme une thérapie.
    Je suis trop bien ici, en fait !

  • khimari78

    Member
    20 février 2018 at 11 h 42 min

    Dommage que je ne sois pas l’administrateur, je me serais fait un plaisir de bannir ton compte.

  • micmic

    Member
    20 février 2018 at 12 h 00 min

    @mokaccino

    suite Ă  ton discours ,ce serait bien de savoir de quoi tu souffre au niveau auditif
    perso j’ai commencĂ© Ă  avoir des acouphĂšnes sur une seule oreille, vers l’age de 44 ans suite Ă  la pratique de la guitare et chant en groupe plutĂŽt rock et amplis avec disto et pĂ©dale wha wha bien soignĂ©s
    malgrĂ© tout sans l’aide de personne ,je l’ai es bien supportĂ©s sans problĂšme et continuĂ© la pratique de la musique ,Ă  ce moment lĂ  ces acs Ă©taient modĂ©rĂ©s ,invariables suivant l’environnement bruyant ou pas et n’influaient pas ma qualitĂ© de vie et aprĂšs une quinzaine d’annĂ©e ,ils avaient pratiquement disparus
    mais Ă  60 ans une sombre opĂ©ration chirurgicale a, de maniĂšre hyper violente ramenĂ©e ces acs oubliĂ©s au devant de la scĂšne avec en prime l’hyperacousie et actif sur les 2 oreilles
    lĂ  ma vie Ă  changĂ©e Ă  90% malgrĂ© toutes les tentatives de thĂ©rapies mĂ©dicales ou paramĂ©dicales ,dont sophro,psycho , et j’en passe ,le niveau d’atteinte et d’intensitĂ© ne m’a plus permit le phĂ©nomĂšne d’habituation que j’avais connu des annĂ©es en arriĂšre j’ai 67 ans aujourd’hui et je peu dire que chaque jour est une lutte pour la survie et ne pas engager un processus final.
    placĂ© devant une impasse depuis 7 ans avec des acs qui changent de frĂ©quence plusieurs fois dans la journĂ©e,qui augmentent rĂ©guliĂšrement sans causes particuliĂšres, plus l’hyper qui m’oblige Ă  une claustration ,je n’ai trouvĂ© aucune aide auprĂšs des professionnels de santĂ© car malgrĂ© eux, Ă  ce stade ils ne peuvent rien apporter du tout sinon un peu d’empathie
    ce que je te souhaite si tu as des acs pour l’instant qui te permette de poser des thĂ©ories qui te sembles ĂȘtre une aide pour un handicap auditif moyen ,pense que la vie n’est pas un long fleuve tranquille et surtout si tu es jeune avec une atteinte dĂ©jĂ  engagĂ©e ,prends des prĂ©cautions face au bruits
    car pour l’instant Ă  part les appareils auditifs pour les baisses d’audition ou ont Ă  fait des progrĂšs ,les dommages associĂ©s dont ont ne parle jamais (acouphĂšnes et hyperac) sont une dĂ©sespĂ©rances pour la recherche et pour ceux qui subissent ce type d’invaliditĂ©

  • khimari78

    Member
    20 février 2018 at 12 h 06 min

    @micmic,
    moi je lui souhaite le contraire, c’est Ă  dire que j’espĂšre qu’un jour un prendra un bon blast sonore qui l’handicape jusqu’Ă  ne plus pouvoir aller chercher son pain ou tirer une chasse d’eau sans que cela ne lui provoque des vertiges. Si ce jour arrive, on verra si il vient toujours ouvrir sa grande gu… pour exposer ses thĂ©ories fumantes.

  • mokaccino

    Member
    20 février 2018 at 12 h 55 min

    @micmic
    “une sombre opĂ©ration chirurgicale a, de maniĂšre hyper violente ramenĂ©e ces acs oubliĂ©s au devant de la scĂšne avec en prime l’hyperacousie et actif sur les 2 oreilles”

    Quelle genre d’opĂ©ration ?
    (si ce n’est pas trop indiscret, Ă©videment)

  • micmic

    Member
    20 février 2018 at 13 h 29 min

    @mokaccino

    je ne vais pas expliquer tous mes problĂšmes qui ne sont pas le sujet principal du forum ce qui est sur, c’est qu’apres une grosse opĂ©ration en plus , des anesthĂ©siants ,les doses d’antibiotiques ,d’antidouleurs que l’ont injecte, sont souvent ce que l’on appelle otoxiques (nĂ©faste pour l’oreille) est ont surement contribuĂ©s Ă  rĂ©veiller des problĂšmes auditifs endormis mais toujours prĂ©sent car une lĂ©sion des cellules de l’oreille ne s’autorĂ©pare pas, et, de plus le corps Ă©tant affaibli , les organes qui n’Ă©taient pas aux top antĂ©rieurement n’apprĂ©cient surement pas la faiblesse engendrĂ©e par l’opĂ©ration

    mais si tu nous parlais de tes problÚmes aussi, qui sont auditifs probablement , car tu ne serais pas sur ce forum ,ont pourrais arriver à mieux appréhender ton raisonnement ?

  • mokaccino

    Member
    20 février 2018 at 13 h 51 min

    Je n’ai pas vraiment engendrĂ© de thĂ©ories, je me suis contentĂ© de relayer les avis partagĂ©s et quasi unanimes des mĂ©decins.
    Toujours selon ces avis, la fatigue le stress sont de trĂšs loin les pires ennemis des acouphĂ©niques, et il est vrai que m’énerver c’est pas vraiment un truc qui me va Ă  ce point de vue.
    Moi ce que j’aime c’est partager et entendre et qui a vraiment une relation Ă©vidente avec la “dĂ©tresse” c’est Ă  dire, les descriptions des bruits perçus par les “victimes d’acouphĂšnes”.
    Encore plus intéressant leur analyse et leur mesure in vivo (la bonne vielle méthode rationnelle quoi !)

  • patricia45

    Member
    18 mars 2018 at 12 h 36 min

    Bonjour.

    C’est intĂ©ressant comme chiffres.
    A-t-on les rĂ©sultats pour 2017 ? (pour voir l’Ă©volution des cas)

    Merci.

  • orion

    Member
    11 décembre 2018 at 11 h 31 min

    Bonjour @admin,

    hier, il y a eu un message de France AcouphĂšnes ici mĂȘme.
    Il a disparu.
    Pourquoi ?

  • OreilleMalade

    Organisateur
    11 décembre 2018 at 11 h 53 min

    C’Ă©tait un faux message, un spammeur qui pour une fois avait fait un effort pour caser au milieu d’un blabla un lien vers son site de promos sur la pharmacie en ligne 😉

  • orion

    Member
    11 décembre 2018 at 12 h 03 min

    Bonjour,

    Rhooo
 merci.
    Il y en a certains qui trouvent des subterfuges élaborés !

    J’étais Ă©tonnĂ©e que FA, s’ils souhaitent lancer un appel sur ton forum, n’ouvre pas un nouveau fil avec un pseudo « FA ».


Viewing 1 - 47 of 47 posts

Connectez-vous pour répondre.

Article Original
0 de 0 articles Juin 2018
Maintenant