Hyperacousie suite traumatisme sonore récent

  • Hyperacousie suite traumatisme sonore récent

    ?s=1&d=https%3A%2F%2Fwww.oreille malade.com%2Fwp content%2Fuploads%2F2020%2F05%2Favatar Anonyme mis à jour il y a 1 année, 6 mois 12 Membres · 87 Messages
  • 02df1eec413bb5598f0d8ec850d8e952?s=80&r=g&d=https%3A%2F%2Fwww.oreille malade.com%2Fwp content%2Fuploads%2F2020%2F05%2Favatar

    cressend

    Membre
    2 août 2019 à 12 h 01 min

    Et piur finir pour oreblue même pas sur de devoir faire la thérapie c’est aussi bcp émotionnel et hygiène de vie, stress problème vie privé etc et la fatigue accumulé qui fait mal !! Courage à tous et merci jb35 ça fait du bien d’entendre ca

  • ?s=80&d=https%3A%2F%2Fwww.oreille malade.com%2Fwp content%2Fuploads%2F2020%2F05%2Favatar

    Anonyme

    Membre
    2 août 2019 à 16 h 46 min

    Hello content que vous allez mieux pour ma part aucune amélioration, voir petite aggravation mais bon pas le choix fait supporter ^^

  • 0069923050f591ccdf192f506995fbdc?s=80&r=g&d=https%3A%2F%2Fwww.oreille malade.com%2Fwp content%2Fuploads%2F2020%2F05%2Favatar

    jb35

    Membre
    27 septembre 2019 à 20 h 07 min

    Quel plaisir de revenir sur ce forum COMPLÈTEMENT GUÉRI.

    Je le dit haut et fort, parce que les témoignages de guérisons sont rare sur les forums. En effet, quand on est guéri on ne pense pas à revenir, je dirais même qu’on ne veut pas y retourner parce qu’on a bien compris que c’était psychique. On préfère s’éloigner de ce chemin de son cerveau. Et c’est bien cela le nerf de la guerre dans 90% des cas, il y a une phase lésionnelle, certes, qui peux durer jusqu’à 3 mois. Il convient donc de prendre des compléments alimentaires pour la cicatrisation afin d’apporter au corp tout les ingrédients dont il a besoin pour récupérer le plus rapidement possible) et également des compléments pour booster le système nerveux genre Magnésium Marin. Pour ma part, j’ai fait cure pendant 3 mois de choux, riches en vitamine K, et de myrtille bio congelées de chez Picard (une cuillère à soupe dans un yaourt nature avec du sucre de canne bio, un vrai délice). La myrtille étant riche en vitamine C et antioxydants. J’ai fait également une cure de magnésium pendant 3 mois.

    Au bout de 3 mois j’ai commencé à me faire “violence” en cessant de me surprotéger, ce qui est difficile parce que on ne retire pas les bouchons -30db pour les moment de “vide sonores” ou à “sons doux” de la vie de tous les jours. Par exemple moi c’était de poser ma casserole sur la plaque vitrocéramique, Et bien j’ai commencé par remplacer mes bouchons -30db par des boules de coton pour faire la vaisselle ou cuisiner mais en posant hyyyyyper doucement les objets de façon à éviter les sons qui font “crisser la craie”. Et ainsi de suite, j’ai retiré les bouchons etc etc etc. Ça n’a pas été facile parce qu’il y a eu des rechutes, mais toujours de plus en plus courtes. Il faut redonner la confiance de son cerveau en ces oreilles. L’oreille ne fait pas “mal” c’est le cerveau qui envoie cette douleur et qui choisit son “seuil”.

     

    Si vous ne réussissez pas comme j’ai fait, arrêtez les Benzodiazepine, cette drogue paralyse le cerveau pour refaire ces seuil. Au pire faites la méthode à La Rochelle elle repose sur cette technique d’habituation qui consiste à faire écouter au Cerveau des sons appauvris des seuils douloureux pour rétablir la confiance du Cerveau en ces oreilles. Pour ensuite remonter les seuils doucement  “ni vu ni connus” afin que le cerveau n’y voit que du feu et remonte ainsi les seuils petits à petit, en fonction de la source.

     

    La bise à tous, encore merci pour vos soutiens !

  • e364c384faf7d9aa716a751ad01aff51?s=80&r=g&d=https%3A%2F%2Fwww.oreille malade.com%2Fwp content%2Fuploads%2F2020%2F05%2Favatar

    oreilles-hostiles

    Membre
    29 septembre 2019 à 20 h 01 min

    Et bah excellente nouvelle !!!

    Je me demandais ce que tu devenais d’ailleurs 🙂 .

    Mais reste prudent quand même hein , pas de folie .

  • ?s=80&d=https%3A%2F%2Fwww.oreille malade.com%2Fwp content%2Fuploads%2F2020%2F05%2Favatar

    Anonyme

    Membre
    2 octobre 2019 à 23 h 40 min

    Chanceux hehe profite bien de ta guérison, profite à fond de la vie au nom de tous les hyperacousique 😀

    prend soin de toi, je te dis pas à bientôt :p

  • 2e83e0f3982a4598bed998b213675fb6?s=80&r=g&d=https%3A%2F%2Fwww.oreille malade.com%2Fwp content%2Fuploads%2F2020%2F05%2Favatar

    kael

    Membre
    20 novembre 2019 à 23 h 49 min

    Coucou 🙂

    Ben dis donc, je suis fort demandé, je vais faire prendre des rendez-vous 🙂

     

    Alors, pour bien comprendre les benzos, il faut comprendre comment ça fonctionne et comment fonctionne le cerveau ^^. Miam, c’est parti.

    Ce que je vais écrire est un résumé de ce que je pense avoir compris au fil de mes lectures, mais veillez à vérifier ces informations si nécessaire, je ne voudrais pas dire de bêtises ;).

    Cerveau et neurones

    Notre cerveau est composé (entre autre et pour simplifier) de neurones. Ces neurones communiquent entre eux grâce aux synapses et aux neurotransmetteurs. Je simplifie pour qu’on comprenne ;).

     

    Il y a plusieurs types de neurotransmetteurs. Ceux qui nous intéressent :

    – le glutamate : excitateur, permet de démarrer une action (lever un bras, réfléchir…)

    infos sur le glutamate : https://fr.wikipedia.org/wiki/Acide_glutamique

    – le gaba : neurotransmetteur inhibiteur (calmant). Permet de calmer le neurone, d’arrêter ou ralentir une action…

    Si excès de glutamate : angoisse, phobie, acouphène, insomnie, hyperacousie, spasme, etc… Maladie à cause de l’excès de glutamate : LSA et autre.

    Si “trop” de gaba : amnésie, problème de concentration, envie de dormir ou fatigue, difficulté de faire des choses.  Je ne sais pas s’il existe des maladies à cause de l’excès de gaba.

    Petit rappel : le professeur JL Puel (Montpellier) a démontré que lors d’un trauma sonore, c’est l’excès de glutamate dans l’oreille interne qui pourrait induire l’acouphène (en abîmant des cellules nerveuses par exemple).

    L’excès de glutamate peut aussi favoriser l’hyperacousie en rendant les neurones hypersensibles ou surexcités.

    Comment ça marche le neurone ?

    Plus d’infos (s’arrêter avant le gaba-bébé, car c’est autre chose) : https://www.echosciences-grenoble.fr/communautes/atout-cerveau/articles/le-gaba-un-neurotransmetteur-bien-excitant

    La synapse a des récepteurs à gaba/barbiturique/benzo/alcool/etc. Lorsque le gaba (naturel), ou l’alcool, la benzo, le barbiturique, etc.. va sur un récepteur sensible (au gaba ou alcool ou autre), le récepteur s’ouvre et ça fait entrée du chlore (ion -) dans la cellule nerveuse.

    i 04 m peu 2a

    Lorsque le glutamate va sur un récepteur à glutamate ça fait entrée du sodium  ou calcium (un ion +) dans les cellules nerveuses.

    Donc si trop de glutamate -> risque “d’explosion” ou déformation des cellules nerveuse car trop de sodium/calcium ou autre ion+ qui entrent dans la cellule.

    Citation de wikipedia : “Lorsque l’équilibre est rompu et que la concentration en glutamate atteint un niveau excessif dans la fente synaptique, ou encore lorsqu’il demeure trop longtemps dans cette fente synaptique, il peut hyperstimuler les neurones et provoquer leur mort.”

  • 2e83e0f3982a4598bed998b213675fb6?s=80&r=g&d=https%3A%2F%2Fwww.oreille malade.com%2Fwp content%2Fuploads%2F2020%2F05%2Favatar

    kael

    Membre
    20 novembre 2019 à 23 h 50 min

    Coucou 🙂

    Ben dis donc, je suis fort demandé, je vais faire prendre des rendez-vous 🙂

    Alors, pour bien comprendre les benzos, il faut comprendre comment ça fonctionne et comment fonctionne le cerveau ^^. Miam, c’est parti.

    Ce que je vais écrire est un résumé de ce que je pense avoir compris au fil de mes lectures, mais veillez à vérifier ces informations si nécessaire, je ne voudrais pas dire de bêtises ;).

    Cerveau et neurones

    Notre cerveau est composé (entre autre et pour simplifier) de neurones. Ces neurones communiquent entre eux grâce aux synapses et aux neurotransmetteurs. Je simplifie pour qu’on comprenne ;).

    Il y a plusieurs types de neurotransmetteurs. Ceux qui nous intéressent :

    – le glutamate : excitateur, permet de démarrer une action (lever un bras, réfléchir…)

    infos sur le glutamate : https://fr.wikipedia.org/wiki/Acide_glutamique

    – le gaba : neurotransmetteur inhibiteur (calmant). Permet de calmer le neurone, d’arrêter ou ralentir une action…

    Si excès de glutamate : angoisse, phobie, acouphène, insomnie, hyperacousie, spasme, etc… Maladie à cause de l’excès de glutamate : LSA et autre.

    Si “trop” de gaba : amnésie, problème de concentration, envie de dormir ou fatigue, difficulté de faire des choses. Je ne sais pas s’il existe des maladies à cause de l’excès de gaba.

    Petit rappel : le professeur JL Puel (Montpellier) a démontré que lors d’un trauma sonore, c’est l’excès de glutamate dans l’oreille interne qui pourrait induire l’acouphène (en abîmant des cellules nerveuses par exemple).

    L’excès de glutamate peut aussi favoriser l’hyperacousie en rendant les neurones hypersensibles ou surexcités.

    Comment ça marche le neurone ?

    Plus d’infos (s’arrêter avant le gaba-bébé, car c’est autre chose) : https://www.echosciences-grenoble.fr/communautes/atout-cerveau/articles/le-gaba-un-neurotransmetteur-bien-excitant

    La synapse a des récepteurs à gaba/barbiturique/benzo/alcool/etc. Lorsque le gaba (naturel), ou l’alcool, la benzo, le barbiturique, etc.. va sur un récepteur sensible (au gaba ou alcool ou autre), le récepteur s’ouvre et ça fait entrée du chlore (ion -) dans la cellule nerveuse.

    i 04 m peu 2a

    Lorsque le glutamate va sur un récepteur à glutamate ça fait entrée du sodium ou calcium (un ion +) dans les cellules nerveuses.

    Donc si trop de glutamate -> risque “d’explosion” ou déformation des cellules nerveuse car trop de sodium/calcium ou autre ion+ qui entrent dans la cellule.

    Citation de wikipedia : “Lorsque l’équilibre est rompu et que la concentration en glutamate atteint un niveau excessif dans la fente synaptique, ou encore lorsqu’il demeure trop longtemps dans cette fente synaptique, il peut hyperstimuler les neurones et provoquer leur mort.”

    La plasticité cérébrale : C’est quoi ?

    c’est le fait que notre cerveau n’est pas figé, qu’il évolue sans cesse. Donc, les connexions entre neurones changent régulièrement, en fonction de ce qu’on veut faire.

    ex : tu es musicien, plus tu pratiques, plus le cerveau va mettre de connexion du coté auditif, car tu le sollicites, mais aussi coté “tactile” ou musculaire des doigts car tu t’en sers, etc…

    La plasticité cérébrale permet l’apprentissage, la mémorisation, etc…

    Les benzos , c’est quoi ?

    https://fr.wikipedia.org/wiki/Benzodiaz%C3%A9pine

    C’est pas du gaba. C’est une molécule chimique, qui vient se placer à un endroit spécifique du “récepteur à gaba” :

    i 04 m peu 2a

    Quand cette molécule chimique se place sur son récepteur à benzo, ça fait comme le gaba : le récepteur s’ouvre et fait entrer du chlore (normalement). Et pouf, ça calme, ça inhibe le neurone.

    Il y a différents types de benzo : action plus ou moins forte, demi-vie d’élimination plus ou moins lente (la benzo reste plus longtemps dans ton sang, et donc fait effet plus longtemps).

    Ex :

    • xanax : demi vie d’élimination 4h environ
    • Lysanxia : demi vie d’élimination : 36 H environ ?

    donc, avec le xanax, tu es en manque en 4H, avec le lysanxia (ou valium), tu commences à sentir le manque au bout de 36h.

    Arrêter brutalement, du jour au lendemain, ou trop vite, une benzo, c’est risqué d’avoir une augmentation très importante du glutamate dans votre cerveau (relisez le glutamate en excès pour avoir une idée de ce que ça pourrait produire, chez certaines personnes).

    Autre chose, comme les benzos c’est chimique, ça fait d’autres trucs, mais on ne sait pas trop exactement quoi, vu que les labos ne veulent pas trop nous le dire pour ne pas nous faire flipper comme des crevettes.

    Mais moi, j’ai des hypothèses quand même, paske je suis pas hyper bête.

    • notre cerveau, il veut fonctionner normalement.
    • Si tu demandes à ton cerveau de lever le bras, le cerveau est sympa, il veut lancer cette action.
    • Or, la benzo inhibe cette action. La benzo, elle dit : “non, on ne lève pas le bras, on dort, là”
    • grrrrr, cerveau pas content.
    • alors, que fait le cerveau ? Il FORCE pour que l’action s’effectue. Parce que le cerveau, en fait, c’est lui qui commande (enfin, c’est plutôt la génétique en fait).
    • Et il peut aussi se produire, à la longue ou rapidement d’autres phénomènes : désensibilisation du récepteur-gaba (aux benzo et au gaba), baisse de la production naturelle de gaba, augmentation de la sensibilité des récepteur à glutamate, augmentation de la production de glutamate, etc…
    • En plus, les benzo diminuent la plasticité cérébrale (vu que ça inhibent les neurones ?).

    Vous comprenez le soucis ?

    Prenons un exemple :

    • ton cerveau veut ouvrir une porte.
    • Toi, tu prends une benzo qui ferme cette porte tout le temps. Ton cerveau n’est pas content, il va forcer comme un malade pour ouvrir cette porte.
    • Que se passe-t-il si tu arrêtes ton benzo trop vite ou brutalement ?
    • Tu te prends la porte en pleine tête, ou pire : la porte est carrément explosée car ouverte très violemment (c’est l’excès de glutamate).

    C’est ce que ressent matth6801 car il a arrêté son xanax sans doute trop vite.

    Benzo et plasticité cérébrale : si on arrête la benzo, la plasticité repart ?

    Logiquement, dans la plupart des cas, c’est oui. Mais après, ça dépend, hélas, de la génétique.

    Si tu as de la chance et que tu as une bonne génétique, tout se remet en route tranquillement. Mais si ta génétique n’est pas terrible, ça peut bloquer, et ne pas repartir tout de suite.

    Ça va dépendre de plein de facteurs, mais pour qu’il y ait le moins de risque :

    • on ne prend pas des benzo comme des bonbons. Ben non, y’a les bonbons pour ça.
    • on diminue très lentement la benzo (3 à 5% de la dose actuelle par semaine si vraiment c’est trop difficile)
    • on fait des exercices de TCC pour mieux gérer ses angoisses
    • on fait de la respiration pour calmer notre corps et notre cerveau. on peut aussi faire de la sophrologie, méditation, etc…
    • on évite les excitants ou on évite d’être énervé (pas de jeux hyper énervés ^^, des jeux de vieux genre pétanque)
    • on peut s’aider avec des plantes : passiflore, aubépine ou autre.

    Peut-être que pour remettre en route la plasticité cérébrale, on peut aussi l’aider en pratiquant des exercices par exemple comme pour la mémoire : en lisant des articles scientifiques, en découvrant des choses nouvelles, etc… 😉

    Voilà, j’espère que j’ai répondu à vos questions et que ça vous aidera un peu à mieux ce bazar qu’est le cerveau ^^.

    Je le rappelle, je ne suis pas médecin ni rien de tout ça, j’ai juste lu quelques (centaines) d’articles sur les benzos, le cerveau, la physique quantique et les asperges. Il est donc possible que j’ai mélangé des choses (le cerveau avec une asperge par exemple).

    Bonne journée, bon courage ;).

    ps : oui, j’ai mis un peu d’humour (c’est ma thérapie du rire), parce que bon, des fois, faut rigoler aussi, c’est bon pour ce qu’on a ;).

Affichage des publications 81 - 87 de 87

Connectez-vous pour répondre.

Article Original
0 de 0 messages Juin 2018
Maintenant