Traitement Hyperacousie par prothèse auditive adaptée à embout fermé avec sophro

  • orion

    Membre
    25 janvier 2018 à 21 h 32 min

    @piccolo-san :
    les thérapies sonores je refuse d’y croire, selon moi on ne soigne pas le mal par le mal.

    Je ne suis pas là pour défendre les thérapies sonores, je ne connais pas leur efficacité.
    À noter qu’une thérapie comme la TRT n’est pas que sonore. C’est de nombreux rdv réguliers avec un spécialiste. En moyenne les rdv pour moi sont de 50 mn.
    Il met 3 mn pour régler les appareils. 47 mn à parler de mon état et à donner des conseils.
    C’est une thérapie de soutien, si tu regardes bien. Tu vois ce que je veux dire ?

    Par ailleurs, j’ai eu un truc qui est soigné, selon moi, par le mal par le mal :
    Des vertiges positionnels (tape VPPB sur le web).
    Pour traiter le truc, on te provoque les vertiges. Ce qui épuise les vertiges.
    Et toc, tu guéris. L’ORL m’avait appris à pratiquer l’épuisement des vertiges par moi-même (j’ai passé de sales moments à vomir et bloquée dans les vertiges), mais je n’ai plus eu de rechute.) 🙂

    Je ne dis pas que c’est la même chose pour nos pathologies. Je n’en sais strictement rien.

  • piccolo-san

    Membre
    25 janvier 2018 à 22 h 56 min

    Je comprend ce que tu veux dire. Après oui on ne peut pas ramener de telles méthodes a toutes les pathologies, suffit de voir combien en sont insatisfaits, et certains ont vu leurs symptômes s’aggraver terriblement et de manière irréversible (pour le moment). De plus, quand on voit la “pub” avec des chiffres sortis de nulle part qui est faite pour les thérapies sonores ça me met hors de moi. Enfin ça devient un dialogue de sourds cette histoire.

  • bzh56

    Membre
    30 janvier 2018 à 20 h 56 min

    Je ne penses qu’il s’agisse d’une TRT dans mon cas (pas de diffusion de bruit blanc). En fait, l’audioprothésiste va faire un moule de mon oreille afin de pouvoir complètement l’obstruer (même principe que pour les boules quiess en silicone), ce moule sera connecté à un appareil auditif qui sera réglé par l’audioprothésiste tous les 10-15 jours afin de capter progressivement de plus en plus de son et donc que mon oreille soit de moins en moins “protégé” le tout couplé à des séances de sophrologie afin de tenter de reprogrammer l’oreille interne et ainsi diminuer l’hyperacousie, la durée préconisé est d’environ 6 mois.

  • orion

    Membre
    30 janvier 2018 à 21 h 16 min

    Oui, on est parti sur la TRT, excuse-nous. (c’est la faute de piccolo) 😉

    Je ne connais pas ce dont tu parles, c’est intéressant.
    Pourras-tu, s’il te plait, nous tenir au courant dans ce fil ?
    À la fin de la thérapie, par exemple ?

    Merci.

  • tonton

    Membre
    29 mai 2018 à 20 h 40 min

    @bzh56 Bonjour, n’ayant pas eu de vos nouvelles depuis janvier je voulais savoir si vous aviez testé les appareils et si cela avait fonctionné.

    Merci.

  • orion

    Membre
    29 mai 2018 à 20 h 55 min

    Très bonne question, tonton.

    Ces appareils «expérimentaux» ressemblent beaucoup à ce que j’ai lu dans l’article de F.A..

    Si ça existe à Lyon (dans l’article, l’ORL était de Lyon) et Marseille, c’est bon signe.
    Ensuite, cela va peut-être atteindre le village nommé Paris, même…
    Voire, toute la France, soyons fous !

  • blendman

    Membre
    30 mai 2018 à 10 h 29 min

    Salut

    Les appareils expérimentaux, ce sont les siemens 312 7nx, dont tonton a parlé ?
    Car ca y ressemble, quand on lit le descriptif de cet appareil.

    Concernant les 10 db des acouphènes, les orls parlent de la mesure possible qui en est faite ou d’un “code” sortant de l’oreille interne (encodé par l’oreille interne d’après l’article récent qu’on trouve sur ce forum) ?
    Car si c’est une mesure, effectivement, ils ne doivent pas pouvoir mesurer grand chose. Mais si cest une supposition du volume “ressenti” ou plutot encodé si jai bien compris, on voit que lorsque la boucle d’inhibition ne joue pas son rôle, ca doit forcément monter très haut, parfois.

    Mais je trouve que c’est de la mauvaise foi de leur part, car pour mesurer l’intensité d’un acouphène, il suffit de faire un test auditif avec un son a peu près identique et de mesurer combien il faut de db pour le couvrir.

    Ils se rendraient vite compte qu’on dépasse très souvent les 10 db, et même assez largement.

    Ce qui est déplorable, en tout cas à ce niveau, c’est que cela montre que la formation des orls devrait être revue et mise à jour en profondeur, notamment concernant les acouphènes et l’hyperacousie.

    D’ailleurs l’article de fa de 2013 illustre un peu ça.

  • orion

    Membre
    7 mars 2019 à 18 h 42 min

    Bonjour @bzh56

    plus d’un an après ton message initial, as-tu suivi cette thérapie expérimentale avec embouts fermés ?

    Si oui, t’est-il possible de donner un témoignage, je pense que ce serait bien pour nombre de personnes qui ont de l’hyperacousie.

    A+

  • tioneb

    Membre
    2 juin 2019 à 11 h 30 min

    J’ai demandé un appareil l’imitateur sonore qui m’a permit de récupérer au moins 39db de seuil en 9 mois. Par contre il n’y a pas de bruit blanc, juste les sons du quotidien limités en fonction des seuils. J’ai fait un blog pour tout expliquer compris financement, dossier MDPH…

Page 2 sur 2