évolution surdité brusque / hyperacousie / diplacousie



  • évolution surdité brusque / hyperacousie / diplacousie

     mostacci mis à jour il y a 1 année, 7 mois 9 Membres · 53 Articles
  • mostacci

    Member
    13 avril 2018 at 16 h 30 min

    Bonjour, atteint de surdité brusque unilatérale, notamment dans les graves avec hyperacousie, acouphène et diplacousie (un ton et demi plus bas) depuis 3 mois – je suis compositeur de musique et ingénieur du son…d’où dépression !

    afin de ne pas faire double emploi avec d’anciens posts, je cherche surtout des témoignages pour connaitre l’évolution des symptômes des anciens contributeurs à ce forum…positifs ou pas…et puis des trucs et astuces pour vivre avec !

    merci

  • winterhascome

    Member
    14 avril 2018 at 10 h 37 min

    Parcours au hasard le forum. Les derniers fils par exemple, tu trouveras tout ce qui est possible. Je viens d’arriver sur ce site, mais je le consulte depuis plus d’un an. Je pense que c’est le meilleur en francophone. Il est déculpabilisant, plutôt “pro science”, pro pharma si l’on peut dire, mais ouvert. 😉

  • mostacci

    Member
    14 avril 2018 at 10 h 49 min

    merci –
    j’ai effectivement déjà consulté et appris beaucoup
    – et puis on se sent moins seul !

  • orion

    Member
    14 avril 2018 at 11 h 14 min

    @fredmos

    d’où dépression

    Si tu fais une dépression (ce que je comprends totalement vu ton métier !), la première chose à faire est de la traiter. Si ce n’est déjà débuté.

    Tu as un handicap qui touche fortement ton activité professionnelle, c’est dur.
    Es-tu en arrêt de travail ?

    Pour témoignage, 2 mois et demi après le début de mon hyperacousie, j’ai senti arriver la dépression avec ses gros sabots (à cause des conséquences néfastes sur mon travail, justement).
    Ma médecin traitante m’a expédiée fissa chez une psychologue TCC.
    J’en suis à 21 mois d’hyperacousie (et acouphènes), et pas une once de dépression. 🙂

    C’est très important d’éviter ou traiter la dépression dans nos cas.

  • yoccoccinelle

    Member
    14 avril 2018 at 12 h 49 min

    Pour ma part, j ai les mêmes symptômes que toi suite à une surdité brusque (dans les graves et les aigus), hyperacousie et diplacousie + (douleurs auditives et névralgie du trijumeau).. je n ai malheureusement pas de conseils à apporter, étant donné que cette situation est récente (6 mois), mais de par mes expériences dans le passé, il y avait toujours un peu de mieux au fil des mois.. la première fois que j ai eu un traumatisme sonore il m a fallu bien 6 à 7 mois pour retrouver un “confort auditif”… donc j ai encore un peu d espoir… Même si cette fois ce n est pas tout à fait la même chose; le plus pénible pour moi étant cette diplacousie…

    Juste pour mieux comprendre ta situation, si je comprends bien tu entends d’un ton et demi plus bas dans l’oreille atteinte ? qu’en a-t-il été de ta récupération auditive ? (car moi j entends d un ton et demi voire deux tons plus haut dans l oreille atteinte justement; tout est amplifié)…

    Pas facile à dire mais il faut garder espoir, 3 mois c est encore tout récent, il faut peut être laisser du temps au temps…

  • mostacci

    Member
    14 avril 2018 at 13 h 01 min

    dès l’annonce du diagnostic : “surdité brusque” j’ai commencé à suffoquer et paniquer systématiquement à l’endormissement – impossible de dormir, j’étais épuisé…journées à rien faire et surtout pas de musique…ce qui ne m’est pas arrivé depuis au moins 30 ans ! (j’en ai 47) j’ai commencé à faire de la spasmophile (j’en avais déjà fait à l’âge de 25 ans) – mon médecin m’a mis sous Imovane pour dormir et 2 seresta en journée + crises de panique – j’ai consulté le service psy. de l’hôpital de Monaco. Selon la psy. j’ai subi comme un “choc émotionnel” en plus des anxiolytiques elle m’a prescrit un antidépresseur : Norset – J’ai complètement arrêté de travailler – j’organise mes semaines…pilates, marche, acupuncture, massage, méditation, lecture…je porte une gouttière la nuit cause ATM…c’est un combat de tous les jours….l’hiver de M… ne m’a pas aidé !

    pour info mon historique : début janvier mal à l’oreille gauche …5j solupred – la semaine suivante toujours mal – 5j solupred + antibiotique – toujours mal je rencontre un ORL (remplaçant) qui pense à une fin d’otite re-5j solupred – encore mal, début février j’obtiens par un ami un RDV avec une autre ORL qui me fait un audiogramme : -50dB en dessous de 500 Hz – comme l’audiogramme ne va pas en dessous de 125Hz je vérifie chez moi et je constate qu’en dessous de 100Hz je n’entends RIEN !!!! – à préciser que…par ignorance, durant cette période j’ai travaillé à un niveau sonore plus ou moins élevé….des journées entières, par habitude ! – elle me prescrit 2 mois de Betahistine – fin mars aucune évolution de l’audition mais je n’ai (presque) plus mal – la sensation d’oreille bouchée s’améliore avec l’acupuncture – j’ai un acouphène permanent – l’hyperacousie était très importante au début surtout dans l’aigu, maintenant c’est plus dans les médiums et moins violent. Par contre diplacousie très gênante d’une tierce mineure plus bas….lorsque j’entends un do à droite, c’est un La à gauche !

  • yoccoccinelle

    Member
    14 avril 2018 at 19 h 27 min

    donc tu as eu cette sensation d oreille bouchée des le debut ?! Le premier orl avait-t-il fait un audiogramme ?

    Sinon pour l acupuncture, j y pense également pour les douleurs et névralgies… maintenant est-ce que la sensation d oreille bouchée qui s améliore vient de là… ? petite question: les séances d acupuncture avaient quelles visées ? est ce qu’elles ciblaient l oreille, les douleurs ? ou était-ce plutôt pour calmer les angoisses ?

  • winterhascome

    Member
    14 avril 2018 at 20 h 32 min

    @fredmos

    L’hiver est arrivé, pour nous tous, il est rude et sera long. Il faut essayer des traitements, traiter effectivement la dépression. Le changement de vie radical et les perspectives un peu bouchées, c’est hallucinant à vivre.

    Je vais essayer de poster, demain, une synthèse des recherches les plus prometteuses, celles issues des travaux de Thanos Tzounopoulos, et ceux de Susan Shore notamment. Je crois que la recherche s’accélère et que des possibilités de soulagement sont pour bientôt. Sans trop s’emballer quand même, faut toucher du bois comme on dit 😉

  • mostacci

    Member
    14 avril 2018 at 22 h 24 min

    le premier ORL n’avait pas fait d’audiogramme, je pensais que c’était une simple otite…peut être l’était-ce d’ailleurs – c’est ce qu’il avait l’air de penser, tout en me disant qu’il était courant de mal entendre avec une otite ! – j’avais tellement mal au début que je ne faisais pas attention à l’audition….je m’étais rendu compte que je ne maitrisais plus les graves, mais je ne pensais pas à une surdité longue voir irréversible ! la sensation d’oreille bouchée devait être là dès le début, mais c’est la douleur qui me gênait le plus – l’acupuncture me soulage la sensation d’oreille bouchée c’est absolument indéniable en ce qui me concerne…il pique autour de l’oreille – au début ça tient pendant quelques jours, et maintenant au moins toute une semaine….ça fait tellement de bien que je lui demande de faire également l’autre oreille, je me sens plus équilibré ! effectivement cela doit détendre les nerfs – il place aussi des points pour détendre et soulager ma spasmophilie…mais là je ne me rend pas compte de l’efficacité…si je ne prends pas ma dose d’anxiolytiques je suis en état de manque, hyperventilation, palpitations, vertiges …et pression dans les oreilles !…pour l’instant je ne suis pas prêt pour le sevrage. Sur le site médecine des arts, on me conseille la sophrologie…si vous connaissez ? … sinon…il y a quelques années j’ai possédé un caisson d’isolation sensorielle c’était idéal pour le stress et la méditation, je l’ai vendu pour faire de la place dans mon studio d’enregistrement…je regrette aujourd’hui…je suis persuadé que c’est une piste pour les acouphènes ! s’il en existe près de chez vous ça vaudrait le coup d’essayer….sinon lundi je rencontre un guru de méditation transcendantale ! je sais ça peut paraitre con, mais c’est ma culture Beatles…et puis j’en suis à un point ou je prends tout !… plus sérieusement j’espère y retrouver les états méditatifs que me procurait le caisson car malheureusement il n’y en a pas vers chez moi…mais je vais suivre de près les évolutions suivies par winterhascome

  • orion

    Member
    17 avril 2018 at 9 h 39 min

    l’hyperacousie était très importante au début surtout dans l’aigu, maintenant c’est plus dans les médiums et moins violent.

    Si ton hyperacousie a baissé, c’est une bonne nouvelle, crois moi !

    …j’organise mes semaines…pilates, marche…

    Faire du sport, on me l’a beaucoup conseillé. Tu fais très bien. 🙂
    On m’a expliqué que cela permet de détendre les muscles. En plus c’est une fatigue saine qui permet de mieux dormir (ce qui est souvent un de nos gros problèmes : manque de repos ou mauvais sommeil = fatigue = entretien des acouphènes).

    Pour ce qui concerne la surdité brusque, il arrive parfois qu’elle soit passagère.
    En juillet 2016, je n’entendais plus rien (ZÉRO ! RIEN !) entre 6000 et 8000 hz sur l’oreille droite. C’est revenu trois mois plus tard !

    Concernant ton audition, discute sérieusement avec l’ORL (exemple : quelle est ta perte générale ?) Une perte de -50db sur quelques fréquences, c’est courant (surtout quand on a ton métier et ton âge). Enfin, -50 db à 500 hz, c’est pas courant, à priori. 🙁
    J’ai -50 db sur les 8000 hz, cela ne gène pas l’écoute.
    Mais mes résultats généraux sont : -1 db à droite et -2,5 db à gauche (top ! quoi !).
    Quels sont tes résultats généraux ?

    J’ai l’impression que cela te stresse par rapport à ton métier, mais l’ORL te rassurera peut-être. Beethoven était sourd, il a assuré vegra sa race (bon… c’est un cas très extrême…) 😉

    J’ai un métier visuel. Quand la presbytie m’est tombée sur la figure à 43 ans, j’ai accusé le coup, je ne pouvais plus dessiner du tout. Mais les lunettes ça existe.:)
    (Je ne dis pas que tu as besoin d’appareillage, hein, c’est à l’ORL de voir.)

    La sophrologie, c’est de l’hypnose. Je n’y crois pas trop. Je te parlais de TCC plus haut, c’est une technique qui a été évaluée (vraie étude scientifique) avec des succès partiels satisfaisants, et pour les acouphènes, et pour l’hyperacousie (et pour la dépression que tu as évoquée en premier lieu !). C’est d’une pierre trois coups.
    L’hypnose/sophrologie ne t’aidera qu’à te détendre. C’est mon avis.


Viewing 1 - 10 of 53 posts

Connectez-vous pour répondre.

Article Original
0 de 0 articles Juin 2018
Maintenant