Témoignage émission



  • Témoignage émission

    71a75347b60a85e6f67e2116b98641cd?s=1&r=g&d=https%3A%2F%2Fwww.oreille malade.com%2Fwp content%2Fuploads%2F2020%2F05%2Favatar orion mis à jour Il y a 2 années, 2 mois 7 Membres · 23 Messages
  • 71a75347b60a85e6f67e2116b98641cd?s=80&r=g&d=https%3A%2F%2Fwww.oreille malade.com%2Fwp content%2Fuploads%2F2020%2F05%2Favatar

    orion

    Membre
    8 décembre 2018 à 9 h 56 min

    Je mets le lien ici car il est question d’appareillage :

    Une avancée dans le diagnostic des acouphènes

    Ça m’a l’air vachement futé. (Il y a des gens qui sont intelligents !)
    Avoir pensé à établir un diagnostic plus fin de l’acouphène, ça signifie pour moi avoir une meilleure approche d’un appareillage de correction auditive ou approche par bruits colorés encochés.

    Comme on le sait, quand on procède à l’appareillage d’un acouphénique, on va chercher avec un audiogramme les fréquences où le patient n’entend plus.
    Or, les acouphènes et l’hyperacousie sont souvent dus à des pertes auditives cachées, c’est à dire que l’audiogramme ne permet pas de savoir quelles fréquences sont défaillantes.

    Avec ce diagnostic fin de l’acouphène, on devine où sont les pertes auditives cachées (en général, les tonalités de l’acouphène sont celles de la perte auditive). Et donc, à priori (faudra voir en pratique), l’appareillage sera possible.

    J’ai eu à deux reprises une acouphénométrie. Bon, déjà, c’est fait en 3mn :(. Et c’était la galère avec mon acouphène droit de savoir à quelle fréquence il correspondait. J’ai signalé aux gars que plusieurs fréquences semblaient correspondre (et donc que je n’arrivais pas à fixer UNE fréquence), ils m’ont fait « oui » de la tête. Donc, ils ont l’habitude d’avoir affaire à des acouphènes multi-fréquences.
    Pourtant, les deux fois, je suis ressorti du test avec une seule fréquence indiquée sur l’audiogramme.

    Bon, merci à la professeure Sylvie Hébert. 🙂

  • 2e83e0f3982a4598bed998b213675fb6?s=80&r=g&d=https%3A%2F%2Fwww.oreille malade.com%2Fwp content%2Fuploads%2F2020%2F05%2Favatar

    kael

    Membre
    9 décembre 2018 à 16 h 10 min

    coucou

    c’est intéressant, mais j’ai une petite question :
    moi, j’ai un acouphène qui “s’arrête” lorsque je baille par exemple ou simule un baillement. Mon hypothèse c’est qu’il est lié à ma trompe d’eustache (il a un peu un bruit de sirène, donc une fréquence qui varie légèrement).

    Donc, cet acouphène-ci ne semble pas du à une perte auditive. Ou alors, il y aura une perte auditive en plus, mais du coup, je ne devrais plus trop entendre cette fréquence-là me semble-t-il.

    Qu’en penses-tu ?

    En tout cas, si tous les acouphènes sont dus à des pertes auditives,c ‘est effectivement une excellente nouvelle, car ce serait plus facile à soigner une fois qu’on saura réparer les pertes auditives.

    A+

  • 71a75347b60a85e6f67e2116b98641cd?s=80&r=g&d=https%3A%2F%2Fwww.oreille malade.com%2Fwp content%2Fuploads%2F2020%2F05%2Favatar

    orion

    Membre
    9 décembre 2018 à 18 h 17 min

    @blendman

    bonsoir,

    ce que tu décris c’est un acouphène à modulation somatosensorielle.
    Il revient après le baillement.

    Susan Shore dit que ce n’est pas parce qu’il se module que ça signifie qu’il n’est pas du à une perte auditive. C’est qu’il se module. 🙂

    Dans la vidéo de ce fil, justement, le dr Fain dit que les acs sont toujours dus à une perte auditive (à 4:35). Mets les sous-titres, tu verras ! 😉

    Tous les spécialistes que j’ai lu et entendu (j’avais mis un audio de Shore et Liberman, mais tu ne peux pas l’écouter) affirment que l’acouphène et l’hyperacousie sont provoqués par des pertes auditives (qu’elles soient mesurables ou pas).

    En France, Jean-Luc Puel le dit.

    Si tu lis ce qu’affirme un des grands spécialiste de l’hyper, Paul Fuchs:
    http://vaincrelhyperacousie.kanak.fr/t19-interview-du-professeur-fuchs-sur-l-hyperacousie-suite-a-des-pertes-auditives

    Q. La principale cause de l’hyperacousie?

    R. La cause principale est la perte auditive, c’est ce que nous pouvons dire avec assurance – au-delà de ça, nous de pouvons pas en dire plus pour l’instant.

    (Bon, ce n’est pas très gai…).

    Je pense que nous ne le savons pas car nos ORL sont soit incompétents, soit ils ne veulent pas le dire.
    Jamais un ORL ne m’a parlé de ce que l’on connait assurément pour nos symptômes.

    En tout cas, si tous les acouphènes sont dus à des pertes auditives,c ‘est effectivement une excellente nouvelle, car ce serait plus facile à soigner une fois qu’on saura réparer les pertes auditives.

    Je ne suis pas si ravie que toi (oui, ça fait un peu rabat-joie, mais j’ai quelques doutes).
    Ça dépend de ce qu’il y a à réparer.
    Les chercheurs sont axés sur la régénération des cellules ciliées. Frequency Therapeutics, l’INSERM, par exemple, bossent là-dessus.

    Mais de ce que j’ai compris, dans le cas des acouph et de l’hyper, il faudrait régénérer les fibres nerveuses. À ma connaissance, il n’y a actuellement que deux équipes qui travaillent sur le sujet:

    Decibel Thérapeutics

    Home


    Et ils ne sont pas très en avance.
    Decibel Therapeutics a justement été fondée par Liberman, qui a démontré que c’était les fibres nerveuses qui étaient endommagées, dans notre cas.

    Tzounopoulos
    avec le RL-81 (le dérivé du Trobalt).
    Et ils ne sont pas très en avance, non plus.

    (Quelqu’un corrige si j’en oublie où si je dis une bêtise car je ne sais plus si Tzounopoulos tente de réparer l’audition…)

    Moi, j’attends de voir.

    C’est pour cette raison que concrètement, l’avancée de l’appareillage m’intéresse. 🙂


Affichage des publications 21 - 23 de 23

Connectez-vous pour répondre.

Article Original
0 de 0 messages Juin 2018
Maintenant