"Nouveau" traitement contre les acouphene ?

  • "Nouveau" traitement contre les acouphene ?

  • 5abb69fc07587 bpthumb

    winterhascome

    Membre
    18 avril 2018 à 13 h 25 min

    @orion

    cool, tu as un lien ?

  • 71a75347b60a85e6f67e2116b98641cd?s=80&r=g&d=https%3A%2F%2Fwww.oreille malade.com%2Fwp content%2Fuploads%2F2020%2F05%2Favatar

    orion

    Membre
    18 avril 2018 à 16 h 38 min

    Non, c’est dans la revue n°97 de FA. Je t’en avais déjà parlé.

    Le modèle d’explication des acouphènes est très intéressant et parait cohérent.
    Elles (les chercheuses) parlent un peu de l’hyper, mais en termes conditionnels.

    Je ne peux pas faire un résumé de ce que j’en avais dégagé, je vais me taper la honte si c’est de la mauvaise interprétation. 😀

  • 5abb69fc07587 bpthumb

    winterhascome

    Membre
    18 avril 2018 à 16 h 48 min

    Mais non, tu peux tenter !
    Sur le site FA la revue n’est pas en ligne 🙁 ni même en vente ça s’arrête à la 94

    Est-ce que tu pourrais scanner l’article et me l’envoyer en MP, si tu ne veux pas en faire un résumé ?

  • 71a75347b60a85e6f67e2116b98641cd?s=80&r=g&d=https%3A%2F%2Fwww.oreille malade.com%2Fwp content%2Fuploads%2F2020%2F05%2Favatar

    orion

    Membre
    18 avril 2018 à 23 h 08 min

    La revue peut se commander sur papier libre avec le chèque joint.
    En revanche, je ne sais plus si c’est 7 euros ou 9 euros (port compris).

    Je n’ai pas l’article.
    Il était apparu furtivement sur le site et ils l’ont retiré car les nouveautés sont réservées aux abonnés à la revue.

    Lors de traumatisme sonore avec ou sans perte auditive, l’oreille moyenne se met à dysfonctionner (sans doute muscle tenseur du tympan et osselet). Mais ce n’est pas observable.
    Comme ça dysfonctionne, un signal s’active : l’acouphène (ouh ouh ! ça dysfonctionne !).

    Normalement, ça se mettrait à fonctionner de nouveau par kinesthésie (ils parlaient aussi de somesthésie) des trucs autour (cervicale, mâchoire, zone scapulaire).
    Mais parfois, ça marche pas.

    Comme l’oreille moyenne déconne, les sons, du coup, ne rentrent pas super élégamment et délicatement dans la cochlée, la zone auditive.
    Un mécanisme d’alerte se met en route (risque de perte auditive), la cochlée dit «au secours» et fait mal.

    Et là, pof !, le deuxième signal se mettrait en route : l’hyperacousie. Qui signal que le corps doit se protéger du bruit (alerte générale !)

    Bon, pour la partie activation cérébrale, je n’avais pas trop compris (mais j’imagine que le noyau dorsal cochléaire est cité car mâme Shore est dans référence en bas de l’article). Et l’operculum 3.

    Ensuite, ils donnent les différentes pistes d’action à envisager à l’avenir.

    J’espère que les deux chercheuses du CNRS ne lisent pas ma bafouille.

    La honte. 😀

  • 71a75347b60a85e6f67e2116b98641cd?s=80&r=g&d=https%3A%2F%2Fwww.oreille malade.com%2Fwp content%2Fuploads%2F2020%2F05%2Favatar

    orion

    Membre
    18 avril 2018 à 23 h 15 min

    Je précise, l’article du CNRS n’est pas du tout rédigé comme je l’ai fait. 🙂
    Il y a plein de notions que je n’ai pas captées.

  • 9af5841256944f5db7c3e2d29009a94d?s=80&r=g&d=https%3A%2F%2Fwww.oreille malade.com%2Fwp content%2Fuploads%2F2020%2F05%2Favatar

    ninixclub

    Membre
    19 avril 2018 à 9 h 42 min

    Hello
    Je ne suis pas un expert mais ça expliquerait pourquoi pour certaines personnes ayant eu un trauma les thérapies sonores fonctionnent -> car elles agissent sur le muscle tenseur du tympan et osselet non ?
    Pardon si je dis une bêtise !!

  • 5abb69fc07587 bpthumb

    winterhascome

    Membre
    19 avril 2018 à 10 h 22 min

    C’est une piste intéressante. J’avais lu que le muscle tenseur permettait de réduire l’intensité jusqu’à 30 dB. Du coup s’il dysfonctionne on peut bien comprendre l’alerte, et la tentative de reprise et de compensation, voire tout simplement l’amplification (+30 dB ça n’est pas rien).

    S’il y a sur compensations somesthésiques ou même juste modifications, cela peut perturber l’équilibre de la stimulation des noyaux cochléaires, et modifier dans le sens d’une excitabilité accrue la chimie membranaire (et donc mettre en échec les boucles de rétroaction normales), selon le schéma de Shore (un peu comme si l’on envoyait d’abord la stimulation électrique avant le son dans son protocole)…

    Disons que l’original de cette approche, c’est d’expliquer les mêmes symptômes en se passant potentiellement de l’apoptose des fibres nerveuses ou des cellules ciliées. Si c’est cela qu’il faut entendre par (trauma sans perte auditive). Les symptômes seraient dus alors exclusivement à un mécanisme somatosensoriel ayant pour origine l’oreille moyenne.

    Après Est-ce que ça joue selon le schéma de Shore ou Est-ce que c’est un autre mécanisme (type modification de l’information entrante ou mise en alerte par une voie d’abord non auditive) ?

    En tout cas merci et bravo pour le résumé 😉

  • 71a75347b60a85e6f67e2116b98641cd?s=80&r=g&d=https%3A%2F%2Fwww.oreille malade.com%2Fwp content%2Fuploads%2F2020%2F05%2Favatar

    orion

    Membre
    21 avril 2018 à 9 h 58 min

    @ninixclub

    Je ne suis pas un expert mais ça expliquerait pourquoi pour certaines personnes ayant eu un trauma les thérapies sonores fonctionnent -> car elles agissent sur le muscle tenseur du tympan et osselet non ?

    Ça dépend de quelles thérapies sonores.
    À la base, la TRT découle du modèle neurophysiologique de Jastreboff.
    Pour faire trèèès simple, il est le premier à avoir découvert que le phénomène de l’acouphène provenait de l’activation de zones cérébrales non-auditives (on peut l’en remercier ! Grosse avancée dans la recherche !).
    Selon ses observations (anciennes), c’est, en gros, le système limbique (zone des émotions, de la mémoire et de l’attention) qui est anormalement sollicité alors qu’il ne le devrait pas.
    La TRT découle de ce modèle, donc, elle vise à réorganiser le fonctionnement cérébral.
    Et donc, pas l’oreille moyenne (ou alors, incidemment, sans que ce ne soit l’effet recherché à la base).

    Ensuite, toutes les autres thérapies sonores sont des déclinaisons de la TRT.

    Sauf, peut-être la méthode Tomatis, mais je ne connais pas son mode d’action.
    Il faut vérifier (mais la méthode Tomatis n’est pas axée acouphène).

  • 71a75347b60a85e6f67e2116b98641cd?s=80&r=g&d=https%3A%2F%2Fwww.oreille malade.com%2Fwp content%2Fuploads%2F2020%2F05%2Favatar

    orion

    Membre
    21 avril 2018 à 10 h 04 min

    @winterhascome

    En tout cas merci et bravo pour le résumé 😉

    Je ne suis pas sûre de pouvoir rentrer au CNRS avec mes termes comme truc et pof ! ! 😀

    L’article était très complet et il répondrait surement aux questions que tu poses ici.

  • 5abb69fc07587 bpthumb

    winterhascome

    Membre
    26 avril 2018 à 17 h 41 min

    En fait cet article était effectivement dispo en libre service sur le site de FA. Je l’ai lu, je m’en souviens. Et là j’ai pu retrouver l’essentiel des thèses, notamment au travers des travaux de Zhang et Willi.

    Si vous êtes intéressés pour en débattre j’ai complété mon post sur l’état de la recherche ici

    https://www.oreille-malade.com/forum/acouphene/essai-de-synthese-sur-les-recherches-en-cours-shore-tzounopoulos

Affichage des publications 11 - 20 de 22

Connectez-vous pour répondre.

Article Original
0 de 0 messages Juin 2018
Maintenant