“A quel Saint se vouer ?”

Je suis très en colère ! Oui parfaitement, en colère ! Car j’ai la nette impression que le monde se moque de nos problèmes d’acouphènes et d’hyperacousie. Aucun examen clinique ne semble exister pour nous faire reconnaître et aucune prise en charge ne nous est proposée. C’est honteux! HONTEUX ! Cela mériterait de déposer plainte. J’en ai assez qu’on se foute de nous. Il nous faut une vraie reconnaissance médicale ! Ne serait-ce que pour être compris dans nos familles ! Pourquoi ne parvenons-nous pas à la faire valoir ? Ne sommes-nous pas suffisamment nombreux ?


Meilleure réponse :

C’est une excellente question, et j’avoue ne toujours pas comprendre pourquoi les francophones qui souffrent d’acouphènes et d’hyperacousie sont aussi passifs, dans leur immense majorité. S’il faut être en colère, c’est bien contre “nous-mêmes”, car comme cela ne se voit pas il ne faut pas s’attendre à ce que le monde comprenne notre souffrance si nous ne faisons pas l’effort de nous faire comprendre.

Il y a pourtant eu de très bonnes idées qui ont été proposées. Mais tellement peu de réactions de celles et ceux qui sont pourtant directement concernés…

Il faut dire aussi qu’il y en a beaucoup qui n’ont que de très légers acouphènes et qui sont incapables de concevoir que d’autres puissent en avoir de très forts. Il faut dire aussi que certains disent qu’ils entendent un airbus dans leur tête en permanence mais que cela ne les dérange absolument pas (!). Cela relève certainement plus de la méthode Coué que de la réalité mais dans ces conditions évidemment…

A lire aussi :  Acouphènes : le Chant du Diable

Autre réponse :

moi ce qui me tue, c’est que les spécialistes de nos pathologies, car il y en a, ne les reconnaissent pas. (contradictoire, pourtant..)

Articles liés

Comprends qui peut

“Je comprends ce que tu vis.”

Combien de fois n’ai-je entendu ces mots ? « Je comprends ». Et ses multiples déclinaisons. « Je te comprends ». « Je vous comprends, Monsieur ». « Je me rends parfaitement compte de ce que cela doit être. » « Moi aussi j’ai ce que tu as ! » « Mon mari a la même chose que vous. » etc.

Manifeste contre les acouphènes

Lettre ouverte aux élus de la République Française. Santé de l’audition – les acouphènes. Madame/Monsieur le député, Vous n’ignorez pas que les troubles de l’audition sont en train de devenir un problème de santé publique majeur, en France comme dans tous les pays industrialisés. Actuellement, il n’existe qu’un seul handicap auditif reconnu en France : la surdité.

RĂ©ponses