Qui a vu réellement ses acouphènes diminuer ?

  • 62b074ef52ae1 bpthumb

    pascal91

    Membre
    3 janvier 2019 à 20 h 31 min

    Bonjour à tous,

    Mon acouphène de l’oreille gauche, associé à de l’hyperacousie, a diminué très progressivement au bout de 6 mois en 2017. J’ai pris plusieurs fois du solupred au premier semestre suite au trauma sonore. La sophrologie m’a aidé également à soulager le stress engendré par cet accident.

    Grace à Orion, j’ai également eu la chance de rencontrer un praticien de la thérapie sonore Tomatis qui a stimulé l’oreille interne. Début 2018, l’acouphène a disparu ; du moins je ne l’entends plus même en me bouchant les oreilles.

    Toutefois, depuis 6 mois, j’ai un dysfonctionnement (claquement) tubaires des deux oreilles de temps en temps à la respiration (parole, sport). Bien que bénin par rapport à l’acouphène, cela me perturbe également la vie. J’ai essayé plusieurs traitements sans succès : nettoyage sinus, anti-inflammatoire par voie nasale, rééducation tubaire. Le magnésium semblerait améliorer un peu la situation.

    Je vais créer un nouveau sujet si je ne trouve pas d’élément sur le forum.

  • 62b074ef52ae1 bpthumb

    hoppy

    Membre
    4 janvier 2019 à 13 h 05 min

    @pascal91

    Bonjour,

    Peux-tu développer comment t’as eu tes acouphènes et quelles ont été les conséquences ? S’il y eu une perte auditive etc …

    Développer également les procédures que tu as suivis (traitement etc…) pour supprimer les acouphènes.

    Tu nous aiderais beaucoup.

    Merci et bonne journée.

  • 62b074ef52ae1 bpthumb

    triba

    Membre
    4 janvier 2019 à 15 h 25 min

    Salut Pascal91,

    Très intéressant ce que tu écris et comme Hoppy si tu pouvais un développer:
    “Grace à Orion, j’ai également eu la chance de rencontrer un praticien de la thérapie sonore Tomatis qui a stimulé l’oreille interne. Début 2018, l’acouphène a disparu ; du moins je ne l’entends plus même en me bouchant les oreilles. ”
    Moi aussi trauma sonore et pour l’instant rien n’y fait, sophro, hypnose, je suis actuellement des séances d’auriculothérapie mais bon…

  • 62b074ef52ae1 bpthumb

    triba

    Membre
    4 janvier 2019 à 16 h 06 min

    @orion,

    “…un regret c’est que l’audiopro n’ait pas repris ma perte auditive cela aurait peut-être changé les choses.
    C’est à dire ? Il t’a dit qu’il pouvait apporter une correction dans ton cas ?”

    Suis allé voir hier matin un audiopro pour me faire réaliser des bouchons qui filtrent sur les fréquences des aigües en complément de mes pianissimo.
    Je lui ai amené mon audiogramme (celui réalisé par le Dr Fain qui va tout de même jusqu’à 16 000 hz, ça a permis d’identifier qu’a partir de 12 000 je n’avais plus grand chose).
    Je lui ai raconté mon expérience Lef… Aud… et elle ma fait part de sa surprise quant au fait que je n’étais pas repris sur les pertes car même minimes, elle pense que cela soulagerait de mes acs.
    On va donc tester, j’espère revenir avec un message positif.

    Par ailleurs, de mémoire sur ce forum, nous avons eu 2 témoignages de soulagement des acs, celui de Khimari et aussi de celui de Monk qui avait ressenti un mieux sous Tegrétol si je me souviens bien…

  • 62b074ef52ae1 bpthumb

    pascal91

    Membre
    4 janvier 2019 à 20 h 01 min

    J’ai eu mon acouphène pendant un concert fin novembre 2016. Je n’étais pas protégé par des bouchons ; le son ne me semblait pas fort. Et tout à coup, j’ai ressenti une douleur à l’oreille gauche qui m’a fait m’éloigner et j’ai porté des bouchons. Malheureusement, pour moi, l’acouphène est apparu dans les heures suivantes.

    Plusieurs nuits de suite, je me suis endormi très difficilement à cause de ce bruit. La musique m’a permis de trouver le sommeil pendant ces premières semaines après le trauma.

    Mais c’est surtout l’hyperacousie qui me perturbait la vie par l’absence de discrimination sonore ; un son du quotidien me paraissait fort et douloureux (assiette, eau courante et même la voix humaine etc…).

    La fin de l’hyperacousie (mi-2017) correspond également à une baisse plus rapide du niveau de l’acouphène. Depuis cette période, les environnements bruyants (restaurant, avion, etc) ne me gênent plus.

    En 2017, j’ai réalisé de nombreux examens qui n’ont rien signalé de particulier : scanner des sinus, IRM de l’oreille moyenne et analyse de sang. Les traitements par nébulisation et vaporisation d’anti-inflammatoires furent inefficaces.

    Au second semestre, j’utilisais de l’huile essentielle en massage autour de l’oreille (baume du tigre) et du magnésium qui m’ont soulagé par leurs effets relaxants.

    A aucun moment, je n’ai voulu éviter les contacts sociaux. Je pense également que les petites améliorations m’ont permis d’espérer la guérison de l’acouphène.

    Toutefois, je dois encore guérir des spasmes musculaires des trompes d’eustache. J’ai pris rendez-vous avec un kiné mardi prochain. Il prétend intervenir également pour ce type de désordre fonctionnel. Je veux croire en sa bonne foi.

  • 62b074ef52ae1 bpthumb

    orion

    Membre
    4 janvier 2019 à 20 h 15 min

    @pascal91

    Tiens ! un Pascal91 ! 🙂
    Je dirais presque «contente de te retrouver», mais non, vu que tu as des soucis.
    (Message perso : je devais te dire quand mon hyperacousie était réglée, eh bien, c’est fait ! 🙂 Même si je flippe qu’elle ne revienne…)

    @triba
    j’espère que oui, le retour sera positif. 🙂
    J’ai l’impression que les audiopros n’ont pas les mêmes approches.

  • 62b074ef52ae1 bpthumb

    triba

    Membre
    4 janvier 2019 à 20 h 28 min

    merci Pascal91 pour ce retour.
    Comment expliques-tu la baisse de ton hyperacousie et de tes acouphènes mi 2017 ?
    As-tu fait ou identifier quelque chose de particulier ?
    Pour ma part, j’ai eu de l’hyper que lors de mon deuxième trauma sonore (écoute de musique au casque à fond, rhaa que c’était bon !!!).
    Je me souviens, je ne supportais plus les bruits des couverts et surtout des sous tasses à café dans les bars ou restos, en revanche acs juste une petite pointe aiguë qui ne me dérangeait pas plus que cela à l’époque. Puis l’hyper s’est estompée. Aujourd’hui je suis bien sur sensible au son et peut-être me suis-je habitué à cette sensibilité.
    Je suis allé voir sur @ les praticiens qui pratiquent la méthode Tomatis, ce sont des orthophonistes. Lequel es-tu allé voir ? (en mp si tu le souhaites.)

    Bonjour orion,
    oui, il y a deux types d’audiopro, ceux qui ont des patients et ceux qui ont des clients…
    Je vous tiendrai informé, bien évidemment. Si je trouvais une solution, je ne manquerais pas de la partager.

  • 62b074ef52ae1 bpthumb

    pascal91

    Membre
    4 janvier 2019 à 22 h 25 min

    A propos, plusieurs audiogrammes de 2017 montraient une perte auditive autour de 25db vers 4000hz.

    @Triba
    Pour te répondre précisément, après une semaine de pratique Tomatis en aout 2017, j’ai écouté de la musique classique filtrée vers les aigus 2 à 3 fois par semaine jusqu’en novembre.

    Je t’envoie les coordonnées par MP.

    @Orion : Vraiment une bonne nouvelle la fin de ton hyperacousie ! Je croise les doigts pour qu’elle ne revienne pas. Demain, je vois également un médecin pour lui montrer de nouvelles analyses de sang avec une insuffisance de vitamine D. Il y a trop peu de soleil cet hiver en Ile-de-France…

  • 62b074ef52ae1 bpthumb

    ikem

    Membre
    4 janvier 2019 à 23 h 10 min

    @pascal91

    Bonsoir Pascal, je me demande, tu écoutais de la musique classique pour lesquels on avait retiré les fréquences aiguës alors si j’ai bien compris ? Les fréquences qui correspondaient à tes acouphènes ou bien les fréquences que tu avais du mal à supporter peut être ?

    Et tu écoutais ça pendant combien d’heures ? Et avec un casque ou pas ? à un volume normal ou pas ?

    Je te demande ça, car cette méthode ressemble à un article que j’avais lu et dont m’avait parler mon osté mais sans franche précision, du coup ça m’intéresse de savoir !

    https://www.pourlascience.fr/sd/neurosciences/la-musique-pour-soigner-les-acouphenes-10541.php

  • 62b074ef52ae1 bpthumb

    pascal91

    Membre
    5 janvier 2019 à 10 h 45 min

    @ikem :

    Bonjour,

    Je me suis mal exprimé…
    Les fréquences aigus étaient renforcées et les fréquences graves diminués.
    Le programme cible les fréquences qui correspondent à mon acouphène.

    J’écoutais 4h par jour de la musique classique (surtout du violon) avec un casque à conduction aérienne et osseuse à un volume normal.

    Effectivement, je pense que cela agit sur la neuroplasticité du cerveau avec une meilleure discrimination des fréquences.

Page 2 of 4