Malaise, perte de connaissance, acouphène

Acouphènes et évanouissement

Sémilogie gériatique : malaise et perte de connaissance [PDF]

Les acouphènes sont mentionnés à plusieurs reprises dans ce document de l’Université de Rennes 1 – Faculté de Médecine, sur les diapo 16, 51 et 56. On constate que les sifflements ou bourdonnements d’oreille sont souvent des symptômes présents autour d’un malaise, d’une perte de connaissance, d’un vertige, d’un évanouissement ou d’une lipothymie.

Lipothymie ?

Définition :

La lipothymie est un malaise sans perte de connaissance (ou perte de connaissance incomplète), progressif. Plusieurs termes populaires désignent ce symptôme : malaise, vertige, lourdines, évanouissements, vapeurs, etc.
La lipothymie se caractérise par la survenue brutale d’une sensation d’évanouissement imminent, avec impression d’un « vide », perte d’équilibre, bouffées de chaleur, champ de vision qui se rétrécit, oppression respiratoire, apparition « d’étoiles » devant les yeux, grande faiblesse et angoisse brutale.
Il ne faut pas confondre la lipothymie et la syncope qui, quant à elle, correspond à un malaise avec perte de connaissance brutale, brève, spontanément réversible, liée à une diminution brusque du débit sanguin cérébral.
La signification pathologique de ces deux événements est cependant la même, et une lipothymie doit être explorée avec autant de soins qu’une syncope vraie.
À noter que la lipothymie peut rester isolée ou précéder la perte de connaissance.

Symptômes et signes cliniques
Avant la survenue du malaise, la personne peut ressentir des prodromes : acouphènes, perte ou diminution de la vision (impression de flou visuel), fatigue extrême (asthénie), tremblements, sueurs, palpitations.

(Wikipedia)

(Illustration : Armando… Tiens, j’avais déjà parlé de Sarkozy et de lipothymie)

A lire aussi :  Maladie de Ménière depuis 5 ans

Articles liés

Nicolas Sarkozy : malaise lipothymique, vagal… ou verbal ?

Nicolas Sarkozy a subi hier un malaise. Vagal, lypothimique, d’effort, de surcharge de travail… On en sait suffisamment aujourd’hui : le Président est surmené en plein mois de juillet. Pourtant, aujourd’hui, le malaise persiste. Mais il est d’une autre nature.

Comment l’expliquer ? Et serait-ce une opportunité dans notre lutte contre les acouphènes ? Oreille malade vous dit tout !

Réponses