Un médicament pour “effacer la mémoire” : Métyrapone

L’oubli thérapeutique : Metopirone

Le fait d’évoquer des souvenirs douloureux sous l’influence du métyrapone (Métopirone®) réduirait la capacité du cerveau à ré-enregistrer les émotions négatives associées à ces souvenirs, selon une équipe de chercheurs canadiens.

Lu sur le site Vulgariz : Un médicament pour atténuer les mauvais souvenirs

Ceci va à l’encontre de la fameuse théorie de la centralisation des acouphènes puisqu’il semble bien que rien n’est irréversible ! Le stress post-traumatique voit là apparaître  une nouvelle menace…

Autres articles sur le métyrapone / metopirone (nom commercial) :

A lire aussi :  Di-Antalvic : retrait cette année ?

Related Articles

Médicament anti-bruit

Thérapie cérébrale contre le bruit. Certains arrivent à dormir dans le bruit, sans être nullement gênés. Pour d’autres au contraire, le moindre bruit extérieur et c’est le réveil assuré : il leur est tout bonnement impossible de dormir en cas de bruit, même modeste. Comment expliquer cette inégalité face au bruit et au sommeil ?

Réponses