Le Di-Antalvic est mort, vive le Di-Antalvic !

L’anti-douleur populaire disparaît aujourd’hui…

Le Di-Antalvic, l’un des plus populaires des anti-douleur, disparaît du marché ce mardi 1er mars. Vendu depuis plus de quarante ans par Sanofi-Aventis, il présente des risques de surdosage, fréquents en cas de douleurs aiguës ou chroniques. Ces effets secondaires peuvent être lourds: du trouble psychiatrique et cardiovasculaire… à l’arrêt cardiaque.

Source : Vous passerez-vous du Di-Antalvic ?

Personnellement, je m’en fous : aucun anti-douleur ne parvient à ma soulager. Et vous ? Vous comptez utiliser quel anti-douleur désormais ?

A lire aussi :  Pas ce soir Chéri, j’ai mal aux oreilles…

Articles liés

Nouveau traitement anti-migraine : Telcagepant

Médicament contre la migraine. Ce nouveau médicament, c’est le Telcagepant : Les composés du Telcagepant exercent des effets en bloquant les récepteurs du peptide alternatif du gène d’une hormone baptisée calcitonine à plusieurs endroits dans les nerfs trijumeaux et le système nerveux central. Ces effets génèrent l’interruption du processus métabolique à l’origine de la douleur. Ah, OK.

Réponses