Les antidouleurs peuvent entrainer la déficience auditive

Attention aux médicaments ototoxiques !

Les antidouleurs tels que les aspirines ou autres paracĂ©tamols peuvent entraĂ®ner la dĂ©ficience auditive s’ils sont utilisĂ©s de manière frĂ©quente. Ce sont spĂ©cialement les jeunes qui sont Ă  risque. […]

L’étude suspecte qu’en prenant des antidouleurs au moins deux fois par semaines, le risque de déficience auditive moyenne à sévère pourrait être doublé d’ici à l’âge de 50 ans.

Gros problème Ă©videmment lorsque, comme c’est mon cas, on souffre d’acouphènes et de maux de tĂŞte.

Article Ă  lire ici :

Les antidouleurs peuvent entrainer la déficience auditive

A lire aussi :  Une vie, un destin : le blog d’une hyperacousique

Articles liés

Enfant : santé auditive en danger

La dĂ©ficience auditive figure en haut de la liste des inquiĂ©tudes de santĂ© des parents en ce qui concerne la santĂ© de leur enfant. […] Les chercheurs derrière l’étude indiquent que la musique qui est jouĂ©e Ă  des volumes sonores trop Ă©levĂ©s est la cause principale de la surditĂ© suite au bruit qui touche les jeunes et adolescents.

Le bruit affecte notre bien-ĂŞtre physique et mental

Nuisances sonores : quel impact sur nos vies ?

Une importante étude suédoise montre que le bruit affecte nos vies. Pas seulement au travail, mais aussi lors de nos divertissements. Les conséquences sont la déficience auditive, le stress, l’anxiété ainsi que les difficultés de concentration et font partie de symptômes qui sont bien plus nombreux.

RĂ©ponses