Hyperacousie : puis je me considérer comme “guérie” ?

Après un trauma sonore il y a 3 mois, mon hyperacousie, forte au début, carrément invalidante, a bien diminué… l’accouphène est toujours là, mais supportable (son grave). A tel point que j’envisage à nouveau une vie à peu près normale. Sauf que… je pratiquais la natation 3 fois/semaine et là je n’ose pas y retourner !! la dernière fois, en 1/2 heure, j’ai flingué 1 mois de récupération ! (je ne portais pas de bouchons, juste un bonnet). En sortant de la piscine, ma tête était redevenue une grosse caisse de résonance… L’horreur !

J’envisage de réessayer, avec bouchons anti-eau du commerce, et voir ce que ça donne … j’ai posé la question à un ORL (LOL) qui m’a d’abord déconseillé à cause des accouphènes… avant de m’encourager à y aller car le sport c’est bon pour la santé ! Donc là je flippe à mort… Je me demande si je suis bien guérie. Avez vous essayé la piscine, avec tête dans l’eau ?


RĂ©ponse :

Les audiopro peuvent mieux te conseiller.
Bonnes fĂŞtes !

 

 

A lire aussi :  GuĂ©rison acouphènes suite trauma auditif

Articles liés

RĂ©ponses

  1. Bonjour ,
    on n’est jamais totalement guĂ©ri . L’oreille reste fragile face aux bruits forts Il faut te re-exposer progressivement mais en faisant très attention car un bruit fort ou un fort bruit de fond ( groupe de personne qui discute au restaurant , ambiance sonore et rĂ©sonnante dans une piscine ,etc ) peut te faire replonger .
    A priori , la tĂŞte dans l’eau oblige les oreilles Ă  gĂ©rer la pression donc cela peut avoir une incidence sur les acouphènes et l’hyperacousie si tu nages longtemps la tete sous l’eau. Il faut tester pour voir . J’expliquerais plutĂ´t la reprise de ton hyperacousie par un bruit de fond fort et rĂ©sonnant que l’on peut trouver dans une piscine

    Bon courage

    Allo44