Port du casque audio

Bonjour/Bonsoir je cherche a savoir si le port de casque audio ( le son n’est pas fort ) sur une très longue durée ( 2-4 heures ) sans pause pouvait endommager les oreilles . si oui que faut-il faire pour éviter cela ?


Meilleure réponse :

Si vous n’avez pas de problème d’oreille, et que vous ne l’écoutez pas fort, je ne pense pas que cela soit un problème.

Par contre il faut savoir qu’un casque audio (et encore pire des écouteurs) est plus agressif qu’un haut parleur, car les deux petits hauts parleurs du casque sont orientés frontalement vers tes oreilles, donc tu reçois plus d’aigus.

Pour plus de précisions sur l’agressivité physique du son : ICI


Autres réponses :

Juste pour m’assurer que j’ai bien été clair : j’ai dit que les écouteurs étaient pire que le casque audio, et non l’inverse.


Bonjour,

Effectivement, il  faut faire attention à l’écoute prolongée à forte puissance avec un casque ou des écouteurs. On augmente la fatigabilité de l’oreille et on accélère son vieillissement naturel.

Il est intéressant de faire un bilan auditif chez un audioprothésiste. Histoire de faire un point sur son audition.

Aujourd’hui il est même possible de faire un test auditif en ligne : http://ideal-audition.fr/test-auditif-en-ligne (plutôt bien fait celui-ci, même s’il en existe ailleurs sur le net).

 

Protégez vos oreilles !
Bien Ă  vous,

 

Clairette

A lire aussi :  Stromae - "Alors on danse"

Related Articles

Casque Ergo 1, Ergo 2, Ergo AMT

Une écoute confortable et sans danger ? C’est ce que promet la gamme de casques Ergo. Comme indiqué à l’arrière de la boîte, ce casque est prévu « pour le maximum de confort, ie une complète absence de fatigue d’écoute ». Si certains d’entre vous ont pu tester un modèle de casque Ergo, je serais très intéressé d’avoir quelques avis.

Ecoute au casque ou enceintes : risque de traumatisme sonore

A écouter avec modération. Attention aux traumatismes auditifs. Soyons prudents avec le casque ou les enceintes… Cela fait déjà plusieurs personnes que je rencontre qui connaissent des cas d’hyperacousie ou d’acouphène… Les préventions des traumatismes auditifs ne sont pas à prendre à la légère dans notre métier où l’on est longtemps exposé aux décibels.

Cinema : traumatisme sonore

Traumatisme auditif au cinéma. Témoignage de Julie (mars 2010) : Mon histoire a commencé le mardi 19 janvier 2010 à 16h30 au cinéma Gaumont Opéra à Paris. Je vais voir le film Avatar. Pendant la séance, des cris sridents me font très mal à l’oeille. Le son en général était très fort.

RĂ©ponses