DĂ©pression, Ă©pilepsie… et acouphènes enfin guĂ©ris ?

Eliminer les acouphènes et vaincre la dépression

« La clĂ© est qu’Ă  l’inverse de prĂ©cĂ©dents traitements, nous ne masquons pas les acouphènes, nous ne les cachons pas. Nous Ă©liminons la source des acouphènes. » C’est la promesse – surrĂ©aliste ! – d’un certain Michael Kilgard. Le Docteur Londero, cĂ©lèbre ORL, reconnait lui-mĂŞme que cette piste est sĂ©rieuse… et pourrait bien aboutir. Il aurait bien du mal Ă  dire le contraire, l’article ayant paru dans la non moins cĂ©lèbre revue Nature.
Je vous ai informĂ© très tĂ´t de cette nouvelle piste de traitement contre les acouphènes qui redonnerait le sourire aux plus dĂ©primĂ©s d’entre nous. Mais c’est un papier paru sur le site Futura-SantĂ©, particulièrement intĂ©ressant, qui m’incite Ă  l’instant Ă  en remettre une couche. OĂą l’on apprend que « des techniques faisant intervenir des stimulations du nerf vague sont aussi utilisĂ©es pour le traitement de la dĂ©pression et de l’épilepsie. En ce qui concerne les acouphènes, une première Ă©tude pilote sur l’Homme devrait commencer d’ici peu.« 
J’en aurais la larme Ă  l’oeil.
L’article est Ă  lire ici :
A lire aussi :  Une cuite en musique, c’est magique !

Related Articles

Acouphene : espoir de traitement ?

La fin des acouphènes ? Les acouphènes, ces sons qui sifflent ou bourdonnent dans la tête de manière plus ou moins permanente sans que la moindre source sonore extérieure ne puisse les expliquer, gâchent la vie de 5 millions de Français. Longtemps considéré comme un trouble psychologique, ces sons fantômes ne bénéficiaient jusqu’ici d’aucun traitement efficace.

Traitement de la céphalée acouphènes

Le désordre des maux de tête acouphène peut être très gênant.
Bourdonnements dans les oreilles ou acouphène touche environ cinquante millions de personnes aux États-Unis chaque année.
Le problème de maux de tête est estimé à subir autant de 1 à 6 personnes.
Il y a des gens malheureux qui se produisent Ă  l’expĂ©rience Ă  la fois les conditions et c’est ce qu’on appelle des maux de tĂŞte acouphènes.

RĂ©ponses

  1. MĂŞme si l’article date d’il y a 2,5 ans, c’est vraiment plaisant de pouvoir lire quelque chose de positif ! J’espère de tout cĹ“ur qu’un traitement efficace et sans gros effets secondaires sera lancĂ© sous peu !
    Merci pour l’article, ça m’a redonnĂ© le sourire 🙂