Hyperacousie : urgence

Bonjour,

Je m’adresse à vous d’urgence car notre fille de 28 ans souffre depuis quelques semaines d’hyperacousie, elle déprime, se renferme complètement sur elle même. J’ai entendu de la méthode tomatis, y aurait-il des chances de guérison ou diminution de son problème ???

Aidez-moi d’urgence, je suis sa mère et nous, en tant que parents souffrons beaucoup aussi avec elle.
RĂ©pondez nous vite !


Meilleure réponse :

Bonjour,

Suite à un traumatisme sonore survenu il y a 3 mois, j’ai beaucoup souffert d’hyperacousie et je comprends tout à fait le problème de votre fille.

Dans mon cas, l’hyperacousie s’est beaucoup attenuée, mais je dois toujours faire attention et mettre des boules “ear” en ville par exemple.  J’ai du aussi prendre des anti dépresseurs car c’était nécessaire. J’ai envisagé aussi la méthode Tomatis, mais j’avais trop peur d’avoir de la musique dans les oreilles (sur casque) alors j’ai préféré attendre !

Donc, selon mon expérience, rien n’est perdu ! Il faut absolument se protéger, éviter les bruits. Concernant les médicaments je prend aussi du Tanakan pour la circulation, des vitamines B et E.

Voila ! j’espère vous avoir redonné espoir,

Valérie


Autre réponse :

Le plus urgent est de lui redonner espoir. Comme val40, mon hyperacousie est très nettement inférieure à ce qu’elle était au début. En revanche, elle a été très forte pendant près de deux ans avant de diminuer.

A mon sens il faut :

  1. consulter un ORL, qui n’aura certes pas grand chose à lui proposer mais qui pourra au moins lui expliquer pourquoi ses oreilles sifflent et répondre à ses angoisses. Cet ORL doit lui faire comprendre qu’avoir mal à cause d’un bruit ou d’un son ne signifie pas forcément que celui-ci est dangereux… tout particulièrement lorsque l’on souffre d’hyperacousie ! Il faut donc qu’elle apprenne à se protéger des quelques rares sons dangereux, sans se protéger excessivement du reste (les sons du quotidien). Evidemment, les concerts ou discothèques sont à proscrire.
  2. consulter un psy, pour qu’elle puisse confier des choses qu’elle ne pourrait pas vous confier à vous (si vous ressentez déjà une telle douleur chez elle, c’est qu’elle va… probablement encore plus mal que vous le pensez). Il ne faut surtout pas la laisser tomber dans la dépression car s’il est facile et rapide de chute, se relever peut être très compliqué.
A lire aussi :  "Je suis un homme" : Marie Nimier parle hyperacousie

Pour ce qui est de la méthode Tomatis, je l’avais envisagée sérieusement à une époque mais c’est horriblement cher (et non remboursé par la Sécurité Sociale) et ne pourrait, je pense, donner des résultats que sur le long terme, et une fois qu’elle sera un peu plus sereine. En d’autres termes, ce n’est pas la priorité.

Comment cette hyperacousie est-elle apparue ? Suite à un traumatisme auditif ? Ou rien de particulier ? Un gros stress récent ? Elle s’est installée peu à peu ou elle est apparue brutalement ?

Je vous souhaite beaucoup de courage… C’est déjà très important que vous soyez là pour la soutenir !

Tenez-nous au courant.

Laurent

Articles liés

RĂ©ponses