Le botox dans de beaux draps

Botox : 28 morts et 600 cas d’effets secondaires “graves”

L’Agence européenne du médicament (EMEA) a recensé plus de 600 cas où des personnes ayant reçu des injections de toxine botulique (Botox) ont subi de sérieux effets négatifs, et dans 28 cas, les patients sont morts, affirme l’hebdomadaire allemand Focus. Ces cas ont été recensés jusqu’à août 2007, écrit le magazine dans son numéro à paraître aujourd’hui. En Allemagne, il s’agirait de 210 cas depuis 1994 dont 5 mortels. En juillet 2007, l’Union européenne avait alerté les professionnels de santé sur les risques liés à cette toxine qui est à l’origine un poison violent, 40 millions de fois plus foudroyant que le cyanure. Elle avait renforcé les précautions d’emploi et complété la liste des effets indésirables.

574b39df8360d001f424acc084df5a41

Quelques mois plus tard, en février 2008, la Food and Drug Administration (FDA), l’autorité américaine de surveillance du médicament, avertissait pour sa part que l’usage du Botox pouvait avoir des effets dangereux, voire mortels, en cas de surdosage. Si la FDA avait évoqué des difficultés respiratoires dans des cas d’usage thérapeutique et souligné que “les cas les plus sérieux ont provoqué l’hospitalisation et la mort”, elle n’avait pour autant pas interdit la substance, utilisée notamment par des millions de personnes dans le monde dans des traitements cosmétiques pour gommer les rides. Aucune victime n’avait reçu du Botox à des fins cosmétiques, avait souligné la FDA. Une association consumériste américaine, Public Citizen, avait mis en cause l’inocuité du Botox, et affirmé que son usage était à l’origine de 87 hospitalisations aux Etats-Unis entre le 1er novembre 1997 et le 31 décembre 2006, et que 16 personnes en seraient mortes.

J’ai eu récemment droit à ma quatrième injection en moins d’un an – pas à une fin cosmétique 😉 – et suis toujours en vie. Increvable, je vous dis !

A lire aussi :  Troubles de l'oreille interne et modifications du cerveau

(lu dans Var Matin, le 1er septembre 2008)

(photo prise par Guess Who dans le caveau de Marie Therese d’Harcourt au cimetière de Cimez, dans la belle ville de Nice)

Articles liés

Réponses