Botox : injection de toxine botulique contre le bruxisme

Injection de botox contre le bruxisme
Injection de botox contre le bruxisme
Injection de botox (traitement du bruxisme)

Pour celles et ceux qui lisent Oreille malade depuis le dĂ©but (une quinzaine d’annĂ©es, dĂ©jĂ  🙂 ), ce ne sera pas une surprise de savoir qu’il est possible d’avoir recours Ă  une injection de toxine botulique (botox) dans les muscles de la mâchoire pour traiter le bruxisme.

En effet, j’y avais eu recours il y a plus de dix ans, lorsque je vivais encore Ă  Paris, dans l’espoir que cela puisse soulager au moins lĂ©gèrement mes douleurs permanentes aux mâchoires – et aux oreilles. Et puis, soyons fou, que cela aide Ă  diminuer, ne serait-ce qu’un tout petit peu, mes acouphènes.

J’avais alors eu droit, de mĂ©moire, Ă  3 injections de botox, espacĂ©es de quelques semaines.

Difficile de dire, avec du recul, si cela m’avait aidĂ©, ne serait-ce qu’un peu. Ce qui est certain est que, si diminution des douleurs Ă  la mâchoire et/ou baisse des acouphènes / hyperacousie, elle n’a pas dĂ» ĂŞtre phĂ©nomĂ©nale. Notons que je portais une gouttière toutes les nuits depuis quelques annĂ©es dĂ©jĂ , mais que l’activitĂ© Ă©lectrique des principaux muscules de ma mâchoire (muscle massĂ©ter…) avait Ă©tĂ© mesurĂ© avant injection de botox Ă  environ 10 fois la norme (entre 7 et 12 fois). Ce qui est bien sĂ»r considĂ©rable…

On m’a diagnostiquĂ© un SADAM (Syndrome algo-dysfonctionnel de l’appareil mandicateur), anciennement “syndrome de Costen”, et nouvellement DAM (dĂ©sordres de l’appareil manducateur) ou encore DTM. Bref, un trouble sĂ©rieux de l’ATM (articulation temporo mandibulaire).

Pour rappel, on parle de bruxisme, ou bruxomanie (terme beaucoup plus rare apparemment), lorsque l’on observe des mouvements rĂ©pĂ©tĂ©s et inconscients de friction des dents (dĂ©finition Larousse).

A lire aussi :  Vers la guĂ©rison des acouphènes ?

Toujours est-il que, près de 20 ans après le dĂ©but de mon parcours du combattant, et faisant toujours face Ă  des douleurs chroniques importantes, sans parler d’acouphènes bien prĂ©sents, je suis tombĂ© il y a quelques semaines sur un article qui traitait des avancĂ©es en matière de traitement du bruxisme, et notamment de l’utilisation du botox, dans le but de susciter un relâchement des principaux muscles de la mâchoire.

Après avoir hĂ©sitĂ© quelques jours, j’ai donc dĂ©cidĂ© de franchir le pas. Dans le but de voir mes douleurs Ă©voluer, mĂŞme temporairement, et sans forcĂ©ment d’espoir quant aux acouphènes ou Ă  l’hyperacousie.

Ce que j’ai appris ? Apparemment, les injections de botox sont dĂ©sormais beaucoup plus fortes qu’Ă  l’Ă©poque (un quantitĂ© bien plus importante de produit est injectĂ©e Ă  chaque fois). La raison est qu’au dĂ©but de ces traitements, c’est-Ă -dire lorsque je l’ai moi-mĂŞme fait, il y avait des craintes du corps mĂ©dical… Craintes lĂ©gitimes puisque, rappelons-le, le botox, ou toxine botulique, est un poison très puissant ! Et comme c’est la dose qui fait le poison…

Apprenant cela, j’avoue avoir eu un boost d’espoir, un shoot d’espĂ©rance… Si les injections de botox survenues Ă  la fin des annĂ©es 2000 n’avaient, semble-t-il, pas eu d’effet pour moi, c’est peut-ĂŞtre que la dose Ă©tait Ă  l’Ă©poque bien trop faible !

Je me suis donc prêté au jeu, il y a environ un mois et demi maintenant.

Nouvelle dĂ©ception, malheureusement. Aucun effet notable, ni sur les douleurs, ni sur les sifflements d’oreille, ni sur l’hypersensibilitĂ© auditive. Je tiens Ă  souligner que le mĂ©decin ne m’a pas vendu de faux espoir, et que la seule indication Ă©tait le bruxisme (il a tenu Ă  juste titre Ă  me rappeler que la mĂ©decine ne connaĂ®t toujours Ă  peu près rien sur les acouphènes ou l’hyperacousie et, surtout, que ces pathologies sont multifactorielles).

A lire aussi :  Allo docteur : les acouphènes

Bref, encore un coup d’Ă©pĂ©e dans l’eau, mais cela fait des annĂ©es que je n’avais rien tentĂ©. Cela valait le coup d’essayer 🙂

Est-ce que parmi vous certains ont eu plus de succès que moi dans le traitement du bruxisme via injection de botox ?

Articles liés

RĂ©ponses