Acouphènes supportables mais qui m’inquiète, sensation bizarre, stress ou plus grave ?

acouphènes supportables

Bonjour Ă  tous, je me presente, Audrey 32 ans.

J’ai des acouphènes depuis l’adolescence. A l’époque, j’ecoutais la musique avec le casque de la chaîne hifi et j’ai du un peu abuser de ” Nirvana”.
Un soir en me couchant, mes légers sifflements se sont transformés et j’entendais comme des tintements de cloches !
Mon generaliste m’a fait passer en urgence un scanner ou un irm du cerveau ( je ne me souviens plus) mais Ras.
Si je me souviens bien ces bruits de cloches ont durés qq semaines et puis sont partis.

J’ai tjs conservé des sifflements que j’entends le soir avant de me coucher, un bruit qui fait ” iiiiiiiiiiiiii” en continu.

Ça ne me gêne pas franchement, j’en ai l’habitude.

Depuis plusieurs annees je fais du sport en club et parfois la musique est vraiment insupportable. Il m’est arrivé plusieurs fois d’avoir très mal au tympans en sortant des cours. Depuis quelques mois j’utilise des boules quies, j’aime les bouchons en mousse que l’on trouve dans les avions d’air France. Je n’ai pas trouvé d’autres bouchons plus confortables et discrets ( parfois trop longs qui depassent).
Ces bouchons pendant les séances de sport sont un bien-être, j’entends la musique mais de manière raisonnable et sans vibrations terribles ! Je précise que je ne suis pas la seule à être gênée par le bruit de la sono, c’est vraiment fort, ce n’est pas moi qui suis sensible.

VoilĂ  quelques semaines que mes acouphènes sont un peu plus forts. Il ne me gĂŞnent pas la journĂ©e ( Dieu merci quand je lu les autres tĂ©moignages), mais je m’inquiète car j’entends par moment comme des dĂ©flagrations, une sensation d’oreille bouchĂ©e qui se dĂ©bouche, avec un sifflement très aigu qui s’estompe ensuite en qq secondes.

Je suis inquiète, j’ai peur d’avoir un problème circulatoire.

Je m’adresse à vous car mon rdv avec l’orl est prévu dans 1 mois !

Mais j’ai fait un prise de sang au mois de janvier qui était ok.

Je dois aussi vous dire que je vis une pĂ©riode de stress Ă©norme car je viens de perdre mon travail après une pĂ©riode de harcèlement. Une procĂ©dure est en cours et je ne sais pas oĂą je vais, ni comment ça va finir. C’est donc une pĂ©riode très difficile pour moi. J’ai commencĂ© Ă  me faire suivre par un psy pour Ă©vacuer tout le mal que l’on m’a fait.

J’ai aussi des problèmes de cervicales et j’ai commencé des manipulations avec un ostéopathe. J’ai lu sur Internet que ça pouvait être lié aussi.
Donc voilĂ , ma question arrive enfin ! Pensez vous, d’après votre vĂ©cu, que ces dĂ©flagrations sont graves ou bien que tout cela peut ĂŞtre un phĂ©nomène de stress ?

Merci Ă  vous pour vos reponses.


Meilleure réponse :

A lire aussi :  Traumatisme auditif : tĂ©moignages, morceaux choisis

Au sujet du harcèlement moral, il faut absolument vous dĂ©fendre (je sais combien c’est difficile quand on n’est pas en bonne santé…). Si cela peut aider, j’ai trouvĂ© ce billet intĂ©ressant sur le site d’Anne Prevosteau Leclerc, avocat Ă  la cour d’appel de Paris : Harcèlement moral


Autre réponse :

Vous avez de gros problèmes avec une induction psychologique.

C’est donc bien dans ce sens qu’il faut travailler pour l’instant.

Cela est tout a fait de nature a exacerber votre problème, le stress est très

mauvais pour les acouphéniens.

Il faut vous défendre mais aussi vous détendre.

Un peu de sophrologie et peut ĂŞtre quelques petits anxyolitiques vous y aideraient.

Tant que les nerfs auditifs fonctionnent normalement, pas de craintes.

Votre ORL effectuera certainement un test dans ce sens.

Bon courage

 

Articles liés

Cinema : traumatisme sonore

Traumatisme auditif au cinéma. Témoignage de Julie (mars 2010) : Mon histoire a commencé le mardi 19 janvier 2010 à 16h30 au cinéma Gaumont Opéra à Paris. Je vais voir le film Avatar. Pendant la séance, des cris sridents me font très mal à l’oeille. Le son en général était très fort.

RĂ©ponses