Hyperacousie : que faire ?

Bonjour à tous,

je suis hypersensible des oreilles (hyperacousie) mais je n’ai jamais vu de médecin pour cela, car quoi de plus normal que de bien entendre ???!!!

Malheureusement, je ne trouve rien sur quoi faire pour me désensibilisé au bruit,

je souffre au quotidien : les voitures, les enfants qui jouent, les gens qui parlent forts … Je souhaiterai déménager au milieu d’un champs pour être un peu tranquille.

Est-ce que quelqu’un peut m’aider, me dire comment faire avant que je tue un de mes voisins … ???

Que faire ?

Merci à tous ceux qui vont répondre

Léa


Meilleure réponse :

Bonsoir Léa, j’ai moi aussi de l’hyperacousie ainsi qu’une baisse auditive de l’oreille gauche, des acouphènes, la totale, et  malheureusement, au niveau des médecins, ORL   et Cie, ils n’ont pas de solutions miracles.

Pour ma part, travaillant en milieu bruyant, animatrice de jeunes enfants, j’ai été obligé de demander un réaménagement de mon poste, du coup je suis reconnue travailleur handicapée!

Pour soulager, il te faut du calme, pas trop de silence, sinon tu ne pourras jamais t’en sortir, il faut réhabituer ton système auditif avec douceur et patience,  j’ai été obligé de prendre un anti-dépresseur combiné avec un anxiolytique, pour que mes nerfs me lâchent la grappe! (sur une courte durée!)  Mais je te conseilles fortement de consulter un ORL quand même!! Va regarder sur les sites ils y’en a plein d’intéressants! voilà ma petite Léa, sache que tu n’es pas toute seule a vivre ce calvaire, je te souhaite beaucoup de patience.


Autres réponses :

Merci carole pour ton aide,

A lire aussi :  Stimulation du nerf vague, à quand un traitement en France ?

malheureusement je n’imagine pas réussir à m’adapter au bruit, j’ai l’impression que c’est mission impossible…

Je ne cherche pas nécessairement le calme absolu, je laisse ma TV allumé … mais j’ai beaucoup de mal à trouver un endroit calme quand j’en ai besoin… (en pleine ville, sans forêt … c’est dur) …

Les boules quies sont devenues mes amies mais malheureusement au bout d’un moment ça fait mal … (petites oreilles !!).

Le comble, c’est que je suis dans un appartement censé être dernier cri en isolation phonique et …

soit c’est moi … soit les normes sont loin d’être respectés.

Et ma plus grande difficulté, c’est avec les voisins, quand tu rentres chez toi, tu penses pouvoir être protégé, au calme mais avoir un peu de civisme et de respect pour les autres avec son voisinage, ça semble impossible.

Je me heurte à un mur infranchissable, les talons (pied nu ou en chaussure), les meubles qui bougent toutes la journée (jour et nuit), les enfants qui courent dans les appart ou jouent au ballon contre les murs, les portes qui claquent … Je passe mon temps à sursauter et je deviens une vrai pénible parce que je ne supporte plus rien. Mon mari ne semble pas en souffrir mais j’ai une vraie anxiété de tout ça et j’ai beaucoup de mal à comprendre pourquoi les gens ne sortent pas leur enfant, n’enlève pas leur chaussure  …

Quotidien vraiment difficile …


Léa, il faut que tu consulte!!! d’abord, ton médecin, car ce que tu m’écris me parais important, il ne faut pas que tu laisse traîner, il te faut de l’aide, il faut que tu comprennes  que tes nerfs vont te lâcher, et tu auras d’autres conséquences!! fais le!  Ton médecin va prendre en compte ta situation, te donner un traitement pour te soulager nerveusement, ensuite il va t’orienter ver un spécialiste, ton hyperacousie est peut être due justement à trop de bruit, à la  fatigue, lui seul pourra t’aider!!!

Et malheureusement nous vivons dans un monde rempli de bruit,de fureur et  d’incivilité, il faut essayer de vivre avec, mais tu as le droit de te donner les moyens pour que cela ne nuise pas à ta santé, ne te décourage pas et je te le répète, ne reste pas seulE et va consulter, s’il te plait!

A lire aussi :  Témoignage de victimes de troubles auditifs – acouphènes et hyperacousie

Cordialement,

Tiens moi au courant, si tu as besoin de parler je suis là!

Related Articles

Un autre monde est possible. Malheureusement.

Témoignage d’une victime d’hyperacousie sévère : Sylvie. “Je ne sais pas précisément comment mon hyperacousie est arrivée. Tout ce que je sais c’est que je suis entrée dans un autre monde que j’ai très peur de l’avenir, que professionnellement ca ne va pas être simple (J’ai été licenciée par la CPAM pendant mon arrét maladie).”

Réponses