La télémédecine légale en France

La médecine à distance autorisée : le diagnostic médical par internet, une véritable évolution ?

Ce qui peut apparaitre comme une petite révolution et une excellente nouvelle, par exemple et notamment pour les personnes qui souffrent d’hyperacousie, est-il réellement autre chose qu’une simple reconnaissance d’un usage déjà répandu (sans même parler de ce qui se fait depuis longtemps déjà à l’étranger) ?

Eléments de réponse…

«Ce n’est pas demain la veille qu’on fera des consultations par Internet»

La télémédecine dispose désormais d’un cadre juridique : un décret qui vient d’être publié au Journal officiel réglemente à partir d’avril 2012 des activités telles que téléconsultation, téléexpertise, télésurveillance médicale ou téléassistance médicale.

Révolution ou simple reconnaissance de ce qui se fait déjà ? Le docteur Claude Leicher, président du syndicat des médecins généralistes MG France, opte pour le second choix.

Lire :

«Ce n’est pas demain la veille qu’on fera des consultations par Internet»

(Photo : cite-sciences.fr)

A lire aussi :  "Les bruits peuvent devenir une agression intolérable"

Articles liés

Nicolas Sarkozy : malaise lipothymique, vagal… ou verbal ?

Nicolas Sarkozy a subi hier un malaise. Vagal, lypothimique, d’effort, de surcharge de travail… On en sait suffisamment aujourd’hui : le Président est surmené en plein mois de juillet. Pourtant, aujourd’hui, le malaise persiste. Mais il est d’une autre nature.

Comment l’expliquer ? Et serait-ce une opportunité dans notre lutte contre les acouphènes ? Oreille malade vous dit tout !

Réponses