L’appareillage auditif diminuerait les risques de démence

La folie serait dure d’oreille

Dans une Ă©tude parue dans l’édition du 14 fĂ©vrier de la revue mĂ©dicale amĂ©ricaine Archives of Neurology, des chercheurs de la facultĂ© de mĂ©decine Johns Hopkins (États-Unis) suggèrent que la surditĂ© pourrait accroĂ®tre le risque de dĂ©mence chez les personnes âgĂ©es. […] “Si cette observation est confirmĂ©e indĂ©pendamment par d’autres Ă©tudes, cette dĂ©couverte pourrait avoir des retombĂ©es importantes pour la santĂ© publique”, relève le docteur Frank Lin, principal auteur de l’étude, qui rappelle que la surditĂ© peut-ĂŞtre Ă©vitĂ©e et corrigĂ©e par les technologies actuelles et que ces interventions, en retardant la survenue de la dĂ©mence, pourraient en faire baisser la frĂ©quence de plus de 10 % d’ici 2050.

Via Audition Infos : L’appareillage auditif diminuerait les risques de démence

(Illustration : Prolune)

A lire aussi :  Malaise, perte de connaissance, acouphène

Articles liés

“Interphone” : Ă©tude danger tĂ©lĂ©phone mobile

Risque de cancer pas évident… mais pas impossible ! « On ne met pas en évidence un risque accru, mais on ne peut conclure qu’il n’y a pas de risque, car il y a suffisamment de résultats qui suggèrent un risque possible » Elisabeth Cardis, principale chercheuse responsable de l’étude Interphone sur les dangers du téléphone mobile.

RĂ©ponses