Get a sleep !

insomnie suite acouphènes

N’en dĂ©plaise aux discours conventionnels et conventionnĂ©s de nos ORL de quartier, il suffit d’effectuer quelques rapides recherches sur le net pour trouver par dizaines, par centaines, par milliers des personnes dont la vie est pourrie par les sifflements d’oreilles.

Rencontrant moi-même actuellement certaines difficultés dans ma quête du sommeil juste (comme aurait pu le dire notre Ségolène Poulidor nationale), je me suis aventuré sur la toile.

Voici un petite phrase aperçue alors dans le coin d’un blog nommĂ© ZeroSix [le blog n’existe plus], sous l’intitulĂ© “Get a sleep !” :
5 h du mat’ le sel me pique, ça dĂ©mange, j’ai chaud, mes acouphènes sifflent très fort, fĂ´ ke je demande Ă  un huissier de venir constater ce tapage nocturne dans ma tĂŞte avec un sonomètre.

HĂ© oui ! Pendant que certains ronronnent, d’autres sifflent.

Et ça fait pas tout à fait le même effet.

A lire aussi :  Les gens sont des cons (.com)

Articles liés

L’acouphène en chantant

MorphĂ©e a des acouphènes. Petite soirĂ©e nocturne lĂ©gèrement improvisĂ©e avec tout ( ou presque ) les amis de la ferme. […]
Avec les blagues de StĂ©phane, Coraline qui riait, la joie et l’Ă©nergie des deux soeurs, sans oublier notre ami Acouphène en musique !!!!

Voyage astral : son aigu et bourdonnement

“J’essaye de faire le voyage astral, mais durant mes tentatives, j’entends un son aiguĂ« qui s’amplifie, un peu comme celle d’une alarme mais un poils plus grave. Et qui s’arrĂŞte de monter arriver a un volume. Alors je me demandait si c’Ă©tait bon signe ou tout simplement que ma concentration est suffisante pour entendre ce son qui d’habitude ne m’affecte pas.”

RĂ©ponses