Les aveugles – F’Murrr

“A croire que c’est mieux de se couper l’oreille” *

Déçus par un accueil villageois hostile, quatre aveugles (dont un qui triche et un qui est sourd, pour cause de walkman dans l’oreille) décident d’aller prendre quelque repos dans un coin tranquille.
En prime, F’Murrrr dérape un peu dans le XIXe siècle, puisque le pauvre chevalier, après s’être fait arracher une oreille au combat, décide de se lancer dans la peinture des tournesols. (Les plus cultivés y verront une allusion discrète à Van Gogh). L’ambiance est à l’hystérie et le dessin d’une grande beauté (médiévale aussi).

Ce petit bijou d’humour loufoque, publié initialement dans A suivre et édité chez Casterman en 1992, était devenu introuvable. Le revoilà chez Dargaud, l’éditeur qui abrite également, comme chacun sait, les bestioles absurdes du Génie des alpages.

* Diabologum, “Il faut” – Album : “#3 – Ce n’est pas perdu pour tout le monde…”


La maman et la putain, Diabologum
envoyé par mudar1488. – Regardez la dernière sélection musicale.

A lire aussi :  Une fontaine de jouvence dans la cochlée

Articles liés

Réponses