L’espérance dévie

Lu dans TV-Hebdo, n° du 7 au 13 septembre 2008, en page 74, dans la rubrique “Bien-être”, un articlue intitulé “rallonger son espérance de vie”, sous la plume de Brigitte-Fanny Cohen.

Morceaux choisis :

Jusqu’à quel âge vivrez-vous ? Deux médecins anglais (Vivre plus longtemps, la bonne équation, des Docteurs Trisha Macnair et Olga Calof, aux éditions Tornade) nous donnent des pistes de longévité.

Dans les poins positifs, on trouve par exemple :

70f83421793d7b1d9ffeb29575a2fdef

Faire la sieste : + 1 an

Cette pause en journée évacue la fatigue et recharge les batteries. Des scientifiques ont montré qu’elle entraîne un repos cérébral et une relaxation musculaire et nerveuse. Une étude menée en Grèce a indiqué que des siestes de trente minutes par jour réduiraient les risques de maladies cardiaques chez les hommes. La sieste permet de récupérer des nuits trop courtes. Le manque de sommeil peut réduire l’espérance de vie.

Dans les points négatifs :

Etre déprimé : – 5 ans

La dépression accroît l’anxiété, le stress et affaiblit les défenses immunitaires.

Subir la pollution sonore : – 1 an

Le bruit génère du stress, accroissant les maladies cardio-vasculaires.

Bon bon… Logiquement, avec la dépression sévère que j’ai traversée, les troubles du sommeil qui me poursuivent et la pollution sonore qui me pénètre, je ne dois plus en avoir pour bien longtemps.

Surtout lorsque l’on sait que les crises cardiaques sont légion dans ma famille.

On verra bien, je suis pas pressé ! 😀

A lire aussi :  Les acouphènes, ils ne passeront pas par moi

Articles liés

Journée du sommeil 2010

Journée Nationale du Sommeil + Journée Mondiale du Sommeil en France = Journée du Sommeil. En 2010, la Journée Nationale du Sommeil fêtera sa 10ème édition et sera le relais de la Journée Mondiale du sommeil en France. A cette occasion, elle devient la Journée du Sommeil®.

Réponses