Suicide Man (demo Amiga)

Suicide Man (Amiga)

Se suicider en beauté sur ordinateur Commodore Amiga

J’ai retrouvĂ© très rĂ©cemment une dĂ©mo (trois dĂ©mos, en fait) que j’avais sur mon Amiga 500 au dĂ©but des annĂ©es 90. Suicide Man, cela s’appelait. Et s’appelle toujours. OĂą l’on y voit que le suicide peut ĂŞtre tout un art.

A lire aussi :  Tirez sur l’ambulance !

Articles liés

Sparklehorse : suicide de Mark Linkous

Le chanteur américain s’est donné la mort. Le leader de Sparklehorse, pour ainsi dire Sparklehorse à lui tout seul, s’est suicidé. Il souffrait de dépression depuis des années et avait déjà frôlé la mort en 1996, suite à une overdose de Valium et d’antidépresseurs.

“Le niveau sonore du concert de Suicide est Ă  12 sur l’échelle de My Bloody Valentine”

Mourir, c’est simple comme un (concert de) Suicide.

Les Inrocks, ce torchon gauchiste de rebellocrates acnĂ©eux, nous relate son festival de Primavera, le festival de Barcelone (plus qu’excellent dans sa programmation, comme toujours, il faut bien le reconnaĂ®tre ! ) qui a rassemblĂ© cette annĂ©e 140 000 festivaliers pour 267 concerts sur quatre jours (!).

Sepultura : un ingénieur du son se suicide

Un Belge de 29 ans, adepte de métal, se donne la mort. « Triste nouvelle dans les journaux belges aujourd’hui. Dietrich Hectors, un adepte de la musique métal âgé de 29 ans (et ingénieur du son) s’est suicidé vendredi dernier car il souffrait d’acouphènes violents et d’hyperacousie sévère. »

RĂ©ponses