Handicap non visible : faut-il en parler ?

Handicap invisible

En France, 80% des personnes ayant un handicap ont une déficience non visible. Faut-il le déclarer à son employeur ? Comment et à quel moment ? Les réponses avec Guy Tisserant, cofondateur de TH Conseil, cabinet de conseil, formation et recrutement spécialisé dans le handicap et la diversité.

A lire sur France 5 emploi [lien supprimĂ© car le contenu n’est plus disponible]

Handicap invisible
Handicap invisible
A lire aussi :  Iggy Pop hausse le son

Articles liés

France Telecom : Suicide ? Questionnaire sur le stress !

Conditions de travail en question

Les 102 000 salariĂ©s du groupe ont reçu ce matin par courrier Ă©lectronique (“e-mail” pour Ă  peu près tout le monde, “courriel” pour TĂ©lĂ©rama et l’AcadĂ©mie française) une liste de 160 questions sur leurs conditions de vie au bureau.

Vous pouvez consulter le questionnaire complet ici, conçu par le cabinet d’audit Technologia.

“Les bruits peuvent devenir une agression intolĂ©rable”

Les oreilles des Franciliens sont soumises Ă  rude Ă©preuve. Chef de service ORL Ă  l’hĂ´pital Lariboisière de Paris et responsable des urgences ORL pour l’ĂŽle-de-France, le professeur Patrice Tran Ba Huy s’intĂ©resse plus particulièrement aux lĂ©sion provoquĂ©es par une exposition aux nuisances sonores. Mais l’impact du bruit sur la santĂ© peut prendre d’autres aspects.

RĂ©ponses

  1. en parler n’est pas chose aisĂ©e car le handicap reste un sujet profondĂ©ment tabou dans notre sociĂ©tĂ©.
    en tout cas,c’est mon impression.
    il est courant de se moquer,de briser les handicapés.
    et la souffrance est souvent minimisĂ©e dans notre sociĂ©tĂ© parce qu’elle dĂ©range.
    pourtant en parler peut casser (difficilement??) le tabou.