Et si le vrai luxe, c’était le silence ?

Lu dans le hors-série du magazine Psychologies de novembre / décembre 2007, intitulé “le vrai luxe”.

Quelques personnalités ont choisi un thème afin d’illustrer ce numéro : celui retenu par Marc-Olivier Fogiel est le silence.

Interview de Véronique Blamont

Son luxe ? Etre à la ville un homme taiseux. Et offrir la douceur d’une plage de silence à son invité du jour, lors de son émission matinale sur RTL : on ne pouvait pas le rater. Entretien avec ce journaliste, célèbre pour ses interviews télévisés en mode mitraillette, épris, dans la vie, de mutisme.

Morceaux choisis :

Psychologies : Quelle est votre définition du silence ?

3e8a98af0774b755ffbf2095451117e1

Marc-Olivier Fogiel : Sérénité, calme, plénitude. S’extraire du quotidien.

Il ajoute ensuite :
Je peux, plusieurs fois par jour, au milieu d’une ruche, me dégager et accéder au calme total. J’ai la faculté d’entrer dans un silence intérieur et de ne même plus entendre les sons avoisinants. Ces « micro-pauses » régulières me permettent de recharger mes batteries, de repartir et de me remettre dans la frénésie de l’existence. […] Il me faut trois quart d’heures de silence pour réaliser une vraie coupure. S’il m’arrive d’aller directement au lit, ce ses de décompression indispensable me manque. […] Je me débranche pour ne pas être en suractivité. […]
Pour moi, [le silence] représente un équilibre de vie. Et puis, il a aussi l’immense mérite d’être un luxe accessible. Et ceci à toute heure de la journée.

Malheureusement pas pour tout le monde…

Vous pourrez retrouver l’intégralité de cette interview sur le site de Psychologies dès le mois de novembre 2008.

A lire aussi :  L’addiction au travail mène au crime

(Couverture du n° 1509 de Famille chrétienne, du 16 au 22 décembre 2006, à l’occasion d’un billet d’Edouard Hubert sur le film le Grand Silence)

Articles liés

La culture et le silence

La culture et le silence, un film de formation. Un dispositif d’éducation à l’image en Languedoc-Roussillon vu par des étudiants de 3ème année de Licence Cinéma de l’Univ. Montpellier 3 (année 2007/2008 , cours “les dispositifs d’éducation à l’image”).

Réponses