Nexen, nouveau Mediator ?

Nexen

Un anti-inflammatoire dangereux… et peu efficace

Prescrire revient sur un anti-inflammatoire “pas plus efficace que de nombreux autres”, le nimĂ©sulide (Nexen) “encore commercialisĂ© malgrĂ© des hĂ©patites graves”, plus de 500 selon un rapport de la Commission d’autorisation de mise sur le marchĂ© europĂ©enne. Ce mĂ©dicament a Ă©tĂ© retirĂ© du marchĂ© en Finlande et en Espagne en 2002, et aussi notamment en Argentine, en Belgique, en Irlande, Ă  Singapour.

Lire : Et voiçi les autres MEDIATOR : BuflomĂ©dil,NimĂ©sulide (Nexen)…

Alors, qui sera le nouveau Mediator ? Le Buflomedil, vasodilatateur qui peut ĂŞtre mortel ? Le Nexen ? Ou encore le Javlor ?

A lire aussi :  Malaise, perte de connaissance, acouphène

Articles liés

Wikipedia du médicament : Meamedica

MĂ©amĂ©dica, un Vidal participatif. Alors que l’AutoritĂ© française de sĂ©curitĂ© sanitaire des produits de santĂ© (Afssaps) est accusĂ©e d’avoir rĂ©agi tardivement aux dangers du Mediator, un nouveau site internet, MĂ©amĂ©dica, propose de « soutenir le patient » en consultant notes et avis des internautes sur les mĂ©dicaments.

RĂ©ponses

  1. Mediator: virage Ă  180 degrĂ©s pour Servier qui reconnaĂ®t un risque [lien supprimĂ© car l’article n’est plus disponible]
    “Le mea culpa de Servier, reconnaissant que le Mediator a “pu reprĂ©senter un vrai risque pour certains patients”, constitue un virage dans la communication du laboratoire, jusqu’alors très controversĂ© pour son discours cherchant Ă  dĂ©douaner son mĂ©dicament.”

  2. Multaq : un nouveau médicament sous surveillance
    “Nouveau rebondissement dans la sphère pharmaceutique, le Multaq a Ă©tĂ© dĂ©clarĂ© “sous-surveillance” par l’Afssaps qui fait plus que jamais preuve de vigilance suite aux scandales du Mediator et de l’IsomĂ©ride. Le produit du laboratoire Sanofi-Avantis est un anti-arythmique, gĂ©nĂ©ralement prescrit dans le cadre de troubles du rythme cardiaque. Il est soupçonnĂ© de provoquer une insuffisance hĂ©patique et les personnes prenant ce traitement sont priĂ©es de se rendre chez leur mĂ©decin, relaye l’AFP.”

  3. UFC-Que Choisir : les mĂ©dicaments Ă  Ă©viter [lien supprimĂ© car le site n’existe plus]
    « l’UFC-Que Choisir déclaré que 31 de ces médicaments sont à éviter, dont 8 particulièrement dangereux, sont à retirer du marché sans attendre : Actos, Arcoxia, Equanil, Hexaquine, Nexen, Valdoxan, Vastarel et Zyban. »