MĂ©dicament Buflomedil : effets secondaires mortels

Buflomedil : réévaluation puis retrait ?

Le processus de rĂ©Ă©valuation du buflomĂ©dil pourrait aboutir dans les prochaines semaines Ă  un retrait ou une suspension de ce mĂ©dicament vasodilatateur, a indiquĂ© mardi un responsable de l’Agence française de sĂ©curitĂ© sanitaire des produits de santĂ© (Afssaps). 

Selon la revue mĂ©dicale indĂ©pendante Prescrire, le buflomĂ©dil (noms de marque: Fonzylane, BuflomĂ©dil EG…) doit ĂŞtre retirĂ© du marchĂ© en raison d’effets indĂ©sirables cardiaques et neurologiques parfois mortels. 

Lire : Médicament Buflomédil: la réévaluation pourrait aboutir au retrait 

A croire que tous les mĂ©dicaments vasodilatateurs prĂ©sentent, comme le Vastarel et le Trivastal, des effets secondaires dangereux et un bĂ©nĂ©fice peu Ă©vident…

A lire aussi :  La sensibilitĂ© auditive rend con

Articles liés

Nexen, nouveau Mediator ?

Un anti-inflammatoire dangereux… et peu efficace. Prescrire revient sur un anti-inflammatoire “pas plus efficace que de nombreux autres”, le nimĂ©sulide (Nexen) “encore commercialisĂ© malgrĂ© des hĂ©patites graves”, plus de 500 selon un rapport de la Commission d’autorisation de mise sur le marchĂ© europĂ©enne.

Mépronizine, somnifère dangereux

Danger Mépronizine ! Risque d’intoxication et effets indésirables neurologiques. La réévaluation du rapport bénéfice/risque de la Mépronizine, un somnifère indiqué dans l’insomnie occasionnelle chez l’adulte, a conduit l’Agence française de sécurité sanitaire des produits de santé (Afssaps) à modifier ses conditions d’utilisation.

RĂ©ponses

  1. bjrs ,j’ai pris du nexen pendant plusieurs mois pour une douleur au dos, depuis j’ai des confusion mentales et en aout 2009 j’ai dĂ©clarĂ© une polyarthrite rhumatoĂŻde et des rhinite a rĂ©pĂ©tition,ce mĂ©dicament est a bannir,mais voila comment prouver que j’en ai pris ? j’ai jetĂ© les ordonnances ,mais il me reste quelques boites .de plus j’ai eu des douleurs qui on nĂ©cessitĂ© d’un Ă©lectrocardiogramme car j’avais des douleurs violentes au cĹ“ur.merci de votre rĂ©ponse

  2. Après le Mediator, le buflomĂ©dil. La revue mĂ©dicale indĂ©pendante Prescrire demande dans son numĂ©ro de janvier le retrait du marchĂ© de ce mĂ©dicament jugĂ© “sans intĂ©rĂŞt thĂ©rapeutique” et accusĂ© d’entraĂ®ner “des effets indĂ©sirables neurologiques et cardiaques, parfois mortels”.

    La revue Prescrire avait dĂ©jĂ  jouĂ© un rĂ´le d’alerte dans l’affaire du Mediator. Elle dĂ©nonce aujourd’hui les mĂ©faits d’un autre produit “commercialisĂ© depuis plus de 20 ans en France” : le buflomĂ©dil. Ce mĂ©dicament est utilisĂ© pour des manifestations douloureuses (“claudication intermittente”) de l’artĂ©rite au cours de la marche. “Il a des effets indĂ©sirables neurologiques et cardiaques, parfois mortels, en particulier en cas de doses Ă©levĂ©es ou inadaptĂ©es Ă  l’insuffisance rĂ©nale. Il faut le retirer du marchĂ©”, juge Prescrire qui ajoute que le buflomĂ©dil est “sans intĂ©rĂŞt thĂ©rapeutique dĂ©montrĂ©”.

  3. Bonjour,
    Mes problèmes d’hyperacousie sont apparus suite Ă  un concert mais j’ai Ă©galement reçu un prescription de Buflomedil Ă  cette Ă©poque. (Il y a presque 6 ans). Est-ce que d’après vous cela peut provenir du Buflomedil? J’avais Ă©galement des acouphènes pulsatiles dans l’oreille Ă  ce moment lĂ  (aujourd’hui disparus).Ce mĂ©dicament Ă©tait dĂ©jĂ  interdit en France (mais pas en Belgique ) lorsque l’on me l’a prescrit.