J’ai cru voir un gros minet

Imaginez une personne à qui on suggère sous hypnose qu’à son réveil elle aura mal au poignet. Si la suggestion hypnotique fonctionne, s’agit-il d’une douleur provoquée par hypnose, ou juste d’une personne poussée à croire qu’elle a mal ? Si vous répondez que l’hypnose a provoqué une douleur réelle, imaginez ce qui se serait produit si la suggestion hypnotique avait été : “A votre réveil, vous croirez avoir mal au poignet.” Si cette dernière suggestion fonctionne, n’est-on pas dans le même cas que précédemment ? Croire que l’on souffre, n’est-ce pas souffrir ?

Le philosophe Daniel Dennet, in Brainstorms : Philosophical Essays on Mind and Psychology, Bradford/MIT Press, Cambrdige, Massachussets, 1981
(cité par Daniel Todd Gilbert, Et si le bonheur vous tombait dessus)

Related Articles

Mal dans ma peau

“Vous, qui entendez bien, vous n’imaginez même pas le malaise que je ressens au quotidien… Premièrement, j’ai un acouphene permanent. Imaginez avoir un robinet, ou « mieux », une télé qui grésille en permanence dans votre oreille droite : c’est ce que je vis tous les jours.”

Comportement à risque

Imaginez. Imaginez une scène. Imaginez des enfants qui sniffent de la coke à même le sol. Imaginez des enfants qui s’enfilent des litres de vodka avant de piquer la bagnole de papa pour aller prendre un bain de minuit. Imaginez des enfants qui jouent avec des allumettes dans une cabane en bois par temps sec.

Réponses