La musique, mauvaise pour la mémoire et la concentration

La musique de fond trouble l’attention

Une étude vient de montrer qu’écouter de la musique en travaillant diminue notre capacité à nous souvenir d’informations reçues… Fanas du casque à écouteurs au boulot, attention !

A lire sur e-sante.fr :

La musique de fond est mauvaise pour la mémoire…

Et qu’en est-il du bruit de fond ? Je veux bien entendu parler des acouphènes…

J’ai ma petite idée sur la question.

(Illustration)

A lire aussi :  Eureka Santé : acouphène sur eurekasante.fr

Articles liés

Roberto Juarroz

Poésie verticale. Un bourdonnement de fond témoigne de la présence des choses. Nous avons besoin de la parole et du vent pour le supporter. Un bourdonnement de fond dénonce l’absence des choses. Nous devons inventer une autre mémoire pour ne pas devenir fous. Un bourdonnement de fond annonce qu’il n’y a rien qui ne puisse exister.

Réponses

  1. Pour ce qui concerne le bruit de fond, l’article précise “le silence ou un environnement sonore stable (c’est-à-dire une voix qui répète toujours le même chiffre) obtenaient de meilleurs résultats”.

    “environnement sonore stable” = “bruit de fond” je suppose…

  2. Dans le cas d’acouphènes non stables, il y a ici l’intérêt du port de générateurs de bruit blancs qui permettent d’atténuer l’instabilité de l’acouphène et de créer un environnement sonore stable… pour gagner en mémoire et concentration. Quid du nombre de décibels à partir desquels la concentration n’est plus garantie !