Noise, le film : Tim Robbins déteste New-York

Nyc, ghost, flowers… and sounds

Noise est le second film de la “trilogie des fanatiques” imaginĂ©e par Henry Bean : “Pour David, le bruit n’est pas seulement du son, c’est de l’abus de pouvoir. ” Le combat de son personnage s’inspire de vĂ©cu du cinĂ©aste, du temps oĂą il luttait contre le bruit de Los Angeles puis de New York en dĂ©gonflant les pneus des voitures, en coupant les câbles de batteries ou en dĂ©connectant les alarmes de maisons.

Pour Henry Bean , le rĂ©alisateur de Noise, “se battre contre les abus de pouvoir quels qu’ils soient, cela n’est pas innocent et cela nous coĂ»te beaucoup. Mais si on abandonne toute vellĂ©itĂ© de rĂ©sistance, mĂŞme Ă  un si petit niveau, mĂŞme contre le vacarme insupportable de la ville, alors on risque de subir de plus lourdes peines encore. ”

“Mon hĂ©ros, David Owen, est une sorte de Don Quichotte jouĂ© par Tim Robbins. Il perçoit le bruit comme quelque chose de mal et se sent obligĂ© d’y remĂ©dier mĂŞme s’il sait bien au fond que c’est peine perdue.”

Noise a obtenu le Prix de la fiction au Festival International du Film d’Environnement de Paris.

Noise, réalisé par Henry Bean

Avec Tim Robbins, William Hurt et Bridget Moynahan

Long-métrage américain . Comédie, Drame. 2006

Distributeur : Eurozoom

Synopsis : Avocat new-yorkais, David Owen ne supporte plus le vacarme incessant de la ville et surtout les alarmes de voitures qui se dĂ©clenchent intempestivement, de jour comme de nuit. DĂ©cidĂ© Ă  en finir avec ce “terrorisme” sonore, il se dĂ©guise en justicier masquĂ© et signe ses mĂ©faits du nom du “Rectificateur”.Mais ses activitĂ©s de redresseur de tort risquent de dĂ©truire sa famille et son travail et lui attire dĂ©jĂ  les foudres du maire de la ville Monsieur Schneer.

A lire aussi :  On m’aurait menti ?

En ce moment sur Orange Cinéma Séries.


Noise : Bande-Annonce (VOSTFR/HD)
envoyĂ© par LeBlogDuCinema. – Regardez plus de films, sĂ©ries et bandes annonces.

Noise, Bande-Annonce

Je vais vous parler des alarmes de voitures.

– La ferme, connard !

Elles se dĂ©clenchet si souvent qu’on y fait plus attention. Mais elles s’Ă©teignent automatiquement après trois minutes.

Pas assez rapide pour moi.

Je plaisante.

– C’est ma voiture ! – Coupez l’alarme. – Elle va s’arrĂŞter.

– C’est interdit. – Vous intervenez que quand on agresse les voitures, pas l’inverse ! – Elle vous a pas agressĂ© !

– David, tu fais une dĂ©pression.

Le maire Rhinehardt Schneer a aujourd’hui reçu 178 automobilistes victimes d’un individu se faisant appeler “le  Rectifieur”. Dès qu’une alarme se dĂ©clenche, le  Rectifieur s’en prend Ă  la voiture.

Essayer d’appliquer une loi anti-terroriste.
Je suis un terroriste. Je suis Al Zarqaoui.

– Tu es fou ! – Le psy de la prison m’a dit que non.

Ce soit-disant Rectifieur n’est qu’un justicier Ă  deux balles.

– Le Rectifieur, je suppose ?

Il est populaire. Les gamins se déguisent comme lui.

– Tu es un hĂ©ros, papa.

– Tu supportes pas le bruit, mais tu veux pas dĂ©mĂ©nager.

… L’Histoire d’un homme hordinaire …

– Tu adores le bruit. Tu le dĂ©testes, mais tu adores le dĂ©tester. – Alors on fait quoi ?

… qui veut faire taire New-York…

– Les gens comme votre mec, le Recti-farceur, veulent que tout soit parfait. Ils sont vouĂ©s Ă  l’Ă©chec.

… par tous les moyens possibles.

– Je t’entends, chĂ©ri, mais ça vient rien arranger.

– C’est un coup du Rectifieur.

A lire aussi :  Ashton Kutcher aime la drogue qui fait rire

Plus tard, les gens observeront notre mode de vie et ils ne comprendront pas comment on a fait pour supporter tout ça.

Articles liés

Cinema : traumatisme sonore

Traumatisme auditif au cinéma. Témoignage de Julie (mars 2010) : Mon histoire a commencé le mardi 19 janvier 2010 à 16h30 au cinéma Gaumont Opéra à Paris. Je vais voir le film Avatar. Pendant la séance, des cris sridents me font très mal à l’oeille. Le son en général était très fort.

RĂ©ponses