Inception : BO de fin du monde

Musique et bande originale Ă  se couper l’oreille avant la fin du film

Elle va au cinéma et revient presque sourde

CĂ©lestine, une adolescente de 17 ans habitant Kalmhout, prĂ©sente des troubles de l’ouĂŻe après s’ĂŞtre rendue dans un cinĂ©ma.
Elle se trouvait vraisemblablement trop près des baffles lors de la projection du film de science-fiction “Inception”, indique samedi Het Nieuwsblad.

Lors de la projection, l’adolescente se trouvait au dernier rang, “près des baffles”. A la fin du film elle a entendu un son Ă©trange. Son oreille droite – celle près des baffles- sifflait, mais la copine qui l’accompagnait n’avait elle aucun problème d’ouĂŻe. L’adolescente pensait que cela allait disparaĂ®tre, comme après une soirĂ©e un peu trop bruyante, mais cela n’a pas Ă©tĂ© le cas.

Elle s’est rendue chez un mĂ©decin qui a diagnostiquĂ© un possible acouphène. La jeune fille doit aujourd’hui prendre des mĂ©dicaments plusieurs fois par jour. (belga)

Elle va au cinéma et revient presque sourde

Info reprise sur congoforums.net oĂą, comme le dit Keberwin : “ça rend sourd les gens ne savent pas”.

A noter cependant qu’il indique, comme le laisse supposer la brève, que la proximitĂ© des enceintes est un facteur majeur de risque. Il semble bien, en rĂ©alitĂ©, que se tenir Ă  quelques distances des baffles n’a qu’un effet mineur sur le rĂ©sultat final et le traumatisme sonore Ă©ventuel. Ne vous croyez surtout pas protĂ©gĂ© parce que vous vous tenez Ă  l’Ă©cart des baffles ! Moi-mĂŞme j’ai subi mon traumatisme sonore alors que j’Ă©tais Ă©loignĂ© des enceintes…

httpv://www.youtube.com/watch?v=mmNhzU6ySL8

A lire aussi :  Once in a mirror

Articles liés

Cinema : traumatisme sonore

Traumatisme auditif au cinéma. Témoignage de Julie (mars 2010) : Mon histoire a commencé le mardi 19 janvier 2010 à 16h30 au cinéma Gaumont Opéra à Paris. Je vais voir le film Avatar. Pendant la séance, des cris sridents me font très mal à l’oeille. Le son en général était très fort.

RĂ©ponses