My Bloody Valentine s’abat sur New York City

My Bloody Valentine, un traumatisme auditif pour la vie ?

Photo prise par teamsteam le 22 septembre dernier lors du concert de My Bloody Valentine au Roseland Ballroom de New York.

fd2208aa6ed1f236787246ee4b616632

C’est vraiment passionnant d’assister à un concert les mains sur les oreilles, visiblement. Ce doit être ça : ils sont nombreux à le faire sur cette prise de vue, c’est donc que ça les amuse, non ?

Quand je pense que MBV est repassé dans la même salle le lendemain… J’imagine que certains fans ont dû être présents lors des deux soirées.

Peut-être même que certains leur collent au derrière et ont ainsi été de la récente boucherie parisienne ?

Paix à leur âme.


Ouragan Katrina
envoyé par cyclone45

Ah tiens, je vois que Motorhead passait deux jours plus tôt dans cette salle. Je suis prêt à parier un Dragibus qu’ils n’ont pas poussé le volume aussi haut 🙂


MOTORHEAD Shoot you in the Back
envoyé par Sacripan

A lire aussi :  Big Star - "Back of a car"

Articles liés

“Le niveau sonore du concert de Suicide est à 12 sur l’échelle de My Bloody Valentine”

Mourir, c’est simple comme un (concert de) Suicide.

Les Inrocks, ce torchon gauchiste de rebellocrates acnéeux, nous relate son festival de Primavera, le festival de Barcelone (plus qu’excellent dans sa programmation, comme toujours, il faut bien le reconnaître ! ) qui a rassemblé cette année 140 000 festivaliers pour 267 concerts sur quatre jours (!).

Réponses

  1. Si l’on regarde la photo attentivement on remarque : une blondasse au premier plan qui envoie un texto, une autre prête à vomir sa budweiser, un indien en transe, les yeux fermés, qui éjacule presque dans son falzar, un supporter du PSG qui fait le salut Nazi.