Nuisance sonore et AVC – Telematin

Une nouvelle étude vient de démontrer que l’exposition chronique au bruit augmente les risques d’accident vasculaire cérébraux

Ce lien a été mis en évidence pour une exposition de plus de 60 décibels en moyenne sur 24 heures. Ce sur-risque est surtout combiné chez les séniors de plus de 65 ans.
Christelle Ballestrero a rencontré le Professeur Cottin du CHU de Dijon pour toutes les explications.

Le replay de TĂ©lĂ©matin – Nuisance sonore et AVC est rediffusĂ© en streaming gratuit pendant quelques jours après la passage Ă  la tĂ©lĂ© de cette vidĂ©o (Ă  savoir, l’Ă©mission TĂ©lĂ©matin de ce matin 18 avril 2011).

A lire aussi :  Victime de bruits de voisinage ?

Articles liés

Nuisance sonore : aéroport Léopold Sedar Senghor

Avions, Sénégal et acouphènes… Yoff Tonghor. Il est 17h. Les résidants s’adonnent au train-train habituel. Tout d’un coup un bruit terrible brise le calme. C’est un avion de la compagnie Lufthansa qui surgit des feuillages bordurant le mur de l’aéroport en face de l’autoroute. Puis il pique vers le ciel à une vitesse hypersonique.

Rentrée des classes : les maternelles

Dans la partie maternelle s’enchaînent des scènes d’apocalypse dignes des plus grands films de guerre : Des enfants qui pleurent, qui hurlent, des parents excédés, qui hurlent également. J’ai croisé un père costard-cravate, en partance pour Wall Street certainement, dans un état plus second que celui de sa gamine et qui l’injuriait.

RĂ©ponses