A petit feu

Je m’habitue Ă  la rue Herran, sa puanteur, les cris des voisins.
Maman me sidère. Son Ă©nergie, sa volontĂ©. Elle commence un rĂ©gime, perd quelques grammes, les reprend illico, raccourcit ses cheveux, les fonce, regrette, les Ă©claircit, achète un tĂ©lĂ©phone Ă©quipĂ© pour les malentendants, dĂ©sespère, se motive. MĂŞme si l’amplificateur n’est pas très efficace, un numĂ©ro de tĂ©lĂ©phone lui donne un peu de libertĂ©. Le premier appel qu’elle reçoit, Mamie. Elle annonce la mort de l’enfoirĂ© qui lui a saccagĂ© les oreilles. J’aurais prĂ©fĂ©rĂ© qu’il devienne sourd.

Géraldine Maillet, Acouphènes

Si vous souhaitez acquĂ©rir ce livre (ou d’autres ouvrages relatifs aux acouphènes), trouvez le meilleur prix en cliquant ici !

A lire aussi :  Baladeurs mp3 : la musique adoucit les moeurs mais pas les tympans

Articles liés

RĂ©ponses