L’acouphène en chantant

Morphée a des acouphènes

Petite soirĂ©e nocturne lĂ©gèrement improvisĂ©e avec tout ( ou presque ) les amis de la ferme. […]
Avec les blagues de StĂ©phane, Coraline qui riait, la joie et l’Ă©nergie des deux soeurs, sans oublier notre ami Acouphène en musique !!!!
On s’est bien amusĂ© jusque 6h du mat.
Cette nuit fut courte ( mĂŞme si longue en heures !!! )
Merci Ă  tous pour ces bons moments.
Je me suis endormie le sourire aux lèvres en fredonnant acouphène…

Petit feu de camp Ă  la ferme

Deux constats :

1. On peut passer une bonne soirée, même avec un ami acouphène

2. Ce putain d’ami acouphène est toujours prĂ©sent… et il sera encore lĂ  au rĂ©veil. MĂŞme si la journĂ©e est pourrie.

(Illustration : Fabien Debève)

A lire aussi :  Hyperblog : Hyperac Uzzi

Articles liés

Concert acouphène : bonheur

Le bonheur, c’est marcher face au soleil sur une route déserte de campagne, au petit matin. C’est se sentir rempli, nourri, comblé de cette énergie solaire apaisante. C’est entendre le souffle du vent à travers les champs de maïs, le concert acouphène de ces milliers d’insectes qui s’expriment gaiement.

Karkwa, l’Acouphène et le Vrai Bonheur

Je vous parlais récemment de Karkwa et sa chanson l’Acouphène. Le groupe a récemment enchanté, en concert, Philippe Rezzonico, journaliste chez Rue Frontenac, même s’il émet quelques réserves :

La définition des instruments durant Le Pyromane et Acouphène avait quelque chose de brouillon.

RĂ©ponses