Appareil auditif : Afflelou veut baisser les prix

Alain Afflelou attaque le marché des aides auditives !

Le fondateur et prĂ©sident du conseil de surveillance de la cĂ©lèbre enseigne d’optique, qui se lance dans les prothèses auditives et ouvre sa première boutique Alain Afflelou Acousticien dĂ©but avril, rue d’Anjou Ă  Paris, dĂ©taille ses ambitions et rĂ©pond aux critiques dans une interview accordĂ©e Ă  La Tribune.

Extrait :

La Tribune : Que pensez-vous pouvoir apporter dans les prothèses auditives ?

Alain Afflelou : Mon constat : le frein numĂ©ro un sur ce marchĂ©, c’est le complexe liĂ© au port d’aides auditives. Je veux dĂ©dramatiser cela. On n’est pas sourd parce qu’on entend mal, de mĂŞme qu’on n’est pas aveugle quand on porte des lunettes !

La Tribune : Vos futurs concurrents, Audika et Amplifon en tĂŞte, n’ont donc pas fait ce travail ?

Alain Afflelou : Depuis que nous parlons de notre projet, leur communication s’en trouve influencĂ©e. Ils montrent des personnes plus jeunes. Robert Hossein [ambassadeur publicitaire d’Audika] n’est plus prĂ©sent qu’en voix off !

La Tribune : L’autre frein Ă  l’achat est le prix : 1.500 euros en moyenne par oreille, remboursĂ©s Ă  hauteur d’un tiers seulement. Allez-vous proposer des prix plus bas ?

Alain Afflelou : Selon moi, le prix est surtout un prĂ©texte. Il ne vient qu’après le frein psychologique. Mais nos prix colleront avec l’image d’Alain Afflelou : des produits de qualitĂ©, accessibles, au prix le plus juste.

La Tribune : Combien de magasins visez-vous ?

Alain Afflelou : Nous comptons sur notre principal franchisĂ©, propriĂ©taire de 80 magasins en France (Ă  Paris, Nice, Marseille, Toulouse, Lyon, Strasbourg…). C’est lui qui va ouvrir le premier magasin parisien et les deux prochains Ă  Nice. Nous devrions avoir 150 franchisĂ©s d’ici dix-huit mois. J’espère ouvrir une cinquantaine de centres par an.

Inteview d’Alain Afflelou Ă  lire en entier sur le site de La Tribune.

A lire aussi :  Oreille bouchĂ©e, que faire ?

Articles liés

Lecteur mp3 prĂ©natal – Ritmo

La musique adoucit les moeurs… Vous savez qu’il est prouvé qu’un bébé est bercé par le rythme du coeur de sa maman et qu’il est sensible aux bruits qu’il entend au travers du ventre. Et notamment à la musique ! En tous cas, voilà un objet original et bien pensé je trouve.

RĂ©ponses

  1. A mon avis c’est juste pour se faire (encore) plus de marges. J’ai tentĂ© d’avoir un avis pour appareil chez un “opticien-audioprothĂ©siste”, ils Ă©taient complètement Ă  la ramasse : tu peux venir pour l’audition mais que sur rendez-vous le jeudi 14-18 heures et pour le reste ils ne savent rien.

  2. Bonjour,

    Je pense que ces grandes enseignes profitent Ă©normĂ©ment. Je suis fait appareillĂ©e dans un plus petit centre oĂą les prix sont abordables et oĂą il y a un rĂ©el suivi de la part de l’audioprothĂ©siste.
    L’appareil auditif doit ĂŞtre adaptĂ© Ă  la personne, et ce n’est pas une question de prix.
    Mon audioprothĂ©siste est sĂ©rieux, et a su m’orienter vers appareils qui me convenais.

    Je souhaite partager mon centre Ă  tous ceux qui veulent faire face Ă  ces grandes enseignes oĂą les prix explosent.

    EDIT : url du site supprimĂ©e pour cause de “publicitĂ© mensongère / faux tĂ©moignage”

    1. OK donc vous travaillez très clairement pour ce centre d’audition, vu que vous venez de laisser il y a 2 minutes de laisser un commentaire sur un autre article, avec la mĂŞme url… Il s’agit donc d’une publicitĂ© mensongère, vu que vous prĂ©tendez en ĂŞtre cliente. Je me vois donc contraint de supprimer l’adresse du site en question.

      Si vous aviez dit clairement que vous travailliez pour ce centre, j’aurais laissĂ© l’adresse du site mais lĂ  je n’ai pas le choix. Tant pis pour vous.